6 plantes grimpantes idéales pour ombrager une terrasse

6 plantes grimpantes idéales pour ombrager une terrasse

Des végétaux pour se protéger des rayons du soleil et apporter de la fraîcheur naturellement

Sommaire

Mis à jour le 10 Juin 2024  par Marion 7 min.

Les plantes grimpantes sont utiles à de nombreux niveaux au jardin. Ces végétaux apportent structure et verticalité, permettent d’habiller facilement des constructions inesthétiques, mais aussi de se préserver du vent ou des regards. En été, elles permettent de se protéger du soleil, en apportant ombrage et fraîcheur. Nous pouvons ainsi profiter de nos aménagements extérieurs sans souffrir de la chaleur.

Pour cela, elles doivent disposer de plusieurs caractéristiques :

  • une croissance rapide ;
  • un feuillage bien dense, pour occulter les rayons du soleil ;
  • une silhouette souple et un système d’accroche autonome, pour pouvoir les guider facilement ;
  • une bonne résistance au soleil et aux intempéries auxquelles est soumise la terrasse (vent, embruns…) ;
  • un entretien facile ;
  • un feuillage persistant pour un ombrage toute l’année, ou caduc pour laisser passer la lumière en hiver.

Voici donc notre sélection de 6 grimpantes, pour transformer une terrasse en un joli cocon de fraîcheur naturellement.

Difficulté

La passiflore : des fleurs d’allure exotique pour habiller la terrasse

Les passiflores sont des grimpantes à croissance rapide, qui ont l’avantage de coloniser les supports à disposition grâce à leurs vrilles. Elles s’accrocheront ainsi facilement à une tonnelle, une balustrade entourant la terrasse ou un treillis. Capables de pousser jusqu’à 4 mètres en seulement une année, ce sont des plantes idéales pour apporter un ombrage express.

Du côté des atouts esthétiques, ce sont leurs fleurs qui assurent en premier le spectacle. D’allure particulièrement sophistiquée et exotique, elles se succèdent généreusement dès la fin du printemps et pendant tout l’été. Il existe différentes couleurs pour tous les goûts, du blanc (Passiflora subpeltata) au bleu (Passiflora caerulea), en passant par le violet (‘Purple Passion’), le rose (‘Anastasia’) ou même quelques espèces à fleurs rouges (Passiflora alata).

Après la floraison, ce sont des fruits ovoïdes qui prennent le relais, s’agitant comme de vrais petits lampions colorés. Ils sont comestibles, mais la plupart n’ont pas de réel intérêt gustatif (sauf chez quelques espèces, comme P. incarnata).

La passiflore produit de grandes feuilles lobées, très décoratives, persistantes en cas de faibles gelées (≤ 5°C environ).

Elle se cultive en sol profond, riche en matière organique et plutôt frais (humide sans excès), en exposition ensoleillée abritée des vents. Si vous ne disposez pas de terre autour de votre terrasse, il est possible de cultiver les variétés plus petites (jusqu’à 3 mètres de hauteur) dans un grand bac adossé à un support pour apporter de l’ombre. Côté rusticité, les plus tolérantes supportent des gelées jusqu’à -10°C, voire -12°C pour la Passiflora caerulea.

Pour aller plus loin : Passiflore, Fleur de la passion : planter, cultiver, tailler

passiflore

Le jasmin étoilé : pour apporter parfum et ombre sur la terrasse

Les jasmins étoilés ou Trachelospermum ne sont pas réellement des jasmins, mais partagent avec ces plantes une floraison en étoiles incroyablement parfumée. Les fleurs font leur apparition au début de l’été et se succèdent pendant de nombreuses semaines. Elles sont généralement blanches, mais il existe aussi des fleurs jaune-crème chez le Trachelospermum asiaticum, ou encore roses pâle chez ‘Pink Showers’. Côté fragrance, elles exhalent des notes sucrées, mais jamais entêtantes.

Ces grimpantes à tiges volubiles sont idéales pour apporter de l’ombre sur une terrasse. Elles partiront facilement à l’assaut d’une pergola, d’un treillis, d’une arche ou d’une tonnelle de jardin. Le feuillage persistant, épais et coriace, restera en place toute l’année. Il est généralement vert, mais certaines variétés proposent des feuillages arborant d’autres couleurs très lumineuses. C’est le cas avec les feuilles jaunes de ‘Golden Memories’ ou avec les feuilles panachées de crème de ‘Variegatum’. Sous l’effet du froid ou de la sécheresse, le feuillage peut aussi prendre de jolies nuances rouges.

Facile à vivre, cette plante fait partie des grimpantes idéales à cultiver par les jardiniers débutants. Si sa rusticité est moyenne (-10 à -12°C), elle pourra être cultivée dans les régions du nord de la Loire en exposition bien chaude et ensoleillée, protégée des vents. Une culture en bac est également tout à fait possible. Installez votre jasmin étoilé en exposition ensoleillée ou mi-ombragée. Une fois installé, il aura l’avantage de bien supporter la sécheresse.

Pour aller plus loin : Jasmin : plantation, entretien, taille

trachelospermum

La bignone : un bel écran végétal à l’éclatante floraison

Les bignones sont de généreuses grimpantes, dont la floraison égayera toutes les terrasses. Cette liane dispose de crampons ou de vrilles, qui lui permettent de s’accrocher facilement sur différents supports.

La floraison en trompette enchante l’été de ses couleurs vives, dans les tons rouges et orangés. Elle apporte une vraie touche d’exotisme. Généreuse, elle dure tout l’été, mais certaines variétés commencent même à se dévoiler dès le mois de mai. C’est le cas du Campsis capreolata ‘Atrosanguinea’ aux fleurs pourpres ou de ‘Tangerine Beauty’, à la floraison mandarine.

Le feuillage est semi-persistant, restant en place uniquement si l’hiver n’est pas trop vigoureux. Il est composé de longues feuilles finement découpées, qui contrastent à merveille avec les couleurs chaudes des fleurs. Il apporte une touche de luxuriance supplémentaire.

Vigoureuses, ces grimpantes peuvent atteindre 8 à 10 mètres de hauteur, ce qui permet de créer un bel écran contre les rayons brûlants du soleil sur la terrasse.

Côté culture, c’est une grimpante peu exigeante, qui s’adaptera à tous types de sols pas trop secs.  Elle supporte aussi les embruns, ce qui en fait une bonne candidate des terrasses de bord de mer.

Sa rusticité varie de -10°C à -15°C. Dans les régions froides, prenez soin de l’installer en exposition chaude et protégée.

Pour aller plus loin : Bignone : planter, tailler, bouturer

bignone

Le chèvrefeuille : pour apporter de l’ombre dans les régions du nord

Les chèvrefeuilles seront plutôt utilisés pour créer rapidement de l’ombrage sur une terrasse dans les régions du nord de la France. La plupart des variétés ne supportent en effet pas les expositions trop cuisantes. Cette grimpante sera idéale pour recouvrir une pergola ou une tonnelle, sur lesquelles ses tiges pourront facilement se hisser.

Du côté des atouts esthétiques, c’est sa floraison colorée et parfumée qui est intéressante tout au long de l’été. Il en existe pour tous les goûts, des délicates fleurs blanches aux fleurs orange ou rouges plus toniques.

Le feuillage est persistant à semi-persistant, selon les espèces. Il est assez luxuriant pour constituer un bel écran végétal.

Facile à vivre, le chèvrefeuille se cultive en sol ordinaire, mais assez profond. Il apprécie que son pied soit ombragé et au frais. Une culture dans un grand pot ou bac est tout à fait possible. Si vous habitez une région aux hivers froids, aucun problème : la plupart des variétés sont rustiques au-delà de -15°C.

Pour aller plus loin : « Jasmin : plantation, entretien, taille »

chevrefeuille

L’ipomée : des fleurs en trompettes colorées pour égayer la terrasse

Les ipomées sont des plantes cultivées comme des annuelles sous nos climats, puisque peu rustiques. De croissance rapide, elles atteindront facilement 2 à 3 mètres de hauteur, ce qui permet de les utiliser facilement pour créer de l’ombre sur la terrasse pendant la saison chaude. Leurs tiges volubiles s’enroulent de façon autonome autour de tous supports à proximité : balustrade, pergolas, tonnelle ou treillis.

La floraison estivale est particulièrement généreuse et colorée. Elle est constituée de fleurs en entonnoir, qui se succèdent sans relâche durant des semaines. Côté coloris, vous aurez l’embarras du choix : pourpre à tube blanc chez l’Ipomoea rubrocaerulea ‘Crimson Rambler’, bleu ciel relevé par une étoile violette chez l’I. purpurea ‘Dacapo Light Blue’, noir-pourpré à gorge cerise chez ‘Kniola’s Black’, ou encore délicat blanc relevé par une étoile rosée chez ‘Shiva’.

Le feuillage luxuriant transformera n’importe quel support en une jungle foisonnante, apportant également sa touche exotique.

Les ipomées apprécient les situations chaudes et ensoleillées, en sol riche en matière organique, drainé et restant frais. Elles supporteront sans soucis une exposition plein sud, mais protégée du vent. Elles pourront aussi bien être cultivées en pleine terre qu’en pot. En climat doux (gelées inférieures à -6 à -8°C), l’Ipomée d’Inde sera vivace. Notez toutefois qu’elle peut atteindre près de 10 mètres en tout sens et est parfois considérée comme invasive.

Le semis intervient au printemps et se révèle simple à réussir. Surveillez simplement les attaques de pucerons, qui apprécient les tiges tendres de ces grimpantes.

Pour aller plus loin : Les ipomées : semis, plantation, culture et entretien

plante grimpante

Le haricot d'Espagne : un ombrage esthétique et comestible

Les haricots d’Espagne (Phaseolus coccineus) ont l’avantage d’allier beauté et saveurs. Ils produisent de grosses gousses de haricots, ainsi que des grains comestibles. Mais leur floraison est également décorative. Elle se constitue de belles et abondantes grappes de fleurs colorées, dans des tons rouges (‘Lady Di’), blancs (‘Emergo’), roses (‘Celebration’) ou multicolores (‘Tenderstar’).

Cette grimpante annuelle atteindra rapidement 3 à 5 mètres de hauteur. Elle s’enroulera d’elle-même sur son support, pour créer un bel écran protecteur contre les rayons du soleil sur la terrasse.

Facile à réussir, elle demande une exposition ensoleillée, en sol souple, bien drainé et restant frais. Une culture en grand bac est aussi envisageable.

Pour aller plus loin : Haricots : semer, cultiver, récolter au potager

haricot espagne

Commentaires