En ce moment : toutes les plantes annuelles à -50%
Partager vos photos ? Masquer le partage d'images
J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation de ce service.

Pruneau de Bâle - Prunier Hauszwetsche - Quetsche

Prunus domestica Hauszwetsche
Pruneau de Bâle, Quetsche d’Alsace

Soyez le premier à donner votre avis

Pays de livraison:

Programmez la date de votre livraison,

et choisissez votre date dans le panier

Garantie de reprise de 6 mois sur cette plante

Plus d'infos

Variété très ancienne de quetsche, vigoureuse et rustique, qui produit abondamment des prunes d’un calibre moyen, de forme oblongue, à la peau lisse et pruinée, bleu violacé foncé. Extrêmement aromatique, la chair jaune à jaune orangé est ferme, peu juteuse, sucrée et délicatement acidulée. Le Pruneau de Bâle est un fruit gourmand à récolter de fin août à fin septembre pour une consommation des fruits au fur et à mesure de leur maturité. Quetsche délicieuse à déguster crue, cuite ou séchée. Prunier autofertile.
Saveur
sucrée
Hauteur à maturité
6 m
Largeur à maturité
4 m
Exposition
Soleil
Autofertile
Meilleure période de plantation Octobre à Novembre
Période raisonnable de plantation Janvier à Février, Octobre à Décembre
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Période de floraison Mars à Avril
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Période de récolte Août à Septembre
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Description

Le Prunus domestica Hauszwetsche, aussi nommé Pruneau de Bâle, est une variété ancienne de quetsche, vigoureuse, rustique et très productive. C’est une variété autofertile qui pollinise bien. Elle produit un fruit d’un calibre petit à moyen (3 à 5 cm de long pour 2,5 à 3 cm de diamètre), de forme oblongue, à la peau lisse et pruinée, bleu violacé foncé. Sa chair, extrêmement aromatique, jaune à jaune orangé, est ferme, peu juteuse, sucrée et délicatement acidulée. Le noyau se détache facilement de la pulpe. La récolte s’effectue de fin août à fin septembre et les fruits se consomment au fur et à mesure de leur maturité. La prune est agréable à déguster nature ou séchée. Cuite, c’est une variété qui se prête bien à de nombreuses recettes sucrées ou salées. Sensible aux gelées printanières, ce prunier préfère une exposition chaude, ensoleillée et protégée. 

Le Prunus domestica (Prunier commun) est un arbre fruitier appartenant à la famille des Rosacées, tout comme l’abricotier, l’amandier et le pêcher.  Il est originaire de Syrie où il pousse parfois jusqu’à 1000 m d’altitude. Le prunier a été introduit en France au cours du Moyen Âge et c’est durant la Renaissance qu’il a connu son développement et sa propagation sur le territoire. Le mot quetsche vient du nom allemand Zwetsche, qui est lui-même dérivé du grec « damaskênon », qui signifie « prune de Damas ». Traditionnellement cultivée en Lorraine (France), Allemagne et Autriche, mais sans conteste, la Quetsche trouve sa terre d’élection en Alsace.  La variété Hauszwetsche (Pruneau de Bâle) a des origines assez mal connues, mais sa région principale de production se trouve dans la région de Bâle au Nord-Ouest de la Suisse.

Le Pruneau de Bâle forme un arbre à la charpente assez érigée, pouvant atteindre 5 à 6 mètres de hauteur, produisant de nombreux rameaux regroupés en cime étalée. Son port convient bien aux formes libres sur haute, demie ou basse tige. Son feuillage caduc est composé de feuilles obovales, de 5 à 7 cm de long, crénelées et dentées, légèrement pubescentes en dessous, vert foncé. Vers fin mars, début avril, les fleurs blanches, de 1,5 à 2,5 cm de diamètre, apparaissent en solitaires, avant les feuilles sur les rameaux de l’année précédente. La floraison est sensible aux gelées printanières, mais elle est si abondante que le gel compromet rarement les récoltes. C’est une floraison remarquablement décorative au printemps, et particulièrement mellifère et nectarifère. C’est un arbre rustique jusqu’à -20 °C. Cette variété est autofertile, elle n’a donc pas besoin d’une autre variété de prunier à proximité pour garantir une bonne pollinisation des fleurs.

Le Prunus domestica Hauszwetsche est une variété fertile, à la mise à fruits rapide. Les prunes étant assez fragiles, la récolte s’effectue avec une gaule de cueillette ou manuellement à l’échelle, mais toujours avec délicatesse. Un prunier donne en moyenne entre 25 et 50 kilos de fruits par an. Savoureuses et délicieuses, les prunes se consomment nature dès la cueillette, à croquer crues ou mélangées à une salade de fruits, ou en dessert. Avantageusement, c’est une variété de prune qui s’apprécie aussi séchée. Elles sont également exquises dans la confection de clafoutis, gâteaux, crumbles ou tartes et en accompagnement de plats salés à base de viandes blanches (dinde, poulet, veau …) ou des tajines. Elles sont parfaites par ailleurs pour la transformation en confitures, compotes, jus ou en fruits aux sirops. La prune est un fruit léger et équilibrant. Peu calorique, elle est bien pourvue en potassium, calcium et magnésium, avec un apport non négligeable de fer. Sa contenance en vitamines C, B, E et K, en antioxydants phénoliques et en fibres fait de la prune un atout santé. Elle est tonique, énergisante et réhydratante. Les fruits ne se conservent que quelques jours à température ambiante. Ils peuvent toutefois être congelés une fois lavés, séchés et dénoyautés ou conservés en confitures ou au sirop.

Dans la catégorie des Pruniers - Mirabelles, le Prunus domestica Hauszwetsche est une variété vigoureuse, rustique, très productive et très fertile, reconnue pour la qualité gustative de ses fruits. En conditions favorables, il est facile de culture, généreux en fruits et résistant aux maladies. Comme bon nombre de fruitiers, il aime les sols riches, profonds et bien drainés. Il supporte mal les excès d’eau, les sols lourds et compacts, tout comme les sols trop calcaires. Il préfère une exposition en plein soleil à l’abri des vents froids pour l’abriter des gelées et des vents forts, car les branches sont très cassantes.

Très populaire, grâce à ses fruits, le prunier trouve toute sa place au jardin pour le plaisir des petits et des grands. Avec une vaste gamme de variétés, il est aisé de dénicher celle qui correspond le mieux à ses envies.

Prunier, Mirabellier : plantation, taille, récolte
Fiche famille
par Virginie T. 13 min.
Prunier, Mirabellier : plantation, taille, récolte
Lire l'article

Pruneau de Bâle - Prunier Hauszwetsche - Quetsche en images...

Pruneau de Bâle - Prunier Hauszwetsche - Quetsche (Récolte) Récolte

Port

Hauteur à maturité 6 m
Largeur à maturité 4 m
Croissance normale

Fruit

Fruit de couleur violette, foncé
Diamètre du fruit 3 cm
Saveur sucrée
Utilisation Table, Compote, Pâtisserie, Cuisine, Alcool
Période de récolte Août à Septembre

Floraison

Fleur de couleur blanche
Période de floraison Mars à Avril
Inflorescence Solitaire
Fleur de 2 cm
Plante mellifère Attire les pollinisateurs
Descriptif floraison Les fleurs blanches apparaissent avant les feuilles sur des rameaux de l'année précédente. Elles sont portées par un pédoncule pubescent et comportent un calice aussi pubescent ou velu. La floraison, précoce, débute en mars et s'expose donc aux gelées, mais elle est si abondante que le gel compromet rarement les récoltes.

Feuillage

Persistance feuillage Caduc
Feuillage de couleur vert foncé

Botanique

Genre

Prunus

Espèce

domestica

Cultivar

Hauszwetsche

Famille

Rosaceae

Autres noms communs

Pruneau de Bâle, Quetsche d’Alsace

Origine

Horticole

Autres Prunier - Mirabelle

  1. Indispo.
    34,50 € Racines nues

    Existe en 3 tailles

  2. 12
    Dès 45,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 3 tailles

  3. 3
    Dès 49,00 € Pot de 7,5L/10L

  4. 6
    Dès 45,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 4 tailles

  5. 14
    Dès 49,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 2 tailles

  6. 3
    75,00 € Pot de 6L/7L

  7. Indispo.
    29,50 € Racines nues

    Existe en 2 tailles

  8. Indispo.
    Dès 189,00 € Pot de 18L/20L

  9. Indispo.
    34,50 € Racines nues

    Existe en 2 tailles

  10. Commandable
    29,50 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 2 tailles

  11. 6
    49,00 € Motte "Prêt-à-planter"

    Existe en 2 tailles

  12. 1
    Dès 49,00 € Pot de 7,5L/10L

Plantations et soins

Parfaitement rustique, le Pruneau de Bâle supporte bien des températures au-delà de -15 °C et peut être cultivé jusqu’à 1.000 mètres d’altitude. Cultivé dans de bonnes conditions, c’est un des arbres fruitiers les plus faciles de culture, car il se montre aussi généreux que résistant. Les pruniers fleurissent hâtivement au printemps et s’exposent donc aux gelées même si le gel compromet rarement les récoltes de prunes. Évitez les zones trop exposées aux vents du nord et d’est dans les régions les plus froides. Pour donner de beaux fruits, le prunier apprécie la chaleur et les situations bien ensoleillées à l’abri des vents forts (les branches sont très cassantes). C’est un arbre vigoureux qui convient à tous les sols même s’il a une préférence pour les sols riches, frais, profonds et bien drainés, à tendance légèrement acide, sans humidité stagnante ni trop de calcaire. Il ne redoute vraiment que les terres gorgées d’eau. Le prunier se cultive uniquement en formes libres, dites de plein vent. 

La plantation du prunier s’effectue de novembre à mars lors du repos végétatif, hors période de gel. Les arbres proposés en conteneurs peuvent être plantés toute l’année à condition que le sol ne soit ni gelé, ni détrempé. N’oubliez pas d’habiller et de praliner les racines nues avant la plantation. En pleine terre, vous pouvez planter le prunier en groupe de 3 ou 5, en espaçant les pieds de 6 à 7 m.

Préparez bien le terrain. Creusez une large fosse de plantation d’au moins 3 fois le volume de la motte (80×80 cm). Assurez le drainage avec un peu de gravier. Installez l’arbre dans le trou et plantez un tuteur sans trop serrer les liens. Comblez en tassant au fur et à mesure avec la terre de jardin enrichie de terreau, de compost bien mûr et de 2 ou 3 poignées de corne broyée sans enterrer le bourrelet de greffe (laissez le point de greffe à 10 cm au-dessus du sol). Formez une cuvette autour du pied et arrosez abondamment et régulièrement pour aider votre prunier à s’installer.

Après plantation, les trois premières années, arrosez régulièrement, car le sol doit rester frais durant tout l’été. Il n’aime pas les terres trop sèches. En cas de manque d’eau, ses fruits risquent de tomber prématurément. Après 2 ou 3 ans, il supportera mieux une période de sécheresse. Paillez le pied de votre prunier pendant les premières années avec des végétaux secs (écorces, feuilles mortes, paille…) pour garder la fraîcheur en été.

Éventuellement éclaircissez les fruits. Les prunes arrivées à maturité attirent les guêpes : ramassez les fruits tombés au sol. Retirez si besoin les rejets ayant poussé avec le temps au pied de l’arbre, mais binez avec précaution, car ses racines sont superficielles. En automne ou au printemps, faites un apport de fumier ou d’engrais pour arbres fruitiers.

  1. 17,50 €
  2. 13,90 € Boîte
  3. 13,90 € Boîte
  4. 14,90 € Boîte

Quand planter ?

Meilleure période de plantation Octobre à Novembre
Période raisonnable de plantation Janvier à Février, Octobre à Décembre

Pour quel endroit ?

Convient pour Prairie
Type d'utilisation Isolé, Verger
Climat de préférence Tous
Rusticité Jusqu'à -15°C (zone USDA 7b) Voir la carte
Difficulté de culture Amateur
Exposition Soleil
pH du sol Neutre
Type de sol Argilo-limoneux (riche et léger), riche, bien drainé

Soins

Descriptif taille Le prunier peut être laissé libre ou formé en basse, demi ou haute tige. Comme pour tous les arbres fruitiers, la taille s’effectue en deux temps. Badigeonnez impérativement les plaies de taille avec un mastic cicatrisant. La taille de formation chez les jeunes arbres sert à former la charpente de l’arbre et s’effectue les 3 années suivant la plantation, avant que le prunier ne devienne productif. Taillez en hiver, hors période de gel, avec une scie ou un sécateur, de façon à obtenir 4 à 5 branches charpentières orientées vers l’extérieur. La taille de fructification, dès que votre prunier commence à donner des fruits, taillez tous les 3 à 5 ans au début de l’automne (après la chute des feuilles). Cette taille permet de maintenir un port équilibré et encourage une bonne production de fruits. Taillez avec un sécateur ou une scie au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur de la ramure. Retirez les gourmands qui se développent sur le tronc. Supprimez le bois mort ou cassé. Supprimez les branches qui s’entrecroisent et les rameaux retombants. Coupez les brindilles et quelques branches intérieures à environ 25-30 cm du tronc, afin d’éclaircir le centre de l’arbre, pour permettre au soleil et à l’air de circuler.
Taille Taille conseillée 1 fois par an
Période de taille Janvier à Février, Septembre, Novembre à Décembre
Humidité du sol Tolérant
Résistance aux maladies Bonne
Hivernage Peut rester en terre

Nos conseils plantation et soins

Video Durée 03:25

Comment éloigner les oiseaux de vos fruitiers ?

Comment éloigner les oiseaux de vos fruitiers ?
Réalisée par Olivier

Cet article n'a pas encore reçu d'avis; soyez le premier à partager votre expérience.

Laissez votre avis →

Variétés anciennes et locales

  1. Commandable
    99,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 5 tailles

  2. Indispo.
    34,50 € Racines nues

  3. 5
    Dès 45,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 3 tailles

  4. Indispo.
    34,50 € Racines nues

  5. 2
    45,00 € Motte "Prêt-à-planter"

  6. Indispo.
    5,90 € Racines nues

    Existe en 2 tailles

  7. Indispo.
    34,50 € Racines nues

  8. 8
    Dès 49,00 € Pot de 7,5L/10L

  9. Indispo.
    34,50 € Racines nues

  10. 2
    34,50 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 4 tailles

  11. Indispo.
    34,50 € Racines nues

  12. 3
    Dès 45,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 3 tailles

  13. 6
    -20% 44,00 € 55,00 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 2 tailles

  14. 7
    Dès 27,50 € Pot de 2L/3L

  15. 1
    29,50 € Pot de 7,5L/10L

    Existe en 2 tailles

  16. 5
    Dès 27,50 € Pot de 2L/3L

  17. 2
    Dès 189,00 € Pot de 12L/15L

  18. 2
    Dès 89,00 € Pot de 7,5L/10L

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?