Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Citronnier en pot : culture, entretien
conseil

Citronnier en pot : cultiver et entretenir

Tout ce qu'il faut savoir

Les citronniers, très appréciés pour leurs fruits jaunes acidulées sont des arbustes très décoratifs. En effet, ces agrumes montrent de jolies fleurs blanches, agréablement parfumées, ainsi qu’un feuillage odorant, vert et brillant. Ils ont aussi l’avantage d’être persistants, gardant leurs feuilles durant toute l’année.

Malheureusement, le citronnier est peu rustique : sur le pourtour méditerranéen, vous pourrez sans problème le planter en pleine terre, mais sous des climats plus frais, une plantation en pot sera préférable. Ainsi, vous pourrez aisément le protéger du froid en hiver. Placé sur une terrasse le reste de l’année, le citronnier y apportera une agréable ambiance méditerranéenne !

Voici donc nos conseils pour réussir la culture du citronnier en pot : quelles sont les variétés les plus adaptées, comment les planter et les entretenir. Vous découvrirez aussi comment conserver des citronniers en bonne santé et profiter d’une généreuse fructification !

Quelle variété de citronnier choisir pour une culture en pot ?

Le citronnier s’adapte très bien à une culture en pot ou bac. Pour ce qui est des espèces et variétés, nous vous conseillons en particulier le classique Citrus limon, ou Citronnier des 4 saisons. Il pousse assez rapidement, et se montre capable de donner des fruits et des fleurs tout au long de l’année. Il a donné naissance à plusieurs hybrides pouvant tout à fait être cultivés en pot, comme ‘Cerza’ ou ‘Lemox’, dont les beaux fruits ovales, bien acides, ont l’avantage d’être dépourvus de graines.

Vous pouvez aussi vous orienter vers le Citronnier Meyer (Citrus x meyeri), qui donne des fruits un peu plus doux, moins acides. Un peu plus éloigné du citronnier, le Calamondin (Citrus madurensis) est un hybride entre le kumquat et le mandarinier, qui donne des fruits ressemblant à de petites mandarines ! Il a la particularité de pouvoir s’adapter même à une culture en intérieur ! En effet, il supporte assez bien l’atmosphère et la température de nos appartements et maisons. Enfin, le citron caviar (Microcitrus australasica) mérite l’attention pour ses petits fruits originaux, très surprenants par leur pulpe constituée de petites billes remplies de jus, au goût acidulé. Lui aussi supporte très bien une culture en pot.

Citronniers et calamondin, adaptés à une culture en pot

Le citronnier des 4 saisons (Citrus limon), le citronnier de Meyer (Citrus x meyeri) et le calamondin (Citrus mitis)

Quand et comment planter un citronnier en pot ?

La meilleure période pour planter le citronnier en pot est le début du printemps, entre mars et mai.

Choisissez un pot un peu plus grand que celui d’origine, pour laisser au citronnier la place de développer son système racinaire.

Pour ce qui est du matériau, nous vous conseillons soit un pot en terre cuite, soit un bac en bois. Le pot en terre cuite, poreux, a l’avantage de laisser passer l’air et l’humidité, mais il se dessèche plus rapidement. Il est en général assez décoratif. Le bac en bois est une solution esthétique, qui a l’avantage d’être solide et d’assez bien isoler du froid. Enfin, les pots en plastique constituent eux une solution simple, ils sont légers à manipuler et bon marché, mais sont plutôt imperméables et moins aérés que les pots en terre cuite, ce qui peut entraîner l’asphyxie des racines. Si vous utilisez un pot en plastique, les arrosages devront donc être un peu moins fréquents, et il sera important d’utiliser un substrat drainant.

Dans tous les cas, nous vous invitons à choisir un pot décoratif, afin de bien mettre en valeur votre citronnier ! Le plus important dans le choix du pot ou bac est qu’il soit percé au fond, afin de permettre le drainage de l’eau d’arrosage.

Voici les différentes étapes pour réussir la plantation de votre citronnier en pot :

  1. Prenez un grand pot, percé au fond, et placez-y une couche de billes d’argile ou de graviers, sur quelques centimètres.
  2. Installez le substrat dans le pot. L’important est de choisir un substrat bien drainant. Utilisez du terreau horticole éventuellement mélangé à de la terre de jardin (à condition qu’elle ne soit pas calcaire), et additionné de sable grossier (pour le drainage) et de compost bien décomposé. Vous pouvez aussi trouver dans le commerce du terreau spécial agrumes.
  3. Sortez votre citronnier de son pot d’origine, grattez délicatement la motte, et placez-le dans le pot, en évitant d’enterrer le collet.
  4. Replacez du substrat autour, et tassez délicatement.
  5. Arrosez généreusement.

Placez une soucoupe sous le pot, afin de retenir l’excès d’eau dû aux arrosages, puis installez le pot en extérieur, par exemple sur votre terrasse, à un endroit ensoleillé et, si possible, abrité du vent.

Les fruits d'un citronnier

Comment entretenir un citronnier en pot ?

L’arrosage :

Pensez à arroser régulièrement du printemps à l’automne, mais limitez les arrosages en hiver. Arrosez de préférence avec de l’eau de pluie plutôt qu’avec l’eau du réseau, qui risque d’être trop calcaire.

Installez un dessous-de-pot pour recueillir l’excès d’eau lorsque vous arrosez. Le mieux est également de surélever légèrement le pot, en plaçant en dessous des graviers ou une soucoupe retournée, afin d’éviter que le bas du pot ne baigne en permanence dans l’eau. Sinon, pensez à vider l’eau du dessous-de-pot après chaque arrosage.

Quel engrais pour mon citronnier ?

Nous vous conseillons également de nourrir votre citronnier en lui apportant de l’engrais. Du printemps à l’automne, effectuez par exemple un apport d’engrais liquide une fois par mois.

Protéger mon citronnier du froid

Le citronnier est un arbuste peu rustique, c’est pourquoi il a besoin d’être hiverné en hiver (à moins que vous n’habitiez une région au climat doux !).

Pour ce faire, vers le mois d’octobre, lorsque les températures se rafraîchissent, déplacez le pot à un endroit qui lui garantira d’être protégé du gel, tout en profitant d’une importante luminosité. Ne le placez pas à l’intérieur de votre maison ou appartement, car l’air risque d’être trop chaud et sec pour lui. Préférez une véranda ou une serre froide, qui maintienne simplement une température au-dessus de 0°C (la température idéale devrait être comprise entre 5 et 10 °C). Pendant l’hiver, réduisez les arrosages et arrêtez d’apporter de l’engrais, car l’arbuste est au repos.

En fin d’hiver, sortez le citronnier à l’extérieur, en l’acclimatant progressivement. Placez-le d’abord à mi-ombre avant de l’installer au soleil, pour éviter de brûler son feuillage.

Pour en savoir plus, découvrez tous nos conseils sur l’hivernage des agrumes

L'hivernage du citronnier

Il est important d’hiverner le citronnier, en le rentrant pour l’hiver sous un abri hors-gel et lumineux, pour le ressortir ensuite au printemps, lorsque les températures se font plus douces

Quand et comment rempoter mon citronnier ?

Rempotez votre citronnier tous les deux à trois ans. Vous pouvez le faire en fin d’hiver ou au début du printemps, à la fin de l’hivernage, au moment où vous le sortez à nouveau en extérieur. Choisissez à chaque fois un pot un peu plus grand que le précédent. Cela permet de renouveler le substrat et de donner plus de place à votre citronnier. Les années où vous ne le rempotez pas, vous pouvez effectuer un surfaçage : grattez délicatement la surface du substrat pour en retirer les premiers centimètres, puis ajoutez un nouveau terreau.

De même, à la fin de la période d’hivernage, entre février et avril, nous vous conseillons de tailler légèrement votre citronnier. Cela permet de lui donner une belle forme, assez compacte et équilibrée. Il est préférable également d’effectuer d’autres petites tailles légères au cours de l’année. Pour plus d’informations, découvrez notre fiche conseil sur la taille des agrumes.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « Citronnier en pot : cultiver et entretenir »

  • brisepierre pascaline

    Bonjour, je cultive beaucoup d'agrumes en pot ,j'adore ça ,surtout les citronniers et j'aimerai savoir si je peux utiliser d'autres engrais que ceux du commerce qui coûtent une blinde ,comme par exemple de la terre de diatomée,du sel d'Epsom ?
    Et si oui ,comment ?
    Merci Pascaline

    Répondre
    • Virginie

      Bonjour,
      Oui, vous pouvez sans souci utiliser de la terre de diatomée grise qui est une poudre minérale recommandée comme engrais pour les agrumes. Elle possède également des qualité insecticides. Le port d'un masque et de gants est recommandé. Saupoudrer 50 à 80 grammes de terre de Diatomée au pied de vos citronniers. Renouveler régulièrement et suivez les instructions figurant sur le pot. Poour le sel d’Epsom respectez les quantités indiquées: vous pouvez saupoudrer du sel d’Epsom au sol autour de la base de la plante ou dissoudre 2 cuillères à soupe dans l'eau d'arrosage.
      Cordialement,
      Virginie

      Répondre
Laisser un commentaire