Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Engrais verts : pourquoi, comment ?

Les connaître et les utiliser au potager

L’utilisation des engrais verts fait partie des bonnes pratiques au potager, notamment lorsque celui-ci est conduit de façon biologique. Cette technique de couvert végétal, très prisée en permaculture, consiste à faire pousser certains végétaux (Moutarde, Phacélie, Vesce…) sur les parcelles momentanément non cultivées, mais aussi parfois, en culture intercalaire, entre les rangs de légumes.

l'intérêt des engrais verts

Les engrais verts possèdent de nombreux intérêts, ils :

  • nourrissent et assainissent la terre en lui apportant différents nutriments, en stimulant la vie microbienne du sol et, parfois, en ayant un effet nématicide (Moutarde),
  • améliorent sa texture, en le décompactant et en l’aérant grâce à la puissance de leurs racines,
  • protègent les sols du lessivage (perte des nutriments en sol sableux), de la battance des pluies (formation d’une croûte en sol limoneux) et de l’érosion (due au ruissellement en cas de fortes pluies associées à un terrain en pente),
  • évitent l’enherbement, voire « nettoient » les parcelles en ne laissant pas d’espace aux adventices pour se développer,
  • nourrissent les polinisateurs car ils sont souvent mellifères (Phacélie).
engrais verts : phacélie, moutarde et sainfoin

Phacélie, moutarde blanche et sainfoin

Semer un engrais vert : un geste simple et rapide

Les engrais verts sont faciles à installer et se contentent d’un sol rapidement décompacté et grossièrement ratissé.

Le semis s’effectue au printemps ou en fin d’été, à la volée, en respectant la quantité/m2 préconisée. Leur culture ne nécessite généralement pas d’arrosage.

Une destruction aisée et une utilisation au choix

La destruction de l’engrais vert se fait naturellement par le gel ou par fauchage plus ou moins précoce (dans tous les cas, avant la formation des graines). Une fois détruit, l’engrais vert peut, au choix :

– être laissé sur place en tant que paillage, il se décomposera sur place en quelques semaines,
– être broyé puis incorporé aux couches superficielles du sol, la culture suivante n’est alors possible que trois semaines plus tard,
– être ramassé et apporté au compost, pour une mise en culture rapide de la parcelle.

Choisir son engrais vert

Le choix de l’engrais vert se fait en fonction de plusieurs critères :

– l’effet recherché, Vesce et Gesse apportent de l’azote, le sarrasin est réputé pour être « nettoyant », la Cameline exerce un bon décompactage,
– la nature du sol, le Fenugrec, le Sainfoin et la Luzerne se plaisent en sol calcaire, le Lupin en sol acide,
– la culture envisagée à la suite de l’engrais vert car celui-ci entre en compte dans le système de rotation des cultures. Ainsi, avant l’installation de choux, on évitera d’utiliser la Moutarde car toutes deux sont des Brassicacées. Préférez-lui la Phacélie, très souple d’utilisation, car elle appartient à la famille des Hydrophyllacées, dont aucun légume ne fait partie.

Articles connexes


Blog

Engrais verts : tout savoir !

Les engrais verts, vous connaissez ? Moutarde blanche, Vesce, Phacélie, Sarrasin... pour ne citer qu’elles, sont couramment...
Lire la suite +

conseil

Nourrir le sol naturellement

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)