Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment améliorer le sol de son potager avec les légumineuses ?

Tous nos conseils pour cultiver et tirer partie des fabacées au jardin

On connaît tous l’intérêt de mettre des légumineuses dans nos assiettes pour avoir une alimentation équilibrée. Au-delà de leur saveur, ces lentilles, haricots secs, pois, sojas potagers et autres fèves recèlent en effet de nombreux bienfaits pour notre organisme. Très riches en protéines végétales, ils sont une alternative savoureuse à la viande pour les végétariens et végétaliens. Mais leur teneur en fibres, minéraux et vitamines tout comme leur pauvreté en lipides n’est pas à négliger. Donc manger des légumineuses est à conseiller. Mais de là à les cultiver au potager, il y a un pas à franchir. Pourtant, toutes ces légumineuses, des fabacées pour le jardinier, sont plutôt simples à semer et à récolter et ne nécessitent que peu de soins. Mais saviez-vous que ces légumineuses peuvent aussi améliorer et enrichir la structure du sol ?

C’est quoi au juste des légumineuses ?

Si en cuisine, on parle de légumineuses, au jardin, on emploie plutôt les termes “fabacées”, les ex-papilionacées. Il s’agit en fait d’une famille botanique qui compte des membres aussi éclectiques que des arbres, des lianes, des plantes herbacées, des plantes ornementales, des plantes potagères, des aquatiques…Bref, c’est une famille qui compte environ 20000 espèces parmi lesquelles on va aussi bien rencontrer les acacias que les cercis canadensis, les pois chiches que les genêts, les glycines ou le mimosa que les lupins ou les lentilles

Leur premier point commun réside dans le fait que le fruit des légumineuses ou fabacées prenne la forme de gousses, renflées ou plates, ailées ou cylindriques, qui contiennent plusieurs graines.

légumineuse

Une gousse de pois chiches

Mais ce qui les rend spécifiques (et utiles au jardinier), c’est la présence sur leur système racinaire de nodosités, c’est-à-dire des excroissances ou renflements de forme arrondie, qui travaillent en symbiose avec des bactéries, les rhizobiums, qui ont la capacité de métaboliser le diazote atmosphérique. En résumé, la collaboration entre la Fabaceae et le rhizobium est gagnant-gagnant : la plante fournit du carbone aux bactéries et les bactéries de l’azote à la plante. Un azote que les racines sont capables de fixer, d’utiliser mais aussi de le restituer au sol.

Les avantages à cultiver des légumineuses au potager

Cette fixation symbiotique de l’azote atmosphérique est l’un des principes de l’agro-écologie, transposable facilement au sein du potager. Les légumineuses sont donc des alliées efficaces pour les jardiniers afin d’accroître l’activité biologique des sols.

Les légumineuses favorisent la fertilité du sol

Améliorer la fertilité du sol à court et à moyen terme, là est le principal avantage de cultiver des légumineuses.

légumineuses

Plants de pois chiches, soja, fève, haricot à écosser et lentille

De par leur capacité à capter l’azote présent dans l’air, à l’accumuler et à le restituer en petite quantité, les légumineuses enrichissent le sol. Car l’azote est un élément primordial pour la croissance et le développement d’une plante. Le jardinier va ainsi limiter son usage des engrais composés d’azote (N), de phosphore (P) et de potassium (K). Les légumineuses peuvent donc être considérées comme un engrais vert azoté qui va nourrir le sol et par là même les plantes potagères. Surtout si le sol est très pauvre et exempt d’azote. Car les légumineuses ont tout de même tendance à utiliser cet azote pour leur propre consommation !

Les légumineuses améliorent la structure du sol

La plupart des légumineuses disposent d’un système racinaire assez important qui va pénétrer au plus profond du sol, jusqu’à 2 mètres pour certaines. Ainsi, elles participent à la structuration du sol en l’aérant, en le décompactant et donc en facilitant la porosité. L’eau et l’air pénètrent mieux, ce qui réduit l’érosion.

Les légumineuses attirent des auxiliaires

Les légumineuses présentent aussi un atout indéniable pour les insectes pollinisateurs car leurs fleurs sont riches en nectar et pollen. Ainsi, ces insectes auxiliaires viendront fréquenter votre jardin, en particulier attirés par des plantes fourragères que sont les trèfles, la luzerne, le sainfoin, le mélilot, les vesces, les lupins. Et elles participent indirectement à la pollinisation et au rendement des cultures.

sainfoin

Sur une fleur de sainfoin...

Comment faire entrer les légumineuses au potager ?

Quand on cultive des haricots à écosser, des pois chiches, des fèves ou des lentilles, on le fait avant tout pour la récolte qui s’avère être source d’alimentation. Pourtant, la façon dont on va introduire les légumineuses au potager va influer sur le bénéfice qu’on va en tirer.

En rotation de culture

On a compris que planter des légumineuses dans son potager c’est bien. Pour autant, prenez soin de ne pas les cultiver au même endroit d’une année à l’autre. Ainsi, si une année, vous semez des haricots à écosser sur une parcelle, l’année suivante, plantez des légumes plus gourmands qui bénéficieront des bienfaits de la culture des légumineuses, à savoir l’apport d’azote même minime mais aussi l’aération du sol. Vous pouvez par exemple planter des tomates, des aubergines, des poivrons ou des courgettes après les petits pois ou les haricots à sécher. Bref, en suivant un plan d’assolement précis, vos plantes potagères y trouveront leur intérêt. Et vous cassez, par la même occasion, le cycle de développement des maladies.

En association de culture

N’hésitez pas à cultiver côte à côte des légumes gourmands comme les cucurbitacées et des légumineuses qui fertilisent naturellement le sol. En effet, l’azote fixé par la légumineuse est relâché et rendu disponible dans le sol pour la plante potagère avoisinante. Les légumes-feuilles apprécient aussi la compagnie des fabacées qui vont restituer plus d’azote que s’ils étaient plantés seuls. Les autres légumes vont en quelque sorte la motiver et le pousser à exprimer son potentiel.

Pour varier les plaisirs, n’hésitez pas aussi à planter des légumineuses mellifères au milieu des cultures de votre potager comme des lupins ou du sainfoin au milieu des tomates.

légumineuse

Pourquoi ne pas planter des lupins au milieu des tomates ?

En engrais verts

On peut aussi accorder une pause à une parcelle le temps d’une saison et y semer des légumineuses fourragères comme le trèfle blanc ou violet, le mélilot, le lupin blanc, la gesse de printemps, la vesce, la luzerne cultivée

légumineuse

Trèfle blanc, mélilot (en jaune), gesse (rose foncé) et luzerne (violet)

Juste avant la floraison, toutes ces plantes fourragères sont fauchées. Soit elles restent en surface à la manière d’un paillage, soit elles sont enfouies par retournement. En se décomposant, elles vont libérer l’azote qu’elles ont fixé dans sur leurs racines. Le bénéfice compense l’inconvénient de ne pas profiter de la floraison de ces belles plantes.

Articles connexes


Blog

Engrais verts : tout savoir !

Les engrais verts, vous connaissez ? Moutarde blanche, Vesce, Phacélie, Sarrasin... pour ne citer qu’elles, sont couramment...
Lire la suite +

Blog

5 bonnes raisons de cultiver les légumineuses

Saviez-vous que 2016 est l'année internationale des légumineuses ? Cela peut apparaître un peu saugrenu et...
Lire la suite +

Blog

Alimentation végé : des légumes riches en protéines, vitamines et goût !

Le 16 janvier 2018, la fondation Eat a publié un rapport dans la revue médicale...
Lire la suite +

Blog

Planifier son potager : rotations et associations en 5 étapes

Cela peut vous paraître bien loin mais le retour au potager arrivera vite. Au printemps...
Lire la suite +

conseil

La rotation des cultures

Lire la suite +

conseil

L'association des cultures au potager

         
Lire la suite +

conseil

La fertilité du sol : riche ou pauvre, comment savoir ?

Lire la suite +

conseil

Lutte biologique au jardin et au potager : les insectes auxiliaires

Lire la suite +

conseil

La faim d'azote : qu'est-ce que c'est ? Comment l'éviter, y remédier ?

Lire la suite +

conseil

Et si vous cultiviez des pois chiches ?

Lire la suite +

conseil

Et si vous vous lanciez dans la culture des lentilles ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin