Des plantes résistantes à la sécheresse à cultiver en pot

Des plantes résistantes à la sécheresse à cultiver en pot

Notre sélection pour balcon, terrasse ou petit jardin

Sommaire

Mis à jour le 27 Juin 2023  par Marion 7 min.

Avec les canicules et périodes de sécheresse que nous connaissons de plus en plus régulièrement, les restrictions d’eau se multiplient. Mais ce n’est évidemment pas pour autant que nous devons renoncer à cultiver des plantes !

La culture en pot nécessite généralement plus d’arrosage que la culture en pleine terre au jardin : l’eau s’évapore facilement, donc le substrat s’assèche plus rapidement. Mais certaines plantes supportant les conditions de sécheresse peuvent tout à fait survivre au manque d’eau et se passer d’arrosage pendant plusieurs jours, voire semaines. Voici donc notre sélection de plantes vivaces économes en eau ou d’arbustes résistants au sec à cultiver en pot !

Difficulté

Les plantes grasses (succulentes) ou cactées

Si ces plantes sont des championnes de la résistance à la sécheresse et à la chaleur, c’est parce qu’elles ont la capacité de stocker des réserves d’eau et de suc dans leurs parties aériennes charnues et leurs racines. Elles peuvent ainsi survivre naturellement au manque d’eau.

La culture en pot demande toujours plus de soins qu’une culture en pleine terre, le substrat étant plus limité. Éventuellement, faites un apport d’engrais spécifiques pour plantes grasses ou cactées au printemps. Au plus fort de l’été, en cas de sécheresse et chaleur prolongées, pensez tout de même à arroser vos cactus ou succulentes lorsque la terre est sèche. Le reste de l’année, ces plantes se contentent normalement de l’eau de pluie naturelle.

Offrez-leur un substrat parfaitement drainé (qui ne retient pas l’eau), même pauvre, sableux ou caillouteux. Placez ces plantes en extérieur en plein soleil : elles apporteront structure, graphisme et même parfois une petite note exotique.

 Les joubarbes ou Sempervivum

Les joubarbes sont ces adorables petites plantes en rosettes, qui s’intègrent partout. Elles résistent très bien à la sécheresse et au manque d’eau. Mais elles ont en plus l’avantage d’être rustiques, généralement au-delà de – 20°C, ce qui permet de les laisser à l’extérieur toute l’année dans quasiment toutes nos régions.

Faciles à vivre et sans entretien, ces plantes frugales peuvent être cultivées même par les jardiniers débutants. Ne dépassant pas une vingtaine de centimètres de hauteur, elles sont parfaites pour une culture dans tous types de contenant, y compris les moins profonds.

Ces vivaces se déclinent en différentes couleurs de fleurs et feuillages, mais aussi de textures : vertes (joubarbe des toits, joubarbe du calcaire), dorées (‘Gold Nugget’), bleutées (‘Berry Blues’), pourpres (Sempervivum ‘Silberkarneol’, ‘Dark Beauty’), multicolores (’Commander Hay’, ‘Purple Beauty’), duveteuses (‘Cotton Candy’, Sempervivum arachnoideum), etc.

Pour en savoir plus, découvrez notre fiche complète : « Sempervivum, joubarbe : planter, cultiver et entretenir », ainsi que notre fiche conseil : « Comment choisir une Joubarbe ? »

joubarbes

Sempervivum ‘Cotton Candy’, ‘Commander Hay’, ‘Silberkarneol’

Les Sedum

Les Sedum font également partie de ces végétaux peu exigeants, capables de supporter le manque d’eau. Rustiques et faciles de culture, ils rejoignent le club des plantes de jardin sec idéales pour végétaliser les zones ensoleillées.

Leur floraison tardive a l’avantage d’animer jardins, terrasses ou balcons à l’automne, lorsque les fleurs commencent à se faire plus rares. Roses, rouges, jaunes ou blanches : leurs fleurs se déclinent en différents coloris. Les feuillages ne sont pas en reste, puisqu’ils peuvent être verts, bleutés, argentés, bordeaux ou même bicolores.

Côté silhouette, selon la taille de votre contenant, optez pour les variétés dressées (Sedum telephium ‘Dark Magic’, Sedum spectabile ‘Meteor’) ou pour les variétés tapissantes (Sedum acre ‘Yellow Queen’, Sedum spathulifolium ‘Purpureum’, Sedum spurium ‘Fuldaglut’).

Ils sont généralement bien rustiques, supportant entre – 15 et – 20 °C, bien que certaines variétés se montrent un peu plus frileuses.

Pour en savoir plus : Sedum ou orpin : comment les planter, les cultiver et les multiplier

sedums

Sedum spathulifolium ‘Purprureum’, Sedum ‘Dark Magic’, Sedum spurium ‘Fuldagut’

Les Agaves

Ces plantes grasses sont prisées pour leur feuillage en rosette à bords dentés, leur donnant un petit air exotique. De leurs origines mexicaines, tout comme les cactus, elles ont acquis une résistance aux conditions arides et supportent sans mal la sécheresse.

En pot, cultivez les variétés à petites silhouettes, comme l’Agave stricta ‘Nana’, l’Agave victoriae-reginae ou ‘Kikijokan’. Dans un bac de plus grande envergure, adoptez l’Agave attenuata, l’Agave filifera ou encore l’Agave parryi ‘Neomexicana’.

Peu à moyennement rustiques selon les espèces, ces agaves demanderont généralement à être abritée du gel en hiver.

Pour en savoir plus : Agave : planter, cultiver et entretenir et Cultiver un agave en pot.

agaves

Agave filifera, Agave ‘Kikijokan’, Agave victoriae reginae

D’autres plantes grasses ou cactées pour pot, qui supportent le manque d’eau

Optez également pour les Mangaves, ces cousines des agaves, les Crassulas, les Echeverias, les Aeonium ou encore certains Aloes. Peu rustiques, ces plantes devront être protégées du gel et de l’humidité en hiver.

Testez aussi certains cactus comme l’Opuntia (Opuntia rufida, O. microdasys, O. cacanapa), les florifères couvre-sols que constituent les Delospermas (pourpiers vivaces) ou encore l’adorable Aptenia cordifolia.

mangave

Mangave ‘Pineapple Express’, Aptenia cordifolia, Echeveria elegans ‘Rose’

Les plantes méditerranéennes

Les plantes originaires du bassin méditerranéen ont naturellement l’habitude des conditions chaudes et sèches. Elles ont appris à tolérer le manque d’eau et à supporter les rayons même brûlants du soleil. Ces vivaces disposent généralement d’un feuillage coriace, fin ou duveteux, limitant naturellement l’évaporation de l’eau. Leur système racinaire permet également d’aller puiser l’eau en profondeur, c’est pourquoi il faudra privilégier un contenant de bonne taille pour assurer leur développement (au moins 50 à 60 cm de profondeur).

Ces plantes apporteront facilement un air de garrigue et, parfois, de puissants parfums aromatiques au jardin, sur la terrasse ou le balcon.

Plantez-les dans un substrat très léger, qui ne permet pas à l’eau de stagner pour ne pas risquer de faire pourrir les racines. Offrez-leur une exposition bien ensoleillée. Éventuellement, faites un apport d’engrais pour plantes méditerranéennes au printemps. Arrosez uniquement en cas de sécheresse prolongée et ne laissez pas d’eau stagner dans les soucoupes.

Les cistes

Les cistes font partie de ces plantes capables de supporter sans mal les conditions extrêmes de sécheresse, elles qui se développent naturellement dans les maquis et garrigues. Ces arbustes méditerranéens sont prisés pour leur feuillage persistant aromatique et le charme de leur floraison chiffonnée. La durée de vie des fleurs est courte, mais celles-ci se succèdent pendant plusieurs semaines.

La plupart des variétés peuvent être cultivées en pot. Choisissez-les en fonction de la couleur des fleurs : blanches (Cistus ‘Alan Fradd’), roses (C. creticus), pourpres (C. purpureus)…

Pour en savoir plus : Ciste, cistus : plantation, taille, entretien et Planter un ciste en pot.

 

L’Helichrysum italicum

L’Immortelle d’Italie tient son surnom de « plante curry » du parfum aromatique de son beau feuillage argenté persistant. Cette vivace méditerranéenne buissonnante se pare en été d’adorables petites fleurs en pompons jaune d’or, qui illumineront jardins, terrasses ou balcons.

Elle ne craint ni la sécheresse, ni les embruns, ce qui en fait une très bonne candidate pour les jardins de bord de mer, mais pas seulement. Relativement rustique en sol sec (jusqu’à -10 à -15°C), elle se plaira dans beaucoup d’autres régions, en situation chaude et ensoleillée.

Sa culture en pot est facile et ne demande quasiment pas d’entretien.

Pour en savoir plus : Helichrysum, plante-curry, immortelles : semer, planter, entretenir

 

D’autres plantes méditerranéennes pour pot, qui tolèrent la sécheresse

Pensez aux hélianthèmes, ces cousins miniatures des cistes, mais aussi aux genêts, ces arbustes capables de supporter la sécheresse et sont très rustiques.

N’oublions pas la lavande, ou encore le Nepeta, plus adapté aux régions du nord de la Loire. Citons aussi les aromatiques, aussi belles qu’utiles en cuisine : thyms, romarins, sauges officinales, sarriettes, etc.

Plantes méditerranéennes

Cistus purpureus, Helichrysum italicum, Cytisus scoparius

Les plantes de rocaille

Ces plantes tout terrain ne demandent presque pas d’entretien et supportent les sols pauvres, filtrants, voire ingrats. Elles tolèrent aussi les conditions extrêmes de sécheresse, voire de gel pour les espèces alpines.

Offrant souvent une silhouette modeste, trapue ou rampante, elles se prêteront sans soucis à une culture en pot, à condition de leur offrir ici encore un substrat bien drainant.

Selon les espèces, elles supportent aussi bien le plein soleil que les situations plus ombragées.

Les campanules tapissantes

Les variétés de campanules de rocaille se contentent de peu : elles apprécient les terrains drainants, même secs et très peu profonds. Ces petits vivaces feront merveille en petit bac ou en auge, pour illuminer la terrasse, le balcon ou un rebord de fenêtre ensoleillé.

Optez par exemple pour la campanule des murs ou la Campanula poscharskyana. Leur floraison étoilée et colorée peut s’interrompre en cas de chaleur et sécheresse prolongée, mais reprendra à l’automne.

Faciles à cultiver et rustiques, elles pousseront presque sans arrosage et constituent des plantes d’extérieur parfaites pour la plupart des régions.

Pour en savoir plus : Les campanules : plantation, culture et entretien

Les saxifrages

Leur nom latin ne laisse pas beaucoup de suspens quant à leur zone de culture privilégiée : Saxifraga signifie en effet « qui casse les pierres ». Si ces vivaces sont parfaites pour habiller une rocaille, elles seront également idéales en pot. Elles y formeront de jolis coussins trapus, souvent constitués de rosettes persistantes. Leur floraison apporte également une jolie touche colorée de jaune, rose, rouge ou blanc.

Les espèces alpines supportent bien la sécheresse estivale. Frugales, elles se contentent de peu pour se développer. En pot ou en auge, optez par exemple pour le Saxifraga cotyledon ‘Southside Seedling’, qui offre de petites fleurs en étoiles bicolores.

Notez toutefois que, malgré sa bonne rusticité, il préfèrera être abrité en cas d’hiver humide.

Pour en savoir plus : Les saxifrages : plantation, culture et entretien

D’autres plantes de rocaille résistantes à la sécheresse, à cultiver en pot

Pensez aux Phormium, avec leur joli feuillage en bandes colorées, pour apporter hauteur et structure.

Essayez aussi les géraniums vivaces, les florifères achillées, les espèces tapissantes d’érigerons, ou encore la petite pervenche (Vinca minor), qui se plaira en pot en situation ombragée.

Plantes de rocaille

Campanule des murs, Saxifraga cotyledon ‘Southside Seedling’, Erigeron karvinskianus

Commentaires

  • Salomé, le 30 Avril 2024

    Bonjour, pourriez vous me conseiller, j'ai 2 pots de fleurs de 50x50x50h exposés sud sur une terrasse. Je pensais à un Acer mais je crains que le soleil ne convienne pas.
    Pouvez vous me conseiller.
    D'avance merci
    Mme Salomé

    • Réponse de Ingrid, le 2 Mai 2024

      Bonjour ! C’est un projet d’aménagement qui nécessite de réunir plus d’informations, en particulier sur vos goûts et sur votre région climatique (on ne vous conseillera pas la même chose au nord ou au sud). N’hésitez pas à utiliser notre outil informatique ‘Plantfit’, sur notre site (tout en haut du site, à côté de votre nom lorsque vous êtes connecté) pour trouver les variétés qui vous conviendront. Vous pouvez aussi prendre contact avec nos conseillers par téléphone au 03 61 76 08 10, ils vous guideront ou valideront alors le choix des végétaux adaptés. Cordialement.