Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
associer les astrantia
association

Astrance : 8 idées pour l'associer

en massif au jardin

Typique des rocailles fraîches, des « mixed borders » anglais et des « jardins de curé », l’Astrance est également très utilisée par les paysagistes à la mode en prairie fleurie, associée à des graminées.

Son port libre et ses couleurs un peu éteintes permettent toutes les créativités sans risque de fausse note. Elle s’associe dans pratiquement tous les types de massifs, sauf peut-être les traditionnels jardins à la française, trop stricts pour son port de sauvageonne.

Laissez libre court à votre créativité, en privilégiant les associations de teintes pastel, blanc/rose, blanc/bleu, rose/bleu, toujours réussies.

Les variétés plus foncées comme Hadspen Blood permettent des associations plus contrastées, avec les feuillages vert foncé ou pourprés, par exemple.

Éclairez en été un massif ombré

L’astrance est souvent utilisée pour donner de la couleur, tout l’été durant, à un massif un peu terne de mi-ombre, entourée de fougères, de brunneras ou d’hostas par exemple. Leur floraison éclaire, tout l’été, ces zones un peu tristes en période estivale. Privilégiez les variétés blanches ou roses pour donner de la lumière ; osez les variétés rouges pour donner du relief, notamment dans un environnement de feuillages pourpres ou foncés.

Pour égayer une haie sombre

Il y a peu de choses plus tristes qu’une sombre haie barrant d’un trait rectiligne la limite du jardin… Les astrances apporteront un peu de douceur et de légèreté, dans un environnement qui leur convient parfaitement : elles poussent naturellement à mi-ombre claire, en lisière de forêt !

L’effet est plus réussi avec une plantation en nombre. Pour éviter de donner des sueurs froides à votre banquier, pensez à semer des graines si vous êtes habitué(e) de la stratification… ou à diviser patiemment vos pieds tous les deux ans.

→ Pour tout savoir sur le semis et la division des astrances, rendez-vous sur notre fiche plante.

associer l'astrance

Une mer d’Astrances lumineuses devant une haie !

Pour masquer le pied disgracieux d’une grande dame

Astrantia est parfaite en premier plan d’arbustes ou de plantes grimpantes de taille moyenne : elle complète bien et masque élégamment le pied un peu dégarni d’un rosier, d’une clématite ou d’un hortensia. Généralement, un seul pied suffit pour assurer un élégant premier plan. Vous pouvez ainsi jouer une infinité d’harmonies dans des tons de blanc et de rose.

associer l'astrance

Une idée d’association au pied d’un rosier : Astrantia major ‘Roma’, Anthriscus sylvestris ‘Ravenswing’ et Alchemilla mollis

Pour donner du relief et de la légèreté à un mixed border à l’anglaise

L’astrance est une des pièces maîtresses du mixed border à l’anglaise. Outre-manche, pas de jardin de cottage ou de château sans astrances ! Les mauvaises langues diront que cette plante d’ombre tamisée et de terrain frais est bien adaptée au niveau d’ensoleillement et à l’hygrométrie typiques du climat outre-manche… Sans doute. Toujours est-il que c’est beau, subtil, et relativement simple à réaliser : il suffit de planter les astrances par touffes de 3 pieds, aux côtés de campanules persicifolia ou lactiflora, d’ancolies, d’astilbes, de monardes, de géraniums vivaces.

associer l'astrance

Un exemple d’association en mixed-border : Astrantia major ‘Shaggy’, Geranium vivace (‘Azur Rush’, ‘Ice Blue’, ‘Brookside’, etc), Salvia nemorosa ‘Schneehügel’ et Campanula persicifolia en boutons

Dans un jardin blanc pour l’ombre

Les variétés blanches à reflets grisés, comme l’astrantia major Alba ou Buckland, complètent élégamment un jardin blanc, et s’associent parfaitement aux teintes presque métalliques des hostas ou des saules à feuillage gris.

associer l'astrance

Une idée d’association pour un jardin blanc à l’ombre : Astrantia major ‘Alba’, Tiarella cordifolia ‘Moorgrun’, Geranium phaeum ‘Album’, Dicentra spectabilis ‘Alba’ et ajoutez quelques touches de Dicentra formosa ‘Aurora’ au superbe feuillage graphique vert poudré de gris

Pour couronner un jardin de prairie

Une grande tendance du jardin actuel est d’associer des graminées et de fleurs de prairie comme l’a popularisé le célèbre paysagiste hollandais Piet Oudolf : sur une base de graminées qui constituent l’ossature d’un massif, insérez des taches de couleur avec des vivaces à fort développement, chacune en grande quantité, sur des couleurs un peu éteintes. On peut ainsi réaliser de belles harmonies avec des astrances blanches ou roses associées à des vivaces à fleur bleue ou mauve.

En contrepoint d’un massif aux couleurs contrastées

L’astrance n’est pas réservée aux massifs couleurs layette… Vous pouvez utiliser les couleurs fortes des variétés à fleur pourpre, comme complément et contrepoint d’un massif foncé ou coloré.

Vous pouvez associer astrantia major Moulin rouge aux feuillages pourpres de dahlias Bishop, d’un cimicifuga atropurpurea ou d’un noisetier tortueux. Vous ferez particulièrement ressortir les couleurs en l’associant à une touche de jaune, comme celle des renoncules par exemple.

On associe également les variétés d’astrances blanches à des fleurs pourpres, comme les échinacées ou les knautias.

Associez vos astrances à des astrances !

Les plantations en masse d’astrance sont à la mode : plantez deux ou trois variétés, chacune en un groupe de 5 à 10 pieds, en associant des variétés de hauteur et de couleur variées (blanc et/ou rose et/ou pourpre), en espaçant les pieds d’une quarantaine de centimètres. Le résultat sera beau, l’entretien nul : il vous suffira de passer la tondeuse une fois, sur les feuillages sèches, en fin d’automne ou en début de printemps.

associer l'astrance

Un exemple d’association d’Astrances de plusieurs couleurs : Astrantia ‘Ruby Wedding’, ‘Shaggy’ et ‘Roma’

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire