Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Alchémille : plantation, culture et entretien

Les alchémilles en quelques mots

  • L’achémille est une charmante vivace qui offre des nuages de fleurs vert chartreuse en fin de printemps
  • Son feuillage remarquable accueille gracieusement les gouttes de rosée du matin
  • C’est une plante rustique, peu exigeante, qui ne demande pas beaucoup de soins
  • Sa floraison jaune vert, chic et tendance, réveille les massifs
  • Il existe des variétés de petites tailles, idéales en rocaille

Le mot de notre experte

L’alchémille fait partie des vivaces valeurs sûres, elle est indispensable au jardin. C’est une plante assez polyvalente, parfaite pour habiller le pied des rosiers, pour former un agréable couvre-sol ou encore pour ourler un parterre.  En massif, c’est l’exhausteur qui magnifie et renforce  la beauté de ses compagnes, qu’elle valorise sans pour autant se faire oublier.

Sa floraison est composée d’une multitude de petites fleurs, forme une écume vert chartreuse au-dessus d’un feuillage d’une beauté poétique. Comment résister au charme de ses feuilles arrondies qui s’ouvrent comme des origamis et recueille, avec grâce, les perles de rosée ?

Alchemilla mollis

Alchemille et perles de rosée

L’alchémille est une vivace gracieuse d’aspect délicat. Elle n’en est pas moins solide et rustique ! Robuste, facile de culture (même pour les jardiniers débutants), elle a aussi l’avantage de croître rapidement pour former un large coussin.

L’alchémille est indissociable des jardins anglais et classiques. Son exquise beauté, pudique et discrète, se mêle et s’accorde élégamment avec les arbustes, graminées et autres vivaces. Cependant, son feuillage graphique et sa floraison jaune acide très tendance, ne dépareille pas dans un jardin moderne ou citadin.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Alchemilla

Famille : Rosaceae

Nom commun : alchémille

Floraison : de mai à octobre, selon les variétés

Hauteur : 0,15 à 0,45 m

Exposition : mi-ombre, soleil non brûlant

Sol : frais mais bien drainé, adaptable à tous les sols

Rusticité : -15°C

L’alchémille est un genre de vivace herbacée qui appartient à la  vaste famille des Rosaceae (comme les fraisiers, l’églantier ou le sorbier !). Les Rosaceae sont présentes essentiellement dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord. Parmi les genres les plus importants, le genre Alchemilla rassemble 250 espèces.

Ce sont surtout des plantes couvre-sol se présentant en touffe évasée et arrondie avec des fleurs petites et sans pétales, jaune verdâtre (dit vert chartreuse).

Les feuilles des alchémilles sont de forme arrondie, palmatilobées (lobées en forme de main). Elles s’ouvrent en éventail et sont constituées de 3 à 5 lobes à bords plissés et dentés, d’une beauté subtile et délicate. Elles sont le plus souvent pourvues de poils qui rendent la feuille hydrofuge, formant de charmantes billes d’eau de pluie ou de rosée. Cette particularité à l’aura mystérieuse a intéressé les alchimistes qui voyaient là une eau magique, idéale pour fabriquer la pierre philosophale. Ils l’appelaient « l’eau céleste ». C’est d’ailleurs, de là que lui vient son nom.

Les fleurs d’un vert jaunâtre, assez petites, en cymes corymbiformes sont portées par des tiges grêles au-dessus du feuillage et donnent un aspect vaporeux très décoratif à la plante. Elles sont intéressantes en bouquets de fleurs fraîches ou séchées et les feuilles et les fleurs sont utilisées dans l’art floral.

Alchemille

Alchemilla vulgaris – illustration botanique

L’alchémille possède également des vertus médicinales qui ont été largement utilisées au Moyen-Âge. Elle est réputée pour ses vertus astringentes, calmantes, cicatrisantes. Souvent citée comme « plante des femmes », elle traite les troubles gynécologiques. Elle peut être aussi employée pour aromatiser les laitages, les tisanes et le thé et le bétail semble également l’apprécier.

Alchemilla intrigue aussi les botanistes car elles peuvent se multiplier par apomixie, c’est-à-dire qu’elles sont capables de produire des graines sans fécondation de la fleur ! Les graines donnent ainsi des plants identiques à la plante mère. Finalement, le résultat est le même que pour le bouturage. Cela est très utile pour les jardiniers qui souhaitent maintenir des plantes identiques.

Au jardin, l’alchémille est une plante de terrain lourd et argileux qui a le bon goût d’être adaptable à tout sol. Elle est également très facile d’entretien et s’étend vite, ce qui est gratifiant pour le jardinier débutant ou pressé.

Ses utilisations sont multiples : de taille moyenne à petite, elle peut s’immiscer entre d’autres vivaces, au milieu de bulbes printaniers, former des couvres-sol et souligner un chemin ou encore festonner une bordure. Les plus petites variétés (comme l’alchemilla alpina ou alchemilla epsisila) pourront également garnir avantageusement des rocailles de mi-ombre.

La beauté discrète des alchémilles en font de bons basiques pour le jardinElles s’intègrent aussi bien dans un jardin naturel associées à des digitales, des lupins et des campanules ou un jardin classique avec des rosiers. Associées avec des feuillages foncés, les alchémilles feront merveille dans un jardin contemporain.

Les principales variétés d'alchémilles

Les variétés les plus grandes

Alchémille commune - Alchemilla mollis en godet de 9 cm

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
40 cm

Également appelée Manteau de Notre Dame, cette alchémille est très ornementale. Elle offre de grandes feuilles surmontée de hautes hampes florales. C'est la plus grande mais aussi la plus classique. Elle est parfaite en massif.

Alchemilla erythropoda - Alchémille

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
30 cm

Originaire des prairies rocheuses, cette espèce se distingue par sa grande résistance au froid. De petite taille, elle forme un coussin d'environ 30 cm, à feuillage vert bleuté, très denté. Ses fleurs, vert jaune, sont portées par des tiges rougeâtres. C'est une plante parfaite en rocaille, dans un jardin de gravier ou pour garnir les interstices d'un dallage.

Les variétés plus petites

Alchemille vulgaris - Alchemille commune

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
25 cm

C'est l'alchémille utilisée à des fins médicinales. Très adaptable, elle se cultive facilement et trouvera aussi bien sa place dans les jardins d'herbes aromatiques qu'en massif où elle formera un joli couvre sol.

Alchemilla alpina - Alchémille des Alpes

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
15 cm

C'est une petite espèce également appelée Herbe de Saint-Sabin. Originaire des montagnes, elle s'illustre par son port tapissant et sa très grande résistance au froid. Elle diffère en peu des autres espèces par ses feuilles lustrées sur le dessus, grisées dessous. Elle est idéale en rocaille et jardins de gravier, pas trop secs.

Collection

Duo Charme - Duo de Rosier et d'alchémilles

Période de floraison Mai à Sept.

Association du rosier Raubritter de Kordes aux fleurs bien pleines avec la floraison vaporeuse des alchémilles. Le feuillage abondant et graphique de cette dernière garnit avec grâce le pied du rosier

 

Planter les alchémilles

Où planter

Les alchémilles ne sont pas exigeantes. Elles s’adaptent à tous les sols, pourvu qu’ils ne soient pas trop sec. Elles préfèrent la mi-ombre claire, un soleil brûlant ne leur convient pas, il a tendance à faire brûler leurs feuilles.

Quand planter

Les alchémilles peuvent être installées à tout moment de l’année, hors période de gel car elles sont proposées en godet. Cependant, l’automne (septembre-octobre) et le printemps (fin mars à mai) sont toujours à privilégier.

Comment planter

Les alchémilles se plantent comme toutes les vivaces en godets. Voici les étapes à suivre :

  • Hydratez la motte en plongeant le godet dans une bassine d’eau
  • Préparez le terrain en le travaillant sur une profondeur et une largeur de 2 à 3 fois la motte
  • Si votre terre est pauvre, amendez avec de l’engrais ou du compost et/ou du fumier bien mûrs
  • Creusez et placez la motte de manière à ce que le collet affleure à la surface
  • Tassez et ménagez une cuvette d’arrosage autour de chaque motte
  • Arrosez pour plomber (tasser)

Les conseils avisés pour aborder la plantation avec humour sont ici !

Les alchémilles peuvent aussi se planter en pot ou jardinière. Comme elles peuvent devenir volumineuse, choisissez les variété les plus réduites : A. epipsila ou A. erythropoda, voire les tapissantes alchémilles des Alpes.  Toujours en raison de la taille des vivaces, les jardinières sont à privilégier. Pour un contenant de 50 cm de long, prévoyez 5 à 6 plants. L’arrosage doit être régulier : le terreau doit rester frais et apportez de l’engrais liquide tous les 15 jours dans l’eau d’arrosage.

Entretien

Les seuls soins dont auraient besoin les alchémilles se limitent à rabattre les plantes après la floraison. Cela permet de renouveler le feuillage et d’obtenir une remontée en automne. De plus, cela évite qu’elles se ressèment et ne deviennent envahissantes.

Taille de l'alchémille

En fin de floraison, rabattez toute la plante au plus bas pour renouveler le feuillage devenu terne

Laissez le feuillage en automne car il est semi-persistant. Il procure ainsi un abri pour les insectes utiles en hiver et protège les futures feuilles.

Les alchémilles sont des plantes robustes qui ne connaissent généralement pas de maladies ni de parasites.

Multiplication

Les alchémilles se ressèment spontanément. Vous pouvez récupérer les graines pour les semer directement en place à l’automne ou en godet.

Alchemilla

Fleurs fanées d’alchémille

L’autre méthode est de diviser les plants devenus volumineux.

Quand et comment semer les alchémilles

Les graines doivent subir une période de froid avant de germer (vernalisation). Si vous semez en place, choisissez la fin de l’été pour que l’hiver induise la germination. Sinon, placez les graines au réfrigérateur quelques semaines avant de semer.

  • En place, travaillez le sol sur 8 à 10 cm en incorporant du terreau ou du compost. En godet, utilisez du terreau spécial semis.
  • Semez et recouvrez d’une couche fine de terreau
  • Arrosez en pluie pour bien faire adhérer la terre aux graines

Pour des conseils plus détaillés, regardez cet article sur le semis.

Quand et comment diviser les alchémilles

Les périodes idéales sont en mars-avril, pour le printemps et septembre-octobre pour l’automne.

Choisissez des plants forts et en bonne santé.

  • Soulevez le pied avec une fourche-bêche
  • Découpez le pourtour de la touffe en tronçons de 10 cm environ avec un fer ou un couteau
  • Replantez immédiatement ces rejets, soit dans des godets, soit en place
  • Arrosez généreusement

Associer les alchémilles au jardin

Les alchémilles sont idéales en bordure et leur feuillage si beau en toute saison peut former un ravissant couvre-sol sous les arbustes. Elles adoucissent de leur forme souple le pied des haies un peu rigides ou formelles. Elles sont souvent utilisées avantageusement pour pondérer les couleurs vibrantes des bulbes de printemps et masquer la fanaison.

Dans un parterre à l’anglaise, elles se marient très bien avec les rosiers, pivoines, benoites, allium, campanules, sauges… pour lier visuellement toutes ces plantes entre elles et donner un ensemble cohérent et attrayant.

Les alchémilles participeront joyeusement au méli-mélo des vivaces, bulbes et arbustes à fleurs des jardins romantiques.

Associer l'alchémille

Un exemple d’association dans une ambiance romantique : Alchemille Mollis, Geranium ‘Patricia’, Digitalis purpurea, Crambe cordifolia, Rosier ‘Versicolor’, Catalpa bignonioides ‘Aurea’.En associant des alchémilles à des feuillages pourpres ou bordeaux, vous obtiendrez un point focal fort dans un massif contemporain et sophistiqué.

Un massif bas dans les tons roses et verts sera constitué d’alchémille epipsila et d’une véronique rose de juillet à septembre. L’orchidée terrestre apportera une note raffinée en juin-juillet. L’automne sera marqué par les ravissantes colchiques nénuphars et l’heuchère « Pink Pearl » animera l’ensemble toute l’année avec son feuillage changeant.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire