Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cultiver oseille en pot
conseil

Cultiver l'oseille en pot

Tous nos conseils de culture de l'oseille en pot sur votre balcon ou votre fenêtre

L’oseille (Rumex) appartient à cette catégorie de plante potagère et condimentaire qu’on aime avoir à portée de main pour parfumer une omelette ou accompagner un saumon. Très facile à vivre pour peu qu’on lui offre une terre riche en humus et fraîche, l’oseille s’adapte parfaitement à une culture en pot ou en jardinière. En revanche, n’aimant guère la sécheresse, il lui faudra des arrosages réguliers et une situation mi-ombragée. Sans ces conditions, ses feuilles d’un beau vert franc, proches de celles de l’épinard, risquent de devenir amères. Avec quelques bons soins, vous pourrez récolter les feuilles bien tendres de l’oseille à la saveur acidulée unique au fur et à mesure de vos besoins, de mai à octobre, voire plus dans les régions au climat doux. Découvrez tous nos conseils pour cultiver votre oseille en pot.

Quel contenant choisir pour cultiver l'oseille ?

Pour favoriser le bon développement de l’oseille, un pot de grande taille est nécessaire. Privilégiez des pots d’au moins 30 cm de hauteur et de 30 à 40 cm de diamètre afin que l’oseille ne soit pas gênée. De plus, plus le pot sera grand, moins la terre séchera. Et c’est préférable pour l’oseille qui apprécie les sols frais. De plus, le sol doit être profond car l’oseille est dotée d’une racine pivotante.

rumex - oseille

Si on cultive l’oseille pour la saveur de ses feuilles, les hampes florales doivent être coupées

Toujours parce que l’oseille aime les sols frais, les contenants en matières synthétiques sont préférables. L’évaporation y sera en effet moins importante. Veillez toutefois à choisir une matière très résistante au gel et à bien percer le fond du pot si ce n’est déjà fait afin de faciliter le drainage. Et n’oubliez pas la coupelle pour installer sous le pot.

Quel substrat offrir à l'oseille en pot ?

Au jardin, en pleine terre, cette plante vivace a un penchant pour les sols neutres à acides, très riches en humus et frais. Les sols lourds et argileux peuvent lui convenir. En revanche, elle souffre dans les sols calcaires.

En pot ou en jardinière, il faut donc offrir à votre oseille un substrat composé d’un terreau horticole de bonne qualité, au pH neutre à légèrement acide, à forte rétention d’eau. Pour booster la plante et favoriser sa pousse, le substrat doit être additionné de compost bien décomposé ou d’un autre engrais organique.

Quand et comment planter ou semer l'oseille en pot ?

Pour cultiver votre oseille en pot, deux solutions s’offrent à vous : soit vous plantez des plants achetés en godets, soit vous semez des graines.

Planter l’oseille en godets

Achetée en godets, l’oseille se plante au printemps, de mars à mai. Avant d’installer la motte dans le pot, pensez à recouvrir le fond d’une couche de graviers ou de billes d’argile pour favoriser le drainage. Ensuite, plantez votre motte, tassez la terre autour et arrosez.

Environ 3 semaines après la plantation, les premières feuilles pourront être récoltées.

Semer des graines d’oseille

Vous pouvez semer votre oseille à l’abri de mars à mai dans des godets ou en terrine dans un terreau spécial semis. Les graines d’oseille se couvrent d’une très fine couche de terreau et l’arrosage se fait en pluie fine, par pulvérisation.

Une fois que les plantules comptent 3 à 5 feuilles, il est temps de repiquer votre oseille dans votre pot, bac ou jardinière rempli du substrat. Choisissez le plant le plus vigoureux et ne mettez qu’un plant par pot.

Vous avez déjà de l’oseille au jardin ?

Une belle touffe d’oseille pousse déjà dans votre jardin et vous souhaitez en cultiver en pot ? Il suffit de diviser votre touffe. Cette division se fait avant l’hiver et ne peut être que bénéfique pour votre oseille qui va ainsi se régénérer.

La première étape consiste à déterrer la touffe entière avec la fourche-bêche. Ensuite, trancher avec un couteau la touffe en plusieurs morceaux et prélevez-en un pour planter en pot. Cette plantation doit se faire de suite. Les autres extraits seront replantés au jardin dans un sol bien travaillé ou offerts à vos voisins.

oseille

L’oseille du jardin peut être divisée pour être plantée en pot

Où installer mon oseille en pot ?

Votre pot d’oseille peut être installé sur un balcon, un rebord de fenêtre, une terrasse, en bref où vous voulez, à une seule condition : qu’il bénéficie de la mi-ombre. En effet, l’oseille craint la chaleur intense et la sécheresse estivale qui rendent ses feuilles amères.

En revanche, au printemps, une exposition ensoleillée est préférable. Il vous suffira, dès que les températures montent, de la mettre à l’ombre.

Rustique jusqu’à – 20 °C, l’oseille peut rester à l’extérieur tout l’hiver. Dans les régions les plus froides, un paillage est recommandé et pourquoi pas une protection pour le pot.

Entretien et arrosages de l'oseille en pot

On a précédemment insisté sur le fait que l’oseille se complaise dans les terres fraîches. Si vous la cultivez en pot, les arrosages seront donc très réguliers, à raison de 3 à 4 fois par semaine au cœur de l’été. Pour savoir quand arroser, il vous suffit d’enfoncer un doigt dans le substrat de quelques centimètres. Si vous ne trouvez pas l’humidité, il est temps d’arroser. N’oubliez jamais que le substrat doit être maintenu frais. Une fraîcheur qui est gage de la saveur douce et acidulée des feuilles.

Pour maintenir cette relative humidité, vous pouvez installer un petit paillage sur le haut du pot. Surtout si vous êtes étourdis et oubliez certains arrosages…

Si vous n’arrosez pas suffisamment, vous risquez une précoce montée en graines qui gêne la production de nouvelles feuilles. Quoi qu’il en soit, supprimez les tiges florales (sans aucun intérêt ornemental !) dès leur apparition afin de faciliter le développement de nouvelles pousses bien tendres.

Un rempotage annuel indispensable

Cultivée en pot, l’oseille doit être rempotée tous les ans au printemps. Vous pourrez en profiter pour diviser les touffes afin de régénérer la plante.

Lors du rempotage, faites un bon apport de compost pour donner un coup de fouet à la plante et favoriser sa reprise.

Quelles variétés pour une culture en pot ?

Toutes les variétés d’oseille se cultivent en pot. Le choix vous appartient donc suivant vos envies et vos besoins. Pour autant, la plus couramment cultivée reste l’oseille sauvage ou commune (Rumex acetosa), particulièrement rustique et productive. Parmi cette variété, l’Oseille large de Belleville se distingue par son rendement important de larges feuilles vert clair. L’Oseille vierge (Rumex arifolius) est également réputée pour sa productivité.

Si vous voulez mettre un peu de couleur sur votre balc.on ou votre fenêtre, choisissez des variétés d’oseille au feuillage plus coloré. L’Oseille sanguine (Rumex sanguineus) est dotée d’un feuillage nervuré de rouge tandis que l’Oseille pourpre (Rumex purpurea) est teintée de pourpre.

rumex - oseille

L’oseille sanguine, l’oseille-épinard (©La Ferme de Sainte-Marthe) et l’oseille pourpre se cultivent très bien en pot

Enfin, vous porterez votre choix sur l’Oseille-épinard (Rumex patienta) si vous cherchez une saveur plus douce. Cette variété d’oseille est idéale pour une culture en grand pot.

Articles connexes


Fiche Famille

Oseille : planter, cultiver, récolter

Lire la suite +

Blog

10 légumes perpétuels ou vivaces pour potager durable et autonome

Un potager durable et autonome, où les légumes ne demanderaient presque pas d'entretien et repousseraient après...
Lire la suite +

conseil

Plantes en pots : culture, entretien et soins

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire