Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Houttuynia cordata, Poivre de Chine : planter, cultiver

L'Houttuynia cordata en quelques mots

  • C’est un couvre-sol vigoureux pour les terrains frais à humides
  • Il offre l’avantage de tapisser le sol de son feuillage uni ou tricolore agrémenté d’une jolie floraison au printemps et en été
  • Aromatique, ce feuillage est également comestible, il parfumera subtilement une salade
  • Rustique et facile à cultiver, il ne demande aucun entretien
  • Il s’installe en massif ou bordure ombragés, au pied des arbres, dans les jardins d’eau aux abords d’un bassin

Le mot de notre experte

L’Houttuynia cordata, également appelé « Coriandre des bois » ou « Poivre de Chine », est une petite vivace couvre-sol, munie d’un joli feuillage caduc, en forme de cœur, vert vif ou bigarré de crème, de rose et de vert chez la variété tricolore ‘Chameleon’. Ses feuilles sont aromatiques et comestibles, elles possèdent une saveur poivrée et s’invitent en cuisine pour parfumer certaines recettes asiatiques. En Asie, le poivre de Chine est une plante médicinale utilisée pour ses propriétés dépuratives, diurétiques, antivirales, et antibactériennes.

Au printemps et en été, ce feuillage est constellé de petites fleurs blanches délicates.

Ce couvre-sol rustique préfère les sols frais : c’est la plante idéale pour tapisser les zones humides et ombragées du jardin. Il préfère la mi-ombre mais tolère le soleil si la terre reste fraîche.

Au jardin, il forme des touffes denses au fil du temps qui coloniseront les endroits qui restent humides tout au long de l’année, les abords d’un bassin, le pied des haies ou des arbres et arbustes, les bords des allées, les massifs ombragés. De culture facile, sans entretien, il évite le désherbage et peut même remplacer avantageusement le gazon dans les coins frais.

Découvrez cette vivace semi aquatique, vigoureuse autant que comestible !

Houttuynia cordata, poivrier de Chine, couvre sol, couvre-sol

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Houttuynia cordata

Famille : Saururacées

Noms communs : Houttuynia

Floraison : Juin à juillet

Hauteur : 0,15 à 0,45 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Riche, frais à humide

Rusticité : –15 °C

L’Houttuynia cordata, également appelé « Coriandre des bois » ou « Poivre de Chine », est une plante vivace couvre-sol appartenant à la famille des Saururacées intégrée dans l’ordre des Pipérales comme les poivriers, les arachides et le gingembre sauvage. Son nom imprononçable tire son origine du célèbre botaniste néerlandais, Marteen Houttuyn.

L’Houttuynia cordata est la seule espèce du genre représentée. Il se décline en quelques variétés au feuillage panaché ou aux fleurs doubles. Originaire de Chine et du Japon, on le trouve à l’état naturel dans les zones humides et marécageuses qu’il colonise à l’aide de ses nombreux rhizomes souterrains traçants. C’est pourquoi il est considéré comme une plante semi-aquatique acceptant de pousser en eau peu profonde et dans les sols détrempés de bord de rivière, de berges ou de plants d’eau.

Cette plante vivace rampante forme lentement un tapis de feuilles de 30 à 40 cm de hauteur et s’étend grâce à ses racines rhizomateuses jusqu’à 50 cm d’envergure à maturité. Ses rhizomes sont parfumés et comestibles. Ils possèdent une saveur poivrée très apprécié comme légume ou condiment dans la cuisine asiatique pour aromatiser les plats.

L’Houttuynia cordata, en bon couvre-sol, s’étoffe rapidement en s’enracinant de place en place, sans limite théorique d’expansion s’il se plaît. L’espèce type peut par conséquent se montrer parfois envahissante dans les endroits qui restent humides tout au long de l’année. Une qualité cependant qui lui vaut d’être utilisée pour stabiliser les bords de berge.

Au printemps, les tiges développent un délicat feuillage caduc, semi-persistant en climat doux, très ornemental. Les feuilles se déplient en limbes charnus et aromatiques. Elles sont coriaces, pétiolées, assez larges et cordiformes (en forme d’un cœur allongé). Elles sont de couleur vert foncé à reflets bronze ou vert grisâtre et parcourues de nervures. L’Houttuynia cordata ‘Chameleon’ se distingue par ses feuilles magnifiquement panachées de crème, de jaune, de rose et de vert aussi bariolées que celles d’un petit caméléon ! Elles dégagent au froissement une odeur d’écorce d’orange légèrement poivrée. Ses jeunes feuilles très aromatiques sont utilisées dans la cuisine asiatique pour aromatiser les plats ou pour accompagner les nems d’où son surnom vernaculaire de « Coriandre des bois » ou de « poivre de Chine ».

Houttuynia cordata, poivrier de Chine, couvre sol, couvre-sol

Le feuillage uni de l’Houttuynia cordata, et les variétés colorées à gauche, ‘Chameleon’ en automne (© Leonora Enking) et ‘Tricolor’ (© Andrey Zharkikh)

En été, de juin à août, des petits épis de fleurs immaculées et odorantes constellent le feuillage. La floraison prend la forme d’inflorescences coniques : les fleurs vert-jaune sont entourées de 4 grandes bractées blanches. Elles évoquent les fleurs des cornouillers. ‘Flore Pleno’ est un cultivar qui se démarque par ses fleurs très doubles aux allures de pagode.

L’Houttuynia cordata est une plante courante dans la pharmacopée asiatique où on l’utilise pour les propriétés dépuratives, diurétiques, antibactériennes et antivirales, contenues dans ses racines. Elles soignent notamment les affections respiratoires.

Houttuynia cordata, poivrier de Chine, couvre sol, couvre-sol

La ravissante fleur blanche des Houttuynias cordata, gros plan à gauche et floraison telle une constellation au milieu. A droite, la variété à fleurs doubles ‘Flore Peno’ (© Andrey Zharkikh)

Plantation de l’houttuynia cordata

Où le planter ?

Il est plus rustique qu’on ne le croit ! Résistant au froid jusqu’à -15°C, l’houttuynia se cultive dans la majorité des régions, craignant seulement les gels féroces surtout s’ils durent. Il se peut que son feuillage reste persistant en climat doux. Plante de berge humide, il apprécie un bon taux d’humidité. Sa culture se révélera plus contraignante, réclamant des arrosages fréquents, en climat méditerranéen, trop sec et chaud en été. Il a besoin d’un sol toujours frais à humide, riche en humus. En réalité, toute bonne terre restant suffisamment fraîche même argileuse lui convient. Ses racines tolèrent d’être partiellement immergées sous quelques centimètres d’eau mais prudence car elles seront plus vulnérables aux gelées dans les régions les plus froides. Il est possible qu’en climat plus rigoureux, il ne résiste pas aux fortes gelées, c’est pourquoi dans ces régions, il est préférable de le cultiver dans un panier ajouré pour plantations aquatiques à remiser en hiver dans une pièce lumineuse et à l’abri du gel.

C’est une plante qui redoute les expositions trop brûlantes. Plantez-le au soleil dans les régions situées au Nord de la Loire ou à la mi-ombre partout ailleurs. Dans un endroit mi-ombragé et bien frais en été, par exemple, il formera de généreux tapis feuillus spectaculaires. Il pourra éventuellement s’accommoder du soleil s’il est installé dans un sol toujours humide. La variété ‘Chameleon’ préfère toutefois être installée en zone humide ensoleillée pour conserver la coloration de ses feuilles; une ombre trop dense limiterait ses panachures multicolores.

Il se plaît dans les massifs ombragés, en bordure d’allée humide en permanence, en lisière d’un bosquet et même en potée dans laquelle la terre doit être constamment maintenue mouillée. A l’ombre sèche des arbres et arbustes, il se montrera mois envahissant, ce qui peut être intéressant si vous souhaitez contrôler son expansion.

Houttuynia cordata, poivrier de Chine, couvre sol, couvre-sol

Un beau massif de zone humide avec en bordure des Houttuynias ‘Chamaleon’, quelques Nympheas, Scabieuses, Plectranthus et Cannas (© Cultivar 423)

Quand planter l’houttuynia ?

La plantation de l’houttuynia se fait de préférence au printemps lorsque tout risque de gelées est passé.

Comment le planter ?

En pleine terre

Veillez à ce que la plante ne manque jamais d’eau. Comptez 3 à 4 pieds au m2 pour constituer un beau tapis de feuillage.

  • Ameublissez bien le sol et creusez un trou de 2 à 3 fois le volume de la motte
  • Plantez au centre du trou dans un mélange de terre franche et de bon terreau riche
  • Rebouchez puis tassez légèrement avec le pied
  • Paillez le pied avec un paillis organique pour maintenir la fraîcheur
  • Arrosez copieusement à la plantation puis très régulièrement pour garder une terre constamment humide

En pot

Choisissez un pot ou une bassine en zinc non percé d’au moins 50 cm de diamètre.

  • Plantez la motte dans du terreau avec rétenteur d’eau
  • Arrosez de façon à maintenir le substrat constamment frais
  • Rentrez le pot à l’abri du gel à l’automne dans les régions froides

→ En savoir plus sur la culture de l’Houttuynia en pot avec les conseils de Gwenaëlle

Entretien et soin

L’Houttuynia cordata pousse sans demander d’attention particulière tant qu’il reste dans une terre bien fraiche toute l’année.

Ce couvre-sol ne supporte pas d’être au sec : en pot comme en pleine terre, veillez à ce que le substrat soit constamment humide, et arrosez en conséquence, surtout par temps sec et chaud. La terre ne doit jamais sécher complètement entre deux arrosages.

Si vous le cultivez en pot, il faut pouvoir assurer ses besoins en eau.

Installez paillage organique (paille, feuilles mortes…) pour limiter l’évaporation en été et garder ses racines rhizomateuses à l’abri du gel en hiver, surtout en région froide.

Apportez chaque année au printemps un peu de compost au pied par griffage superficiel.

Il peut se montrer envahissant surtout en terrain marécageux : pour limiter l’envahissement, arrachez régulièrement les drageons.

⇒ Retrouvez les bons gestes pour bien planter une vivace dans notre vidéo !

Multiplication

Si l’Houttuynia cordata se naturalise facilement seul par ses rhizomes souterrains, la division de touffe est un bon moyen de multiplier ce couvre-sol. Procédez au printemps.

  1. Avec une bêche, soulevez une partie de la souche
  2. Divisez-la en plusieurs éclats comportant des rhizomes
  3. Replantez aussitôt les sections de rhizomes dans des pots ou en pleine terre
  4. Gardez la terre fraîche à humide en permanence

Associer

Avec son feuillage aux teintes unies ou panachées, l’Houttuynia cordata est un couvre-sol indispensable pour illuminer les zones fraîches et humides du jardin. Avec le Pachysandra et l’Asarum, il compose de jolis tapis de feuilles aux pieds des arbustes ou des arbres caducs dans les recoins ombragés.

En bordure de massif mi-ombragé, il accueillera  l’Hosta tardiana ‘Halcyon’, un Dryopteris affinis et un Pachysandra terminalis  mais également la floraison délicate des Fleurs des Elfes et des pervenches. Il peut être associé aux arbustes à floraison printanière comme les magnolias, deutzias, spirées, lilas, pommiers à fleurs.

Dans un jardin d’eau, il étoffera le pied d’autres vivaces de berges humides comme les Acorus, astilbes, le carex, les alchémilles, les euphorbes des marais.

Houttuynia cordata, poivrier de Chine, couvre sol, couvre-sol

Des Hottuynias cordata en joli mariage avec quelques alchémilles, des Acorus gramineus ‘Oron’, des Astilbes et des Carex oshimensis ‘Everillo’

→ Découvrez d’autres idées d’association avec l’Houttuynia dans notre fiche conseil !

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire