Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
hakonechloa-associer
association

Hakonechloa : Nos idées d'associations

Quelles plantes associer à l'Herbe du Japon, pour quelles ambiances ?

L’Hakonechloa, appelée aussi Herbe du Japon ou Herbe japonaise, est une graminée très facile à cultiver dans les zones ombragées d’un jardin, en sol frais et plutôt acide. Facile d’entretien, jamais malade, elle pousse lentement et finit par former de beaux coussins au port alangui. Cette vivace pleine de grâce, belle du printemps à l’automne, offre un feuillage fin, aux teintes changeantes. Très polyvalente dans les aménagements paysagers, elle trouve sa place dans différentes ambiances, des plus romantiques aux plus modernes, et agrémente tout aussi élégamment les balcons et terrasses, sa culture en pot ne posant en effet aucun souci. Comment associer l’Hakonechloa ? Quelles autres plantes lui offrir comme compagnes ? Découvrez nos conseils et idées pour de belles associations, afin de créer un jardin à votre image.

association herbe japonaise

Dans un jardin japonisant

La création d’un jardin japonais doit suivre des règles bien précises, mais il est tout à fait possible d’aménager une partie du jardin dans un esprit zen, en commençant par choisir des plantes emblématiques de ce style. Bien sûr, l’Hakonechloa est incontournable. Son port en coussin souple fait merveille au pied d’arbustes qui évoquent le pays du soleil levant. Les teintes dorées d’Hakonechloa ‘All Gold’ tranchent superbement avec les feuillages pourpres, tels que ceux offerts par des Érables du Japon comme Acer ‘Garnet’, ‘Atropurpureum’ ou encore ‘Red Pygmy’. Pour faire le lien, essayez Pieris japonica ‘Sarabande’, dont le feuillage persistant et vert assure une structure toute l’année. Ses jeunes feuilles pourpres et sa floraison printanière font évoluer le tableau au fil des saisons. Reprenez les teintes dorées de l’Hakonechloa en installant un Bambou sacré ‘Lemon Lime’, persistant lui aussi. Côté vivaces, disposez les plantes précédentes sur un tapis d’Helxine, à l’aspect moussu, puis faites émerger des Primevères du Japon, qui colorent la scène de leurs corolles délicates au printemps, ainsi que des Anémones du Japon, dont les fleurs blanches, violacées ou rosées animent la fin de saison, et accompagnent les changements de teintes de l’érable et de l’Hakonechloa.

Si la place n’est pas un souci, pensez aux Camélias, Azalées et à la très belle Viorne de Chine (Viburnum plicatum), qui semble couverte de neige au printemps et colore magnifiquement en fin de saison.

associer herbe du japon dans jardin japonais

Hakonechloa macra ‘all Gold’, Acer palmatum ‘Dissectum Garnet’ (photo wallygrom), Helxine soleirolii (photo wikipédia), Primula japonica ‘Miller’s Crimson’ et Nandina domestica ‘Lemon Lime’

Dans une ambiance de sous-bois

L’ombre n’est pas synonyme de tristesse au jardin, surtout si elle est n’est pas trop dense. Hakonechloa macra ‘Aureloa, avec son feuillage panaché jaune tendre et vert, apporte beaucoup de lumière dans les atmosphères de sous-bois ou de lisière. Associez-là par exemple à des Hostas, dont le feuillage épais et gaufré se décline en différentes nuances de vert, de bleu ou de jaune, parfois en panachures très graphiques. Leur délicate floraison marque l’arrivée de l’été, et diffuse pour certaines un délicat parfum. Impensable d’évoquer une ambiance sylvestre sans penser aux fougères. Leur feuillage découpé se marie bien aux feuilles linéaires de l’Haknoechloa et tranche avec celui des Hosta. Parmi les Athyriums, la variété ‘Pictum’ joue l’originalité avec son feuillage à reflets gris métallique, rehaussés de nuances rougeâtres. Parmi les fougères persistantes, Dryopteris erythrosora se pare de jeunes frondes orange cuivré au printemps, avant de retourner au vert pour le reste de l’année. En toile de fond, installez des arbustes qui apprécient les mêmes conditions, comme les Hortensias, aux inflorescences généreuses, le Sarcococca, persistant et dont la floraison de fin d’hiver est discrète mais embaume des mètres à la ronde, ou encore un Daphne à feuillage panaché, lui aussi divinement parfumé à un moment où beaucoup de plantes sont encore en sommeil. Les fleurs blanches ou roses apportent ce supplément de lumière qui peut faire défaut dans les zones moins exposées du jardin. La Tiarelle ‘Morning Star’ dresse ses épis blanc rosé au printemps, au-dessus d’un beau feuillage découpé, vert et brun. Vient ensuite le moment de gloire de l’Astrance ‘Star of Billion’, qui déploie ses ombelles d’un blanc teinté de vert pendant près de 4 mois, entre juin et septembre. Des Anémones du Japon, comme la classique ‘Honorine Jobert’, prennent ensuite le relai en automne. Pour boucler le cycle, insérez quelques pieds d’Hellebores orientaux. Ces belles vivaces d’ombre proposent des coloris d’une grande diversité, et fleurissent pour certaines dès le début de l’année.

associer herbe du japon lisière de sous-bois

Daphne odora ‘Marianni Rogbret’ (photo P_Van_Rijssen), Hakonechloa macra ‘Aureola’, Athyrium niponicum ‘Pictum’, Anémone japonaise ‘Honorine Jobert’ (photo wikipédia), Hosta et Tiarella ‘Morning Star’

Dans un jardin graphique et épuré

Le graphisme épuré de l’Hakonechloa est tout indiqué dans les aménagements contemporains. Choisissez peu de plantes différentes, et associez-les en répétition. Hakonechloa ‘Albostriata’ est peut-être celle dont le look est le plus approprié, avec son feuillage vert et blanc crème. Plantez-là en nappes, au pied d’arbres à écorce décorative, comme les Bouleaux. Betula ‘Jacquemontii’ est d’une blancheur immaculée, tandis que ‘Fascination’ offre un tronc cuivré. Betula ‘Royal Frost’ est plus compact, et son feuillage pourpre chocolat contraste à la fois avec son écorce claire et avec le feuillage de l’Hakonechloa. Certains cornouillers, comme Cornus ‘Golden Shadow’ ou Cornus alternifolia ‘Argentea’, de par leurs dimensions raisonnables (environ 3m), conviennent aux petits jardins. Pour les grands espaces, Cornus controversa ‘Variegata’ est une merveille architecturale, avec ses branches portées en plateaux horizontaux. Dans un autre style, les bambous, surtout lorsque leurs cannes sont dégagées sur leur tiers inférieur, impriment une ambiance très moderne à un aménagement. Certains, comme le Bambou doré (cannes dorées à orangées) ou le Bambou noir (chaumes noirs) doivent être contenus par une barrière anti-racines, mais il existe des variétés qui ne s’étalent pas, comme les Fargesias, qui sont en outre généralement plus petits. Côté vivaces, les Cimicifugas (ou Actaea) créent de belles verticales, tandis que Ophiopogon ‘Nigrescens’ forme des tapis de feuilles graminiformes d’un noir intense.

associer herbe japonaise dans jardin épuré

Cornus alternifolia ‘Golden Shadows’, Phyllostachys aurea, Cimicifuga, Hakonechloa macra ‘Albostriata’ et Bouleau blanc de l’Himalaya (photo w cutler)

Dans une composition automnale colorée

En automne, les Hakonechloas prennent des teintes miel, jaunes, orangées ou dorées. Hakonechloa ‘Nicolas’ est réputée pour sa subtile combinaison d’or, de bronze et d’orangé. Associez-la à des arbustes dont le feuillage s’enflamme. L’Aronia arbutifolia ‘Brillant’ est de ceux-là, ses feuilles virant au rouge intense en fin de saison, après avoir produit une jolie floraison blanche en mai, puis des fruits comestibles. A leur côté, installez un Clethra alnifolia, qui forme une masse de feuillage jaune doré en automne, ou un Fothergilla, dont le feuillage, qui ressemble à celui d’un noisetier, se pare d’or, d’orangé et de pourpre. Bien sûr, les Érables du Japon sont parmi les rois pour ce qui est des couleurs d’automne, au même titre que les Hamamelis, les Amélanchiers ou de nombreuses Viornes. Accompagnez ces couleurs chaudes avec des teintes plus froides, qui épicent la composition. Les Asters livrent une belle palette de couleurs (bleu, mauve, rose, blanc, rouge, jaune…) et existent dans différentes tailles, des petits couvre-sol d’une trentaine de centimètres, aux grandes variétés qui culminent à plus d’1m50. Si l’exposition est trop ombragée pour les accueillir, optez pour des Liriopes, aux épis bleus ou blancs qui émergent d’un feuillage linéaire vert et persistant, ou pour des Tricyrtis, dont les fleurs rappellent celles des orchidées. Complétez avec des Anémones du Japon, très à l’aise en sous-bois frais, et insérez des touffes de Saxifrage ‘Rubifolia’, l’une des rares de son genre à fleurir en automne, et dont les inflorescences blanches et vaporeuses dominent un feuillage vert sombre veiné de pourpre. Les Lys des Incas proposent des fleurs à l’allure exotique et aux coloris soutenus et chatoyants ; veillez cependant à ne pas trop mélanger les teintes, au risque de fatiguer l’œil.

associer hakonechloa couleurs automnales

Aster ageratoides ‘Ezo Murasaki’, Hakonechloa macra ‘Nicolas’, Hamamelis, Fothergilla major (photo leewrighton – Flickr) et Tricyrtis ‘Imperial Banner’

En pot sur un balcon ou une terrasse

Toutes les variétés d’Hakonechloa se cultivent très bien en pots. C’est peut-être l’occasion de tester des variétés comme ‘Beni-Kaze’, ‘Sunflare’ ou ‘Naomi’, aux teintes originales et changeantes. Vous pouvez les utiliser dans de grands contenants, pour habiller le pied d’arbustes qui, comme elles, apprécient les substrats acides et frais et les expositions non brûlantes. Une autre option consiste à cultiver différentes plantes dans des conteneurs indépendants, pour créer des niveaux et des tableaux que l’on peut modifier à volonté selon ses envies du moment. Parmi les arbustes, on peut citer les Andromèdes, dont le feuillage persistant, parfois panaché, débourre dans des tons souvent très vifs, et est agrémenté en prime d’une généreuse floraison printanière en clochettes parfumées. Azalées et Rodhodendrons font également d’excellents candidats, dont le feuillage plus grossier est adouci par les fines feuilles de la graminées. Avec son feuillage palmé, d’un vert éclaboussé de blanc, le Fatsia ‘Spider’s Web’ est aussi une excellente recrue, au même titre que les Érables du Japon. Rien ne vous empêche d’apporter de la couleur avec des annuelles, comme par exemple le Streptocarpus pourpre, dont la floraison bleu dure des mois.

associer hakonechloa en pot

Fatsia japonica ‘Spider’s Web’, Pieris ‘Flaming Silver’ (photo Denolf), Streptocarpus pourpre (photo Rudy Raes) et Hakonechloa macra ‘Beni-Kaze’

Dans une bordure tout en souplesse

Avec leur port alangui, les Hakonechloas font d’excellentes plantes de bordures. Vous pouvez les utiliser en continu, pour souligner un massif ou encadrer une allée ombragée, ou les installer en répétitions ou en quinconce, en alternance avec d’autres plantes couvre-sol comme les Myosotis, à la délicate floraison bleue. Assez proches visuellement, et dotés d’un feuillage très décoratif, parfois d’un gris argenté métallique, les Brunneras sont de vraies vivaces, qui s’étoffent avec le temps. Essayez aussi les Bugles rampants, dont le feuillage persistant adopte des teintes vertes, bronze ou panachées ou les Alchémilles, dont la floraison vert chartreux s’étale de mai à octobre selon les variétés. Des Aster divaricatus, comme la variété ‘Beth Chatto’, égaient la bordure de leur floraison en étoiles lumineuses, tout en réclamant peu d’entretien. Également très faciles à vivre, les Bergenia forment de belles colonies au feuillage persistant, qui se teinte souvent de pourpre en hiver, et que viennent embellir des bouquets de fleurs blanches, roses ou rouges, et ce dès la fin de l’hiver. D’autres graminées peuvent également tenir compagnie aux Hakonechloa. Parmi elles, les Carex ont l’avantage d’être majoritairement persistants, et d’offrir une large palette de feuillages graphiques aux teintes variées. Les Epimediums offrent un feuillage très différent, mais tout aussi décoratif, dont les teintes évoluent au fil des saisons, et orné d’une délicate floraison printanière.

associer herbe japonaise en bordure

Ajuga reptans ‘Burgundy Glow’, Hakonechloa macra, Myosotis et Aster divaricatus ‘Beth Chatto’ (photo PBK)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire