Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
aromatiques exotiques
conseil

7 plantes aromatiques exotiques faciles à cultiver

Une sélection d’aromates et condiments à planter pour un vrai dépaysement en cuisine

Les aromates sont des incontournables de la cuisine. Si nous avons l’habitude que le basilic, la menthe, le thym ou encore la ciboulette parfument nos plats, il existe plein d’aromatiques exotiques qui font des merveilles en cuisine et permettront de varier les saveurs et d’épater vos proches et vos amis.

Découvrez les saveurs relevées, épicées et inédites de notre sélection de plantes aromatiques, à adopter au jardin ou en pot.

Le gingembre (Zingiber officinale) pour relever tous vos plats

Le gingembre est certainement le condiment exotique le plus connu. Cette plante racine provenant d’Asie est utilisée pour son goût unique et ses vertus médicinales.

De ses rhizomes sous-terrain partent de grandes tiges aux feuilles lancéolées (en forme de fer de lance) atteignant environ 1M de hauteur. La floraison est malheureusement difficile à obtenir sous nos climats, mais cela n’enlève rien aux nombreux atouts du gingembre.

A la dégustation, son goût est piquant, citronné, voire camphrée.

Son petit + : pour éviter les maux de l’hiver et booster l’organisme, le gingembre sera ajouté à une décoction de citron avec du miel et de la cannelle (en plus, c’est délicieux !).

Plantes aromatique exotiques

Comment cultiver le gingembre ?

La culture du gingembre est simple, même pour les débutants. Cette plante tropicale a besoin de chaleur (25°C) et d’humidité, c’est pourquoi elle est généralement cultivée en pot. Prévoyez un récipient assez grand et profond type jardinière, pour que les rhizomes puissent bien se développer.

Dans les régions aux étés chauds du Sud de la France, le gingembre pourra être cultivé en pleine terre dès le mois de mai, dans un sol léger et bien drainé (aéré, qui ne laisse pas l’eau stagner). Il se plaira en situation ensoleillée ou à mi-ombre.

Son exigence principale est de garder un substrat toujours humide pendant la période de végétation, mais d’éviter le sur-arrosage au tout début de la plantation, qui pourrait faire pourrir la racine avant développement.

Comment récolter et conserver le gingembre ?

La récolte des rhizomes de gingembre s’effectue à l’automne, dès que les tiges et feuilles se dessèchent en jaunissant, soit 6 à 9 mois après plantation.

Les racines peuvent se conserver plusieurs mois au sec, mais leur goût deviendra plus fort et piquant.

Utilisation en cuisine et bienfaits du gingembre

Le gingembre est meilleur consommé frais, simplement en épluchant la peau.

C’est un incontournable des plats asiatiques et indiens. En version râpée, il parfumera jus de fruits et salades ; émincé, il sera incorporé aux plats mijotés, aux bouillons et aux sauces ; en version sucrée, il apporte une touche étonnante dans les gâteaux.

Si le gingembre est connu pour sa réputation d’aphrodisiaque, il aurait également des bienfaits sur la digestion, des vertus tonifiantes et stimulantes.

La citronnelle de Madagascar (Cymbopogon citratus) : l’indispensable des plats asiatiques

La Citronnelle de Madagascar est une graminée vivace originaire des climats tropicaux. Cette herbe aromatique exotique est également connue sous les noms Citronnelle du Gabon, Verveine des Indes, Citronnelle de Java ou Lemongrass.

La plante forme une petite touffe de feuilles linéaires, atteignant 1M de hauteur dans les climats tropicaux (seulement 70 à 80 cm en pot).

Comme son nom l’indique, elle a une saveur citronnée et acidulée.

Son petit + : elle peut être utilisée comme répulsif contre les insectes.

Plantes aromatique exotiques

Comment cultiver la citronnelle de Madagascar ?

La citronnelle se cultive en pot dans nos régions tempérées. Cette plante exotique demande beaucoup de chaleur et d’eau pendant sa croissance (printemps-été). Elle peut tout à fait passer cette période en plein soleil, abondamment arrosée.

En hiver, ses besoins en eau sont par contre fortement diminués. Peu rustique, elle ne supporte pas les températures inférieures à 10°C et devra être rentrée à l’abri, dans un endroit lumineux.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la culture de la citronnelle en pot.

Comment récolter et conserver la citronnelle de Madagascar ?

La récolte des feuilles se fait du printemps à l’automne en fonction des besoins, en coupant juste au-dessus des racines, au niveau de la base formant un bulbe blanc. On évitera les récoltes en hiver, qui pourraient affaiblir la plante pendant sa période de dormance.

Les feuilles et bulbes se consomment surtout frais et peuvent se conserver au réfrigérateur quelques jours dans un papier absorbant ou un tissu humide. Le séchage permet une conservation plus longue des feuilles, mais le goût en est largement altéré.

Utilisation de la citronnelle de Madagascar en cuisine

La citronnelle de Madagascar est très utilisée dans la cuisine thaï et les recettes asiatiques en général.

Ses propriétés rafraichissantes et stimulantes sont utilisées dans les infusions ou les recettes de rhum arrangé. En cuisine, les feuilles finement ciselées et les bulbes sont les ingrédients incontournables du  poulet à la citronnelle, des bouillons, crevettes sautées ou curry. Ils se mélangent parfaitement au lait de coco, au gingembre, à l’ail et au piment pour des plats relevés et savoureux.

Le curcuma (Curcuma longa): couleur et saveur en cuisine

Le Curcuma longa (ou Safran pays, Safran des Indes) est un condiment exotique originaire d’Asie. Comme le gingembre, ses racines forment des rhizomes desquels est extraite la fameuse poudre orange du curcuma.

La plante ressemble à un petit bananier, pouvant atteindre 1M de hauteur. Elle fleurit en été même sous nos climats tempérés, en arborant une jolie tige florale en épis de couleur crème, aux nuances mauve et jaunes.

Son goût aromatique est assez indescriptible : un mélange poivré, boisé, voire musqué.

Son petit + : associée à la pipérine du poivre, la curcumine (l’un des principaux composants actifs du curcuma) décuplera son action et ses bienfaits.

Plantes aromatique exotiques, Curcuma

Comment faire pousser du curcuma ?

Le curcuma est une plante de mousson, habituée à vivre sous un double climat : une saison sèche pendant laquelle la plante est au repos et une saison des pluies pendant sa croissance.

Le rhizome est planté au printemps en situation ensoleillée, dans un sol riche et bien drainé, maintenu humide jusqu’à la fin de l’été.

S’il est planté en pleine terre dans les régions douces du Sud, ses rhizomes devront être protégés des sols gorgés d’eau et des gelées en hiver. Ils seront alors déterrés et conservés à l’abri dans du sable sec.

Dans les autres régions, la culture en pot est conseillée, en privilégiant un contenant assez grand pour favoriser le développement de ses rhizomes. Le curcuma appréciera une brumisation régulière de son feuillage.

Comment récolter et conserver le curcuma ?

Les rhizomes se récoltent en fin d’été ou au début de l’automne, lorsque le feuillage jaunit et commence à disparaître. Ils se conservent plusieurs mois au sec, à l’abri de  l’air et de la lumière.

Utilisation en cuisine et bienfaits du curcuma

Le petit inconvénient du curcuma frais ? Sa couleur jaune ou orange vif colore tout ce qu’elle touche (ses pigments sont d’ailleurs utilisés dans des teintures). Le tablier sera votre meilleur allié pour protéger vos vêtements en cuisinant !

Râpé ou coupé en morceaux, le curcuma s’ajoute dans de nombreuses recettes qu’il parfume et colore : curry, plats de riz, sauces, légumes. C’est un indispensable des plats indiens et mélanges d’épices exotiques, comme le tandoori, colombo ou ras-el-hanout.

Les jeunes feuilles et les fleurs sont également comestibles.

Pour fabriquer votre propre épice curcuma, il suffit de blanchir les rhizomes pour les peler, puis de les laisser sécher au soleil avant de les réduire en poudre.

Les propriétés médicinales prêtées au curcuma sont nombreuses : antioxydant, anti-inflammatoire et antiseptique.

→ En savoir plus sur le Curcuma avec notre fiche complète

L’ail d’Afrique du Sud (Tulbaghia violacea) : une alternative exotique à la ciboulette

Le Tulbaghia violacea ou Tulbaghie violette provient d’Afrique du Sud. Son odeur évoque l’ail, d’où son autre nom d’ail violet d’Afrique du Sud.

Cette petite plante bulbeuse à feuillage caduc (semi-persistant sous climat doux) forme une touffe de feuilles de 45 cm de hauteur et 30 cm d’envergure.

Son goût est proche de celui de l’ail ou de la ciboulette.

Son petit  + : cette plante exotique fleurit tout l’été et jusqu’à octobre, en se parant de jolies fleurs mauve réunies comme des ombelles, qui attirent de nombreux pollinisateurs.

Plantes aromatique exotiques, Ail d'Afrique du Sud

Comment planter la Tulbaghia violacea ?

L’ail d’Afrique du Sud est le plus rustique des aromates exotiques cités. Il peut être planté au printemps en pleine terre dans les régions où les hivers ne sont pas trop humides et où la température ne descend pas sous -10°C.

Ailleurs, la culture en pot fonctionnera très bien.

Le Tulbaghia violacea appréciera un sol humide, léger et drainé, ainsi qu’une exposition soleil ou mi-ombre. Si elle peut supporter des périodes de sécheresse, la plante sera plus belle si son substrat reste humide en été. Elle se plaira particulièrement dans les régions d’Atlantique et les jardins en bords de mer soumis aux embruns.

Comment récolter et conserver la Tulbaghia violacea ?

Elle se récolte au fur et à mesure en coupant les tiges et se conserve quelques jours dans un papier absorbant humide au réfrigérateur.

Comment utiliser la Tulbaghia violacea en cuisine ?

Cette plante aromatique exotique s’utilise en cuisine comme la ciboulette. Son parfum aillé piquant et frais relèvera de nombreux plats : salades, omelettes, tartes, soupes…

Pour profiter au mieux de son goût, l’ajouter crue à la dernière minute avant de servir votre plat.

Ses fleurs sont également comestibles et apporteront une touche raffinée à vos assiettes.

⇒ Notre dossier complet sur le Tulbaghia.

La plante à sucre des Aztèques (Lippia dulcis) : la touche sucrée naturelle en cuisine

La verveine sucrante Lippia dulcis ou plante à sucre des Aztèques est une petite plante vivace d’Amérique du Sud / Centrale.

Cette petite plante au port étalé, voire rampant, mesure à peine 15 à 20 cm. Elle est très jolie en suspension ou comme couvre sol et se pare de petites fleurs blanches en été.

Son goût est sucré, avec une note camphrée et mentholée.

Son petit + : les feuilles de cette plante aromatique et médicinale ont un pouvoir sucrant naturel, comme la Stevia.

Plantes aromatique exotiques, Plante à sucre des aztèques

Faire pousser la plante à sucre des Aztèques

Lippia dulcis est une plante facile à cultiver, mais non rustique (-3°C environ). En pleine terre, elle sera cultivée dès le printemps comme une annuelle dans un sol riche, humide, mais bien drainé.

Sa culture comme vivace se fera dans un grand pot d’au moins 5L placé au soleil (ou à mi-ombre dans les régions du Sud).

La plante à sucre des Aztèques ne demande que peu d’entretien : un arrosage régulier pendant la période croissance et un hivernage en pot à l’abri, dans une pièce lumineuse.

Comment récolter la plante à sucre des Aztèques ?

Les feuilles se récoltent au fur et à mesure en coupant les tiges, au cours de la période de croissance de juin à octobre.

Utilisation de la plante à sucre des Aztèques en cuisine

La saveur intense de ses feuilles se prête bien aux infusions ou thés à la menthe, mais elles sont aussi utilisées fraîches ou séchées pour agrémenter salades, pâtisseries et boissons.

Elle est connue au Mexique et en Amérique Centrale comme plante médicinale, expectorante pour la toux.

La coriandre des bois (Houttuynia cordata) : des notes de poivre et d’agrumes

La coriandre des bois est une plante vivace originaire de Chine et du Japon.

C’est une plante rampante mesurant entre 20 et 50 cm. En été, elle laisse apparaître des épis de fleurs d’un jaune verdâtre et des grandes bractées blanches.

Son parfum est proche de la coriandre, avec un goût de zeste d’orange poivré, d’où son autre nom de poivre de Chine.

Son petit + : au printemps, elle dévoile un joli feuillage ornemental en forme de cœur, de couleur vert foncé à reflets bronze.

Plantes aromatique exotiques, Coriandre des bois

Comment cultiver la coriandre des bois ?

Facile à cultiver, la coriandre des bois se plaît en terres marécageuses, dans lesquelles elle peut même devenir envahissante. Une période de sécheresse est nécessaire pour lui permettre de s’enraciner.

La coriandre des bois aime les terres riches en matière organique et s’épanouira même dans les sols lourds et argileux, en exposition à mi-ombre.

Elle se prête aussi à la culture en pot dans un terreau riche et bien drainé maintenu humide, sauf en hiver.

Comment récolter la coriandre des bois ?

Ses jeunes feuilles seront récoltées petit à petit et utilisées fraîches.

Utiliser la coriandre des bois en cuisine

Très populaire dans la cuisine asiatique, la coriandre des bois entre dans la composition de beaucoup de recettes. Au Viêt Nam, elle est incorporée dans les salades, plats de poisson, beignets ou à la place de la salade dans les nems.

En Chine, ses racines croquantes et juteuses sont consommées comme des légumes, alors qu’au Japon, son parfum d’agrumes est préféré en tisane.

Le cresson du Pará ou Brède Mafane : l’herbe aromatique exotique la plus surprenante

Le cresson du Pará (Bredy mafana) est une plante vivace d’Amérique du Sud, particulièrement cultivée dans les îles de l’océan Indien.

Cette petite plante tapissante atteint 15 cm de hauteur et 30 cm d’envergure. Ses fleurs comestibles en forme de petits pompons jaunes sont visibles d’août à octobre.

Le goût poivré brûlant de cet aromate contraste avec une sensation de froid presque anesthésiante.

Son petit + : c’est l’une des aromatiques exotiques à la saveur la plus étonnante. En malgache, « Bredy mafana » se traduit d’ailleurs par « herbe » et « chaud ». Ses fleurs ont une saveur encore plus prononcée, qui surprendra forcément les palais non initiés.

Plantes aromatique exotiques, Cresson du Para

Comment cultiver et récolter  le cresson du Pará ?

Le cresson du Pará est une plante tropicale cultivée comme une annuelle, à planter en avril-mai dans une terre légère et gardée humide tout au long de sa croissance.

Non rustique, elle ne supporte pas le gel et devra être abritée en hiver dans une pièce lumineuse et chauffée.

La Brède Mafane est également adaptée à la culture en pot, mais devra être exposée au soleil et à la chaleur pour bien se développer.

Comment récolter et conserver le cresson du Pará ?

La récolte s’effectue à partir de juin et jusqu’à septembre, en coupant les tiges et les boutons floraux. La coupe régulière favorisera d’ailleurs la repousse de nouvelles tiges.

Les feuilles fraîches se conservent quelques jours au réfrigérateur, toujours dans un papier absorbant humide.

Utilisation du cresson du Pará en cuisine

La Brède Mafane a une saveur épicée puissante et exotique. Ses feuilles se consomment fraîches ou sèches à Madagascar dans le traditionnel Romazava, proche d’un pot au feu, ou à la Réunion dans les salades et plats de poissons.

Les feuilles relèvent également les quiches et les soupes  ou peuvent se cuire comme des épinards, dans des plats de viande ou de légumes mijotés.

Le cresson du Pará est également utilisé pour ses vertus médicinales : il aurait des propriétés digestives, diurétiques et antiseptiques buccales, en plus d’être riche en vitamine C.

Articles connexes


Blog

7 aromatiques insolites à cultiver au jardin

Curieux de nature, vous aimez les plantes insolites autant qu'assaisonner vos petits plats et découvrir de...
Lire la suite +

Blog

7 légumes asiatiques à cultiver au potager

Les bonnes raisons de cultiver son potager sont nombreuses et la possibilité de faire pousser...
Lire la suite +

Blog

7 super aliments, à cultiver dans son jardin

Les Fêtes de fin d'année laissent souvent des traces : teint brouillé, foie surchargé et...
Lire la suite +

conseil

15 plantes médicinales à cultiver dans son jardin

Lire la suite +

Fiche Famille

Le curcuma : plantation, récolte, bienfaits

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin