Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
variétés Fritillaires botaniques
conseil

Fritillaires botaniques : les plus belles variétés

A la découverte de fritillaires gracieuses et rares

Les fritillaires magnifiquement peintes par Redouté font partie de ces plantes bulbeuses reconnaissables entre toutes avec leur majestueuse couronne de fleurs jaunes ou orange, fièrement dressée sur une tige altière. Si on rencontre essentiellement au printemps dans les jardins publics ou privés cette sculpturale fritillaire impériale, quelques autres sont dignes d’intérêt, moins imposantes, beaucoup plus graciles et discrètes, jouant sur leur charme et leur simplicité. Ces fritillaires botaniques sont parfaites pour habiller de leur élégance des jardins romantiques ou naturalistes.

Voici quelques-unes de ces belles fritillaires rares et atypiques, à inviter au jardin ! 

La Fritallaria meleagris : champêtre

De son nom latin Fritillaria meleagris, la fritillaire pintade est certainement la plus connue après la couronne impériale. Elle est pourtant radicalement différente, bien plus petite en taille (30 à 40 cm de haut) et beaucoup plus discrète…. bien que facilement reconnaissable à ses fleurs en clochette joliment mouchetées avec un dessin en damiers sur tous les pétales (en réalité des tépales). De couleur rose violacée, presque lie-de-vin, nuancée de crème crée par l’original damier, la fritillaire pintade produit ses petites clochettes retombantes (3 à 4 cm) souvent solitaires, parfois groupées par deux, entre mi-mars et mi-avril selon les régions. Les feuilles linéaires très fines sont légèrement glauques (bleutées) et s’étagent le long de la tige.

Cette fritillaire est originaire du nord l’Europe et d’Europe centrale, où elle pousse naturellement dans les friches, les prairies fraiches, en lisière de forêt, et souvent le long des cours d’eau (on l’appelle aussi Tulipe des marais). C’est une espèce rare protégée dans son milieu naturel. Sa croissance végétative est lente, elle se naturalise, mais il faut être patient avec elle, et laisser son bulbe se régénérer !

Installez-la au soleil ou à mi-ombre, en groupe sur une pelouse pour un bel effet printanier, ou en bordure de massif en compagnie de quelques bulbes tous simples comme les niveoles, ou de narcisses ‘Peeping Jenny’ et de tulipes blanc pur comme ‘White Marvel’ dans un endroit frais du jardin, où elle trouvera les conditions idéales à son développement.

N.B. : la Fritillaria latifolia, originaire du Caucase et de Turquie, lui ressemble mais elle est plus petite.

fritillaires botaniques les plus belles variétés, fritillaires botaniques, fritillaire pintade

Fritillaria meleagris

La Fritillaria pontica : bicolore et gracieuse

Originaire du Sud-est de l’Europe et de Turquie, la Fritillaria pontica possède un beau feuillage étroit et vert légèrement grisé, situé en partie supérieure de la tige, formant une belle touffe verte juste sous l’inflorescence. Les fleurs, bicolores jaune verdâtre irrégulièrement lavées de brun violacé apparaissent en avril ou mai. Elles se présentent sous la forme de ravissantes clochettes pendantes de 3 à 4 cm, soit solitaires, soit réunies par groupe de 2 ou 3 fleurs, apparaissant d’avril à juin selon les régions. De taille moyenne, la Fritillaire pontique mesure entre 25 et 40 cm de haut.

Très rustique, elle fait partie des plus faciles à cultiver parmi les fritillaires botaniques, avec la fritillaire pintade. Vous l’installerez à mi-ombre, en sol particulièrement drainé. Elle souffre cependant des périodes caniculaires et redoute la sécheresse, aussi évitez-la dans les régions les plus chaudes du pays, par contre elle sera favorisée en région montagnarde.

fritillaires botaniques les plus belles variétés, fritillaires botaniques

Fritillaria pontica

La Fritillaria persica : ténébreuse et sublime

Voici une somptueuse fritillaire qui devrait vous faire craquer si vous aimez les floraisons de coloris sombre. La Fritillaria persica nous vient du Sud de la Turquie, c’est une espèce de rocaille qui a besoin de beaucoup de soleil pour prospérer. Différente des autres fritillaires botaniques par sa stature impressionnante -jusqu’à 1 m en milieu naturel- elle arbore de longues tiges de 70 cm à 90 cm de haut, sur lesquelles s’imbriquent des feuilles verticillées étroites, bleutées et une belle hampe florale portant une vingtaine de fleurs retombantes, pourpres, presque noires. La floraison intervient courant avril ou mai. Cette fritillaire pousse même en sol aride et désertique à l’Ouest des États-Unis. Elle est assez facile de culture, si vous respectez les conditions de sol sablonneux et drainant, voire sec, et vous la réussirez en plantant ses bulbes en plein soleil.

Associez la Fritillaire de Perse à des tonalités rose clair comme les grandes tulipes ‘Mango Charm’, à une pivoine dans un massif ensoleillé, à toutes les floraisons crème dont les narcisses, ou bien pour un contraste acidulé avec une Euphorbe characias. Une scène plus dynamique intègrera des tulipes perroquet froufroutantes ‘Irene Parrot’, ou des tulipes fosteriana ‘Juan’ dont le feuillage marbré de pourpre fera un élégant rappel.

De nombreux cultivars ont été obtenus à partir de l’espèce type : Fritillaria persica ‘Adiyaman’ ou ‘Twin Towers Tribute’ figurent parmi les plus belles.

fritillaires botaniques les plus belles variétés, fritillaires botaniques

Fritillaria persica

La Fritillaria pallidiflora : rayonnante et florifère

Voici une des plus ravissantes fritillaires botaniques… elle nous vient du froid polaire de Sibérie et pousse naturellement en altitude jusqu’à 2000 m. La Fritillaria pallidiflora, ou fritillaire à fleurs pâles, mesure de 30 à 50 cm de haut, et présente une grosse tige et de belles feuilles gris-argenté, lancéolées dans la partie supérieure, larges pour une fritillaire. La floraison hésite entre un jaune très doux et un vert anisé, elle apparait en avril, formée par des clochettes de 3 à 4 cm. Réunies en bouquet, on peut en compter jusqu’à 8 sur chaque plante, groupées à l’aisselle supérieure des feuilles. Complètement rustique, de culture assez facile, cette élégante fritillaire a besoin d’une situation ensoleillée ou une légère mi-ombre pour fleurir abondamment, et d’un sol restant toujours frais, mais bien drainé. Lente à s’installer, comptez deux à trois bonnes années pour la voir fleurir abondamment.

La Fritillaria pallidiflora sera superbe en jardin naturaliste en compagnie toute simple de quelques tulipes, d’Iris reticulata ou d’un tapis de muscaris ou d’anémones Blanda ‘Blue Shades’, et dans un jardin jaune avec une masse de narcisses au jaune plus soutenu, comme le narcisse ‘Camelot’.

fritillaires botaniques les plus belles variétés, fritillaires botaniques

Fritillaria pallidiflora (© Peganum)

La Fritillaria bucharica : raffinée pour rocaille

La Fritillaire bucharica est un peu différente de celles de cette sélection pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle produit tôt au printemps, dès mars ou avril une grande quantité de fleurs groupées en grappe sur chaque tige, d’une belle couleur blanc pur, relevé d’une gorge verte et du jaune vif des étamines. Celles-ci sont étoilées, bien visibles, finissant par retomber au fur et à mesure de la floraison. Parfaitement rustique, originaire d’Asie centrale et d’Afghanistan, c’est une petite fritillaire en taille puisqu’elle mesure entre 10 cm et 35 cm au maximum. Elle pousse dans son aire d’origine sur des pentes rocailleuses, jusqu’à 2000 m d’altitude. Elle a donc chez nous besoin d’un sol très drainé et doit bénéficier d’un bon ensoleillement pour prospérer. Cultivez-la en potée si vous ne disposez pas de ces conditions.

les faciles, pyreanica, pontica,

Fritillaria bucharica

La Fritillaria liliacea : délicate

La Fritillaria liliacea est une fritillaire ravissante, endémique de Californie, où elle devient rare, mais n’est plus menacée d’extinction. De petite taille, environ 35 cm, cette jolie fritillaire fleurit entre les mois de février et d’avril. Elle porte des fleurs en clochettes pendantes blanches, rayées de vert. Parfois appelée fritillaire odorante, elle peut être légèrement parfumée. Elle préfère les situations ensoleillées et les terrains frais, idéalement argileux, restant secs en été. Cette fritillaire est un peu plus frileuse que les autres, rustique jusqu’à -6,5 °C. Elle se cultive plus facilement en pot si votre terrain ne s’y prête pas. 

fritillaires botaniques les plus belles variétés, fritillaires botaniques

Fritillaria liliacea (© Vahe Martirosyan) et zoom sur la fleur (© John Rusk)

La Fritillaria camschatcensis : pour terrains humides

Originaire des zones humides du Japon et d’Amérique du Nord, la Fritillaria camschatcensis (ou Lys du Kamtchatka) est un peu à part parmi les fritillaires, et comme sa comparse la Fritillaria meleagris, poussant dans les sous-bois, elle apprécie un sol frais à très humide.

C’est une rareté, une fritillaire atypique, qui fleurit aussi plus tardivement que ses consœurs, en fin de printemps, courant juin jusqu’à mi-juillet. Les fleurs graciles sont d’un très beau pourpre, brillant, souvent mouchetées de jaune, rehaussées d’étamines jaune d’or. Les pétales très ouverts vont également retomber comme la plupart des fritillaires. La fritillaire du Kamtchatka reste de taille moyenne, 40 cm environ de haut, mais porte jusqu’à 6 fleurs par pied. Le fin feuillage vert se répartit en verticilles sur une tige très droite et solide. Une fois installée, elle va s’étendre et se naturaliser peu à peu. Cette fritillaire du Kamtchaka s’adresse à des passionnés ou collectionneurs, car elle est un peu plus difficile de culture, qui la réussiront en terrain à la fois frais, drainé, humifère, à tendance acide et mi-ombragé.

Mariez-la à quelques fougères comme un Cyrtomium falcatum, des hostas, et quelques et quelques astibles roses comme l’Astilbe simplicifolia ‘Pink Lightning’, d’un beau rose saumoné très clair ou à des Trollius pumilus tous dorés. Essayez aussi une association étonnante avec l’Arisaema concinnum, la plante cobra verte et pourpre !

fritillaires botaniques les plus belles variétés, fritillaires botaniques

Fritillaria camschatcensis

A propos des Fritillaires botaniques

Il faut savoir que de nombreuses fritillaires botaniques se cultivent difficilement dans les jardins, elles sont considérées comme plantes de collection. Les espèces que nous mentionnons dans cet article sont les plus faciles à réussir, mais elles restent rares, aussi, recréez leurs conditions de culture afin de vous éviter des échecs. Comme nous l’avons vu, les fritillaires botaniques devront s’implanter soit en sol humide, ou au contraire en sol sec, très drainé, limite rocailleux, restant toujours sec l’été comme pour la Fritillaire de Perse. Il vous faudra donc être vigilant sur les impératifs de culture, en les oubliant si votre sol ne correspond pas à leurs exigences.

Nous vous recommandons également de respecter leurs conditions climatiques et rusticité, car elles s’avèrent différentes sur ce point. Dans tous les cas, c’est l’humidité hivernale au niveau du sol qui est à craindre. Par ailleurs, comme pour les fritillaires impériales, veillez à ne pas les déplacer pendant au moins 4 ans après la plantation, elles sont un peu lentes à s’installer.

Enfin, ne prélevez pas les espèces que vous pouvez trouver lors de vos promenades et randonnées, elles sont protégées.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire