Comment cultiver une ajuga en pot ?

Comment cultiver une ajuga en pot ?

Nos conseils pour réussir la bugle rampante en pot

Sommaire

Mis à jour le 29 Décembre 2021  par Marion 5 min.

L’ajuga ou bugle rampante est une plante vivace à floraison en épis bleue, rose ou blanche. Elle est très appréciée pour son feuillage persistant d’aspect lustré vert foncé, pourpre ou panaché.

Facile à cultiver, l’ajuga forme de véritables petits tapis illuminant les zones même ombragées, dans les terres les plus lourdes et humides.

Mais en dehors des sous-bois, massifs ou talus, l’ajuga fait également merveille dans une potée fleurie. Ses petites dimensions et sa silhouette rampante sont en effet parfaites pour la culture en pot ou jardinière.

Retrouvez nos conseils pour choisir les meilleures variétés, réussir la plantation et bien entretenir une ajuga en pot !

Hiver, Printemps, Été, Automne Difficulté

Quelles variétés d’ajugas choisir pour la culture en pot ?

L’aguja offre une petite silhouette, dépassant à peine les 40 cm de hauteur. Son envergure atteint quant à elle maximum 60 cm. Ses petites dimensions en font une candidate parfaite pour une culture en pot, pour embellir petits espaces, jardinières sur le balcon, potées ou vasques sur la terrasse.

Faites votre choix entre les différentes variétés :

bugle rampante pour plantation en pot

Le feuillage de l’ajuga peut être très différent d’une variété à l’autre : Ajuga tenorii ‘Princess Nadia’, Ajuga reptans ‘Black Scallop’ et Ajuga reptans ‘Golden Glow’

Quand planter un ajuga en pot ?

L’aguja pourra être planté soit :

  • à l’automne entre fin septembre et novembre, avant les premières gelées, pour favoriser l’enracinement avant l’hiver
  • au printemps entre février et avril selon les régions, avant les périodes de sécheresse

Plantation de l’ajuga en pot

Le contenant

La taille du contenant dépendra de l’envergure de l’ajuga ou bugle rampante à maturité. Comptez en moyenne 40 cm de diamètre ou de largeur pour autant de profondeur.

Même si l’ajuga aime les terres fraîches restant humides, choisissez un contenant percé afin de permettre à l’excès d’eau de s’évacuer sans risquer de faire pourrir les racines de la plante.

Tournez-vous aussi bien vers un grand pot que vers un bac, une jardinière ou une belle vasque. Tous les matériaux (plastique, bois, céramique,…) peuvent convenir : ils ont chacun leurs avantages et inconvénients. Pour toute plantation en pot, nous vous conseillons généralement les contenant en argile (terre cuite), dont la matière poreuse permet une meilleure aération du substrat et limite le dessèchement.

 

quel contenant pour bugle rampante en pot

Le substrat

Pour le substrat, prévoyez un mélange de :

  • moitié de terre de jardin
  • moitié de terreau ou compost ménager décomposé

La plantation

  1. Installez une couche drainante de 3 à 5 cm d’épaisseur au fond du contenant(gravier, billes d’argile, pouzzolane ou tessons de terre cuite).
  2. Placez la plante au centre du contenant, puis complétez avec le substrat.
  3. Tassez délicatement avec les doigts.
  4. Arrosez généreusement.

L’exposition

L’ajuga supporte la plupart des expositions, qu’elles soient ombragées, mi-ombragées ou ensoleillées. Elle ne redoute que le plein soleil brûlant et desséchant. Evitez donc systématiquement les emplacements les plus chauds du sud ou de l’ouest.

 

exposition bugle rampante en pot

Ajuga au feuillage noir dans une vasque en pierre, en situation ombragée (photo cultivar413 – Flickr)

Entretien de l’ajuga ou bugle rampante en pot

L’ajuga est une plante facile à entretenir et ne demandant que peu de soins. Toutefois, comme toutes les plantes en pot, elle nécessitera une attention plus prononcée concernant l’arrosage et la fertilisation qu’un sujet cultivé en pleine terre.

L’arrosage

L’ajuga apprécie les sols frais, restant humides, mais non détrempés. Les arrosages devront donc être réguliers et suffisants, particulièrement en période estivale.

En cas de manque d’eau pendant une longue durée, le feuillage aura tendance à se recroqueviller avant de dépérir.

L’arrosage sera d’autant plus important lors de la première année de plantation en pot. En l’absence de pluie, prévoyez 1 à 2 arrosages par semaine et ne laissez jamais le substrat se dessécher totalement.

Arrosez toujours au pied de la plante, en évitant de mouiller le feuillage pour ne pas risquer le développement de maladies cryptogamiques.

L’astuce en plus : vous pouvez opter pour un système d’arrosage via des ollas (ou oyas) à planter, qui permettront de garder plus longtemps le substrat humide et de limiter l’évaporation.

La fertilisation

En pot, le substrat a tendance à s’appauvrir plus rapidement. Pour favoriser la floraison et la bonne santé de la plante, vous pouvez faire un apport de compost ménager bien décomposé ou encore d’engrais pour jardinières et potées au printemps.

La taille et la division

La taille permettra simplement de retirer au fur et à mesure les fleurs fanées et les feuilles mortes.

L’entretien de la bugle consiste ensuite principalement à limiter sa progression, qui se fait rapidement grâce à ses stolons. Séparez-les du pied mère au printemps ou en fin d’été. Vous pourrez ensuite tout à fait les replanter dans d’autres contenants, pour qu’ils développent de nouvelles racines.

Tous les 2 ou 3 ans en automne ou à la fin de l’hiver, procédez à une division de la touffe pour redonner de la vigueur au pied de la plante

Les maladies

Robuste, l’ajuga n’est que peu sensible aux maladies. Protégez simplement les jeunes plants de l’appétit des limaces ou escargots au printemps.

Le feuillage peut être sensible à l’oïdium. Évitez toujours de mouiller les feuilles lors de l’arrosage. En cas de symptômes, retirez immédiatement les feuilles contaminées.

L’hivernage

La plupart des ajugas ont une très bonne résistance au gel, certaines variétés se révélant même rustiques jusqu’à -20°C. Mais les plantes cultivées en pot sont davantage sensibles au froid.

Dans les régions aux hivers rudes, protégez le pied par un épais paillage, qui sera retiré au printemps pour permettre aux nouvelles feuilles de bien se développer. Si le feuillage disparaît après un fort coup de gel, pas de panique, il réapparaitra généralement dès le printemps suivant.

entretien bugle rampante en pot

Commentaires

cultiver l'ajuga en pot