7 arbres pas chers pour aménager son jardin à petit prix

7 arbres pas chers pour aménager son jardin à petit prix

Des arbres ornementaux à l'excellent rapport qualité-prix

Sommaire

Mis à jour le 8 Mars 2024  par Gwenaëlle 7 min.

Les arbres sont les pièces maitresses d’un jardin, assurant verticalité et structure, en même temps que l’ombrage indispensable en été. Ils font partie des sujets les plus chers que l’on va planter, nécessitant un travail de plusieurs années chez le pépiniériste. Arborer son jardin a donc un coût, surtout si l’on doit aménager un terrain nu, et si l’on choisit des arbres matures. Pour réduire la facture, on peut choisir des espèces d’arbres qui sont moins chères à l’achat, et opter pour des arbres à croissance rapide qui feront vite de l’effet dans un jardin. Les arbres à racines nues et les arbres jeunes sont une autre façon d’arborer à pas cher, d’autant qu’ils ont une très bonne reprise une fois plantés.
Nous vous guidons sur ces arbres abordables, souvent des feuillus caducs, pour un jardin à moindre coût.

Difficulté

Sur quel type d'arbre porter son choix pour faire des économies ?

Pour végétaliser un très grand jardin ou quand son budget est limité, il vaut mieux repérer les arbres à prix abordables. Non seulement on va trouver un choix intéressant dans les arbres indigènes, ces espèces adaptées au climat et aux conditions pédologiques de notre pays, mais en plus, on va boiser avec des arbres qui seront plus résistants, nécessitant moins d’entretien puisque inféodés aux conditions d’ensoleillement et de sol. Petit bonus, ces arbres s’avèrent souvent mellifères. Notez aussi que ces espèces types seront toujours plus abordables que les arbres issus d’hybridations et aux nombreuses variétés.

Les arbres les moins chers se révèlent généralement caducs, laissant tomber leur feuillage en hiver, et prenant pour certains une belle coloration automnale. Les arbres à feuillage persistant (conifères, certains Magnolias, mimosas, etc.) poussant moins vite sont généralement bien plus chers.

Il est par ailleurs important de porter son choix sur des arbres à croissance rapide, qui, achetés petits, feront leur petit effet en quelques années seulement. Dans cette catégorie d’arbres, on inclut les arbres à croissance rapide lorsqu’ils sont jeunes (les cinq premières années), il en existe un bon nombre !
Enfin, le type de conditionnement va grandement impacter le prix d’un arbre. Plus il est grand, plus il est coûteux. Mais les arbres en racines nues, choisis dans des dimensions déjà correctes (150 à 200 cm), vont être très compétitifs pour un résultat rapide (ils coûtent deux à trois fois moins cher qu’en pot de 3L par exemple).

Enfin, nous vous conseillons d’intégrer quelques arbres particulièrement ornementaux par la forme de leur feuillage, leur silhouette ou leur floraison. Voici donc une petite sélection d’arbres à redécouvrir, possédant toutes ces qualités, pour un beau jardin arboré à pas cher !

→ Lire aussi : Plantes indigènes, faisons le point ! et Les mesures utilisées en pépinière : comment s’y retrouver ?

Le saule

Parmi la grande diversité de saules, les arbres comme le saule pleureur (Salix babylonica ou Salix alba ‘Tristis’) et le saule blanc (Salix alba) sont de bons sujets abordables à implanter au jardin. Tous deux apprécient les sols humides, et une exposition plutôt ensoleillée. Le saule pleureur, majestueux, fait retomber ses longues branches souples de façon très romantique quand le saule blanc présente une silhouette plus érigée et évasée. Hauts respectivement de 6 à 10 m et de 15 à 25 m, ce sont des arbres connus pour leur croissance rapide. Les saules ont l’avantage d’être attrayants toute l’année, les rameaux dénudés jaune doré éclairant les espaces en plein hiver. Le revers de leurs feuilles leur donne une coloration vert argentée, superbe !

→ En savoir plus dans notre dossier complet : Saule, salix : planter, tailler et entretenir.

arbres a prix abordable

Saule pleureur et saule blanc

Le noisetier

Certains noisetiers, comme les variétés à feuillage pourpre et tortueuses ou le noisetier de Byzance, très haut, sont un peu plus chers à l’achat. Mais si l’on privilégie les espèces type, comme Corylus avellana ou le Corylus maxima, on peut trouver des arbres peu chers, pour un très bel effet au jardin. Souvent considérés comme de grands arbustes, les noisetiers, assez identifiables à leur port ramifié depuis la base, atteignent environ 5 à 10 m. Ce sont des arbres bien connus pour leur robustesse et leur capacité à pousser dans tous les types de sol. Outre leur joli feuillage denté et très nervuré, persistant longtemps sur l’arbre et se colorant de jaune en automne, ils nous régalent en fin d’hiver de leur floraison sous forme de chatons pendant… Et bien sûr en automne en produisant les noisettes ! On peut réellement se faire plaisir à peu de frais avec un noisetier. Utilisez-les en isolé ou en haie champêtre.

→ En savoir plus dans notre dossier complet : Noisetier, Corylus : planter, tailler et entretenir, et Bien choisir son noisetier : notre guide d’achat.

arbres pas cher

Corylus avellana, Corylus maxima, floraison hivernale du noisetier commun

Le Robinier faux-acacia

De son nom latin Robina pseudoacacia, voici un très bel arbre dont il ne faut pas se priver au jardin. Sa croissance rapide et vigoureuse est un de ses atouts majeurs pour notre jardin arboré à petit prix, mais il a l’avantage d’être à la fois ornemental par son port, son feuillage et sa floraison. Le robinier faux-acacia mesure à l’âge adulte entre 15 et 20 m de haut pour un étalement moindre de 10 m environ. Sa floraison abondante, mellifère et très odorante a lieu en juin, composée de grappes de fleurs, typiques des fabacées, de couleur blanche. C’est un arbre sans soucis, avec un beau feuillage composé et des rameaux épineux. Il s’adapte très bien aux sols secs et pauvres.

→ En savoir plus dans notre dossier complet : Robinier, faux acacia : planter, tailler et entretenir.

arbres pas chers

Robina pseudoacacia (© Andreas Rockstein)

Le pin sylvestre

Essence forestière bien connue, le pin sylvestre est un des conifères poussant le plus vite, et donc intéressant, d’autant qu’avec son feuillage persistant, il assure une belle présence au jardin. Il est particulièrement ornemental avec sa forme en parasol au bout de quelques années (jeune, il adopte un port plutôt pyramidal, puis perd ses branches basses). L’écorce écailleuse, devenant peu à peu ocre orangée, et le feuillage glauque (gris-vert) donnent un charme tout particulier à ce pin adapté à de grands jardins. Le Pinus sylvestris pousse jusqu’à 20 m de haut. Rustique, et sans exigence particulière sur le sol, on peut l’implanter partout dans l’hexagone. Comme tous les conifères, il aura besoin d’une exposition bien ensoleillée.

arbres a petit prix

Pin sylvestre (© Andreas Rockstein)

L'érable sycomore

L’espèce type, l’Acer pseudoplatanus, a donné naissance à de nombreuses variétés à feuillage panaché ou coloré, mais il forme en lui-même un très bel arbre, d’une quinzaine de mètres de hauteur jusqu’à 25 m. De croissance rapide dans sa jeunesse, voici un arbre peu cher qui étoffe et orne un grand jardin de son très beau feuillage palmé, de couleur verte, virant au jaune orangé en automne. L’érable sycomore est un arbre particulièrement mellifère, attirant les abeilles pour le pollen et le nectar contenu dans ses fleurs, pourtant discrètes, en avril-mai. Très rustique, supportant les embruns et toutes les expositions ainsi que les zones ventées, il fait vraiment partie des arbres de grand développement abordables les plus ornementaux.

arbres pas chers

Acer pseudoplatanus (© Andreas Rockstein)

Le marronnier d'Inde

Arbre majestueux, le marronnier d’Inde s’invite volontiers dans les grands espaces. On l’appelle aussi marronnier commun, mais il est plutôt singulier avec son élégante floraison en panicules dressées, blanches, marquées de rouge et de jaune, attirant les abeilles.
Atteignant 15 à 20 m de hauteur, il forme un très bel arbre au port large et arrondi, dont l’ombrage est apprécié en été. La floraison intervient en avril-mai, et le feuillage caduc, gaufré vert clair composé de grandes feuilles palmées, vire au jaune d’or en automne. Il a l’avantage d’accepter à la fois le soleil, la mi-ombre, voire l’ombre partielle. Ses fruits, les marrons, apparaissant en automne, sont non comestibles, mais permettent de créer de beaux décors pour Noël.

Les marronniers à fleurs rouges (Aesculus x carnea) sont un peu plus petits et à superbe floraison rouge (mais plus chers et plus lents à pousser). À noter que le châtaignier offre lui aussi une sublime floraison en juin-juillet, et constituera un point focal (mais il pousse moins vite).

→ Lire aussi : Marronnier, Aesculus hippocastanum : planter, cultiver, entretenir,

arbre prix abordable peu cher

Aesculus hippocastanum

Le Paulownia tomentosa

Sa floraison spectaculaire est son atout principal, mais son feuillage XXL, le plus grand chez les arbres, assure un exotisme assumé ! Le Paulownia tomentosa est le seul de cette sélection à ne pas être une essence européenne. Il nous vient en effet de Chine et du Japon où il a pris son surnom d’arbre impérial. Mais il est vraiment intéressant pour son rapport ornemental-prix imbattable, et pour sa croissance rapide sur ses premières années. Les fleurs tubulaires bleues apparaissant au printemps sont parfumées, il peut atteindre jusqu’à 12 mètres de haut. À l’ombre légère ou au soleil, plantez-le dans un sol drainé et frais, en l’abritant des vents froids de l’hiver.

→ En savoir plus dans notre dossier complet : Paulownia, arbre impérial : plantation, culture et entretien

arbre d ornement pas cher

Un paulownia récemment planté. À droite la floraison et les fruits.

Mais aussi...

L’orme commun (Ulmus glabra), le frêne, le Catalpa bignonioides, le tilleul à petites feuilles (Tilia cordata), le charme commun (Carpinus betulus), l’aulne glutineux, idéal pour les terrains humides, le peuplier, le tremble…

Conseils d'achat et de plantation

Pour économiser, nous avons parlé plus haut de racines nues : elles sont mises sur le marché dans le courant de l’automne, donc anticipez ce calendrier et pensez à repérer vos arbres, puis achetez-les chez les pépiniéristes ou sites en ligne (ce sont eux qui en vendent les plus), idéalement entre octobre et novembre, pour avoir l’embarras du choix. (N.B. : chez Promesse de fleurs, ces arbres sont commandables fin aout/début septembre pour une livraison mi-novembre).

Nous vous recommandons de planter ces arbres juste après l’achat, pendant leur période de dormance, en automne ou en hiver, pour favoriser une bonne reprise et réduire les coûts liés à l’arrosage et à l’entretien. Si vous achetez des arbres en racines nues, voici tous nos conseils pour bien les planter  : Planter les arbres et arbustes en racines nues.

Tous les arbres demandent une vigilance sur l’arrosage les trois premières années et en période de sécheresse. Ne l’oubliez pas ! Un bon paillage est nécessaire pour conserver un sol frais.

→ Lire aussi : Les bonnes périodes de plantation.

Commentaires

Acer pseudoplatanus