Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Lychnis, Coquelourde : planter, cultiver et entretenir

Le Lychnis en quelques mots

  • Le lychnis offre une généreuse floraison estivale pourpre, rose ou blanche.
  • Plante des terrains secs, la Coquelourde des jardins est idéale en rocaille ou en terrain pierreux.
  • Faciles à cultiver, les lychnis ne demandent aucun entretien et se ressèment spontanément.
  • Leur caractère sauvage en fait les stars de jardins naturalistes.
  • Très mellifères, ils attirent de nombreux butineurs au jardin, favorisant la biodiversité.

Le mot de notre experte

Le lychnis séduit par son feuillage gris-argenté à l’aspect velours et sa floraison au caractère très sauvage. Massif, bordure, prairie, ces jolies vivaces à la durée de vie parfois très courte se glissent partout et en particulier dans les jardins naturels.

Leur floraison délicate, portée par des tiges généralement duveteuses, offre de belles nuances de rose : du rose magenta éclatant au rose pâle très tendre. D’autres variétés affichent un blanc éclatant, comme le Lychnis flos-cuculi ‘White Robin’ jolie sauvageonne au look ébouriffé avec ses pétales finement découpés, ou combinent les charmes comme le Lychnis coronaria ‘Angel’s Blush’ qui affiche un élégant dégradé de rose tendre au centre, virant au blanc sur les bords.

La coquelourde des jardins (Lychnis coronaria), star du genre, pousse et se développe spontanément dans les sols pauvres et secs et résistent parfaitement au calcaire, ce qui en fait la reine des jardins secs. Sa floraison estivale fait merveille en massif, bordure ou rocaille, mais s’installe aussi aisément dans tous les recoins les plus ingrats du jardin.

Si l’espèce L. flos-jovis supporte également très bien la sécheresse, d’autres lychnis affichent une nette préférence pour les sols frais, comme Lychnis viscaria aux adorables fleurs étagées et froufroutantes, voire humides pour les Lychnis chalcedonica et flos-cuculi. Ce dernier fait ainsi une merveilleuse plante de berge.

Au-delà de leur goût différent quant à la fraîcheur du sol, les lychnis offrent tous une grande facilité de culture et une grande rusticité (au moins -15°C) qui permet à tous les jardiniers de les adopter, quel que soit le climat de leur région. Une fois implantés, ils se ressèment d’ailleurs généreusement, parfois jusque dans la pelouse, et ne demandent aucun entretien. Les Lychnis sont ainsi l’ami de tous jardiniers, des plus novices aux plus pressés !

Lychnis flos-cuculi

Les Lychnis sont parfaites dans les jardins naturels.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin: Lychnis

Famille: Caryophyllaceae

Noms communs: Lychnis, coquelourde

Floraison: Estivale

Hauteur: de 40 à 90 cm

Exposition: Soleil ou mi-ombre

Sol: pauvre, sec ou caillouteux pour certains, fertile et frais pour d’autres

Rusticité: -15°C et plus

Les Lychnis sont de jolies vivaces au caractère sauvage et champêtre, appartenant à la famille des Caryophyllacées, comme les œillets.

La coquelourde des jardins (Lychnis coronaria), sans conteste la plus connue du genre, s’épanouit spontanément dans les terres incultes et rocailleuses du sud de l’Europe et de l’ouest de l’Asie. Parfaitement adaptée à nos climats, cette lychnis s’accommode d’une grande variété de sols, même les plus difficiles, tant qu’ils ne sont pas trop acides ou argileux. Bien que vivace, elle se cultive souvent en bisannuelle car possède une espérance de vie très courte. Elle se ressème en revanche très facilement, se renouvelant ainsi sans aide dès lors que le terrain lui plaît.

Son feuillage lancéolé et duveteux, d’un vert-argenté très décoratif, forme une rosette basale de 15 cm de haut qui lui confère un port ramifié et buissonnant d’environ 40 cm de large. Les hampes florales, qui culminent à 40-80 cm de haut selon la nature du sol, portent des petites fleurs de 4 à 5 cm de diamètre formant une corolle plate constituée de 5 pétales soyeux. La floraison très mellifère se manifeste en été offrant une multitude de fleurs simples et de couleur pourpre (L. coronaria), roses et doubles (‘Gardener’s World’) ou encore d’un blanc pur (‘Alba’). Très rustique, le Lychnis coronaria résiste très bien au froid jusqu’à -15°C, mais peut perdre son feuillage au-delà.

feuilles de lychnis

Feuillages : vert et lisse pour le Lychnis chalcedonia, gris et duveteux pour le Lychnis coronaria.

Très proche de culture, le Lychnis flos-jovis, surnommé Fleur de Jupiter, présente également un feuillage duveteux, mais caduc, tandis que sa floraison rose pourpré (parfois rouge, plus rarement blanche) est constituée de fleurs plus petites (2,5 cm de diamètre) aux pétales plus échancrés. Plus trapue que Lychnis coronaria, elle présente aussi une durée de vie plus longue et une rusticité encore meilleure (-25°C). Cette vivace trouve ses origines en Europe centrale, où elle s’épanouit sur les versants secs des massifs montagneux. On la rencontre ainsi naturellement dans les Alpes, mais aussi en Haute-Loire, dans l’Aude et en Ariège.

Un peu moins tolérante à la sécheresse, l’espèce Lychnis viscaria est originaire d’Europe et d’Asie mineure comme sa cousine Lychnis coronaria. Également rustique jusqu’à -15°C, elle se distingue par ses fleurs rose vif aux cymes étagées et aux pétales très chiffonnées et par son feuillage semi-persistant d’un beau vert-bronze. De taille plus modeste (45 cm en tout sens), les variétés comme ‘Spendens’ ou ‘Plena’ offre une floraison généreuse en mai-juin, constituée de petites fleurs plates de 2 cm de diamètre portées par des tiges minces et collantes.

En terre lourde et argileuse, préférez les espèces Lychnis chalcedonica et Lychnis flos-cuculi. La première, originaire de l’est de l’Europe, de la Russie centrale et orientale (Kazakhstan, Mongolie), et du nord-ouest de la Chine, est une belle vivace très rustique (-15°C) qui s’épanouit en sol constamment frais et supporte mal la sécheresse. Elle offre un port dressé et peu buissonnant, qui s’élève jusqu’à 90 cm et un feuillage au vert tendre très lumineux. Sa floraison estivale (de juin à août) est constituée d’une multitude de petites fleurs de 2 cm de diamètre au rouge très vif ou au blanc pur pour la variété ‘Alba’. La forme originale de ses cinq pétales, légèrement divisés sur leur partie supérieure, lui vaut le nom de Croix de Malte ou de Jérusalem.

Le Lychnis flos-cuculi apprécie également les sols frais à humides, faisant ainsi une excellente plante de berge, et montre également une très bonne rusticité (-15°C et plus). Elle s’épanouit d’ailleurs spontanément dans les marais et tourbières d’Europe, mais aussi en prairie jusqu’à 2 500 m d’altitude. Cette vivace au port élancé offre un aspect résolument sauvage avec son abondante floraison en aigrettes légères, portées par des tiges pourpres de 50 à 75 cm.

Quelle que soit l’espèce, le Lychnis possède de nombreux atouts, dont une excellente rusticité qui lui permet de s’épanouir partout en France. Très résistante aux maladies comme aux parasites, cette vivace est facile de culture et ne requiert aucun entretien. Elle se ressème spontanément sans devenir envahissante. Son charme un brin sauvage en fait une candidate idéale pour les jardins naturalistes, qu’ils soient secs et pauvres pour la coquelourde des jardins ou frais à humides pour les Lychnis chalcedonica et flos-cuculi.

Espèces et variétés de lychnis

Si tous les lychnis sont très faciles de culture et s’accommodent de tout sol ordinaire, certaines espèces résistent mieux à la sécheresse comme la coquelourde des jardins (Lychnis coronaria) ou le Lychnis flos-jovis.

D’autres espèces de lychnis, originaires de régions montagneuses, préfèrent en revanche les sols plus fertiles et frais, voire même humides.

Tous sont rustiques jusqu’à -15°C et même au-delà, ce qui permet de les cultiver partout en France.

Coquelourde des jardins (Lychnis coronaria)

Lychnis coronaria Alba - Coquelourde des jardins blanche

Fleurit en Juin à Sept.

Hauteur à maturité: 80 cm

Reine des jardins secs, cette variété de coquelourde des jardins est très lumineuse avec son élégante floraison blanche.

Lychnis coronaria Gardener s World - Coquelourde des jardins double

Fleurit en Juin à Sept.

Hauteur à maturité: 80 cm

Cette très jolie variété offre une abondance de fleurs doubles aux pétales échancrés rose magenta.

Lychnis coronaria Atrosanguinea - Coquelourde des Jardins

Fleurit en Juin à Août

Hauteur à maturité: 70 cm

Cette jolie sauvageonne au port buissonnant se pare en été d’une multitude de petites fleurs au rouge carminé très lumineux.

Lychnis coronaria Angel's Blush (Oculata)

Fleurit en Juin à Sept.

Hauteur à maturité: 80 cm

Cette variété présente un coloris très doux, rose plus ou moins pâle au centre et blanc en bordure.

Autre lychnis de sol sec

Lychnis flos-jovis - Fleur de Jupiter

Fleurit en Juin à Août

Hauteur à maturité: 40 cm

Jolie vivace montagnarde, formant un coussinet cotonneux de feuilles grises d'où s'élèvent en été des tiges de 40 cm portant des fleurs d'un rose-pourpré, parfois écarlate.

Lychnis de sol frais à humide

Lychnis viscaria Splendens - Attrape-mouches

Fleurit en Mai à Juin

Hauteur à maturité: 50 cm

Cette vivace facile de culture offre une floraison rose très vive au printemps, portée par des tiges fines et collantes qui lui valent son surnom d’Attrape-mouches.

Lychnis chalcedonica Alba - Croix de Jérusalem blanche

Fleurit en Juin à Août

Hauteur à maturité: 80 cm

Également connue sous le nom de Lychnide, cette variété très rustique pousse en sol frais à humide. Sa floraison estivale blanche réapparaît en septembre.

Lychnis flos-cuculi White Robin - Oeillet des prés blanc

Fleurit en Mai à Juil.

Hauteur à maturité: 45 cm

Cette vivace à l’aspect délicat offre une multitude de petites fleurs blanches en étoiles aux pétales profondément découpés.

Plantation des lychnis

Où planter ?

Peu exigeants et très rustiques, les lychnis s’adaptent à tous nos climats, avec une préférence pour le plein soleil, même s’ils s’accommodent d’une mi-ombre légère, particulièrement en climat chaud et sec, type méditerranéen. Un sol ordinaire suffit bien souvent à leur bonheur, même si leurs différences d’origine entraînent certaines préférences culturales.

Ainsi, en sol très pauvre, sec et caillouteux, préférez la coquelourde des jardins (Lychnis coronaria) et le Lychnis flos-jovis. Naturellement présentes dans les terres incultes et rocailleuses, où elles se ressèment spontanément, ces deux espèces supportent parfaitement la sécheresse.

Le Lychnis viscaria s’accommode du même type de sol, à condition qu’il ne soit pas trop calcaire, mais supporte moins bien la sécheresse, préférant les sols qui restent frais.

Dans les régions aux sols argileux, lourds et humides, votre seule possibilité sera d’accueillir ces lychnis sur la pente d’un talus ou encore dans une rocaille… ou d’opter pour les Lychnis chalcedonica ou L. flos-cuculi ! Au contraire des autres espèces, ces belles vivaces aiment en effet les sols riches, frais à humides, et souffrent rapidement du manque d’eau. Elles gagneront à être placées en plein soleil dans les régions du Nord de la France, mais préféreront la mi-ombre partout ailleurs.

Si toutes les Lychnis font merveille en massif ou bordure, en particulier dans les jardins naturalistes, leur caractère sauvage est en revanche peu adapté à une culture en pot.

Fleurs croix de jerusalem

Fleurs rouge vif d’un Lychnis chalcedonia.

Quand planter ?

Toutes les espèces de Lychnis se plantent au printemps (mars-avril) ou à l’automne (septembre-octobre). Préférez la plantation printanière dans les régions du Nord, et automnale partout ailleurs.

Comment planter ?

Les Lychnis sont des vivaces à la plantation très facile :

  • Faites tremper les godets quelques minutes dans l’eau.
  • Creuser un trou de plantation d’environ 3 fois la taille de la motte.
  • Pour favoriser la reprise et la croissance des espèces L. flos-cuculi et L. chalcedonica, de nature plus gourmandes, faites un apport de compost.
  • Dépotez délicatement et positionnez votre plant.
  • Rebouchez le trou en prenant soin de laisser le collet affleurer la surface du sol.
  • Arrosez abondamment.

Pour un bel effet, comptez une densité de 5 à 6 pieds au m², soit un plant tous les 20-25 cm.

Entretien

Dans de bonnes conditions de culture, les Lychnis ne demandent que très peu de soins et font ainsi le bonheur de tous les jardiniers, même débutants.

La coquelourde des jardins (Lychnis coronaria) comme le Lychnis flos-jovis supportent très bien la sécheresse. Une fois leur reprise assurée, ils n’ont plus besoin d’être arrosés et se ressèmeront spontanément en sol sec et caillouteux, se renouvelant ainsi sans effort. Lors des étés secs et chauds, veillez à ce que le sol ne se dessèche pas trop au pieds de vos Lychnis viscaria, même s’ils tolèrent une sécheresse passagère. Enfin, surveillez les arrosages des Lychnis chalcedonica et flos-cuculi, qui tolèrent mal la moindre sécheresse, et installez un paillis pour conserver la fraîcheur.

Quelle que soit l’espèce, éliminez les fleurs fanées au fur et à mesure et coupez les parties sèches pour provoquer un renouvellement de la végétation et une remontée des fleurs.

Rabattez la touffe en la coupant à 20 cm du sol dès qu’elle n’est plus décorative quelques semaines après la floraison afin de permettre les semis spontanés l’année suivante et ainsi perpétuer la plante dont la durée de vie est parfois courte (2 à 5 ans pour certaines variétés).

Plus gourmandes que les autres espèces, les Lychnis chalcedonica et flos-cuculi gagneront à recevoir un apport de compost et de poudre de corne broyée au début du printemps. Il peut également être utile de tuteurer L. chalcedonica dès la fin du printemps, pour éviter à ses tiges de ployer sous le poids des fleurs.

Attention aux limaces au moment de la pousse des jeunes feuilles, particulièrement pour les espèces chalcedonica et flos-cuculi. En cas de véritable invasion, utilisez l’anti-limaces Ferramol, appât naturel très efficace et respectueux de l’environnement comme de votre santé ou de celle des autres animaux.

Multiplication du lychnis

La majorité des Lychnis se ressèment spontanément en terrain pauvre et caillouteux, ou au contraire en terrain fertile et frais pour les espèces chalcedonica et flos-cuculi. Le semis reste le moyen de multiplication le simple à réaliser. Attention, la couleur de la floraison des plants issus de semis naturels peu parfois être différente de celle du plant mère !

graines coquelourde des jardins

Capsule de graines d’un Lychnis coronaria.

Facile à réaliser, le semis des Lychnis peut s’effectuer en été, en terrine et sous abri bien aéré :

  • Semez vos graines dans un mélange de terreau et de vermiculite.
  • Recouvrez-les finement et tassez légèrement.
  • Maintenez la terrine humide et bien exposée jusqu’à la germination, 2 à 3 semaines plus tard.
  • En climat doux, type méditerranéen, vous pouvez installer vos plants directement en pleine terre dès septembre-octobre.
  • Ailleurs, repiquez les plantules en godets individuels lorsqu’elles atteignent 3 à 5 cm de haut et conservez-les sous abri durant l’hiver pour leur éviter les gelées. Attendez mars-avril, pour les mettre en place au jardin.
  • Dans les deux cas, surveillez l’arrosage pour maintenir une certaine fraîcheur du substrat.

Encore plus facile, le semis des lychnis peut se réaliser en fin d’été, en septembre, directement en pleine terre à un emplacement bien ensoleillé :

  • Semez à la volée dans un sol bien ameubli.
  • Arrosez en pluie très fine et maintenez le sol frais.
  • Éclaircissez au besoin le printemps venu en conservant 3 plants au m² pour la coquelourde des jardins (Lychnis coronaria), et entre 5 et 7 pour les autres espèces.

Prenez garde aux gastéropodes, toujours avides de jeunes pousses bien tendres !

Associations

Rocaille, talus, muret, la coquelourde des jardins est la reine des jardins naturalistes ! Elle fait merveille pour donner un air sauvage à un massif ou une bordure et garnir le vide entre les autres plantes. N’hésitez pas à la planter en groupe, pour un effet plus compact, et à alterner les variétés rose magenta à la splendide forme blanche Lychnis coronaria ‘Alba’.

Le feuillage à l’aspect velours argenté des lychnis fait également sensation dans un jardin d’inspiration cottage anglais pour garnir les pieds de rosiers anciens, rehaussant ainsi leur floraison. Le très romantique Lychnis coronaria ‘Angel’s Blush’ aux doux pétales roses bordés de blanc est par exemple un candidat de choix.

Pour fleurir les bordures d’une allée et lui donner du relief, inspirez-vous de l’allée centrale du Jardin de Monet, animée par de hautes salicaires encadrées par des coquelourdes au pourpre éclatant, ou misez sur une élégante alternance de couleurs en associant le violet fièrement érigé des agastaches ou des Veronica longifolia à la pureté d’un lychnis blanc. Pensez également aux anthémis ou encore aux cosmos pour un rendu délicieusement champêtre.

En prairie humide ou en bord de berge, adoptez sans hésiter le superbe Lychnis flos-cucculi ou lychnis fleur de coucou, au look ébouriffé très sauvage. Associez-le par exemple avec la floraison toute en élégance des iris ou des ancolies.

Questions souvent posées par les jardiniers

Mes semis de Lychnis n’ont pas donné des plants aux fleurs blanches. Ils sont pourtant issus de Lychnis coronaria ‘Alba’.

C’est tout à fait normal, les semis des variétés de coquelourdes ne donnent pas toujours des plants aux caractéristiques identiques à l’a variété dont ils sont issus.

Ressources utiles

Découvrez notre large gamme de lychnis !

Laissez-vous inspirer par notre article sur le jardin naturaliste.

Articles connexes

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire