Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Purin de feuille de sureau

Très commun dans les jardins et les friches, le sureau, bien que souvent malaimé, est très utile au jardinier.

Le sureau est un petit arbuste pionnier au feuillage caduc et à la floraison blanche printanière très mellifère. En été, il porte des fruits comestibles dont les oiseaux raffolent.

Autrefois très apprécié, le sureau peut être utilisé pour ses fleurs aux vertus médicinales, ses baies qui font de délicieuses confitures et enfin, pour ses feuilles utiles au potager, au verger et au jardin d’ornement.

Les feuilles de sureau peuvent servir dans différents types de préparation. Ici, nous nous pencherons sur le purin.

sureau noir feuillage floraison
Sambucus nigra

Qu’est-ce que le purin de sureau ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un purin de plantes ? C’est la macération d’un végétal dans l’eau pendant plusieurs jours, généralement pendant 2 semaines.

L’avantage du purin par rapport aux autres préparations – infusion ou décoction - est qu’il se conserve longtemps, pendant plusieurs mois. De plus, le sureau étant très commun, la matière première est facile à trouver.

Les feuilles de sureau fraîches ont une odeur très forte, un peu désagréable pour certains. Une fois qu’elles ont macéré, on obtient une mixture fermentée malodorante qui possède, entre autres, des propriétés répulsives pour différents nuisibles.

Comment le réaliser ?

Pour réaliser un purin de feuilles de sureau, il vous faudra :

  • 1 kg de feuilles de sureau fraîches
  • 10 l d’eau
  • Un récipient en plastique avec un couvercle

Préférez l’eau de pluie. Si vous n’en avez pas à votre disposition, prenez de l’eau du robinet mais laissez-la quelques heures à l'air libre avant de réaliser le purin. L’évaporation du chlore permettra une meilleure fermentation.

Évitez de prendre un seau en métal pour la réalisation du purin. Il y aurait un risque d’oxydation du métal lors de la fermentation.

Les différentes étapes :

  • Hachez ou coupez les feuilles et tiges vertes en petits morceaux. Plus c’est coupé petit, mieux ça fermente ;
  • Versez les 10 l d’eau de pluie dessus, dans le récipient en plastique ;
  • Fermez le seau avec le couvercle et placez-le à l’ombre, afin que la température ne monte pas trop ;
  • Remuez le mélange tous les jours pendant une dizaine de jours, voire 15 jours.

Au bout d’un ou deux jours, des bulles devraient apparaître. C’est le signe que la fermentation a démarré. Quand il n’y a plus de bulles, le purin est prêt.

  • Filtrez et versez dans un bidon en plastique opaque et fermé hermétiquement afin de stocker votre préparation dans de bonnes conditions pour qu’elle conserve ses vertus.
conserver purin de sureau
Après filtration, conservez votre purin de sureau dans un bidon que vous stockerez à l'abri de la lumière.

Gardez le bidon dans un endroit ombragé, afin qu’il ne soit pas exposé à des températures trop élevées.

Propriétés

Le purin de sureau a l’avantage de pouvoir être utilisé en préventif comme en curatif. Il est utilisé en dilution ou pur selon l’effet recherché.

Le purin de sureau est principalement connu pour son action répulsive, grâce à sa puissante odeur, contre plusieurs nuisibles au jardin, notamment les taupes et les campagnols. Ces petits animaux peuvent provoquer d’importants dégâts. Si c’est le cas dans votre jardin, préférez aux remèdes chimiques cette solution naturelle qui éloignera, sans les tuer, rongeurs et taupes.

L’aspect malodorant de la préparation lui permettrait également d’avoir un rôle insectifuge, c’est-à-dire qui contribue à éloigner les insectes, en particulier les altises, les pucerons et les chenilles. Cela ne les tuera pas non plus. Ici, le purin pourra être utilisé soit en prévention, pour éviter que les insectes indésirables ne viennent, soit en curatif, pour les faire partir.

Par ailleurs, et c’est non négligeable, le purin de sureau pourrait être d’une grande aide dans la lutte contre les maladies cryptogamiques, c’est-à-dire liées à des champignons. Au jardin, cela signifie que l’utilisation du purin permet d’agir à l’apparition de mildiou, d’oïdium ou de rouille, qui sont les attaques les plus fréquentes.

Enfin, ce purin pourrait également avoir un effet stimulant sur la pousse des plantes, car il est très riche en azote.

Utilisation comme répulsif

Le purin de sureau comme répulsif des taupes et des petits rongeurs est surtout utilisé pour éloigner taupes et petits rongeurs comme les campagnols et les mulots qui ravagent parfois les cultures.

Agissez pour cela toujours par temps sec. Après la pluie, le purin perd toute son efficacité. L’opération est alors à renouveler.

Repérez les taupinières puis retirez la terre du monticule afin de dégager le trou de sortie de la galerie. Versez ensuite le purin. La taupe devrait éviter ce secteur de la galerie à l’avenir.

Pour les campagnols et les mulots, vous pouvez procéder de la même manière, mais il peut être plus difficile de trouver les entrées des galeries. Arrosez alors vos légumes racines, particulièrement sensibles à ces ravageurs, avec du purin dilué (1 l pour 10 l d’eau) afin de les éloigner autant que possible.

purin de sureau répulsif
À gauche, un campagnol et à droite un mulot

Utilisation comme insectifuge

Pour éloigner les insectes, la forte odeur du purin de sureau est un atout.

En dilution, soit 1 l de purin pour 10 litres d’eau, vous obtiendrez un effet préventif. Vaporisez sur les plantes les plus sensibles aux attaques d’insectes. Notamment, celles qui craignent les pucerons, les altises et les chenilles.

Si ces derniers sont déjà installés, alors il faudra utiliser la préparation pure pour un effet curatif. Elle sera à vaporiser toutes les semaines.

Que ce soit en préventif ou en curatif, pensez à vaporiser par temps sec uniquement.

Utilisation comme fongicide

Parmi les composants du sureau, on trouve un alcaloïde – la sambucine – aux propriétés antifongiques. De ce fait, le purin pourrait être utilisé, contre le mildiou, l’oïdium et la rouille par exemple, qui sont les maladies cryptogamiques les plus connues.

En prévention, on vaporisera une dilution du purin sur les feuilles. Soit 100 ml de purin pour 1 l d’eau. En curatif, on peut vaporiser, en brume légère, le purin pur sur les feuilles touchées.

pulvériser purin de sureau dilué
Diluez à l'eau votre purin de sureau afin de pouvoir le pulvériser

Utilisation comme engrais

Afin de stimuler la pousse des plantes, il est possible d’utiliser différents types d’engrais. Le purin de sureau, grâce à sa richesse en azote, permettra de booster en particulier la croissance des feuilles.

Pour cet usage, on utilisera le purin en dilution. Cela signifie que vous mélangerez 1 l de purin à 10 l d’eau. Utilisez ensuite le mélange pour l’arrosage des plantes qui semblent chétives. Au potager, il est intéressant pour les légumes feuilles.

Articles connexes


Fiche Famille

Sureau : planter, cultiver, tailler

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment faire de la confiture de sureau ?

Le sureau noir, Sambucus nigra en latin, est un arbuste sauvage et très fréquent dans...
Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Quand et comment faire sécher les fleurs de sureau ?

Les fleurs du sureau, Sambucus nigra, embaument l'air au printemps d'un parfum suave. Fraîches, elles...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire