Plus de 300 variétés en promotion !
Comment fleurir son jardin à petit prix grâce aux plantes vivaces ?

Comment fleurir son jardin à petit prix grâce aux plantes vivaces ?

Les meilleurs conseils pour des fleurs pas cher

Sommaire

Mis à jour le 6 Février 2024  par Gwenaëlle 6 min.

Vous rêvez d’un jardin fleuri, mais votre budget vous freine ? Pas de panique ! Fleurir et étoffer son jardin avec un petit budget, c’est tout à fait possible grâce aux plantes vivaces. Elles sont au jardin une composante essentielle dans les massifs, au même titre que les arbustes et les arbres. Mais si acheter ces derniers peut vite faire mal au portefeuille, les vivaces sont une option peu onéreuse pour l’effet produit, qui plus est rapide. Économiques, elles le sont puisqu’elles reviennent fleurir le jardin année après année, sans trop s’en occuper. En étant juste un peu patient, car elles demandent souvent trois ans pour s’exprimer pleinement.
Autant miser sur les vivaces les plus faciles, celles qui vont se ressemer aisément, et celles qui sont peu chères à l’achat. Nous vous donnons toutes les astuces pour choisir ces vivaces qui vont fleurir durablement votre extérieur sans vous ruiner !

fleurir jardin avec des vivaces pas cheres

L’effet de massifs de vivaces est spectaculaire après quelques années : un jardin fleuri à peu de frais !

Difficulté

Les avantages des plantes vivaces

Les plantes vivaces, par opposition aux plantes annuelles qui meurent après leur cycle de floraison, ont une longue durée de vie, d’au moins trois ans, à plus de 20 ans… Elles sont rentables par bien des aspects :

1/ Une économie sur le long terme : Les plantes vivaces, à l’inverse des annuelles, se plantent une bonne fois pour toutes. On les achète et pour beaucoup d’entre elles, on les regarde vivre et grandir année après années, de plus en plus développées et généreuses. Ce qui signifie moins de dépenses récurrentes pour remplacer les plantes mortes !

2/ Un gain à l’achat : les plantes vivaces sont parfois proposées en gros litrages (2/3 L), mais en général, on les trouve vendues en petit godet (de 8 ou 9 cm), voire en racines nues. Ce mode de production en petit contenant permet d’acheter à un coût moindre, puisque les plantes sont jeunes. Et comme les vivaces développent peu à peu leur système racinaire, il suffit de patienter quelques mois pour obtenir un résultat souvent spectaculaire. Quant aux plantes bulbeuses, on les trouve généralement vendues par paquet de 3, 5 ou 10, ce qui rend l’achat plus intéressant !

3/ Un mode de propagation idéal : les vivaces peuvent fréquemment être multipliées par division ou par semis, permettant de les propager au jardin à partir de quelques plantes de départ sans avoir à débourser davantage !

4/ Leur facilité d’entretien : c’est un gros atout des plantes vivaces puisque par définition, elles rentrent en dormance en hiver, perdant tout ou partie de leur feuillage. Elles s’avèrent donc habituellement rustiques, et ne nécessitent qu’un petit nettoyage au printemps, ou une taille spécifique pour quelques-unes. Pas besoin non plus de dépenser des fortunes en engrais !

5/ Leur diversité : innombrables, on ne compte plus les vivaces existant dans le monde, d’autant qu’elles font l’objet d’hybridations pour obtenir de nombreuses variétés horticoles. Résultat ? Ce sont des milliers de plantes qui s’offrent aux jardiniers du monde entier, avec un choix qui correspond forcément à nos goûts !

massifs colores pour pas cher

Un jardin rayonnant de couleurs avec des vivaces peu chères donnant beaucoup d’effet, c’est possible !

Comment choisir ses vivaces pour un jardin fleuri généreusement et à peu de frais ?

Opter pour les vivaces les plus opulentes, et celles qui ne coûtent pas cher à l’achat, voilà la bonne idée pour étoffer visuellement le jardin sans trop dépenser. On va aussi repérer toutes celles qui sont endurantes au froid, pour ne pas les perdre en hiver, en privilégiant aussi toutes celles qui sont faciles à multiplier.

La rusticité

C’est un des critères majeurs, car selon leur origine, les plantes vivaces n’offrent pas toutes la même endurance face au froid, et on risque en climat non approprié d’en perdre certaines. Par exemple, chez les bulbes, certains, fleurissant au printemps, sont généralement rustiques, mais attention à des Agapanthes ou des Fuchsias qui peuvent dépérir en hiver en région non adaptée. Avant toute chose, sélectionnez donc vos plantes selon leur zone de rusticité (sachant que les plantes vivaces, par leur mode de fonctionnement, sont pour la grande partie adaptables à l’ensemble de l’hexagone).

Les vivaces opulentes

Certaines plantes vivaces sont ultra-généreuses et se développent parfois au-delà de nos espérances. On va bien sûr choisir celles qui comblent le plus vite les espaces en envergure, voire en hauteur, pour un effet sublimateur et volumateur au jardin. Cela permet d’en planter moins !

Les vivaces qui font des petits

Parmi les vivaces qui vont nous enchanter par leurs floraisons, nombreuses sont celles qui sont très simples à multiplier. Par division de souche, bouturage de tige ou de racines, marcottage, et bien sûr par semis en récoltant leurs graines en fin de floraison. Celles-ci sont donc magiques pour engendrer de nouveaux clones dans les massifs ou potées. Il y a même des vivaces qui se ressèment spontanément toutes seules, et les bulbes qui se naturalisent comme des grands ! Sans oublier les vivaces « cavaleuses », à système racinaire traçant, qui vont rapidement coloniser un plus grand espace…

Lire aussi : Comment diviser une vivace ? , et nos rubriques Diviser et bouturer

Les vivaces à faible coût

Ce sont comme on l’imagine celles qui sont vendues en petits contenants, celles qui sont disponibles en sachet de graines, celles qui sont populaires et faciles à cultiver chez les pépiniéristes, et les increvables ! Nous les détaillons juste après…

→ Approfondissez le sujet avec notre article : Plantes vivaces : comment choisir ? , 8 grimpantes increvables pour débutant et 20 plantes vivaces durables à très longue durée de vie.

un jardin fleuri longtemps et economique

Des fleurs qui se ressèment, qui font du volume et qui sont résistantes au froid : ces vivaces-là, peu chères à l’achat, on en redemande ! (ici roses trémières, Misanthus sinensis et Acanthus mollis)

Les plantes vivaces les moins chères

Les plus abordables à l’achat

Il y en a beaucoup, fleurissant à toutes les saisons et aux coloris très variés. Repérez les espèces types (non hybridées) souvent beaucoup moins chères que les cultivars récents. Parmi elles :

L’Alchemilla mollis, les achillées, Coreopsis, les campanules, les œillets, les aubriètes, l’Iberis sempervirens (Corbeille d’argent), l’Echinacea purpurea (Échinacée pourpre), les lavandes, les Phlox et Hesperis matronalis (Julienne des dames), certaines digitales vivaces, les pervenches, le glechoma, les centaurées, et beaucoup de bulbes parmi lesquels les tulipes et narcisses simples…

→ Consultez aussi notre sélection de vivaces à petit prix et Délicieusement vintage : les plantes de jardin de grand-mère, des plantes simples et pas chères.

Les vivaces plantureuses

Elles s’installent rapidement, formant dès la première année de larges touffes colorées (… quand elles sont plantées dans le sol et exposition idéaux, il va sans dire !). Voici quelques-unes des plus spectaculaires en une année de plantation, permettant d’acheter peu en quantité :

Le Gaura, les persicaires, le Geranium ‘Rozanne’, les Asters et les orpins d’automne (Sedum spectabile), les Nepeta, les Rudbeckia, les Euphorbes, les sauges herbacées et arbustives, les Hémérocalles (Lis d’un jour), les valérianes, les pervenches et hélianthèmes, et dans la catégorie graminées, pour une floraison d’arrière-saison : les Miscanthus.

→ Lire aussi : 10 plantes vivaces qui poussent vite pour un effet immédiat

Les vivaces souvent disponibles à partir de graines à semer ou se ressemant facilement

Eschscholzia californica (Pavot de Californie), la Gaillarde, les Dianthus (Œillets), les Ancolies et pavots d’orient, les campanules glomerata, le Cerastium tomentosum (Céraiste argenté), la lunaire, etc.

→ Lire aussi : Les plantes qui se ressèment toutes seules et notre sélection de graines de fleurs vivaces

fleurs se ressement seules

Campanula glomerata

Conseils pour la plantation et l'entretien des vivaces

Avec quelques soins ciblés, les vivaces vont perdurer longuement dans un jardin. En termes d’entretien, la plupart requièrent peu de soins :

  • Préparation du sol : Enrichissez-le si nécessaire avec du compost ou du fumier bien décomposé. Rajoutez du sable ou des graviers pour toutes les vivaces poussant en sol dit drainant.
  • Plantation : Pour les vivaces en godet, humidifiez toujours en bassinant la plante. Creusez un trou deux fois plus large que la motte de la plante et aussi profond. Démêlez le chevelu racinaire si besoin. Placez la plante dans le trou et recouvrez de terre, en tassant légèrement. Paillez pour retenir la fraicheur au sol.
  • Arrosage : Après la plantation, arrosez généreusement. Par la suite, ajustez l’arrosage selon les besoins spécifiques de chaque plante.
  • Taille : Une taille en mai est bénéfique chez certaines vivaces qui deviennent alors plus touffues et denses (on parle de « Chelsea chop »). L’effleurage (pincement des vivaces après la floraison) encourage une nouvelle vague de fleurs.
  •  Multiplication : souvent indispensable au bout de 4 ans quand les touffes deviennent énormes.

→ Lire aussi : Chelsea chop : 13 plantes vivaces à pincer, L’entretien des plantes vivaces au fil des saisons

Commentaires

plantes vivaces