Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
légumes à croissance rapide
conseil

8 légumes qui poussent vite

Découvrez nos légumes à croissance rapide pour jardiniers pressés

« Tout vient à point à qui sait attendre » disait Clément Marot. Certes, la principale vertu que l’on attend d’un jardinier, c’est la patience. Il respecte le rythme de la nature et les saisons, attend le bon moment pour semer ou planter…Souvent, la météo capricieuse le rappelle à l’ordre par des gelées tardives ou une chaleur inhabituelle pour la saison, confortant le jardinier patient qu’il est dans sa position. Pour autant, pour différentes raisons, ce même jardinier a parfois envie de bousculer l’ordre des choses et de voir vite sortir de terre le fruit (les légumes!) de son travail. En choisissant des légumes à la croissance rapide, le potager se remplira vite de belles récoltes. Découvrez avec nous les huit légumes qui poussent vite.

Les légumes qui poussent en moins de 25 jours

Le cresson alénois au petit goût piquant

Apprécié en salade, en soupe ou bien en simple garniture, par exemple avec des pommes de terre, le cresson alénois ( Lepidium sativum) est le légume à croissance rapide champion toutes catégories. En 20 à 25 jours, ses petites feuilles découpées, à la saveur forte et piquante, peuvent être récoltées et mangées. Si on ajoute le fait qu’il soit peu exigeant en matière de sol et de soins, il fait le bonheur des jardiniers impatients.

Contrairement à son cousin le cresson des fontaines, le cresson alénois se sème, de mars à septembre, en pleine terre, à un emplacement ombragé et abrité. Si vous échelonnez les semis, vous aurez du cresson alénois en continu au potager. Veillez à maintenir la terre humide afin d’éviter la floraison.

La récolte se fait au fur et à mesure des besoins, avant la floraison, en coupant les feuilles qui ont atteint 6 à 8 cm au ras du sol.

cresson alénois / lepidium sativum

Les variétés à plébisciter : le cresson alénois commun à la saveur légèrement relevée et le cresson alénois frisé aux feuilles bien vertes.

Le radis de tous les mois, un légume à croquer

Connu pour sa croissance rapide et sa rentabilité, le radis (Raphanus sativus) convient aux jardiniers pressés. C’est d’ailleurs une obligation de le récolter vite au risque qu’il devienne creux et piquant. Très facile à semer, le radis a toutefois besoin d’arrosages réguliers et d’une exposition ensoleillée. Si ces conditions sont respectées, vos radis sont bons à déguster en un mois en moyenne. Certaines variétés comme les bien nommés radis de 18 jours vous régalent même…en 18 jours !

Pour favoriser la croissance des radis, il faut également procéder à un éclaircissage. En échelonnant les semis de février à novembre toutes les 3 semaines, vous aurez continuellement des radis au menu.

Les variétés à plébisciter : le radis de 18 jours, le Cherry Belle et l’Écarlate aux racines rondes et rouges, et rouge, le Pernot aux racines demi-longues.

Les légumes qui poussent en un mois

L’épinard, la plante potagère de printemps ou d’hiver

Riches en vitamines, les épinards (Spinachia oleracae) peuvent se consommer un mois après le semis, en les récoltant feuille à feuille. Pour réussir l’épinard au potager, il est primordial de respecter les variétés de jours courts ou de jours longs.

La culture est relativement simple si vous offrez à l’épinard un sol drainé et riche, une exposition ensoleillée au printemps, en automne et en hiver, et ombragée en été, et une humidité constante pour éviter la montée en graines.

L’épinard se sème de février à juin pour les variétés à jours longs, et de fin à octobre pour les épinards d’hiver.

épinard

Les variétés à plébisciter : le Junius à récolter de mai à septembre, le Matador pour sa très grande productivité.

La laitue à couper pour ses feuilles tendres

Incontournable dans tout potager qui se respecte, la laitue (Lactuca sativa) à couper se récolte feuille à feuille à partir de 30 jours après le semis, en fonction des besoins. Et les feuilles repoussent sans former de pommes.

Très facile à semer et à entretenir, la laitue à couper n’a que bien peu d’exigences : un sol léger et bien drainé, un emplacement ensoleillé, et des arrosages réguliers. Elle se sème de février à septembre en pleine terre. Surveillez juste les limaces qui se délectent elles-aussi de leurs jeunes feuilles tendres.

Les variétés à plébisciter : la feuille de chêne pour sa saveur, la Lollo Rossa et la Red salad bowl pour ses feuilles frisées et rouges.

Les légumes qui poussent en 40 à 60 jours

Les haricots à filets à cueillir jeunes

Ce haricot à filets (Phaseolus vulgaris) doit se cueillir très jeune pour éviter l’apparition de fils. Sa gousse est alors fine, bien verte et bien tendre. Un régal ! Suivant les variétés, on peut cultiver des variétés naines ou à rames.

Le haricot apprécie les terres légères, le soleil et les arrosages réguliers. Et il craint par-dessus tout le froid et le gel. Ne semez donc qu’à partir de mai et jusqu’en juillet, en poquets et buttez les jeunes plants.

Les variétés à plébisciter : le Triomphe de Farcy assez résistant à la fraîcheur, l’Oxinel, très productif.

La roquette, la crucifère à la saveur piquante

Si vous arrosez régulièrement la roquette (Eruca sativa) cultivée (à la croissance plus rapide que sa cousine, la roquette sauvage), elle vous le rendra. Adaptée aux sols secs, la roquette aura des feuilles plus tendres si vous lui fournissez suffisamment d’eau. Elle préfère aussi la mi-ombre et les premières feuilles se récoltent moins de deux mois après le semis.

Le semis se fait de préférence d’avril à juin, et en septembre et octobre à la condition de protéger les plants. 45 jours après, on peut récolter les premières feuilles.

Les variétés à plébisciter : la roquette cultivée.

Le chou kale, un chou qui revient en force

Excellent pour la santé, le chou kale fait son grand retour dans les potagers avec ses feuilles frisées. Parfait pour les jardiniers pressés, le chou kale se récolte aussi feuille à feuille suivant les besoins, environ 50 jours après le semis.

chou kale chou frisé

Il aime les terres bien riches en fumure, et l’humidité. En revanche, il préfère les climats frais et redoute la chaleur. Semez-le en mai-juin, pour le repiquer lorsqu’il atteint 5 cm. Environ 50 jours après, les premières feuilles se récoltent.

Les variétés à plébisciter : le Rouge de Russie avec ses nervures pourpres, le Dwarf Green Curled, une variété naine très rustique.

Le navet, à récolter nouveau

Récolté deux mois après le semis, le navet de printemps et d’été se consomme en primeur. Très facile à cultiver, ce légume-racine se sème de mars à juin, dans une terre riche en fumure, bien ameublie. Il vous faudra bien arroser ou pailler pour tenir la terre humide. On lui connaît un ennemi redoutable, l’altise mais en arrosant régulièrement, il est possible de l’éloigner.

navet

Bien pourvu en potassium, le navet se cuisine de mille et une façons.

Les variétés à plébisciter : Le Demi-long de Croissy avec ses longues raves blanches, le Navet Boule de neige Snowball, tout rond et blanc, le Navet Rave d’Auvergne hâtif à la chair sucrée.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire