Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Berberis, épine vinette : planter, tailler et entretenir

Les Berberis, en quelques mots

  • Les Berbéris sont des arbustes caducs ou persistants, de forme et dimension variées et qui supportent bien la taille.
  • Les variétés caduques présentent souvent un feuillage richement coloré tandis que les variétés persistantes offrent une floraison spectaculaire suivie de fruits décoratifs.
  • Très épineux, les berbéris peuvent aussi bien servir à constituer des haies défensives qu’à accompagner un massif de fleurs.
  • Rustique, ils poussent dans tout sol, au soleil ou à mi-ombre et ne demandent aucun soin : bref une plante idéale pour les débutants !

Le mot de notre experte

Les Berbéris ou Epine-Vinette sont d’éclatants arbustes épineux, à port buissonnant érigé ou fortement étalé, qui rappellent par certains aspects le Mahonia. Ces arbustes touffus, riches de 400 espèces, ont des aspects très variés mais toujours à petites ou moyennes feuilles, souvent à bords épineux. Mais ce sont les épines fines postées à l’aisselle de chacune des feuilles qui forment des tridents redoutables, très recherchés notamment pour constituer des haies défensives.

On peut classer les épines-vinettes en deux groupes :

  • Celui des espèces caduques dont les feuilles sont souvent ovales à bords lisses, dans les tons pourpres, roses, tricolores, etc. comme Berberis x ottawensis et Berberis thunbergii Atropurpurea. Leur feuillage automnal prend souvent de magnifiques couleurs écarlates tandis que la floraison jaune citron en mai-juin demeure assez discrète.
  • Le groupe des espèces persistantes présente différentes formes de feuilles, linéaire comme Berberis linearifolia, en spatule comme buxifolia ou encore à petites feuilles de houx comme darwinii ou verruculosa. La floraison en bouquets denses jaune orangé et parfumés est souvent remarquable et précoce comme chez darwinii, fleuri en mars-avril.

Tous ces arbustes sont très faciles à cultiver dans n’importe quel type de sol, plutôt au soleil. Ils s’intègrent parfaitement dans une haie basse, moyenne à haute, libre ou taillée. Des variétés compactes arrondies comme thunbergii ‘Bagatelle’ ou darwinii ‘Nana’, dense érigée comme ‘Golden Torch’ ou couvre-sol comme thunbergii Green Carpet font d’excellents sujets de rocaille qui peuvent aussi être mis en valeur en isolé ou sur une terrasse ou un balcon. Les épines sont plus ou moins longues et acérées selon les cultivars, aussi il est bon de vérifier leur dangerosité au toucher avant d’installer le Berberis dans un endroit de passage. Évitez de le placer à hauteur des yeux des enfants notamment. Parmi les variétés les moins épineuses, on trouve Berberis x frikartii, buxifolia ‘Nana’, x hybrido-gagnepainii, thunbergii ‘Coronita’ (absence totale d’épines), ‘Green Carpet’.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Berberis

Famille : Berberidaceae

Nom commun : Epine vinette, Vinettier

Floraison : entre mars et juin

Hauteur : entre 0,30 et 3 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : tout sol même médiocre, sans calcaire selon la variété

Rusticité : Excellente (-15 à -35°C)

Les berbéris sont des arbustes originaires d’Extrême-Orient, des régions andines d’Amérique du Sud et d’Europe pour quelques-unes d’entre elles comme vulgaris. Le genre compte plus de 400 espèces sachant que les espèces nord-américaines sont dorénavant classées dans le genre Mahonia. Ils sont encore appelés épine-vinette, vinettier ou pisse-vinaigre, car les fruits rouge corail, juteux et très acides de Berberis vulgaris notamment servaient autrefois à la fabrication d’un vin appelé vinettier. Ils étaient aussi confits dans le vinaigre à la manière des câpres ou se consommaient en confiture ou sirop. Cette espèce présente depuis la France jusqu’en Russie centrale et nord-est de la Turquie s’est répandue en Amérique du Nord jusqu’à devenir invasive. Elle est par ailleurs redoutée des cultivateurs de blé qui mène des campagnes d’arrachagecar elle abrite la rouille du blé, un champignon qui a besoin du Berberis pour accomplir son cycle.

Le Berberis vulgaris, formant un buisson à rameaux arqués atteignant 3 m de haut, est très répandu en plaine et moyenne montagne jusqu’à 2000 m d’altitude en particulier sur sol riche et calcaire. L’arbuste peut vivre 30 à 50 ans. Mais cette espèce est rarement plantée dans un but horticole, supplantée par des variétés plus compactes, florifères, aux feuillages colorés comme thunbergii ‘Atropurpurea’ ou thunbergii ‘Harlequin’ à jeunes pousses rouge orangé virant au rose (pourpre panaché de crème pour être exact) qui adoptent aussi de beaux coloris automnaux.

Epine-vinette

Berberis buxifolia – illustration botanique

Les espèces persistantes de Berberis sont un peu moins rustiques (-15°C) que les caduques (-35°C). Elles forment un buisson dense entre 1 et 3 m souvent prolongé par un enchevêtrement de rameaux arqués qui rend une haie d’épine-vinette infranchissable. Les oiseaux y trouvent une protection contre les prédateurs. Les feuilles alternes, coriaces, vert brillant sont dentées parfois même épineuses sur les bords comme chez le houx. La taille du limbe varie de 1 à 2 cm de long chez Berberis darwinii à 4 cm chez linearifolia. Les rameaux sont par ailleurs garnis d’épines disposées par trois issues de la transformation de feuilles.

Les fleurs de Berberis sont souvent jaunes ou orangées, parfois crème ou rougeâtres, de 3 à 15 mm de diamètre et groupées en grappes, solitaires ou parfois en ombelles. Les 6 sépales jaunes, précédées de 3 bractéoles en forme d’écailles tombent rapidement après l’éclosion. Il subsiste les 6 pétales munis de glandes nectarifères avec 6 étamines et un pistil. La floraison généralement parfumée est très mellifère attirant de nombreux butineurs au début du printemps.

Les fruits sont de petites baies rondes ou allongées souvent très décoratives à l’automne, teintées de rose, rouge ou bleu-noir, acidulées, parfois gouteuses, contenant un ou plusieurs pépins. Les baies de Berberis vulgaris sont consommées séchées en Iran sous le nom de zereshk mais aussi sous forme de confiture, gelée ou sirop.

Le nom Berberis a été attribué par Carl von Linnée qui pensait l’arbuste originaire de la région où vivent les Berbères (Algérie).

Epine-vinette

Berberis thunbergii : floraison et fructification (photo Clint Budd-Flickr)

Les principales variétés de Berberis

Variétés persistantes remarquables

Berberis darwinii Nana - Epine-vinette de Darwin

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 90 cm

Forme naine de Berberis darwinii très compacte, parfaite en couvre-sol, dans une haie basse, en rocaille ou dans un bac sur la terrasse. Son petit feuillage brillant et vert sombre se couvre d’une belle floraison printanière et automnale, d'un jaune orangé très lumineux. Un arbuste décoratif, sans exigences et sans entretien, résistant au gel jusqu'à -15°C, aux sols médiocres et secs ainsi qu’aux embruns.

Berberis frikartii Amstelveen - Epine-vinette de Frikart.

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 100 cm

Ce Berberis hybride possède un port étalé avec de grandes feuilles luisantes vert très foncé, peu épineuses qui rougissent en automne sous l'effet du froid. La floraison jaune pâle est en avril-mai. Il forme un bon couvre-sol tout-terrain pour orner un talus ou le dessus d’un muret tout au long de l'année et s'adapte très bien à la culture en bac.

Berberis media Red Jewel - Epine-vinette

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 200 cm

Cet arbuste compact et épineux offre un feuillage semi-persistant, arrondi, d’une jolie teinte rouge foncé au printemps virant progressivement au vert foncé. Sa floraison printanière est jaune d'or. Idéal en haie défensive mêlé à l’abélia.

Berberis Thunderbolt® - Epine-vinette

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 90 cm

Variété de Thunberg, exceptionnellement persistante, à feuillage brun pourpre très sombre et luisant qui met en valeur l’abondante floraison jaune griffé de rouge en mai-juin suivie de baies pourpres. Port touffu et bas particulièrement adapté aux petits espaces et à la culture en bac.

Variétés caduques remarquables

Berberis Thunbergii Bagatelle

Période de floraison Jan.

Hauteur à maturité 40 cm

Arbuste nain épineux, remarquable par son feuillage pourpre sombre très luisant étoilé de fleurs jaune pâle nuancées de rouge au printemps. A utiliser en haies basses, en couvre-sol, en isolé. Il se prête bien à la taille en boule.

Berberis thunbergii Golden Carpet - Epine-vinette

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 50 cm

Excellent couvre-sol peu épineux, résistant au froid et qui accepte les sols calcaires, assez médiocres. Ses feuilles naissant jaune doré à vert chartreuse, avant de se colorer d’orangé en automne. Idéal pour éclairer une zone mi-ombragée ou pour une culture en bac.

 

Berberis thunbergii Admiration 20cm en pot de 3L.

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité 120 cm

Superbe arbuste compact et épineux, très graphique, dont les feuilles pourpre clair entouré d’un liseré jaune virent au rouge-orangé en automne. Crée une belle association avec des piéris et des pivoines herbacées.

Berberis thunbergii Orange Rocket - Epine-vinette

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité 150 cm

Arbuste épineux au port dressé, au feuillage flamboyant au printemps passant de l’orange vif au vert tendre à maturité puis au rouge vif en automne. Sa discrète floraison printanière jaune est suivie d'une production de petites baies rouge vif.

Plantation

Où planter le Berberis ?

Les épines-vinettes résistent bien à la pollution et apprécient sauf exception, tout type de sols frais à secs, bien drainés, même pauvres et calcaires. L’espèce Berberis darwinii préfère cependant des sols frais argileux, neutres à acides, humifères ou légers mais tolère très bien la sécheresse une fois qu’elle est bien implantée.

Une situation ensoleillée favorise la coloration intense des feuillages caducs ainsi que la floraison mais les Berberis demeurent accommodants et se contentent de la mi-ombre dans le Midi et l’Ouest de la France. Les espèces à feuillage persistant se plaisent davantage à mi-ombre plutôt qu’en plein soleil et dans une zone abritée des vents. Un peu moins résistantes au froids que les espèces caduques, -15°C contre -40°C chez B. x ottawensis, elles tolèrent en revanche les embruns. Les gelées tardives affectent parfois les jeunes rameaux mais la plante reproduit des pousses sans problème.

Quand planter ?

Plantez les Berberis de préférence à l’automne pour assurer un enracinement profond avant d’affronter la sécheresse estivale. La plantation de plants en conteneurs peut cependant se faire en toute saison sauf en période de gel ou de sécheresse.

Comment planter ?

Préférez des sujets pas trop développés de 30-40 cm pour assurer une bonne reprise. Portez des gants épais, des lunettes et vêtements épais pour vous protéger des épines acérées.

Lors de la plantation, la fosse de plantation doit être deux fois supérieure à la taille de la motte. Espacez les Berberis d’environ 1 m les uns des autres. Faites un apport de terreau et un bon arrosage. C’est un arbuste qui ne nécessite pas de taille, mais la supporte, après la floraison, lorsqu’elle n’est pas trop sévère. On pourra le rabattre de temps en temps pour éviter qu’il ne se dégarnisse du centre. Attention à ne pas prendre les branches à mains nues car elles portent des épines qui sont difficiles à enlever une fois rentrées dans la peau.

  • Creusez un trou de plantation, de 2 fois le diamètre de la motte et de 30-40 cm de profondeur. Creusez une tranchée dans le cas d’une haie.
  • Ajoutez une couche drainante de 10 cm (gravier, sable…) si votre sol est argileux.
  • Ajoutez du fumier, du compost ou du terreau si la terre est pauvre.
  • Installez la plante dans le trou de plantation. Pour créer une haie de Berberis, espacez vos plants de 60, 80 à 100 cm selon la vigueur de la variété. Les espèces naines de rocaille, surtout si vous les taillez en boule peuvent se distancer de 40 cm.
  • Replacez la terre et tassez légèrement.
  • N’hésitez pas à rabattre les rameaux d’environ 1/4 de leur longueur afin de densifier la ramure.
  • Arrosez copieusement.
  • Pensez à étaler une bonne couche de paillage au pied afin de maintenir une bonne fraîcheur autour des racines et éviter la corvée du désherbage dans un milieu quelque peu hostile !
Epine-vinette

La couleur pourpre du Berberis thunbergii ‘Rosy Glow’ contraste avec le feuillage vert d’une haie basse de Taxus baccata

Taille et entretien

Arrosez régulièrement les deux premières années, en particulier lors des périodes chaudes et sèches. Cet arbuste ne demande pas d’autre entretien que la taille si vous désirez une haie bien ordonnée.

Taille du Berberis

Chez les espèces persistantes (buxifolia, candidula, darwinii, stenophylla, verruculosa…) plantées en massif, opérez une taille d’équilibrage, légère juste après la floraison printanière, cette dernière s’effectuant sur le bois de l’année précédente voire plus ancien. La suppression des fleurs empêche de profiter des baies qui sont noires ou bleuâtres dans cette catégorie. On peut se permettre de rabattre les plus vieilles branches tous les 3-4 ans sauf chez darwinii et stenophylla.

Taillez les espèces caduques (thunbergii, ottawensis) conduites en haie tous les ans en mars voire davantage, afin de favoriser le feuillage. Si vous voulez profitez des baies rouges, laissez votre arbuste, placé en fond de massif ou en isolé, pousser librement. Il est aussi faisable de rabattre tout le plant (avec pour conséquence l’absence de fleurs pendant au moins 2 ans) ou seulement les plus vieilles branches afin de le regarnir de la base tous les 3-4 ans en hiver.

Maladies et ravageurs éventuels

En sol bien drainé, il est rare que les berbéris soient sujets à des maladies (traces parfois d’oïdium et de rouille que l’on enraye en évitant de mouiller le feuillage). Le purin de prêle peut s’appliquer contre la rouille. Ils résistent aussi très bien à la pollution.

Attention à la proximité d’un champ de blé  car le Berberis est susceptible de le contaminer avec la rouille. Certains pays exercent un contrôle sur cet arbuste.

Multiplication : bouturer un berberis

Vous pouvez multiplier facilement les berbéris par marcottage en enterrant une portion de rameau ou par bouturage.

Bouturage

Procédez pour toutes les Berberis en août-septembre avec des boutures à talon prélevées sur des rameaux semi-aoûtés. Les espèces caduques peuvent aussi se bouturer en fin de printemps avec de jeunes rameaux herbacés.

Préparez un pot profond en le remplissant de terreau mélangé à du sable ou réalisez vos boutures en pleine terre si elle est légère, après l’avoir aérée avec la fourche-bêche, puis humidifiée.

  • Prélevez des rameaux  de 10 cm de longueur.
  • Supprimez les feuilles situées près de la base de la bouture ainsi que les épines.
  • Trempez la base dans de l’hormone de bouturage.
  • Piquez les boutures en pépinière sous châssis.
  • Rempotez les jeunes plants au printemps suivant dans un substrat enrichi en terre de jardin.
  • Plantez-les dans le jardin à l’automne.

Utilisations et associations

On a pour coutume d’employer les Berberis x ottawensis et thunbergii Atropurpurea comme plante de haie moyenne à grande. Ces grands Berberis caducs placés en fond de massif et laissés naturels, peuvent aussi apporter une belle tache de couleur plus ou moins flashy selon les cultivars, au printemps puis en été mais surtout à l’automne. Pour compléter une haie défensive, mêlez le vinettier aux ajoncs d’Europe ou de Provence (Ulex parviflorus), aux cognassiers du Japon, aux Houx, aux rosiers rugosa, aux Poncirus trifoliata à floraison blanche au parfum d’agrume…

Les berbéris peuvent aussi bien s’associer avec des arbustes à fleurs comme des Forsythias intermedia Spectabilis, des abelias, des Deutzia, des Escallonias…

Les sujets remarquables par leur port comme Berberis Green Carpet, Tiny Gold peuvent composer un damier coloré dans une rocaille, un talus ou un jardin de pots en compagnie du Nandina ‘Fire Power’ aux tons pourpres, d’armoises arbustives argentées, de Juniperus x media ‘Blaauw’ aux reflets vert bleuté, etc. On les installera également dans un massif d’arbustes compacts composé d’Abelia Kaleidoscope ou Petite Garden, de rosiers paysagers dont ils soutiendront la floraison.

Associer l'Epine-vinette

Un exemple d’association pétillante : Rosier ‘Lavender Dream’, Geranium ‘Rozanne’, Berberis thunbergii ‘Aurea Nana’

Les petits Berberis thunbergii Atropurpurea Nana ou Bagatelle permettent de ponctuer les massifs de mignonnes boules pourpres de 30 cm de diamètre.

Le Berberis persistant darwinii peut parfaitement remplacer le Pyracantha dans une haie défensive de taille moyenne, que l’on évitera de trop tailler : son port naturellement dense et soigné ne l’exige pas. Si ses baies sont moins spectaculaires que celles du Pyracantha, il offre l’avantage de conserver des dimensions modestes et de fleurir à deux reprises, tout en proposant un feuillage plus élégant. Mais il mérite aussi de côtoyer des feuillages panachés ou d’être placé au premier plan devant un grand écran arc-en-ciel constitué de Ceanothus Puget Blue, d’Abelias roses, mauves ou blanches, de Cognassiers du Japon à fleurs rouges, de Kerria japonica, de Genêt Lena ou de Chèvrefeuille grimpant Dropmore Scarlett aux tons jaune orangé. Certains, avec beaucoup d’originalité, le conduisent même en petit arbre à tronc unique grâce au dégagement d’un tronc et une  taille régulière des rameaux.

Les petits arbustes compacts de 1 à 1,20 m comme Berberis thunbergii Admiration ou ‘Orange Rocket’ peuvent constituer une haie basse, en compagnie d’arbustes à feuillage doré ou argenté. Ils peuvent aussi mettre en valeur un massif de vivaces comme de pivoines herbacées fleuries en mai-juin.

Pour aller plus loin

Découvrez notre large gamme de Berberis.

Articles connexes


Blog

Haie fleurie : quels arbustes planter, quand et comment ?

Adieu les haies de thuya, mornes et impénétrables, demandant une taille régulière et finissant par dépérir… Vive la haie mixte, libre, fleurie, champêtre, synonyme de biodiversité, de charme et d’entretien facile !
Lire la suite +

conseil

Haies persistantes, des arbustes pour tous les styles de jardin

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire