6 variétés de pommes tardives

6 variétés de pommes tardives

Sélection de pommiers dont les fruits se récoltent entre octobre et décembre, pour une longue conservation

Sommaire

Mis à jour le 9 Décembre 2022  par Marion 5 min.

Il existe des milliers de variétés de pommiers (Malus domestica), dont les fruits nous régalent plus ou moins tôt dans l’année. Si certains cultivars sont hâtifs, nous offrant leurs fruits dès le mois d’août, d’autres plus tardifs seront récoltés à l’automne.

Ces pommes qui arrivent à maturité plus tardivement ont deux avantages. Tout d’abord, elles arrivent lorsque le potager, et le jardin en général, terminent leur haute saison productive d’été. Surtout, elles se conservent longtemps, en nous permettant d’en profiter quasiment tout l’hiver et parfois jusqu’au début du printemps.

Voici donc notre sélection des 6 meilleures variétés de pommes tardives, à récolter entre octobre et début décembre.

En complément, retrouvez notre article expliquant comment bien récolter et conserver les pommes.

Difficulté

Le pommier ‘Granny Smith’ : l’un des fruitiers les plus cultivés en France

‘Granny Smith’ nous donne les fameuses pommes vertes croquantes et acidulées. Il fait partie des pommiers tardifs les plus populaires et se révèle très productif.

La récolte des fruits a lieu en novembre. Les pommes sont assez grosses (8 cm de diamètre), brillantes et d’un beau vert vif. Leur chair ferme, juteuse mais peu sucrée, au goût bien frais, se marie aussi bien avec des préparations salées (salades, fromages, …) que sucrées (pâtisseries, compotes, …). Bien sûr, c’est aussi une parfaite pomme à croquer nature, telle quelle !

Fruits de longue conservation, ils peuvent se garder pendant plusieurs mois dans un lieu frais à l’abri du gel.

‘Granny Smith ‘ est un bon pollinisateur, qui favorise la fructification d’autres variétés. Mais n’étant pas autofertile, il aura besoin de la présence d’autres sujets fleurissant à la même période (mars-avril) pour fructifier.

Ce pommier est plutôt à réserver aux régions du sud de la Loire : il a en effet besoin de chaleur en automne, afin que ses fruits puissent mûrir correctement.

variétés de pommes tardives ‘Granny Smith’

Le pommier ‘Belle de Boskoop’ : de grosses pommes qui se conservent jusqu’en mars

Le pommier ‘Belle de Boskoop’ nous gratifie de fruits qui se récoltent de fin octobre à novembre. Ils se conservent longtemps, parfois jusqu’au printemps.

Ses grosses pommes ont une forme assez irrégulière, dont la teinte varie entre le vert clair et le jaune, taché de rouge vif. Elles ont une chair plutôt granuleuse, bien juteuse, qui devient de plus en plus sucrée et fondante avec le temps.

‘Belle de Boskoop’ est une variété vigoureuse et productive, qui a en plus l’avantage d’être peu sensible aux maladies des pommiers (chancre, tavelure). Sa silhouette semi-étalée lui permet en effet de profiter d’une bonne aération naturelle, limitant la prolifération de champignons.

Sa lumineuse et abondante floraison blanc-rosé intervient en avril et ne craint pas les gelées. C’est donc un pommier qui peut se cultiver dans quasiment toutes nos régions, mais impérativement dans un sol frais (jamais sec), voire humide.

N’étant pas autofertile, il aura besoin de la présence d’au moins un autre pommier compatible.

variétés de pommes tardives ‘Belle de Boskoop’

Le pommier ‘Choupette’ : des fruits d’octobre au goût savoureux

‘Choupette’ est une variété de pommes tardive, dont la récolte intervient au mois d’octobre. Leur coloris rouge tirant vers le violet, parsemé de petits points blancs, change un peu des nuances que l’on observe habituellement chez les pommes.

Côté goût, la chair est juteuse, mi-sucrée mi-acidulée, pour un équilibre parfait. Assez ferme, elle gagne en tendresse au fil de sa conservation. Pomme à croquer ou à cuisiner, elle se prête à toutes les utilisations.

Facile à vivre, cette variété de pommier hybride est rustique, mais aussi résistante aux maladies. Elle est issue de « parents » qui sont effets réputés peu sensibles à la tavelure et à l’oïdium, ce qui limite les traitements.

Cet élégant pommier nous offre une floraison tardive d’avril à mai. Installez au moins un autre pommier fleurissant à la même période à ses côtés pour assurer la fertilisation.

variétés de pommes tardives ‘Choupette’

Le pommier ‘Châtaignier’ : la pomme à cidre de Normandie

‘Châtaignier’ est une ancienne variété de pommiers, particulièrement cultivée en Normandie. Si elle y est beaucoup utilisée pour la fabrication du cidre ou de jus, c’est également une bonne pomme à couteau, à déguster crue.

Les fruits colorés affichent un joli jaune-verdâtre plus ou moins maculé de rouge. Ils se récoltent en fin d’automne, de novembre à décembre. Dans de bonnes conditions, ils se conservent sans soucis jusqu’au printemps suivant.

Soyez particulièrement délicat lors de la cueillette si vous souhaitez des fruits de conservation : la chair très tendre et la peau fine de ces pommes peuvent en effet plus facilement être endommagées. Au niveau du goût, ce fruit sucré est moins acide que d’autres variétés.

‘Châtaignier’ se révèle productif, rustique et résistant à la tavelure. Ici encore, installez ce pommier au verger en compagnie d’au moins un autre cultivar fleurissant en avril.

variétés de pommes tardives ‘Châtaignier’

Le pommier ‘Calville Rouge d'Hiver’ : une pomme rouge tardive qui se garde jusqu’au printemps

‘Calville Rouge d’Hiver’ est un autre pommier ancien tardif qui nous viendrait de Normandie. Il offre de beaux fruits rouge sang à la chair rosée à maturité, aussi appelés « Sanguinole » en référence à ce coloris.

Texture et goût sont délicats : la chair est fondante et juteuse, la saveur acidulée, bien sucrée. Certains y décèlent des notes musquées, d’autres un petit goût de framboise. C’est plutôt crue, en pomme de table, qu’elle permet de profiter de tous ses arômes. Côté forme, la pomme est irrégulière, bosselée autour de l’œil (le dessous, côté opposé au pédoncule).

De moins en moins cultivée, cette variété ne manque pourtant pas d’atouts. Cueillis à maturité, entre fin novembre et début décembre, ses pommes pourront être conservées plusieurs mois. La pollinisation pourra être assurée grâce à la présence d’autres pommiers comme ‘Reine des Reinettes’ ou ‘Golden Delicious’.

Si ce pommier supporte les gelées tardives, il est plus sensible à la chaleur estivale. Réservez donc sa culture aux régions plus fraîches, montagneuses ou du nord.

variétés de pommes tardives ‘Calville Rouge d'Hiver’

Le pommier ‘Fuji’ : une variété à longue conservation très prisée au Japon

Le pommier ‘Fuji’ est très populaire au Japon, dont il est originaire. Il nous gratifie de grosses pommes de plus de 8 cm de diamètre, bien rondes. Elle dévoile un joli coloris rouge sur fond jaune-verdâtre, ainsi qu’une peau luisante. Niveau goût, elle plaira aux palais n’aimant pas l’acidité : juteuse, douce et sucrée, elle révèle de délicates notes de miel. C’est une excellente pomme à croquer !

La floraison a lieu vers mi-mars et la récolte intervient de mi-octobre à novembre. ‘Fuji’ produit de parfaits fruits de garde, qui peuvent se conserver pendant près de 8 mois s’ils sont cueillis à maturité et stockés dans des conditions optimales.

Cette variété est peu sensible au gel et au mildiou, mais moins résistante à la tavelure.

Comme les autres pommiers tardifs cités, ‘Fuji’ n’est pas autofertile, donc demandera la présence d’un ou plusieurs congénères pour assurer sa pollinisation.

variétés de pommes tardives ‘Fuji’

Commentaires

pommiers à pommes tardives
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.