Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Le canna : planter, cultiver et entretenir

Les cannas en quelques mots

  • On apprécie les cannas pour l’exotisme qu’ils amènent au jardin !
  • Ils possèdent une silhouette impressionnante et majestueuse
  • Leur feuillage est très décoratif, vert ou pourpré, parfois strié
  • Ils offrent en été des fleurs éclatantes, aux tons chauds !
  • Tout comme les dahlias, leurs rhizomes se conservent à l’abri du gel durant tout l’hiver

Le mot de notre Experte

Par leur aspect luxuriant et leur floraison flamboyante, les cannas sont les plantes idéales pour nous dépayser en apportant de l’exotisme au jardin ! On les apprécie autant pour leur floraison estivale aux tons chauds, jaune, orange ou rouge, que pour leur feuillage extrêmement décoratif, vert ou pourpre, parfois très joliment strié. Découvrez la superbe floraison rouge de l’espèce botanique Canna indica… et celles des nombreuses variétés horticoles, comme le Canna ‘Durban’, aux fleurs orangées, ou le Canna ‘Cleopatra’, aux fleurs panachées rouges et jaunes…

Plantes majestueuses et imposantes, les cannas apportent immédiatement beaucoup de volume dans un massif ! Ils y méritent d’ailleurs une place centrale. Ils créent aussitôt un effet impressionnant, ce qui leur vaut d’être souvent utilisés en ville pour décorer les espaces publics. Cependant, leur taille est assez variable : on trouve des Cannas géants, comme des cannas nains, adaptés à une culture en pot !

Peu sensibles aux maladies et ravageurs, ce sont des plantes robustes, très vigoureuses, et de croissance rapide ! Dans l’ensemble, ils ne sont pas très rustiques, bien que certaines variétés puissent supporter jusqu’à – 10 °C. Pour offrir une floraison belle et généreuse, ils demandent une situation chaude, assez d’humidité, et un sol riche ! Leur plantation s’effectue au printemps, dès qu’il n’y a plus de risques de gelées… ou en hiver en intérieur, pour les sortir ensuite, et gagner du temps ! Il est possible de semer les graines de cannas, mais ils se multiplient aussi très bien par division de rhizome.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Canna sp.

Famille : Cannaceae

Nom commun : Canna, Balisier

Floraison : de juillet à octobre-novembre

Hauteur : entre 60 cm et 2,50 m

Exposition : plein soleil

Sol : riche, fertile, frais, drainant

Rusticité : variable. Souvent 0°C, parfois – 8°C, mais jusqu’à – 15 °C pour Canna indica.

Le canna, aussi appelé Balisier, est une plante vivace à rhizome qui vient des régions tropicales et subtropicales d’Amérique (Amérique centrale, Amérique du Sud, Caraïbes…)… ce qui explique son caractère gélif ! Il s’est naturalisé dans plusieurs régions du monde (Australie, Nouvelle-Zélande, Sud-est de l’Afrique, Hawaï…). À l’état sauvage, on le trouve dans des zones humides, lisières forestières, et en bordure de rivière. Dans les jardins sont cultivées de nombreuses variétés obtenues par hybridation. On l’apprécie à la fois pour son feuillage ample et pour sa floraison flamboyante. On compte au total une douzaine d’espèces botaniques de Cannas. La plus fréquente en culture est le Canna indica, aussi appelé Canna edulis.

Le nom canna vient du grec κάννα (kanna), et désigne un roseau ou jonc. Le nom d’espèce indica, signifie « des Indes » (Indes occidentales, l’espèce étant originaire d’Amérique). Son autre nom d’espèce, edulis (synonyme de C. indica) signifie comestible. Le canna porte comme autre nom vernaculaire balisier. En Amérique du Sud, on l’appelle aussi Achira.

Les cannas sont des plantes assez proches du gingembre, bananier, héliconia et strelitzia. Leur feuillage ressemble d’ailleurs beaucoup à celui des bananiers. Le canna appartient à la famille des Cannaceae, dont il est le seul représentant ! En effet, cette famille ne compte aucun autre genre végétal. Ce sont des plantes monocotylédones, comme les graminées, les palmiers ou les orchidées.

Illustration botanique du Canna indica ou Balisier

Canna indica : illustration botanique

Les cannas forment de grandes touffes de feuilles dressées, très imposantes. Ce sont des plantes vigoureuses et qui poussent rapidement. Les tiges sont droites, robustes, et ne sont pas ramifiées. Les plus petites variétés ne dépassent pas 60 cm de haut, tandis que les plus grands atteignent 2,50 m de hauteur, voire plus ! C’est notamment le cas du Canna musifolia. Les espèces botaniques que l’on trouve dans la nature sont souvent plus hautes que les variétés horticoles.

Les cannas fleurissent de juillet à octobre-novembre. Ils ont l’avantage d’offrir une longue période de floraison. Les fleurs sont placées en position terminale. Elles sont rassemblées en grappes au sommet de hampes dressées au-dessus du feuillage.

Les cannas sont remarquables par leur floraison éclatante ! Les fleurs ont toujours des couleurs chaudes et très vives. Suivant les variétés, elles sont jaune doré, orange ou rouge, parfois rose… Les fleurs peuvent aussi être crème, voire saumon. On trouve également quelques variétés à fleurs blanches, mais elles sont un peu moins courantes. Il arrive souvent que les fleurs soient bicolores, tachetées… Parfois, elles ont des couleurs et motifs différents sur un même plant, comme chez le Canna ‘Cleopatra’.

Les hybrides offrent des floraisons vraiment impressionnantes, avec de grosses fleurs aux pétales larges, et fréquemment tachetés, tandis que la floraison est bien plus fine chez l’espèce botanique Canna indica.

Les fleurs sont originales, irrégulières, et peuvent faire penser à des fleurs d’iris ou d’orchidées. Elles mesurent souvent entre 5 et 10 cm de diamètre. Les fleurs sont composées de trois pétales et trois sépales, mais qui sont assez discrets, car petits et un peu cachés. Ce sont les staminodes (étamines modifiées) qui sont très décoratifs, car ils imitent des pétales en prenant une forme très large et des couleurs vives ! On compte quatre staminodes stériles ressemblant à des pétales, et une unique étamine fertile, portant du pollen.

La floraison rouge, orange ou jaune du canna, ou balisier !

Les cannas fleurissent souvent dans des teintes vives et chaleureuses ! Canna ‘Striata’, Canna ‘Red King Humbert’, et Canna ‘Yellow Humbert’ (photo Mauroguanandi)

 

Les cannas sont aussi intéressants pour leurs fleurs que pour leur feuillage ! Celui-ci suffit en effet à les rendre très décoratifs, même en l’absence de fleurs. Ils possèdent de grandes feuilles, oblongues et très larges, qui leur donnent un côté luxuriant. Le sommet de la feuille est pointu, acuminé. Les feuilles sont simples, entières, disposées de façon alterne, et engainantes à la base (le pétiole entoure la tige).

Le feuillage du canna est particulièrement élégant ; on l’apprécie pour son aspect majestueux et luxuriant ! Les feuilles mesurent souvent entre 40 et 60 cm de longueur, parfois jusqu’à 1 m. Elles atteignent 10 à 30 cm de largeur. Ses feuilles ressemblent à celles du bananier. Cela se remarque encore davantage chez le Canna musifolia, ce qui lui doit son nom (= littéralement, « Canna à feuilles de bananier »).

Les feuilles sont souvent vertes, mais il est également fréquent qu’elles soient pourpres. Elles sont parfois très sombres, presque noires, comme chez le Canna ‘Australia’. Cela offre alors un superbe contraste avec la floraison très lumineuse, et la fait ressortir davantage. Parfois, le feuillage change de teinte au fil du temps ! C’est le cas par exemple chez le Canna ‘Durban’. Les feuilles de cette variété sont remarquables pour leurs nuances de teintes chaleureuses. Les feuilles peuvent aussi être panachées de blanc-crème, comme chez la variété ‘Stuttgart’. Chez de nombreuses variétés, les feuilles portent de très belles stries, correspondant aux nervures qui prennent une couleur différente du limbe. Elles sont jaunes-dorées chez le Canna striata.

 

Les feuilles panachées ou striées des cannas

Les cannas offrent de superbes feuillages, assez différents suivant les variétés ! Dans l’ordre, Canna ‘Durban’, Canna ‘Stuttgart’ et Canna ‘Striata’

 

Le canna est parfois considéré comme une plante bulbeuse ; or, il ne s’agit pas d’un bulbe, mais d’un épais rhizome (tige souterraine renflée), renfermant des réserves nutritives sous forme d’amidon. Celui-ci permet de multiplier la plante facilement, simplement en le divisant. Le rhizome du Canna indica est comestible.

Après la floraison, le canna porte des fruits surprenants : des capsules arrondies et couvertes de petites épines. Ces capsules sont souvent rougeâtres ou pourprées, et rappellent un peu les fruits du ricin. Elles renferment de belles graines rondes et noires, brillantes, qui sont d’ailleurs parfois utilisées en tant que perles pour faire des bijoux. Vous pouvez les récolter pour les semer. Les graines sont très dures, c’est pourquoi il faut les faire tremper dans de l’eau chaude avant de les semer.

Bien que les cannas soient relativement peu rustiques et nécessitent d’être déterrés en automne dans les régions froides, certaines espèces résistent assez bien au froid. Ainsi, Canna indica et Canna musifolia sont rustiques jusqu’à – 10 °C. Nous vous conseillons néanmoins d’installer un épais paillage pour les protéger du froid.

Il existe aussi des cannas aquatiques, qui peuvent être cultivés directement dans l’eau. Les variétés ont généralement été obtenues à partir de l’espèce Canna glauca.

Les principales variétés de Canna

Les variétés les plus populaires

Canna Wyoming

Fleurit en Juil. à Oct.

Hauteur à maturité: 150 cm

Ce grand canna offre des fleurs orangées, mises en valeur par son feuillage très sombre, pourpré. Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Canna Cleopatra - Balisier panaché jaune et rouge.

Fleurit en Juil. à Nov.

Hauteur à maturité: 120 cm

Ce canna porte des fleurs panachées, rouge et jaune. Elles sont assez variables, et peuvent donc présenter des teintes et motifs différents sur un même plant. Le feuillage est original, vert et brun.

Canna Durban

Fleurit en Juil. à Nov.

Hauteur à maturité: 150 cm

On apprécie cette variété pour ses fleurs orangées et son superbe feuillage strié, dans des teintes chaudes. Sa couleur évolue avec le temps. Les feuilles sont pourprées, parfois plus ou moins vertes, et striées de rouge, orangé ou jaune. Un canna original, aux teintes chaleureuses !

Canna En Avant

Fleurit en Juil. à Oct.

Hauteur à maturité: 150 cm

Un canna remarquable pour sa floraison tigrée, jaune moucheté de rouge orangé. Son feuillage est plus ordinaire, de couleur verte.

 

Nos variétés préférées

Canna Musifolia - Canna géant

Fleurit en Juil. à Août

Hauteur à maturité: 280 cm

Il s’agit d’un canna géant ! Ses grandes et belles feuilles, qui rappellent celles du bananier, lui donnent un aspect très luxuriant. Elles sont vertes, plus ou moins nuancées de bronze ou pourpre. De plus, il est relativement rustique ! Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Canna Striata

Fleurit en Juil. à Sept.

Hauteur à maturité: 150 cm

Il s’agit d’une superbe variété aux fleurs orangées et aux feuilles vertes striées de jaune doré... Un feuillage très lumineux !

Canna Firebird - Balisier rouge vermillon

Fleurit en Juil. à Nov.

Hauteur à maturité: 90 cm

Avec sa floraison rouge vif, très intense, cette variété est parfaite pour attirer le regard et animer un massif ! Un canna de taille intermédiaire, moins haut que d’autres variétés.

 

Les autres variétés à découvrir

Canna Stuttgart - Balisier panaché à fleurs orange saumoné

Fleurit en Juil. à Nov.

Hauteur à maturité: 120 cm

Ce canna se différencie par son feuillage vert, largement panaché de blanc ! Il ne ressemble pas aux autres variétés. Ses fleurs sont orangées.

Canna Felix Roux - Balisier nain à fleurs rouge pâle

Fleurit en Juil. à Nov.

Hauteur à maturité: 60 cm

Une variété de petite taille, ce qui permet de l’utiliser en pot pour agrémenter une terrasse ou un balcon. Il offre des fleurs rouge clair – rose.

Canna Mme Angèle Martin

Fleurit en Juil. à Nov.

Hauteur à maturité: 150 cm

Une floraison très claire, couleur crème, ou chair, avec de belles nuances. Les fleurs sont contrastées par le feuillage sombre, pourpré, ce qui les fait ressortir davantage.

Canna Endeavour

Fleurit en Août à Nov.

Hauteur à maturité: 250 cm

Il s’agit d’un canna aquatique ! Il dévoile en été une jolie floraison rouge. Vous pouvez le planter directement dans un bassin (sous environ 10 cm d’eau).

 

Plantation du canna

Où planter  le canna ?

Le canna a besoin de chaleur… Placez-le en plein soleil ! Sa floraison risque d’être bien moins belle si vous l’installez à l’ombre. De même, plantez-le de préférence à un emplacement abrité des vents dominants.

Le canna est une plante relativement gourmande ; il aime les terrains riches en humus, fertiles. Il est toujours profitable d’apporter du compost ou du fumier pour enrichir le sol avant de le planter. Il se plait dans les sols plutôt profonds et meubles. Comme dans la nature il pousse souvent dans des zones humides ou en bordure de rivière, le canna apprécie les sols qui restent relativement frais, mais il est important de l’installer dans un terrain néanmoins drainant.

Vous pouvez planter le canna près d’un bassin, par exemple en compagnie de fougères, gunnéras ou primevères asiatiques… Notamment si vous cultivez Canna glauca, qui lui pousse très bien pieds dans l’eau, de façon immergée ! On trouve quelques autres variétés de cannas aquatiques, comme les cannas ‘Erebus’ ou ‘Endeavour’.

Le canna peut s’adapter à une plantation en pot, par exemple pour décorer un balcon ou une terrasse, mais choisissez pour cela les variétés les plus basses, comme le Canna ‘Felix Roux’.

Comme le canna est une plante d’origine tropicale ou subtropicale, pas toujours très rustique, vous pouvez aussi le cultiver dans une serre ou une véranda.

Quand planter ?

Les cannas se plantent en pleine terre au printemps, en mai ou juin, lorsqu’il n’y a plus de risques de gelées. Vous pouvez planter dès avril si vous habitez une région au climat doux.

Vous pouvez gagner du temps en plantant les rhizomes d’abord dans un pot (en février-mars), que vous placerez en intérieur, puis en les sortant plus tard, lorsque les températures se seront adoucies.

Comment planter des cannas ?

En pot :

Pour permettre aux cannas de former plus rapidement de larges touffes et hâter la floraison, n’hésitez pas à planter en fin d’hiver les rhizomes dans des pots que vous placerez en intérieur, sous abri chauffé… Pour les installer au jardin dès qu’il n’y aura plus de risques de gelées.

  1. Choisissez un pot d’au moins 30 cm de diamètre et placez-y du terreau.
  2. Plantez le rhizome, à une dizaine de centimètres de profondeur.
  3. Recouvrez de terre et tassez.
  4. Arrosez.
  5. Placez le pot dans une serre, une véranda ou à l’intérieur de votre maison.

Vous pourrez les installer au jardin à partir de fin mai. Nous vous conseillons de les acclimater progressivement, en les plaçant d’abord sous un abri un peu plus frais, avant de les planter définitivement à l’extérieur.

 

Plantation au jardin :

En pleine terre, respectez une distance de 50-60 cm entre les plants… Voire jusqu’à 1 m pour les plus grandes variétés.

  1. Préparez le terrain. Nous vous suggérons d’apporter du fumier ou du compost bien décomposé, car le canna apprécie les sols riches.
  2. Plantez le rhizome à une dizaine de centimètres de profondeur. Si vous l’avez préalablement planté en pot, installez directement la plante feuillée en terre.
  3. Replacez la terre et tassez légèrement.
  4. Arrosez.

Les cannas aquatiques, comme Canna glauca, peuvent être installés dans un bassin, sous environ 10 cm d’eau.

 

La floraison rouge du Canna 'Brilliant'

Canna ‘Brilliant’ (photo Steven Bemelman – iBulb)

 

Entretien

Les cannas nécessitent un peu d’entretien. Il est préférable de retirer les fleurs fanées, car cela encourage une floraison plus longue. Dès qu’une tige florale est entièrement défleurie et ne porte plus de boutons, vous pouvez la rabattre.

Effectuez des arrosages réguliers en été, car les cannas apprécient les sols relativement frais (mais évitez néanmoins l’excès d’humidité). Nous vous conseillons également de pailler le sol pour éviter qu’il ne se dessèche trop rapidement. Les arrosages devront être un peu plus fréquents si vous les cultivez en pot !

Nous vous suggérons de faire des apports d’engrais ou de matière organique au printemps, lorsque la plante est en pleine croissance. Les cannas aiment les sols riches ! Vous pouvez déposer à leurs pieds une couche de compost ou de fumier bien décomposé… En pot, apportez un engrais riche en azote.

Hivernage :

Arrachez les cannas en automne (octobre-novembre), avant les premières gelées, afin de les protéger du froid :

  1. Déterrez les souches à l’aide d’une fourche-bêche en veillant à ne pas abîmer les rhizomes.
  2. Choisissez les plus beaux rhizomes.
  3. Coupez les tiges et feuilles fanées, à une dizaine de centimètres de la souche, puis laissez sécher les rhizomes.
  4. Disposez-les ensuite dans une caissette remplie de sable ou terreau, que vous installerez à un endroit sec et aéré, hors gel.
  5. Vous pourrez les ressortir au printemps.

Si vous habitez une région au climat chaud, vous pouvez laisser les rhizomes en place, mais protégez-les néanmoins par un épais paillage ! Coupez également le feuillage à environ 10 cm du sol une fois fané. Enfin, si vous cultivez les cannas en pot, il vous suffit simplement de rentrer celui-ci sous une serre ou véranda. Si la température est supérieure à 10 °C, ils peuvent rester en végétation et continuer à fleurir en hiver.

Les cannas ne connaissent pas vraiment de problèmes de maladies et ravageurs ; hormis peut-être les limaces et escargots ont parfois tendance à manger les jeunes pousses au printemps. Ils peuvent aussi occasionnellement être attaqués par les araignées rouges, qui entrainent la décoloration du feuillage.

Multiplication

On multiplie le canna principalement par division ; une technique assez simple à réaliser, et qui vous assure d’obtenir exactement la même variété. Il est également possible de semer les graines de canna.

Semis

Vous pouvez, au choix, récolter les graines sur vos cannas (si vous avez laissé quelques fleurs fanées sur vos plants), ou en acheter directement. Le semis s’effectue au début du printemps.

  1. Remplissez un thermos d’eau chaude, puis placez-y les graines pour 24 h. L’enveloppe externe de la graine est très dure, et immerger la graine dans l’eau permet de la ramollir. Il est parfois conseillé de scarifier les graines en les frottant sur du papier de verre juste avant de les placer dans l’eau, mais cette étape n’est pas obligatoire.
  2. Sortez les graines de l’eau.
  3. Remplissez un pot ou une caissette de terreau spécial semis.
  4. Semez les graines.
  5. Recouvrez-les de substrat.
  6. Arrosez.
  7. Placez le pot à un emplacement lumineux, à une température comprise entre 20 et 25 °C.

Une fois que les graines ont germé, les jeunes plantules poussent assez vite mais il y a peu de chance pour que la plante fleurisse l’année du semis… il faudra souvent attendre au moins la deuxième année pour profiter des fleurs !

Division de rhizomes

Divisez vos cannas à la fin de l’hiver, vers le mois de mars.

  1. Déterrez les rhizomes s’ils sont en pleine terre, ou choisissez des rhizomes parmi ceux que vous avez stockés en hors gel pour l’hiver. Vous pouvez retirer le surplus de terre pour rendre le rhizome plus visible.
  2. Coupez-les en plusieurs fragments, à l’aide d’un couteau ou à la main. Il doit y avoir sur chacun des racines et au moins un bourgeon.
  3. Remplissez quelques pots avec du terreau, éventuellement additionné d’un peu de sable.
  4. Plantez les morceaux de rhizomes.
  5. Placez les pots sous abri, à un emplacement relativement chaud. Cela leur permet de démarrer leur croissance dans des conditions optimales.
  6. Vous pourrez ensuite les sortir dehors, quand les températures se seront adoucies et qu’il n’y aura plus de risques de gelées.

Consultez aussi nos conseils vidéo :

Association

Les cannas sont évidemment parfaits pour composer un massif exotique ! Accompagnez les couleurs éclatantes des cannas par d’autres floraisons flamboyantes, comme celles des crocosmias, des kniphofias ou des hedychiums… Ajoutez des plantes aux feuillages amples, très développés : bananiers, colocasias, ricins, et éventuellement des palmiers et fougères arborescentes. L’idée est de rassembler une végétation luxuriante, ponctuée par quelques floraisons impressionnantes.

Puisqu’ils aiment l’humidité et les sols frais, vous pouvez installer les cannas en bordure de bassin… Voire même dans l’eau, pour le Canna glauca ! Installez une végétation luxuriante sur les berges, avec des fougères, gunnéras ou colocasias… Profitez de la floraison délicate du Schizostylis coccinea, et des superbes fleurs rouges du Lobelia cardinalis. Vous pouvez ajouter quelques plantes graphiques et légères, comme les graminées, prêles, ou joncs…

 

Ambiance exotique au jardin avec des cannas, kniphofias, crocosmias...

Une idée d’association pour un jardin exotique : Kniphofia ‘Fiery Fred’, Tetrapanax papyrifera ‘Rex’, Schizostylis coccinea ‘Major’, Canna ‘Picasso’ et Crocosmia

 

Intégrez les cannas dans un massif d’été, très coloré, parmi des rudbeckias, cosmos, coréopsis, dahlias, glaïeuls, crocosmias, sauges arbustives… Vous obtiendrez un massif qui attire le regard et qui impressionne, comme un point focal dans votre jardin ! Composez une superbe scène d’été en plantant des cannas à feuillage pourpre en compagnie de dahlias rouge vif et de crocosmias à fleurs orangées. Ajoutez éventuellement quelques glaïeuls colorés et des hémérocalles ! Vous pouvez aussi intégrer quelques pennisetums, pour que leurs épis viennent apporter un peu de mouvement et de légèreté !

Profitez des cannas pour amener du volume et de la hauteur dans un massif, en plaçant quelques touffes parmi des vivaces un peu moins hautes. De même, les cannas peuvent aussi être là pour apporter de petites touches de couleur dans un massif plus sobre, moins coloré. Ils y amèneront du dynamisme et de la vitalité !

N’hésitez pas non plus à installer les cannas en isolé, par exemple au milieu d’une pelouse, afin de les mettre davantage en valeur.

Questions fréquentes

Mes cannas ne fleurissent pas !

Si vous les avez obtenus à partir d’un semis, il faut parfois attendre la deuxième année pour les voir fleurir...
Sinon, peut-être les avez-vous fait démarrer trop tardivement. Les cannas mettent longtemps avant de fleurir, c’est pourquoi il est préférable de les planter en hiver dans des pots que vous placerez en intérieur, puis de les installer au jardin dès qu’il n’y a plus de risques de gelées.
Assurez-vous surtout que les conditions de culture leur conviennent : les cannas ont besoin de chaleur et d’humidité pour bien fleurir ! Plantez-les en plein soleil et arrosez-les régulièrement en été. Ils apprécieront également un apport d’engrais ou de compost. Si vous les cultivez dans une région trop froide, certaines variétés peuvent aussi avoir du mal à fleurir.

Le saviez-vous ?

  • Une plante comestible et utilitaire

Les rhizomes de Canna edulis sont comestibles, ils étaient traditionnellement consommés par les Amérindiens, et sont encore utilisés dans certaines régions (Antilles, Amérique du Sud, Sud-est asiatique…). Ils sont riches en amidon, et peuvent être consommés sous forme de fécule, ou cuits comme des pommes de terre. Les cannas sont aussi parfois utilisés pour l’alimentation animale, pour nourrir le bétail.

Les graines, noires et très dures, peuvent servir de perles pour confectionner des bijoux. Elles sont également utilisées pour fabriquer le kayamb, un instrument de musique réunionnais.

Le rhizome du canna a des propriétés médicinales.

Ressources utiles

 

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile (1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Le canna : planter, cultiver et entretenir »

Laisser un commentaire