Comment associer l’ajuga ?

Comment associer l’ajuga ?

Idées et inspirations pour marier la bugle rampante au jardin

Sommaire

Mis à jour le 10 Novembre 2021  par Marion 6 min.

L’ajuga ou bugle rampante est une petite plante vivace formant d’adorables petits coussins lumineux.

Facile à cultiver, elle apprécie les zones ombragées ou mi-ombragées, les sols lourds et humides, mais est également parfaitement adaptée aux potées fleuries, d’où elle pourra s’échapper en jolie cascade.

Sa floraison printanière ou estivale peut être bleue, rose ou blanche. Son feuillage persistant et lustré est quant à lui vert, pourpre ou panaché.

Au jardin, elle pourra être associée à d’autres végétaux aussi bien pour illuminer un coin d’ombre, qu’en rocaille fraîche, en massif ou encore avec des bulbes printaniers. L’ajuga pourra aussi créer des scènes colorées contrastantes ou, au contraire, parfaitement harmonieuses.

Voici donc nos idées d’associations réussies !

Difficulté

En jardin d‘ombre, mais lumineux

L’ajuga apprécie la mi-ombre ou l’ombre, les terres argileuses lourdes et les sols humides : des zones souvent difficiles à végétaliser et à illuminer au jardin.

Que ce soit en sous-bois ou autre lieu ombragé, notre plante se mariera évidemment avec d’autres végétaux ayant ces mêmes besoins spécifiques. Ensemble, ils pourront même convenir en culture aux abords de mares ou bassins.

Osez la couleur en mariant la bugle rampante avec des astilbes aux fleurs plumeuses, qui apporteront de la hauteur et de la légèreté. Choisissez un joli dégradé ou camaïeu de roses, en associant les peu communs Ajuga reptans ‘Gold Chang’ ou ‘Purple Torch’ avec les astilbes roses, violettes ou mauve. Optez au contraire pour des contrastes en cultivant côte à côte des variétés bleues et roses. Pour plus de douceur, préférez la touche de raffinement avec les cultivars à floraisons blanches.

Les filipendules ou reines des près apporteront également beaucoup de légèreté grâce à leur floraison vaporeuse blanche, rouge ou rose.

Du côté des feuillages particulièrement décoratifs, les hostas seront bien sûr des candidats idéals. Leurs larges feuilles aux coloris variés se marieront très bien avec celles arrondies et gaufrées ou incisées de l’ajuga. Pour apporter davantage de lumière, optez pour les variétés à feuillages panachés ou dorés.

Pour ajouter à l’ensemble une touche graphique et moderne, cultivez des Matteuccia, comme la fougère d’Allemagne, avec ses belles frondes plumeuses.

Pour jouer encore plus sur les hauteurs, tournez-vous vers les salicaires aux beaux épis rose vif, ou encore vers les luxuriantes ligulaires aux grandes fleurs en épis jaunes. Mesurant environ 1 à 2 mètres de hauteur, elles accompagneront très bien la petite silhouette rampante des ajugas.

associer le bugle rampant, idées d'association pour l'ajuga en jardin d'ombre

Filipendula purpurea, Matteuccia pensylvanica (photo katja schulz), Astilbe arendsii ‘Bumalda’, Hosta ‘Queen Josephine’, Ajuga reptans ‘Rosea Purple’

En joli massif fleuri et varié

Du fait de sa petite dimension, la bugle rampante est idéale en premier plan de massif ou en bordure. Dans une zone mi-ombragée et fraîche, elle y sera accompagnée d’autres plantes vivaces au port tapissant et à petite silhouette.

Notre ajuga sera alors associée à des alchémilles couvre-sols, qui offriront une belle synchronisation de floraison au printemps-été. Les bugles rampantes à floraison bleue (‘Variegata’, ‘Catlin’s Giant’, ‘Princess Nadia‘…) se marieront bien avec les variétés d’alchémilles à floraison jaune complémentaire (Alchemilla erythropoda ou Alchemilla mollis ‘Thriller’).

Hostas, lamiers et heuchères seront également de bons compagnons, avec de beaux feuillages décoratifs et colorés.

La bugle s’associera également très bien avec des graminées légères : les herbes du japon (Hakonechloa) seront parfaites pour une touche moderne et graphique, avec leurs feuilles arquées aux nuances parfois très colorées. Pour apporter de la verticalité et de la structure, tournez-vous également vers la molinie ou le très tolérant miscanthus (1 à 3 mètres de hauteur).

Les Veronicastrums permettront également d’apporter de la hauteur en arrière-plan grâce à leurs fins épis de fleurs colorées, s’élevant en été comme des candélabres.

Côté couleurs, les bugles rampantes à feuillage panaché crème et vert (‘Variegata’ ou Ajuga incisa ‘Frosted Jade’) mettront en lumière les floraisons rose vif, comme celles des Cœur-de-Marie (Dicentra formosa ‘Luxuriant’ ou Dicentra eximia ‘Stuart Boothman’) ou des primevères (Primula japonica et ‘Millers Crimson’).

Les bugles rampantes à feuillages foncés comme la belle ‘Black Scallop’ et son feuillage bronze chocolat presque noir, ou encore  ‘Atropurpurea’ avec ses reflets pourpres seront quant à elles utilisées pour mettre en valeur des floraisons claires. Optez par exemple pour un mariage avec les consoudes à fleurs blanches (Symphytum ‘Hidcote Blue’, Symphytum grandiflorum).

associer le bugle rampant, idées d'association pour l'ajuga en massif

Primula japonica ‘Miller’s Crimson’, Alchemilla erythropoda, Lamium maculatum ‘Beacon Silver’, Ajuga reptans ‘Variegata’, Molinia caerulea arundinacea ‘Fontäne’

Associer l’ajuga en pot

La petite silhouette de l’ajuga est idéale pour créer de belles potées fleuries. Elle se cultive facilement en pot, vasque ou jardinière, desquels elle débordera gracieusement en mini cascade végétale.

Mariez-la aux adorables fleurs en cloche des campanules. Vous pouvez choisir de créer une scène monochrome aux nuances bleues ou roses, d’instaurer une ambiance romantique en associant les variétés blanches ou d’oser les mélanges de couleurs pour un côté plus sauvage.

Les petites fleurs nuancées du myosotis s’accorderont à leur tour avec notre ajuga. Elles apporteront une touche délicate de romantisme à la potée.

Les géraniums vivaces appréciant les sols frais, voire humides, seront aussi de bons compagnons : les doux Geranium maculatum ‘Espresso’ et ‘Vickie Lynn’, le délicat ‘Album’, l’éclatant Geranium palustre ou le splendide Geranium versicolor.

Pour une touche naturelle et un style très frais, optez pour des primevères aux multiples nuances colorées. Il y en a pour tous les goûts.

associer le bugle rampant en pot, idées d'association pour l'ajuga

Geranium maculatum ‘Vickie Lynn’, Bugle-Ajuga tenorii Princess Nadia, Campanula poscharskyana ‘EH Frost’, Myosotis sylvatica ‘Rosylva’ (photo David Monniaux)

En rocaille fraîche colorée

La bugle rampante pourra tout à fait être cultivée en rocaille, dans une zone partiellement ensoleillée, si le sol reste suffisamment humide, surtout en période estivale.

À ses côtés, prendront place les rosettes de feuilles persistances des saxifrages, qui formeront aussi de petits coussins fleuris et colorés. Optez pour les variétés blanches ou roses pour un joli accord de nuances avec les bugles rampantes. La sagine subulée trouvera également sa place, avec sa texture rappelant la mousse et ses petites fleurs blanches apparaissant à la fin du printemps. Pensez également au sceau de Salomon, qui précèdera leur floraison avec ses petites fleurs tubulaires ou encore à la primevère rose.

Vous pouvez également vous tourner vers la Raiponce de Scheuchzer (Phyteuma scheuchzeri), cousine des campanules originaire des zones montagneuses d’Europe, avec des inflorescences sphériques d’un bleu intense. Les corydalis, plantes vivaces également montagneuses, illumineront la rocaille de leurs fleurs en tubes, comme Corydalis lutea, qui fleurit de mai à octobre.

Les hostas de petites tailles apporteront beaucoup de lumière grâce à leur feuillage, surtout si vous choisissez des cultivars panachés (Hosta ‘Color Festival’,  ‘Lakeside Paisley Print’, ‘Pocketfull of Sunshine’ ou le tout petit ‘Mighty Mouse’).

Pour prendre le relai de la floraison en fin d’été, pensez aux délicats cyclamens à floraison estivale et automnale, comme le cyclamen de Naples blanc, qui se couvrira de fleurs blanches entre août et octobre, avant de dévoiler son feuillage persistant l’hiver.

Du côté des graminées qui donneront du volume à l’ensemble, les très diversifiés carex, ou encore la luzule des bois avec sa floraison légère seront parfaits.

associer le bugle rampant en rocaille, idées d'association pour l'ajuga

Corydalis ‘Blue Line’, Sagina subulata (photo wikipédia), Luzula sylvatica (photo wikipédia), Ajuga reptans ‘Black Scallop’ (photo Serres Fortier), Phyteuma

Avec des bulbes printaniers

Ils annoncent en douceur et avec fraîcheur le retour des beaux jours : les bulbes de printemps. Ils seront de bons compagnons pour le feuillage persistant de notre bugle rampante, dont ils précèderont la floraison.

Généralement, les perce-neige montreront le bout de leurs pétales en premier. Dans cette association, pensez aussi aux jacinthes roses, bleues ou blanches.

Les indémodables crocus de printemps, avec les variétés à floraison dans les tons bleu-violet-gris, créeront une belle scène monochrome, en compagnie des ajugas comme ‘Braunherz’ ou l’Ajuga tenorii ‘Chocolate Chip (Valfredda)’ et son ravissant feuillage chocolat.

Adoptez également des cyclamens, avec leurs jolies fleurs en ailes de papillons (Cyclamen coum ‘Blanc’ ou ‘Rose’), des anémones des bois à la floraison pleine de charme, des incontournables narcisses ou des tulipes botaniques, qui annonceront doucement la fin du printemps.

Pensez également au comestible ail des ours, fleurissant en belles ombelles blanches à la fin du printemps. Son feuillage vert brillant lancéolé pourra être accompagné par certaines variétés de bugle rampante panachée pour apporter beaucoup de lumière, comme l’Ajuga reptans ‘Multicolor’, ‘Golden Glow’ ou l’Ajuga tenorii ‘Dixie Chip’.

Et pour prendre le relai, les colchiques seront idéals en fin d’été et accompagneront le feuillage persistant des ajugas.

associer le bugle rampant avec des bulbes printaniers, idées d'association pour l'ajuga

Ajuga tenorii ‘Chocolate Chip’, Colchicum ‘The Giant’, Anemone nemorosa ‘Robinsoniana’ et Galanthus nivalis (photo Wikipédia)

Pour habiller les pieds d’arbres et arbustes

Pour végétaliser les pieds d’arbres ou arbustes et créer de beaux tapis texturés et colorés, les bugles rampantes n’ont pas leur pareil. Elles ne craindront pas la concurrence racinaire et profiteront de l’ombrage naturel apporté par leurs grands compagnons qui, de leur côté, garderont les pieds bien au frais.

Elles accompagneront par exemple les fargesias (bambou non traçant), le Magnolia de Virginie, les exotiques hibiscus des marais (Hibiscus moscheutos), l’Itéa de Virginie ou encore les saules.

Avec ces végétaux, cultivez d’autres plantes vivaces couvre-sol comme les variétés naines d’hostas, les corydalis, ou encore les tiarelles et heucherellas, comme la lumineuse ‘Honey Rose’ avec son magnifique  feuillage bronze-pourpré devenant miel.

Les brunneras et les acaenas, plantes aux étonnants fruits décoratifs, ainsi que les asarums avec leur feuillage en forme de cœur pourront tout à fait venir compléter le tableau.

Pensez également aux pulmonaires, dont les coloris des fleurs s’associeront très bien avec l’ajuga, ou encore aux belles hellébores qui habilleront le jardin en hiver ou au début du printemps.

Enfin, pour l’originalité de leurs fleurs, les plantes des elfes (Epimedium) créeront aussi un joli mariage avec la bugle rampante, en particulier avec les feuillages sombres de ‘Black Scallop’ ou ‘Atropurpurea’ qui mettront bien en valeur les nuances de couleurs.

associer le bugle rampant, idées d'association pour l'ajuga

Asarum epigynum ‘Takasago Saishin’ (photo Guido), Ajuga reptans ‘Sanne’, Magnolia virginiana ‘Glauca’, 10-Epimedium grandiflorum ‘Lilafee’ (photo PBK), Pulmonaria ‘Diane Clare’

Commentaires

bugle associer
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.