Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Notre sélection des meilleurs pommiers
conseil

Pommiers : les meilleures variétés

Des variétés savoureuses, à croquer ou à cuisiner !

Golden, Gala, Fuji, Granny Smith ou Reinette… Il existe de nombreuses variétés de pommes et il n’est pas facile de s’y retrouver ! Elles ont toutes des caractéristiques différentes : certaines sont très douces et sucrées, d’autres plus acidulées, certaines sont bien croquantes tandis que d’autres ont une chair plus tendre… Il en découle des utilisations différentes : telle variété conviendra mieux pour faire des tartes, une autre sera parfaite en compote, une dernière est idéale à croquer telle quelle… Suivant leurs caractéristiques, elles conviennent en salade, en jus, cuites au four, intégrées dans des recettes sucré-salé, avec de la viande et des légumes… Pour les tartes aux pommes, par exemple, on choisit des variétés à chair ferme, qui tiennent mieux à la cuisson, tandis que pour les compotes, mieux vaut des pommes à chair tendre, qui deviennent fondantes. Nous vous présentons dans cette fiche les meilleures variétés de pommes, afin que vous trouviez celle qui correspond le mieux à vos envies !

→Découvrez notre gamme de pommiers

La Granny Smith : l’une des plus acidulées, parfaite pour des plats sucrés-salés !

La Granny Smith est l’une des variétés les plus cultivées en France, avec les Golden et Gala. Il s’agit d’une variété tardive, qui se récolte début novembre. C’est une pomme qui a une forme bien arrondie, régulière, et une belle couleur typiquement « vert pomme », avec un épiderme luisant. Si on la laisse murir plus longtemps, elle peut prendre une couleur plutôt jaune rosé (et développer un goût plus parfumé). La chair est ferme et très juteuse, avec un goût acidulé, peu sucré. Elle est particulièrement rafraichissante ! On l’utilise principalement en cuisine, par exemple pour réaliser des crumbles ou des tartes tatins. Sa chair ferme a l’avantage de bien résister à la cuisson. Elle est idéale également en salade, car elle est assez lente à brunir, comparé aux autres variétés. Au jardin, le pommier Granny Smith est l’un des meilleurs pollinisateurs ; ainsi il améliorera la fructification de vos autres pommiers. Il n’est par contre pas autofertile, et a besoin d’être pollinisé par des variétés telles que Golden Delicious, Jonathan, Idared ou Melrose. C’est une variété qui a besoin de chaleur en automne pour bien fructifier, donc à éviter si vous habitez dans le nord de la France ou en région montagneuse. Il est également assez sensible aux maladies (oïdium, tavelure, puceron cendré).

Les pommes vertes de la variété Granny Smith

La Belle de Boskoop : idéale en compote !

La Belle de Boskoop est une variété tardive, que l’on récolte à partir de fin octobre, et en novembre. Elle produit de gros fruits arrondis, de forme un peu irrégulière et avec un épiderme rugueux. Leur teinte varie entre le jaune-vert et le rouge. Ils sont juteux et ont un goût à la fois acidulé et sucré. La chair granuleuse, tendre, devient fondante après cuisson, ce qui en fait évidemment une variété parfaite pour les compotes ! Pour cet usage, n’hésitez pas à la cuisiner bien mûre (elle sera d’autant plus sucrée et fondante). Elle convient également très bien pour les tartes tatin. Le pommier Belle de Boskoop est une variété vigoureuse et rustique, qui résiste également à la tavelure et au chancre. Il forme un arbre au port plutôt étalé, assez aéré, ce qui l’aide à mieux résister aux maladies. Il apprécie les sols frais à humides et n’aime pas les terrains secs. Ses pollinisateurs sont les variétés Reine des Reinettes, Golden, Starking Delicious.

Les fruits du pommier Belle de Boskoop

La Reine des Reinettes : une variété ancienne idéale pour les tartes !

La Reine des Reinettes est une variété ancienne, datant de 1770. Il s’agit d’un pommier précoce, qui se récolte début septembre. Il est rustique, résistant au gel, ce qui le rend adapté à la plupart des régions, même les régions montagneuses un peu fraiches. Il a aussi l’avantage d’être peu sensible à la tavelure. C’est une variété bien productive et adaptée aux jardiniers débutants, car demandant peu d’attention. Les fruits se conservent plutôt bien après récolte et ils peuvent être consommés jusqu’au mois de mars. Cependant ils peuvent devenir farineux si on les récolte trop tardivement. La pomme Reine des Reinettes est jaune striée de rouge, parfois presque entièrement rouge. Elle est de taille moyenne, mesurant environ 7 cm de diamètre. C’est une pomme idéale à cuire au four, notamment pour faire des tartes tatins ! Elle reste ferme et bien formée même après cuisson ! Mais on l’apprécie également crue. Sa chair est blanche, croquante, ferme et juteuse. Elle est bien sucrée, acidulée et très parfumée, avec un arôme proche de la noix. En raison de sa floraison étendue, le pommier Reine des Reinettes est un très bon pollinisateur. Il est partiellement autofertile, mais il reste préférable d’installer d’autres pommiers à proximité, afin de garantir sa fructification. Choisissez les variétés Idared, Golden Delicious, Melrose ou Cox Orange.

Les fruits du pommier Reine des Reinettes

La Elstar : une pomme sucrée et acidulée, parfaite à croquer !

Le pommier Elstar est une variété assez récente et bien productive, résultant d’un croisement entre les variétés ‘Golden Delicious’ et ‘Ingrid Marie’. Elle est précoce, puisque ses pommes se récoltent à partir de début septembre. Celles-ci se conservent assez bien, et peuvent être consommées jusqu’en mars. Les pommes sont assez grosses et de couleur jaune strié de rouge. La chair est croquante, très juteuse et bien parfumée. Elle a un goût très sucré et acidulé, et est bien rafraichissante. Il s’agit d’une pomme à couteau, que l’on consomme principalement crue. On l’appréciera également en salade ! Elle a néanmoins une bonne tenue à la cuisson, ce qui en fait une variété idéale pour les tartes, poêlées, pommes au four, etc. On peut également en faire des compotes. Le pommier Elstar résiste plutôt bien au froid, et est adapté à une culture dans le nord de la France et en moyenne montagne. Cependant, il peut être sujet à l’alternance (fructification un an sur deux) et est assez sensible aux maladies et parasites. Les variétés à privilégier pour le polliniser sont les pommiers Golden Delicious, Gala, Granny Smith, Reine des Reinettes ou Melrose.

Les fruits du pommier Elstar

La Golden Delicious : une pomme polyvalente, qui convient à tous !

La Golden est la variété de pomme la plus cultivée en France ! Assez précoce, on la récolte en septembre, et elle peut ensuite être consommée durant tout l’hiver. Comme son nom l’indique, la Golden donne de gros fruits jaune doré, parfois légèrement verts ou orangés. Ils sont parfumés et sucrés, légèrement acides. Cultivés au jardin, ses fruits prennent une bien meilleure qualité gustative que ceux du commerce. Il s’agit d’une pomme très polyvalente ! Elle se consomme aussi bien crue que cuite. Elle reste ferme même après cuisson, ce qui en fait une bonne variété pour les tartes ou les pommes au four, par exemple, et elle convient bien également pour les crumbles ! Le pommier Golden est plutôt facile à cultiver, bien qu’il ne soit pas adapté aux régions chaudes, car il a besoin d’une longue période de froid hivernal pour fructifier. Ses pollinisateurs sont les variétés Granny Smith, Reine des Reinettes, Starking Delicious, Idared, Melrose ou Cox Orange.

Les pommes jaune-doré de la variété Golden Delicious

La Fuji : des pommes très douces et sucrées, à croquer !

La Fuji est une variété asiatique, très prisée au Japon ! Son nom vient de la ville de Fujisaki, où elle a été créée en 1939. Plutôt tardive, elle se récolte à partir de mi-octobre. Les fruits se conservent très bien, jusqu’à 8 mois, s’ils sont stockés au frais ! C’est un pommier qui devient rapidement productif. La pomme Fuji est très jolie, bien ronde et a une belle couleur rouge, sur fond jaune ! Son épiderme est brillant. Elle est bien juteuse, rafraichissante, douce et sucrée, avec un léger arôme de miel. Elle n’est quasiment pas acidulée. On la consomme généralement crue, mais elle conviendra également pour des tartes aux pommes. Les fruits sont cependant un peu moins sucrés si l’arbre en porte un trop grand nombre, ou s’ils sont récoltés trop tôt. Il est donc préférable de l’éclaircir pour diminuer la charge de fruits. Cela limitera également sa tendance au phénomène d’alternance (fructification un an sur deux). Elle n’est pas autofertile, et a besoin d’autres pommiers à proximité pour la fertiliser, par exemple les variétés Golden Delicious, Granny Smith ou Gala.

Les pommes bien rouges de la variété Fuji

La Transparente de Croncels : idéale pour les compotes !

La Transparente de Croncels est l’une des variétés les plus précoces, puisqu’on peut la récolter dès fin août ! Cependant elle ne se conserve pas très bien dans le temps. Elle donne de grosses pommes de teinte jaune mat, avec des points gris, et elle est parfois marquée de rouge. Sa chair est tendre et juteuse, granuleuse. Elle peut devenir farineuse lorsqu’on la récolte trop tardivement. Elle a un goût sucré, très fin et légèrement acidulé. Elle est parfaite à cuisiner en compote, puisqu’elle devient fondante à la cuisson ! On peut aussi évidemment la consommer fraiche, au couteau. Il s’agit d’un pommier vigoureux, qui résiste plutôt bien au froid et aux maladies. Ses pollinisateurs sont les variétés Reine des Reinettes et Cox Orange.

Les pommes de la variété Transparente de Croncels

La Rambour d'Hiver : pour les jus !

La Rambour d’Hiver est une variété ancienne, qui donne de grosses pommes. On les récolte en octobre, et elles peuvent se conserver jusqu’en janvier, au frais. Il s’agit d’une grosse pomme, de forme un peu irrégulière. Les fruits sont jaunes striés de rouge. Ils peuvent aussi être presque entièrement rouges. Sa chair est sucrée, légèrement acidulée, mais elle ne développe cependant pas d’arôme particulier. Pour cette raison, elle est meilleure cuite que crue, et convient parfaitement pour la pâtisserie et les compotes. C’est également une excellente pomme pour le jus ! C’est une variété idéale pour les régions froides, car elle est bien rustique. Elle a aussi l’avantage d’être résistante aux maladies, mais n’est par contre pas autofertile. Le pommier Reine des Reinettes est un pollinisateur idéal pour cette variété !

Les pommes de la variété Rambour d'Hiver

La Delbard Jubilé : un fruit très parfumé, pour les gourmets !

La Delbard Jubilé est une variété plutôt récente, datant de 1964, et que l’on trouve aussi sous le nom de variété ‘Delgollune’. On la récolte fin octobre, et elle se conserve ensuite jusqu’en février – mars, au frais. Elle donne de belles pommes de couleur jaune et rouge. C’est une pomme appréciée par les connaisseurs, et qui développe de riches arômes de miel et de noisette. Il s’agit d’une très bonne pomme de table, que l’on appréciera crue. Cela ne l’empêche pas de s’intégrer à merveille dans des plats salés, d’autant plus qu’elle devient fondante après cuisson. C’est un pommier vigoureux et assez résistant aux maladies. Ses pollinisateurs sont les variétés Reine des Reinettes, Royal Gala, Delbarestivale et Régali. Il convient parfaitement pour des formes palissées. Etant bien productif, il est préférable de l’éclaircir pour diminuer la charge de fruits, et permettre qu’ils soient plus sucrés et parfumés.

Les fruits du pommier Delbard Jubilé

La Reinette grise du Canada : parfaite pour les pommes au four !

La Reinette grise du Canada est une variété ancienne, originaire d’Angleterre. On la trouve aussi sous le nom de Golden Russet. C’est une pomme de forme un peu aplatie et irrégulière. Elle a une teinte entre le jaune et le bronze ou cannelle, avec une peau rugueuse. La chair est agréablement parfumée, avec un bon équilibre entre le sucre et l’acidité. Elle se tient bien à la cuisson, reste ferme, ce qui en fait une variété idéale pour les pommes au four. On peut aussi l’utiliser pour faire des compotes, ou la consommer crue. Il s’agit d’un pommier vigoureux, qui a un port assez aéré, et qui se montre peu sensible à la tavelure. Sa culture convient à la plupart des régions. Elle a aussi l’avantage d’être autofertile. Cependant, elle fructifiera davantage si vous placez à ses côtés d’autres pommiers, tels que Idared, Reine des Reinettes ou Golden Delicious.

Les pommes de la variété Reinette grise du Canada

La Ariane : une variété récente et résistante aux maladies !

Le pommier Ariane est une variété qui a été créée par l’INRA en 1979, la même année que le vol de la première fusée Ariane. Il se récolte fin septembre et en octobre, et se conserve très bien (jusqu’à 7 mois). Il s’agit d’une petite pomme qui a une belle couleur rouge, parfois marquée de jaune. La pomme Ariane a une chair croquante, sucrée et acidulée, un peu pétillante en bouche. Elle reste ferme après cuisson. C’est un pommier de culture facile, peu exigeant, vigoureux, et qui a l’avantage d’être résistante aux maladies, notamment à la tavelure. Elle ne nécessite que très peu de traitements. Elle est peu exigeante et a une bonne rusticité. Très productive, elle nécessite d’être éclaircie pour ne garder que des fruits bien sucrés et éviter une surcharge. Ses pollinisateurs : Golden Delicious, Reine des Reinettes et Royal Gala.

Les pommes rouges de la variété Ariane

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire