Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
associer les plantes au soleil
association

7 associations réussies pour un massif plein soleil

nos idées et conseils

Il n’est pas toujours évident d’associer les plantes entre elles et encore moins en plein soleil. En effet, les rayons de notre astre préféré ont la fâcheuse tendance à écraser les couleurs, rendant les plus claires insipides. Les blancs deviennent aveuglants tandis que certaines fleurs pourpres peuvent se décolorer ou carrément griller.

Découvrez nos idées d’association pour réussir un massif en plein soleil en fonction de l’ambiance qui vous fait envie !

Une ambiance naturaliste

Les jardins naturalistes combinent des plantes légères et aériennes pour un effet naturel. C’est pourquoi ils font la part belle aux graminées. Les filles du vent n’ont pas leur pareille pour animer le jardin. Elles ondulent à la moindre brise offrant un spectacle sensoriel vraiment très agréable. Les graminées constituent donc l’essentiel de ce massif qui est ensuite ponctué de quelques touches de couleurs apportées par les scabieuses et les cosmos.

C’est un massif tout en légèreté et nécessitant très peu d’entretien.

Pour quel type de terre ?

Cette composition convient en terre légère et drainante. En terre lourde, il faudra absolument améliorer le drainage par l’apport d’un matériau drainant.

⇒ Pour en savoir plus sur les matériaux drainants, consultez notre fiche conseil : « Tourbe, sable, perlite, billes d’argile, pouzzolane… pour quoi faire ? »

Une ambiance "So British"

L’agencement façon mixed-border fait toujours son petit effet ! Les plantes sont alors disposées de façon équilibrée et harmonieuse pour former un massif luxuriant. Un parterre tout en longueur s’y prête particulièrement bien. Plantez plusieurs fois la même plante comme pour répéter un motif. Vous pouvez intercaler des graminées (Calamagrostis, Mulhenbeckia, Panicum), des bulbes printaniers (narcisses, muscaris…) et des asters pour fleurir l’automne.

Pour quel type de terre ?

Une terre ordinaire convient très bien tant qu’elle ne sèche pas trop en été.

Une ambiance montagnarde

Pour une rocaille très ensoleillée, tournez-vous vers les plantes dont les besoins en eau sont très faibles, les plantes chameaux ou les petites alpines. Imaginez un enrochement agrémenté de joubarbes, d’oeillets, de campanules des murets, etc… De plus, l’entretien est quasiment inexistant !

Pour quel type de terre ?

Cette ambiance sera parfaite en sol bien drainé, léger, pauvre et caillouteux, même calcaire.

Une ambiance contemporaine

Pour une ambiance contemporaine, les agaves et les agapanthes font merveille ! Ce massif est composé d’une déclinaison de gris et bleus pour un effet très soft et élégant.

⇒ Mon conseil : pincez l’armoise afin de la rendre compacte. Pour cela, donne un coup de cisaille et supprimez 1/3 des tiges aux alentours de la fêtes de mères.

Pour quel type de terre ?

Ce massif nécessite un sol léger, bien drainé, même sec. C’est d’ailleurs une condition sine qua non pour conserver l’Agave. Il est extrêmement rustique (au delà de -15°C) mais en sol parfaitement drainé. Sinon remplacez-le par un Yucca. Il en va de même pour l’Agapanthe qui supportera environ -12°C en sol drainé et en situation abritée. Sinon, vous pouvez aussi choisir une agapanthe plus rustique.

Une ambiance romantique

Créer un massif d’ambiance romantique n’est pas bien difficile. Il suffit de choisir des plantes dans les tons pastels. Choisissez des rosiers dont la couleur n’est pas trop claire. ‘Harlow Carr’ se prête bien à cette situation, de même que ‘Munstead Wood’, un must dont la couleur pourpre ne s’abîme pas sous les rayons cuisants du soleil.

Pour quel type de terre ?

Un sol riche, frais, bien drainé et non calcaire (les rosiers anglais n’aiment pas les excès de calcaire) sera parfait.

Une ambiance méditerranéenne

L’ambiance méditerranéenne vous propulsera directement au pays des cigales ! Les lavandes et la santoline sont des incontournables, à planter sans modération ! Les stipes, les molènes argentées et les verveines de Buenos Aires sont des vivaces de courte vie mais les semis spontanés sont nombreux, de quoi assurer leur pérennité.

Pour quel type de terre ?

Toutes ces plantes sont rustiques jusque -15°C en terre parfaitement drainée, sachant que pour donner le meilleur d’elle-mêmes, elles ont besoin de beaucoup de soleil et de chaleur, ainsi qu’un sol pauvre et desséchant, calcaire et caillouteux.

Une association automnale

L’automne rime avec couleur (ou presque) ! Et l’automne, ce n’est pas que des feuillages flamboyants. Ce massif haut en couleur comprend majoritairement des dahlias (plantes de soleil par excellence) et des hélénies, mais vous pourriez aussi ajouter des asters, des miscanthus, des orpins ou pourquoi pas le superbe Rudbeckia subtomentosa ‘Henry Eilers’ ?

Quel type de terre ?

Ce massif sera à son aise dans une terre légère, fertile et fraîche mais bien drainée pour ne pas faire pourrir les tubercules de dahlias. Le Pennisetum a besoin d’une terre parfaitement drainée et sa rusticité n’excède pas -10°C. Si c’est trop juste chez vous, remplacez-le par un Miscanthus (‘Malepartus’, ‘Sarabande’, ‘Grosse Fontäne’, etc)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 4.25 sur 5)
Laisser un commentaire