Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
6 vivaces pour jardin exposé nord
conseil

6 vivaces pour un jardin exposé au Nord

Notre sélection pour l'ombre

Les plantes vivaces sont parfaites pour colorer et égayer un jardin ou un massif exposés au Nord. Mais comme l’ombre y est présente toute l’année, il est important de choisir des végétaux aptes à pousser en situation ombragée et humide et à résister au gel en hiver. Misez sur les feuillages clairs ou panachés, les floraisons blanches ou aux couleurs chaudes pour illuminer les espaces. Sélectionnez des plantes de sous-bois qui ont la capacité de recouvrir facilement le sol, ne laissant pas de place aux mauvaises herbes et facilitant ainsi l’entretien du jardin. Voici notre sélection de vivaces d’ombre et d’ombre sèche à cultiver dans votre jardin orienté au Nord.

Le Pachysandra terminalis

Le Pachysandra terminalis est une plante vivace idéale pour recouvrir un sol à l’ombre. Originaire de Chine et du Japon, on le nomme aussi le Pachysandre du Japon. Il ne supporte pas le soleil direct. Pour lui, on préfèrera une exposition au Nord, à l’ombre ou la mi-ombre, où le sol reste bien frais. Très rustique, il résiste à des températures négatives autour de -15°C. Grâce à ses stolons rampants, il se multiplie au sol pour former un tapis dense et homogène d’environ 30 cm de haut. Sachez qu’un pied peut s’étaler, sans précipitation, sur 50 cm d’envergure. Ses feuilles dentées insérées en bouquets sur de petits rameaux lui donnent tout son charme. De plus, elles sont persistantes et restent présentes toute l’année. Un point de plus pour le Pachysandre qui est donc également décoratif en hiver ! En juin, ce sont des fleurs blanches modestes, légèrement parfumées, qui apportent un peu de luminosité à ce couvre-sol. La variété Pachysandra terminalis ‘Variegata’ propose des feuilles marginées de blanc. Plantez le Pachysandra terminalis dans un sol riche en humus, neutre à acide. Ne craignant pas la concurrence racinaire, il est utile pour habiller les pieds d’arbres ou arbustes, tels que les Érables du Japon, le Magnolia, l’Aucuba, les Rhododendrons et Azalées.

⇒ Retrouvez notre gamme de Pachysandras sur notre site.

⇒ Notre fiche conseil sur le Pachysandra terminalis : plantation, culture, entretien.

pachysandre du japon, vivace pour l'ombre

Pachysandra terminalis

Le Cimicifuga racemosa

Voici une plante d’ombre au port majestueux : le Cimicifuga racemosa. On l’appelle aussi Cierge d’argent ou Actée à grappes, car durant l’été, de juillet à août, les inflorescences en épis blancs apparaissent à l’extrémité de hautes tiges pouvant atteindre 1,80 m de haut ! En revanche, notez que le parfum amer et plutôt particulier de ses fleurs et de ses feuilles écrasées n’est pas toujours apprécié de tous. Mais cette plante très mellifère fera le bonheur des insectes ! Dotée d’une très bonne rusticité, cette Actée poussant dans les forêts aime l’ombre et la mi-ombre, les sols frais, humifères et même argileux. Avec sa grande carrure, on installe le Cierge d’argent en fond de massif de vivaces, à l’abri du vent pour ne pas abîmer ses longues hampes florales. Sa touffe pourra s’y étaler jusqu’à 60 cm de diamètre. A la fin de l’été, son côté très graphique peut être mis en valeur en l’associant à de grands Hostas aux feuilles arrondies, des fougères, des Anémones du Japon et des Coeurs de Marie.

⇒ Notre sélection de Cimicifugas sur notre site.

⇒ Découvrez comment planter, cultiver et entretenir les Cimicifugas.

cierge d'argent, vivace pour jardin exposé nord

Cimicifuga racemosa (photos cjohansen / Leonoara Enking – Flickr)

L’Epimedium pubigerum ‘Orangekönigin’

L’Epimedium pubigerum ‘Orangekönigin’ est un vrai régal pour les yeux à l’arrivée du printemps. Cette variété produit de nombreuses fleurs dans des tons jaunes, orangés et cuivrés d’avril à mai. Elles sont parfaites pour réchauffer l’atmosphère d’un jardin à l’ombre. Cette vivace est aussi appelée Fleur des Elfes, car ses petites fleurs en étoiles perchées sur de lestes et frêles tiges sont d’une élégance féérique. Quant à son feuillage cordiforme, semi-persistant en fonction du climat, il change de couleur au fil des saisons, passant de vert tendre et bronze au printemps, à l’orange corail en automne. L’Epimedium pubigerum ‘Orangekönigin’ se plaît en sous-bois, en sols neutres et riches, mais aussi dans les sols caillouteux et donc les rocailles d’ombre. Supportant des températures très basses (jusqu’à -15°C), ce couvre-sol habille efficacement les zones difficiles à cultiver, par exemple aux pieds des arbres. Même si elle est très souvent utilisée comme plante tapissante, la Fleur des Elfes peut aussi prendre place dans un massif d’ombre en compagnie de la Consoude Symphytum azureum, de la Violette odorante, de l’Anémone des bois, du Brunnera macrophylla aux minuscules fleurs bleues et du rare Caulophyllum thalictroides ou Cohosh bleu.

⇒ Découvrez d’autres espèces et variétés d’Epimédiums dans notre gamme.

⇒ Tout savoir sur la plantation, la culture et l’entretien des Epimédiums !

⇒ Retrouvez nos idées pour bien associer l’Epimédium.

fleur des elfes, vivaces pour l'ombre

Epimedium pubigerum ‘Orangekönigin’

Le Lamiastrum galeobdolon

Le Lamiastrum galeobdolon est un couvre-sol parfait pour éclairer les jardins à l’ombre !  La particularité de ce Lamier très décoratif est son feuillage panaché bicolore, très lumineux. Ses feuilles dentées, vertes et argentées, font penser aux feuilles d’ortie, ce qui lui vaut aussi le nom d’Ortie jaune. Même si elles ne sont pas piquantes, nous vous déconseillons cependant de les froisser, car elles émettent une odeur déplaisante. La floraison estivale de ce Lamier jaune vif offre également un beau spectacle en juin-juillet. Avec le temps, un tapis d’une épaisseur de 30 cm colonise les sols en laissant ses stolons s’étaler. Comme il peut parfois être envahissant, nous vous conseillons de le planter dans des espaces naturels, sans entretien et où vous le laisserez prendre ses aises, empêchant ainsi les mauvaises herbes de pousser. Sur les talus ou aux pieds des arbres à mi-ombre ou à l’ombre, on peut l’associer à des bulbes de printemps, comme les Perce-neige, le Cyclamen coum et les Jacinthes d’Espagne ou encore à des couvre-sols pour l’ombre comme la Petite Pervenche ou la Ruine de Rome.

⇒ Découvrez notre gamme de Lamiums !

⇒ Tout savoir sur la plantation, la plantation, la taille et l’entretien des Lamiers.

lamier jaune, vivace couvre-sol pour l'ombre

Lamiastrum galeobdolon

Le Galium odoratum

On connaît surtout le Galium odoratum sous les noms d’Aspérule odorante ou de Gaillet odorant. Originaire de l’Est de l’Europe et de Russie, cette Aspérule est appréciée pour ses feuilles vert émeraude disposées en étoile sur les tiges, ainsi que pour ses petites fleurs blanches délicatement parfumées se dévoilant d’avril à juin. Très résistante au froid (jusqu’à -20°C), cette vivace de sous-bois est utilisée pour ses propriétés médicinales calmantes ou comme plante aromatique pour les desserts et liqueurs. En effet, ses feuilles sèches dégagent un parfum frais, rappelant le foin coupé ou la fève tonka. Résistant très bien aux maladies et peu attaqué par les insectes, le Galium odoratum ne craint que le soleil brûlant et la sécheresse. Tous les ans, en automne, un apport de compost permet d’enrichir son sol. Mariez l’Aspérule odorante à des plantes des bois, telles que le Sceau de Salomon, le Muguet, les Bruyères, les Fougères comme le Dryopteris et le fraisier stérile Waldteinia ternata.

⇒ D’autres variétés d’Aspérules à découvrir sur notre site.

Planter, cultiver et entretenir l’Aspérule, on vous dit tout !

aspérule odorante, vivace pour l'ombre

Galium odoratum

Le Geranium macrorrhizum

Le Geranium macrorrhizum pousse aussi bien au soleil qu’à l’ombre. On l’appelle aussi Géranium à grosse racine ou Géranium à gros rhizome, car il se développe rapidement à l’aide de ses épais et longs rhizomes rampants. A maturité, cette touffe dense de 40 cm de haut sur 50 cm de large peut survivre dans des conditions difficiles : hivers rudes, étés très secs et exposition ombragée. En automne et en hiver, les feuilles arrondies et lobées de cette vivace se parent de jolies couleurs rouges, orangées et bronze. Sachez également que celles-ci sont aromatiques et chargées d’une puissante huile essentielle rappelant la rhubarbe. D’avril à juin, les petites fleurs mauve-rose font leur apparition en corymbes à l’extrémité des hampes florales dressées à environ 30-40 cm du sol. Avec son port tapissant, ce Géranium peut être utilisé pour étouffer les mauvaises herbes, mais aussi pour colorer une rocaille d’ombre avec ses belles couleurs d’arrière-saison. Le Géranium à long rhizome s’y associe avec les Saxifrages, les Tiarelles, les Bergénias comme la variété ‘Eden’s Dark Margin’ et la Gentiane asclépiade à la belle floraison estivale bleue.

⇒ Nous vous proposons d’autres variétés de Geranium macrorrhizum sur notre site.

⇒ Les bons gestes pour planter, cultiver et entretenir les Géranium vivaces dans notre dossier.

⇒ Découvrez tous nos conseils pour bien choisir les Géraniums vivaces.

géranium à grosse racine, géranium gros rhizome, vivace d'ombre

Geranium macrorrhizum

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire