Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
associer la catananche
association

Catananche, Cupidone : l'associer au jardin

5 idées d'associations pour 5 ambiances différentes

La Catananche est une ravissante vivace méditerranéenne appréciée pour sa généreuse floraison estivale, en étoiles bleues ou blanches, au sommet de fines tiges qui surplombent une touffe de fin feuillage persistant vert glauque. Très accommodante, résistante à la sécheresse et aux embruns, ses bractées translucides en font une plante longtemps décorative et également utilisée en bouquets secs. De croissance rapide, assez rustique, elle affectionne le soleil et les sols drainés, y compris calcaires. Toutes ces qualités, associées à son look naturel et décontracté en font une plante facile à intégrer dans de nombreux aménagements paysagers. Dans cet article, je vous propose de découvrir 5 ambiances construites autour de la Cupidone bleue, avec des plantes compagnes qui la subliment ou l’épaulent, pour des massifs plein de gaité et de couleurs !

–> Tous nos conseils pour planter, cultiver et entretenir la Catananche, ainsi que nos différentes variétés de Cupidones

Un massif calcaire, ensoleillé et sec

Pas toujours facile de jardiner en col calcaire, d’autant plus quand le sol y est sec et que le soleil tape dur. Heureusement, la Catananche n’est pas la seule à pouvoir se satisfaire de ces conditions à priori peu engageantes. Côté arbustes, la Lavande est un grand classique, et diffuse ses effluves qui rappellent les vacances. Autre option intéressante, mais au feuillage caduc, le Perovskia, une vivace arbustive aux longues tiges dressées d’un gris argenté, que viennent souligner des fleurs d’un bleu qui rappelle celui de certaines Lavandes. Le Romarin, à la floraison plus précoce, peut servir d’introduction, et forme des buissons plus ou moins dressés ou prostrés selon les espèces. Le feuillage gris d’une Armoise comme Artemisia ‘Silver Queen’ affiche une belle neutralité, qui permet de relier les autres couleurs entre elles, et sa floraison blanche s’accorde également avec toutes les teintes. Pour un feuillage plus large, mais lui aussi très graphique, Senecio ‘Angel Wings’ est à réserver aux régions aux hivers peu rigoureux. Les vivaces offrent quantité de sujets intéressants aux côtés de la Cupidone, comme les Panicauts, des chardons décoratifs architecturaux appréciés pour leurs inflorescences ciselées d’un bleu électrique au look inimitable. Pour sortir du bleu et du gris, misez sur d’autres vivaces de soleil et de sol sec, telles les Achillées, qui se déclinent en une large palette de couleurs, et dont les inflorescences aplaties créent un joli contraste, les Valérianes à la longue et généreuse floraison, ou encore les Verbascums, qui sont autant de ponctuations verticales dans un massif. Au premier plan, optez pour des vivaces au port bas et étalé, à l’instar des Phlox mousse, du Gazon d’Espagne et des Sedums rampants. Enfin, créez du mouvement avec les épis légers des graminées : les classiques Cheveux d’Ange sont parfaits pour cet usage, mais essayez aussi des graminées plus hautes, comme Ampelodesmos mauritanicus, qui mérite d’être plus utilisée.

–> Votre sol est basique ? Voici quelques conseils très utiles pour un beau jardin en sol calcaire !

idées pour associer la cupidone en massif ensoleillé calcaire

Verbascum hybride ‘Southern Charm’, Catananche caerulea, Achillea millefolium ‘Peachy Seduction’, Rosmarinus officinalis ‘Prostratus’ (photo pixabay), Ampelodesmos mauritanicus (photo Xemenendura) et Perovskia ‘Blue Spire’ (photo pixabay)

Un massif orange et bleu

Le bleu et l’orange sont deux couleurs complémentaires qui s’associent très bien, chacune mettant l’autre en valeur. La Cupidone propose déjà des fleurs bleues, mais n’hésitez pas à lui associer d’autres vivaces aux teintes proches. Jouez sur les formes des fleurs, la hauteur des plantes, mais également les nuances disponibles, du bleu le plus foncé au bleu le plus pâle, en passant par les teintes intermédiaires comme le lilas. Parmi les vivaces à fleurs bleues, on peut citer certaines Ancolies (à fleurs simples ou doubles), l’Aster ‘Goliath’, beaucoup de Campanules ( à utiliser en couvre-sol ou comme plantes structurantes selon les espèces), les Géraniums vivaces (‘Azure Rush’ ou l’infatigable ‘Rozanne’ par exemple), le Buglosse d’Italie ‘Loddon Royalist’ (un bleu saturé et intense), le Baptisia ‘Blueberry Sundae (bien plus accommodant que les lupins), les Eryngiums (piquants certes, mais au graphisme incomparable), certains Iris (qui offrent une très large palette de bleus différents), la Scabieuse des Champs (floraison en pompons à l’aspect très naturel), les incontournables Nepetas et Lavandes ou encore de nombreuses Sauges. Le bleu peut également n’être qu’en partie présent, et se mélanger à du blanc, comme chez la très belle Agapanthe ‘Fireworks’, ou émerger d’un feuillage panaché pour créer la surprise, comme c’est le cas pour la Véronique du Caucase ‘Variegata’. Viennent ensuite les orangés, eux aussi très variés dans leurs reflets et leur intensité. L’Agastache ‘Kudos Mandarin’ propose des fleurs tubulaires d’un bel orange cuivré au look quelque peu exotique. Essayez également l’orange crème de l’Achillée ‘Terracotta’, l’abricot de la Benoîte ‘Totally Tangerine’ à fleurs doubles, les teintes de coucher de soleil de l’Echinacea ‘Sundown’ ou l’orange lumineux d’une Hémérocalle fauve. A cette liste, on pourrait rajouter l’Iris ‘Good Show’ d’un orange pur ou le feuillage changeant d’une Heuchère ‘Timeless Orange’, dont même les fleurs respectent le code couleur.

idées pour associer la cupidone en jardin orange bleu, catananche caerulea

Achillea millefolium ‘Terracotta’, Catananche caerulea (photo Wikipédia), Echinacea purpurea ‘Sundown’, Eryngium bourgatii ‘Big Blue’, Anchusa azurea ‘Loddon Royalist’ et Geum ‘Totally Tangerine’ (photo PBK)

Un jardin minéral, pour la sérénité et la simplicité

Les jardins de graviers présentent l’avantage de nécessiter peu d’entretien, aucun arrosage, et ils offrent des conditions de drainage qui conviennent à la Catananche, mais également à d’autres vivaces et arbustes de sol filtrant. L’Arbre à Papillons parfume l’air de ses senteurs miellées tout l’été et ses épis denses attirent les butineurs. Certaines variétés sont stériles et ne se ressèment pas, à l’instar par exemple Buddleia ‘White Chip’, aux grappes blanches ou Buddleia ‘Unique’, bleu pour sa part, les deux étant des variétés naines. Fleurissant un peu plus tôt, les Céanothes se déclinent en bleus, blancs et rosés, et la diversité de leurs silhouettes est un atout pour structurer une composition. Les Pins font également d’excellents sujets pour les jardins minéraux. Prostrés, comme Pinus strobus ‘Horsford’ (35 cm), ou plus érigés (Pinus nigra ‘Green Tower’ affiche une silhouette conique et élancée de 4m), ils restent décoratifs toute l’année, et leurs feuillages autorisent des jeux sur les textures et les couleurs. Côté vivace, le choix est vaste. Pour des floraisons qui coïncident avec celle de la Cupidone, essayez les Gauras, les Oeillets au charme d’antan ou encore les Sauges. Salvia ‘Blue Note’, arbustive, est d’un incroyable bleu roi, quant à Salvia ‘Knockout’, sa floraison blanc lilas forme un beau contraste avec son feuillage très sombre. Plus tôt en saison, les Corbeilles d’Argent, les Aubriètes, certaines Euphorbes ou encore les Phlox mousse garantissent des couleurs joyeuses et toniques. Pour clôturer la saison et apporter de la couleur en automne, misez sur les Sedums : en plus des indémodables, comme Sedum ‘Autumn Joy’ et ses belles inflorescences aplaties, il existe des variétés à feuillage très sombre (Sedum ‘Purple Emperor’ en est un superbe exemple) mais également des espèces tapissantes, à l’instar de l’Orpin de l’Oregon. Des Asters, comme Aster ‘Asrugo’ et sa ravissante floraison rose acidulé complètent facilement la palette de couleurs, sans oublier les silhouettes élégantes des graminées ornementales, dont certaines révèlent toute la beauté de leurs épis à cette saison.

–> Comment aménager un jardin minéral ou sur graviers ? Tous nos conseils et plantes adaptées.

idées pour associer la cupidone en jardin de graviers, catananche caerulea

Gaura lindheimeri ‘Snowbird’, Catananche caerulea, Arabis alpina caucasica ‘Roselite’, Ceanothus thyrsyflorus ‘Repens’ (photo Kousvet2) et Pinus strobus ‘Horsford’

Dans un jardin de bord de mer

Les jardins de bord de mer bénéficient d’un climat souvent doux et humide (hors côte méditerranéenne, plus sèche), mais peuvent être assez ventés et soumis aux embruns. La Catananche peut se coucher sous l’effet d’un vent trop fort, mais si son emplacement est abrité, ou en l’entourant de plantes qui la soutiennent, elle a toute sa place dans un jardin côtier. Vous pouvez ainsi lui offrir un bel arrière-plan composé d’un Oranger du Mexique, dont le feuillage persistant comme la floraison remontante exhalent des parfums d’agrumes. Les Pittosporums se déclinent en feuillages verts, panachés et même presque noirs (Pittosporum ‘Tom Thumb’), et sont également persistants. Ils permettent de créer des ponctuations en boules du plus bel effet. Vous pouvez associer ces deux arbustes à des sujets plus grands et au port plus érigé, comme par exemple les Tamaris (blancs ou plus ou moins rosés, ils fleurissent au printemps ou en été selon les espèces) ou les Lagestroemia, de grands arbustes intéressants tant pour leur floraison colorée de fin d’été que pour leur feuillage automnal et leur écorce, décorative même au cœur de l’hiver. Si l’exotisme vous tente, laissez-vous séduire par les Grévillea ou les Callistemons, deux arbustes qui vous transportent en Australie… Devant ces végétaux solides, implantez votre Cupidone, en compagnie d’Agapanthes aux belles inflorescences bleues, blanches ou bicolores, portées au sommet de tiges robustes. Intercalez de grandes vivaces au graphisme également affirmé comme les Eryngiums aux teintes bleutées ou métalliques, ainsi que des voisines plus vaporeuses, qui allègent l’ensemble, à l’instar des Gauras (blanches ou franchement roses) et des Verveines de Buenos Aires, elles-aussi fleuries sur une très longue période ! Complétez avec quelques graminées ou assimilées, comme les grands Panics érigés (certains sont éblouissants en arrière-saison) ou des touffes de Carex, au feuillage persistant en fontaine. S’il reste des espaces vides au premier-plan, pourquoi ne pas les combler avec des Gazons d’Espagne ou des Véroniques arbustives (certaines sont de dimensions très modestes) ? Pour finaliser, réveillez le printemps en plantant ici et là quelques groupes de bulbes à floraison précoce.

–> Jardins de bord de mer : contraintes, avantages, solutions…on vous dit tout dans notre fiche-conseil.

idées pour associer la cupidone en jardin de bord de mer, catananche caerulea

Choisya ‘White Dazzler’ (photo peganum), Catananche caerulea, Callistemon viminalis ‘Hot Pink’, Verbena bonariensis, Panicum virgatum ‘Dallas Blues’, Tamaris tetrandra et Pittosporum tobira

Ambiance romantique à l’anglaise

Très polyvalente dans ses usages, la Catananche peut en effet entrer en scène dans un massif d’inspiration anglaise et aux accents fortement romantiques. Immanquablement, une telle ambiance convient particulièrement bien aux rosiers. Sélectionnez des rosiers comme ‘Novalis’, ‘Blue Girl’ ou encore ‘Nautica’, dont les teintes parme jouent les rappels avec celles, assez proches, de la Cupidone. Une autre option consiste à travailler sur les couleurs complémentaires avec des rosiers à floraison orangée ou saumonée, comme celle de ‘Westerland’, ‘Calizia’ ou le célèbre rosier anglais à fleurs bien doubles, ‘Pat Austin’. Enfin, si vous préférez la neutralité, misez sur le blanc avec le grand classique ‘Iceberg’ ou, pour les petits jardin, ‘Schneeküsschen’, un rosier nain haut de 40 cm.

Complétez la scène avec des vivaces aux floraisons en épis comme celles des Agastaches, Delphiniums, Digitales, Persicaires, ou certaines Véroniques, qui toutes apportent une beau contraste de formes, tout en verticalité. Toujours dans l’idée de créer des contrastes, disséminez quelques touffes d’Agapanthes ou d’Aulx décoratifs aux belles têtes rondes ainsi que des plantes couvre-sol comme des Géraniums vivaces (là encore, à vous de choisir le bleu ou le blanc selon la palette de couleurs que vous avez retenue). Les vivaces à feuillage décoratif sont intéressantes souvent bien plus longtemps que celles à fleurs. Ainsi, à mi-ombre, vous pouvez opter pour des Heuchères, qui offrent une gamme de coloris incroyable ! Les plantes au feuillage gris ou argenté, à l’instar des Armoises, des Oreilles d’Ours, ou des Oreilles de Souris permettent de mettre en valeur les floraisons mais également de lier les couleurs entre elles, afin d’éviter un effet brouillon. Dans un massif romantique, les graminées ont également leur rôle à jouer. Le premier plan est idéal pour les Carex et Fétuques, qui forment de beaux coussins au port alangui, et aux teintes variées. En fond de massif, misez sur les Miscanthus, Panics érigés, Calamagrostis, Molinies ou sur la Stipe géante, belles très longtemps, faciles d’entretien et gracieuses aussi bien sous le vent que sous la lumière rasante. Enfin, faites émerger les premières couleurs au printemps grâce aux bulbes : perce-neige, narcisses, crocus et tulipes sont largement plébiscités pour leur facilité de culture et les touches joyeuses qu’ils créent dans les massifs, avant que vivaces, arbustes et graminées ne se réveillent.

–> Inspirez-vous avec cette sélection de plantes pour un jardin romantique.

idées pour associer la cupidone en jardin romantique, catananche caerulea

Delphinium ‘Pagan Purple’ (photo FD Richards), Catananche caerulea ‘Alba’, Allium ‘Pinball Wizard’ (photo Mike Peel), Crocus vernus ‘Vanguard’, Cerastium biebersteinii (photo Wikipédia), Rosa floribunda ‘Novalis’ et Stipa gigantea

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire