Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Cornouiller, cornus à bois décoratifs : planter et tailler

Le cornouiller à bois décoratif en quelques mots

  • Ses rameaux lumineux, rouges, jaunes ou orange sont incontournables en hiver !
  • D’une rusticité exemplaire, jamais malade, il pousse vite et partout.
  • Décoratif par son feuillage et son écorce, il est idéal en massif, en haie libre ou taillée, associé à des petits arbustes ou graminées.
  • Le cornouiller blanc, sanguin ou stolonifère anime le jardin durant les 4 saisons.
  • Une taille au sécateur ou à la cisaille est nécessaire pour garder des bois bien colorés.

Le mot de notre experte

Des feuilles aux couleurs fraîches ou flamboyantes  au printemps et en automne, une floraison discrète suivie de fruits décoratifs, des rameaux vivement colorés en hiver, le Cornouiller ou Cornus est l’arbuste ornemental des 4 saisons. Son allure dressée et sa taille modérée permettent de nombreuses utilisations dans un jardin qu’il soit de style contemporain ou plutôt sauvage.

Cornus n’est pas qu’un village de l’Aveyron c’est avant tout un arbuste hautement décoratif ! Qu’il soit planté en sujet isolé, en haie, ou dans un massif, cet arbuste très rustique saura révéler sa splendeur au fil des saisons.

Les cornouillers blancs, sanguins ou stolonifères brillent de tous leurs feux quand vient l’hiver. Leurs rameaux dénudés exposent au regard leur écorce fine très colorée de rouge vif ou acajou, d’orange, de jaune ou de vert selon les espèces. Leurs bois  accrochent le givre et la moindre lumière en hiver, ils se distinguent dans la végétation, encore plus sous la neige.

Les cornouillers à écorce décorative comptent parmi les arbustes les plus faciles à réussir au jardin! Accommodants et très faciles à cultiver, ils se plaisent au soleil ou à mi-ombre et aussi bien sur des sols humides ou secs. Ils apprécient même le calcaire. Ils  font aussi merveille au bord de  l’eau. Taillez-les régulièrement pour obtenir de beaux rameaux toujours  colorés.

Graphiques et souples, leurs tiges sont aussi appréciées pour la confection de bouquets et de compositions d’Ikebana.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Cornus

Famille : Cornaceae

Noms communs : Cornouiller sanguin, Cornouiller blanc, cornouiller de Tartarie

Floraison : de mai à juin

Hauteur : 2 à 3 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : Tous

Rusticité : - 20° à - 25°

On retrouve fréquemment les cornouillers ou cornus à l’état sauvage dans les forêts humides de feuillus et de conifères, dans les prairies, les zones boisées, en altitude sur les pentes rocheuses, sous des climats rudes et contrastés qui sont la preuve de sa robustesse. Originaire d’une grande partie de l’Europe et d’Asie occidentale, le genre Cornus est composé d’environ 45 espèces d’arbustes et de petits arbres. Parmi eux, les cornouillers à bois décoratifs cultivés pour leurs rameaux colorés en hiver : Cornus alba, Cornus sericeaCornus sanguinea et Cornus stolonifera. On les rencontre aussi souvent en bord d’eau : certaines espèces acceptent les sols très humides.

Ces arbustes très rustiques offrent un port buissonnant, ample et dressé, aussi large que haut. Jusque 3 m, mais souvent moins de 2 m si l’arbuste est taillé court tous les ans.

De croissance rapide mais de stature modeste, environ 1,50 à 2 m d’envergure, les cornouillers peuvent néanmoins atteindre 3 m en 5 à 7 ans  si aucune taille n’est effectuée.

Ce sont des espèces vigoureuses dotées pour certaines de branches inférieures qui forment des rejets ou s’enracinent dans le sol, sans pour cela que l’arbuste soit envahissant. Elles peuvent rapidement former des fourrés denses. Toutefois, on ne laisse pas les espèces à pousses hivernales décoratives s’étaler : elles sont en général rabattues chaque année pour garantir des bois aux coloris vifs car, seules les nouvelles pousses de l’année sont colorées, en vieillissant, elles prennent une classique couleur brun et perdent de leur charme. Ainsi recépée, la plante gardera une taille compacte et produira continuellement de jeunes pousses colorées.

Les Cornus ou Cornouillers sont des arbustes très décoratifs  au printemps comme en hiver.

Au printemps, leur souche émet de nouvelles branches raides et flexibles qui se dressent jusque 2 m de haut et s’étalent en buisson (selon la taille et la ramification) sur 1,50 m. Elles portent de nombreuses feuilles caduques simples, opposées, ovales et nettement nervurées.  Vert clair, gris-vert ou vert vif,  panaché de blanc, de jaune ou de rose selon les cultivars, elles  virent au rouge, pourpre, orangé ou jaune d’or à l’automne avant de disparaître entièrement en milieu d’automne.

Un feuillage flamboyant à l’automne

Après ce feu d’artifice dans toutes les nuances de cuivre et de pourpre, les cornouillers abandonnent leur parure de feuilles pour l’hiver. C’est alors qu’ils étonnent par le coloris de leurs rameaux dotés d’écorces rouges, jaunes ou orange, spectaculaires durant tout l’hiver, quand tout est dégarni au jardin.

La floraison, insignifiante, n’est pas son principal atout : elle démarre en mai-juin pour se terminer en juillet. A la fin du printemps, de petites fleurs s’épanouissent en cymes aplaties, blanc crème, de 2 à 5 cm de diamètre. Elles attirent les butineurs et participent à l’animation du jardin.

Les fleurs cèdent la place en automne, à des grappes de baies (les cornouilles ou drupes) vertes, puis rouge et enfin noires bleutées. Elles ressemblent à des perles ou de petites olives très appréciées des oiseaux. Seules celles du cornouiller mâle ( Cornus mas L ), un grand cornus qui ne fait pas parti du genre à bois colorés, sont comestibles. Une fructification qui  complète l’intérêt décoratif de l’arbuste.

Des baies très décoratives.

Les Cornus à bois décoratifs poussent dans toutes les régions et sous toutes les expositions non brûlantes, au soleil de préférence ou à mi-ombre sous les climats méridionaux. Préférez des emplacements frais, ou avec une ombre « rafraîchissante »  apportée par une haie ou un muret. S’ils sont relativement tolérants à l’ombre, leur croissance est sérieusement ralentie avec un ombrage trop dense. La nature du sol est peu importante, ils se plaisent dans tous types de sols, acides comme calcaires. Veillez cependant préservez de bonnes conditions d’humidité pendant les périodes chaudes et sèches.

Le bois, droit, solide mais souple est dur comme de la corne. Il était autrefois prisé pour la fabrication de flèches et encore aujourd’hui, on l’utilise dans la vannerie, à l’instar du saule osier.

Principales espèces et variétés

Les variétés à écorce décorative  présentent  de multiples intérêts au fil des saisons. Les principaux critères de choix sont la couleur des rameaux en hiver et des celles des feuilles au printemps et à l’automne, parfois le port qui peut être plus ou moins compact et buissonnant.

  • Les Cornus alba ou cornouillers blancs

Originaire de Chine du Nord et de Sibérie, le cornouiller blanc existe sous de nombreuses variétés  particulièrement remarquables. Facile à cultiver, ce petit arbuste très vigoureux à port érigé et ouvert, de 2 m de hauteur,  croît rapidement dans tous les types de sols. Il accepte facilement les sols mal drainés et est donc approprié pour les plantations en bordure d’eau. En hiver, les Cornus alba ont tous une écorce rouge qui peut être très foncée. Les feuillages diffèrent en fonction des variétés  mais tous offrent de belles teintes d’automne. Les petites fleurs en cymes aplaties blanc jaunâtre, peu visibles, cèdent la place à des baies blanches qui deviendront  bleutées en fin d’été.  La couleur des bois diffère selon les variétés: ‘Kesselringii’  avec ses rameaux presque noirs,  Cornus alba ‘Baton Rouge®’  avec son bois rouge vif et qui s’adapte à tous les sols bien drainés, mêmes secs, pauvres, caillouteux ou calcaires ou encore le Cornus alba ‘Sibirica’ ou Cornouiller de Sibérie, sans doute le plus connu et peut-être la plus utilisée des variétés à tiges rouge vif.

  • Les Cornus sanguinea (cornouiller sanguin, cornouiller femelle)

L’espèce type de Cornus sanguinea  appelé aussi « cornouiller femelle » ou même « olivier de Normandie », est aussi appréciée pour ses couleurs automnales jaune d’or cuivré. Comme les cornouillers blancs, elle exhibe des rameaux exceptionnels après la chute des feuilles. C’est un arbuste à la ramure large et dressée de 1,80 à 2 m de hauteur et 1,20 m d’étalement. En fin d’été, il porte des petits fruits rouge foncé qui deviennent presque noirs en septembre.  Il a donné deux cultivars exceptionnels : ‘Midwinter Fire’ avec  ses rameaux  brillants jaune orangé-rouge, et ‘Winter Beauty’ (ou ‘Winter Flame’) qui porte des tiges plus rouges très lumineuses aux extrémités qui lui ont valu le surnom de “Cornus Fluo’‘.

  • Cornus stolonifera ou Cornus sericea

Cette espèce  originaire d’Amérique du Nord, compte une des variétés les plus remarquables pour réchauffer le jardin à la saison froide. A l’origine, l’espèce est à bois rouge. Très cultivé, le Cornus sericea ‘Kelseyi‘ compact,  rampant, il forme un buisson couvre-sol arrondi et large, s’étalant avec les années (2 m × 4 m de haut) au feuillage  vert clair, virant au jaune orangé en automne et aux rameaux jaune-vert, rouge-brun à leur extrémités.  Plante à croissance rapide, elle  peut devenir envahissante, les branches s’enracinant facilement au contact du sol. Il est très utilisé pour garnir talus et bordures de jardins ou pour fixer le sol dans les pentes. Spectaculaires, les pousses de C. sericea ‘Flaviramea ‘ ou  »cornouiller à bois jaune »,  sont d’un jaune-vert vif en hiver et offrent un joli contraste avec des cornouillers rouges.

Nos variétés préférées

Cornus alba Baton Rouge en pot de 3L/4L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Il porte un feuillage caduc vert, virant au rouge pourpré en automne et des rameaux rouges très décoratifs en hiver.

Cornus alba Kesselringii - Cornouiller blanc à bois acajou

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Remarquable par son feuillage pourpre devenant plus rouge à l'automne.

Cornus alba Siberian Pearls en pot de 3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Très ornemental toute l'année !

Cornus alba Sibirica Variegata 50/60cm en pot de 3L - Cornouiller blanc panaché

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.50 m

Spectaculaire avec son feuillage décoratif rouge vif en automne, ses baies et son bois rouge.

Cornus sanguinea Mid Winter Fire - Cornouiller sanguin

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
4.00 m

On aime sa jolie parure d'hiver de feu, grâce à ses rameaux oranges lumineux.

Cornus alba Aurea - Cornouiller blanc à bois doré pot de 3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Il fera sensation dans un grand bac !

Autres variétés intéressantes

Cornus stolonifera Flaviramea en pot de 3,5L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.50 m

Incroyable avec son bois jaune-vif et son magnifique feuillage orangé à l’automne !

Cornus sanguinea Winter Beauty 40/60cm en pot de 3L - Cornouiller sanguin

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.50 m

une variété fluo, remarquable de loin grâce à son bois jaune orangé teinté de rouge

Plantation

Où planter le cornouiller à écorce décorative ?

Les Cornus sont des arbustes faciles à cultiver. Peu exigeants sur le type de sol et sur l’exposition, ils s’installent dans toutes les régions en France. Ils poussent bien dans les sols lourds et argileux, humides, mais aussi dans des sols plus filtrants.

La nature du sol est peu importante (sableux, limoneux et argileux) et même alcalin. C’est arbuste facile qui réussit dans les substrats riches. Il est facile d’entretien.

Les cornouillers donnent le meilleur d’eux-mêmes à un emplacement où ils captent les rayons solaires bas. L’exposition peut être légèrement ombragée, mais le plein ensoleillement leur réussit bien. Le cornouiller sanguin est relativement tolérant à l’ombre, mais sa croissance est ralentie avec un ombrage trop dense. Préférez des emplacements frais, ou avec une ombre « rafraîchissante » : en mélange dans une haie libre ou basse, à l’arrière-plan de grands massifs, en lisière de sous-bois pour réaliser une transition avec la campagne ou encore au bord d’un muret.

Plus larges que hauts (de 1 à 2 m), placer le cornouiller en haie libre, en fond de massif de vivaces ou avec d’autres arbustes, en association avec des persistants à feuillage sombre, pour faire ressortir les coloris des feuilles et rameaux.

Les Cornus alba et C. stolonifera acceptent les sols lourds et très humides et sont appropriés pour les plantations en bordure des cours d’eau ; l’eau reflète leurs tiges colorées en hiver.

Il faut arroser abondamment les jeunes plants en cas de sécheresse chaude en été.  Les cornouillers sont très rustiques, robustes, ils supportent sans problème des températures inférieures à -20° et n’exigent aucune protection pendant l’hiver.

La culture en pot ou en bac est possible, on privilégiera un cultivar comme ‘Kelseyi’ qui est un bon couvre-sol, sur une terrasse agrémentée de Skimmias, Heuchères, Achillées et Hortensia, en surveillant l’arrosage estival.

Quand planter ?

Les variétés à racines nues que nous proposons et qui permettent de constituer des haies à faible coût, se plantent en automne, d’octobre à début décembre. Les variétés livrées en pot peuvent être plantées toute l’année (hors période de gel), même si la période idéale de plantation reste l’automne et la fin de l’hiver. La période idéale va de mi-septembre à début décembre.

Comment planter ?

  • En isolé, respectez un distance égale à la hauteur de la plante adulte. En haie en mélange avec d’autres arbustes, espacez-les de 1 m seulement. Plantez de préférence, en groupes compacts de 3 à 5 (1 au m²) afin de créer un effet de masse spectaculaire et n’hésitez pas à mêler des teintes pour renforcer les contrastes en les associant à des feuillages persistants.
  • Creusez un trou dans la terre deux fois égal à la taille de la motte, le système racinaire du cornouiller demande de la place (au moins 0,60 à 0,80 m en largeur et en profondeur).
  • Étalez une couche de graviers au fond du trou de plantation pour assurer un bon drainage. Posez la motte dans le trou.
  • Rebouchez en prenant soin de laisser le collet de la plante affleurer au niveau du sol.
  • Tassezla terre autour du pied de l’arbuste.
  • Formez une cuvette d’arrosage : il ne faut surtout pas laisser les jeunes plants en sol trop sec !
  • Arrosez abondamment dès la transplantation et durant deux à trois semaines.  Une fois les plants bien repris (âgés de 2 ans au moins), aucun arrosage n’est nécessaire, même en cas de sécheresse passagère.

Entretien et taille

Les cornouillers offrent une parfaite résistance aux maladies et aux parasites. Il n’y a pas grand-chose à craindre. Ce sont surtout de mauvaises conditions de culture qui peuvent amener des brûlures des feuilles ou la pourriture des racines.

Pour obtenir de nouvelles tiges colorées chaque année, rabattez les vieux rameaux en fin d’hiver tous les ans ou tous les deux ans selon les espèces (et dès la première année de plantation), près de la souche, plus ou moins court selon la silhouette souhaitée car l’écorce se décolore au fur à mesure que le bois vieillit.

Selon la vigueur, enlevez un bon tiers des rameaux, les plus gros et les moins colorés, sans raccourcir les rameaux laissés en place. La taille n’est pas un problème car la croissance de la plupart des cornus est très rapide : coupez à 30 cm du sol si vous souhaitez un arbuste très compact d’1 m de hauteur ou seulement 1/3 voire la moitié du branchage afin d’obtenir un arbuste plus volumineux.

La taille est aussi fonction du cultivar :  C. alba ‘Kesselringii’ à croissance lente ne sera recépé que tous les deux ou trois ans. Taillez en léger biseau au-dessus d’un œil. Effectuez l’opération sur chaque branche de la même manière. Supprimer tout le bois mort à la base de l’arbuste.

Vous pouvez aussi raser entièrement ce petit arbuste, il y résistera fort bien mais prendra 2 ans pour reformer une belle touffe. Cette pratique fait vieillir prématurément la souche et laisse en plus un espace vide inesthétique : une taille sur un cycle de deux ans encouragera un port plus naturel et plus souple même si la couleur des rameaux y perdra un peu en éclat. Étalez une épaisse couche de compost au pied de la plante pour favoriser sa repousse.

Pour les jeunes plants, et au moins pour leurs deux premiers hivers, paillez en fin d’automne ou avant les premières gelées. Les apports d’engrais ne sont pas du tout indispensables. Laissez les feuilles tombées au pied de l’arbuste, celles-ci constituent un paillis naturel et permettent d’enrichir le sol par leur décomposition.

Ne laissez pas s’assécher les plants de moins de 2 ans. Une fois véritablement adulte, plus aucun entretien n’est utile.

La taille permet de conserver de beaux bois colorés.

Multiplication

Semis

La multiplication des cornouillers à tiges colorées est facile par bouturage, le semis n’est guère conseillé.

Marcottage par couchage

Particulièrement adaptée aux végétaux ligneux (dont les tiges contiennent du bois), le marcottage par couchage vous permettra d’obtenir aisément, de manière rapide et à moindre coût, des plants identiques à la plante mère. Cette technique consiste à provoquer l’apparition puis le développement de racines sur une portion de tige, momentanément enterrée, sans être détachée de la plante mère. Au printemps ou en début d’été, enterrez de longues branches basses dans une tranchée de 40 cm de profondeur jusqu’à ce qu’elles s’enracinent. Les branches de cornus ont tendance à prendre racine au contact du sol. Séparez-les en automne ou au printemps suivant et cultivez-les en pot pendant un an avant de les planter.

Bouturage

Le bouturage est une manière rapide d’obtenir de nombreux plants de cornouillers à partir d’un seul arbuste. Le taux de réussite est particulièrement élevé. Pour la multiplication des cornus l’idéal reste la bouture semi ligneuse ou semi-aoûtée que l’on pratique en juillet-août :

  • Prélevez des boutures de pousses latérales aoûtées (c’est-à-dire aux tiges qui sont en phase de transformation, du bois mou au bois dur). A ce stade de développement, l’enracinement des tiges prélevées est meilleure pour la reprise des boutures.
  • Piquez les boutures dans un mélange de sable et de tourbe et placez-les à une température de 15 à 18 °C.
  • Rempotez dans un mélange de terre et de terreau dès que de nouvelles feuilles apparaissent et hivernez à l’abri du gel.

Associer

Polyvalent, cet arbuste s’adapte à tous les jardins, qu’il soit de style contemporain ou plutôt sauvage. Roi des scènes d’hiver, le cornouiller se marie bien avec une multitude de plantes. En haie libre ou basse en compagnie de divers arbustes, en arrière-plan de massif associé à de grandes graminées, des végétaux panachés et persistants ou en bac sur une terrasse, quelque soit la taille et le style du jardin, il y aura toujours un cornouiller pour assurer un joli décor au fil des saisons. Plantés en groupe de la même variété, ils apporteront une touche colorée au fond du jardin. En hiver, les rameaux nus, colorés, serviront de fond aux Hellébores et aux bulbes précoces ou se détacheront puissamment dans des compositions grises et or. Ne vous privez pas de cet arbuste qui égaie l’hiver et découvrez nos idées d’associations inspirantes pour l’installer au jardin !

Découvrez d’autres associations dans notre fiche conseil : « Cornouillers à bois décoratifs – 9 idées d’associations »

Pour aller plus loin

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire