Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
associer l'alchemille
association

Associer l'alchémille

Découvrez nos idées d'associations

 

 

Avec son joli feuillage vert qui se fait vasque pour accueillir les gouttes de rosée ou de pluie et ses petites fleurs estivales regroupées en grappes légères d’un beau vert chartreux, l’alchémille (Alchemilla) fait merveille au jardin d’ornement. Cette plante vivace de la famille des Rosacées au feuillage crénelé, parfaitement adaptable à différentes conditions culturales à mi-ombre ou au soleil, présente aussi les atouts d’être rustique jusqu’à – 15°C et peu exigeante en matière de soins. Elle bénéficie également de la faculté de se ressemer facilement et de former des touffes relativement denses. Idéale en couvre-sol ou en rocaille, elle trouve aussi sa place dans des bordures de massifs naturels ou romantiques.

Suivez-nous pour découvrir comment associer l’alchémille aux adorables fleurs d’une couleur si particulière afin de créer des parterres tout en harmonie et en originalité.

 

alchémille alpine

L’alchémille présente de nombreux atouts pour prendre place dans des massifs, des rocailles ou sous des arbres

 

Et pour tout savoir sur la culture de cette vivace, plongez-vous dans notre fiche Alchémille, plantation, culture et entretien

 

 

Dans un jardin romantique à l'anglaise

Laissez vous aller à la rêverie… Imaginez un jardin d’inspiration anglaise, traversé par un petit chemin sinueux. Asseyez-vous sur le petit banc et regardez autour de vous. Sur la pergola s’enroule un rosier grimpant Clair Matin , une clématite ‘Henryi’ ou encore un original Wattakaka sinensis. Au pied s’étale un massif en « mixed-border » où les alchémilles Manteau de Notre-Dame (Alchemilla mollis) forment des touffes de feuillage denses qui se marient à merveille avec les campanules à feuille de pêcher (Campanulla persicofolia) ou des digitales qui, comme l’alchémille, se plaisent tout autant à mi-ombre que dans un massif ensoleillé. Quelques lysimaques éphémères (Lysimachia ephemerum) complètent le tableau aux côtés d’une pivoine lactiflora ‘Madame Calot’ à l’indéniable charme romantique.

associer alchemille

Alchemilla mollis, Pivoine lactiflora ‘Madame Calot’, rosier Clair Matin, Digitale purpurea, Wattakaka sinensis, Epimedium éphémère, Campanule à fleurs de pêcher.

En bordure de massif naturel

Dans un massif naturel, la nature est reine. Au fil des saisons, les floraisons se succèdent en parfaite harmonie. Quant aux couleurs, elles forment des palettes très colorées ou tout en retenue dans des teintes monochromes. L’Alchemilla epipsila trouve aisément sa place en bordure de massifs naturels qu’elle ourle et adoucit grâce à sa floraison vaporeuse et à son feuillage, légèrement velouté. Un feuillage perlé de gouttelettes de rosée met en beauté les fleurs d’un géranium vivace ‘Azure Resh’, de Delphiniums belladonna ‘Cliveden Beauty’, de mauves sylvestres aux fleurs délicieusement teintées de pastel, de chataires nervurées (Nepeta nervosa), et de Penstemons hybrides ‘White Bedder’ qui forment un massif foisonnant aux délicieuses teintes bleutées.

N’hésitez pas à ajouter des marguerites vivaces, à la longue floraison, totalement indispensables dans un jardin naturel, des Phlomis tubéreux ‘Amazone’  (Phlomis tuberosa) associés à des ancolies blanches telles que Aquilegia vulgaris ‘Winky White and White’ et à un pigamon nain (Thalictrum kiusianum) qui propose des fleurs en pompon d’un délicieux rose-mauve d’avril à juin puis en septembre.

Dans un jardin ombragé ou semi-ombragé

Aménager un jardin à mi-ombre ou ombragé peut sembler être une gageure. Tout comme le fait de végétaliser le pied d’arbres ou d’arbustes. Pourtant, il existe de nombreuses plantes vivaces ou arbustes dont les besoins en luminosité sont limités. Parce qu’à l’état naturel l’alchémille pousse souvent en lisière de forêt, elle peut se plaire en jardin mi-ombragé ou sous l’ombrage plus ou moins dense d’arbres ou d’arbustes. Elle va d’ailleurs illuminer les recoins plus sombres de ses touffes fleuries d’une teinte oscillant entre le vert anis et le jaune. Ainsi plantez l’alchémille commune (Alchemilla vulgaris) aux côtés d’une fougère allemande (Matteuccia pensylvania), d’hostas, d’une heuchère ‘Lime Rickey’ au feuillage chiffonné jaune verdâtre, rehaussés d’un peu de couleur avec une astilbe qui aime, comme l’alchémille, les terrains lourds et humides, ou d’une joli verveine délicatement colorée de bleu lavande.

Quant à lAcer palmatum ‘Little Princess’, un bel érable du Japon au feuillage vert tendre marginé de rouge, il apportera la touche zen à l’ensemble de la composition.

Dans une rocaille à mi-ombre

A la différence des rocailles ensoleillées, constituées de plantes tapissantes résistantes à la sécheresse, une rocaille située à mi-ombre se construit différemment. On utilise ainsi des plantes vivaces à feuillage décoratif aux côtés de vivaces à la délicate floraison pour apporter des touches de couleur ou former un cousin monochrome. L’Alchemilla erythropoda apprécie une rocaille à mi-ombre qu’elle va rapidement recouvrir en formant de jolis coussins denses de feuillage vert bleuté. Mariez cette alchémille avec un Nandina domestica ‘Twilight’ au feuillage lumineux, à des hélianthèmes ‘The Bride’, une variété tapissante au feuillage vert argenté et à l’abondante floraison blanche et or, une Saxifraga fortunei ‘Rubrifolia’, un carex eleta au feuillage doré. De jolies tiarelles aux épis blancs et des fleurs des elfes (Epimedium pubigerum) produiront une nuée de petites fleurs blanches. Pour décorer votre rocaille et apporter une touche minérale, laissez-vous tentez par quelques gros cailloux gris ardoise, disséminés ça et là entre les vivaces.

Pour une culture en pot

L’alchémille peut se cultiver en pot, dans un substrat léger et à un emplacement mi-ombragé. Particulièrement tapissante, elle sera du plus effet dans une longue jardinière, profonde d’au moins 30 cm, afin qu’elle y prenne ses aises. Pour obtenir une composition harmonieuse et colorée, choisissez plutôt une variété d’alchémille de faible hauteur comme Alchemilla alpina, Alchemilla epipsola ou Alchemilla erythropoda que vous pourrez associer à d’autres espèces de vivaces. Ainsi, pour une potée simple, légère mais élégante, plantez simplement votre alchémille avec un géranium vivace qui apportera une touche de couleur ou des dianthus.

Si vous souhaitez attirer le regard sur une terrasse avec une profusion de couleurs, associez votre alchémille avec des rudbeckias nains ou des ligulaires naines de couleur jaune telle Ligularia dentata Pandora®. Pour une palette plus teintée de mauve et de bleu, associez votre alchémille avec des Polemomium en arrière-plan, des anagallis au premier plan qui retomberont en cascade. Vous pouvez aussi semer des graines de Brachycome, idéales pour compléter une potée suspendue.

Pour apporter des feuillages de différentes teintes, hostas et heuchères se plairont en pot aux côtés de l’alchémille.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire