Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Les euphorbes : planter, cultiver et entretenir

Les euphorbes en quelques mots

  • Les euphorbes offrent une vraie diversité, tant au niveau des formes que des couleurs
  • Leurs fleurs aux teintes vert-jaune apportent une touche colorée au jardin
  • Ce sont des plantes très structurantes qui ont une belle présence dans les massifs de rocaille ou d’inspiration sauvage
  • Leurs feuillages peuvent prendre de superbes teintes en automne !
  • Ce sont des plantes robustes, sans entretien, faciles à cultiver et qui se contentent de peu

Le mot de notre Experte

Les euphorbes sont des plantes vivaces, annuelles ou bisannuelles, qui ont une belle silhouette et offrent un feuillage souvent coloré. Leurs fleurs sont vert – jaune, très lumineuses. La plus populaire est sans doute l’euphorbe des garrigues, ou Euphorbia characias, qui forme un petit arbuste graphique, au feuillage glauque. Mais bien d’autres espèces, telles que l’Euphorbe de Martin, Euphorbia martinii, ou l’Euphorbe de Corse, Euphorbia myrsinites, méritent leur place dans nos jardins !

Les euphorbes sont si différentes d’une espèce à une autre qu’on aurait du mal à les croire appartenant au même groupe : entre les petites euphorbes herbacées, les grandes espèces arborescentes, et les succulentes ressemblant à des cactus, les différences sont saisissantes !

La plupart des euphorbes se plaisent au soleil et en terrain drainant, mais on trouve aussi des exceptions, et certaines espèces poussent bien en situation ombragée. Les euphorbes s’intègreront facilement dans un massif ou mixed-border, dans un jardin naturaliste, ou dans une rocaille méditerranéenne. Certaines euphorbes sont plutôt destinées à une culture en intérieur, mais il s’agit principalement des espèces succulentes (ressemblant à des cactus). Il est possible de multiplier les euphorbes par semis, bouturage ou division. L’entretien est assez réduit, mais certaines espèces comme l’Euphorbia characias apprécieront une taille après la floraison.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Euphorbia sp.

Famille : Euphorbiaceae

Nom commun : Euphorbe

Floraison : printanière ou estivale

Hauteur : entre 20 cm et 1,20 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : ordinaire, drainant, pauvre, voire rocailleux

Rusticité : très variable, mais la plupart des euphorbes de jardin (présentées ici) sont tout à fait rustiques.

Avec plus de 2 000 espèces, les euphorbes constituent un énorme groupe extrêmement varié, diversifié. Elles ont une large répartition au niveau mondial, puisqu’on les trouve dans les régions tempérées comme dans les zones tropicales. Elles poussent en Afrique, en Asie, en Europe et sur le continent américain. On trouve de nombreuses espèces en France. La petite Euphorbia peplus est courante dans les jardins, en ville, sur les trottoirs… On peut aussi facilement rencontrer dans la nature Euphorbia helioscopia, Euphorbia amygdaloides, ou Euphorbia cyparissias.

La plupart des euphorbes cultivées sont vivaces, mais il existe également des annuelles (comme Euphorbia marginata), et des bisannuelles (Euphorbia lathyris). Certaines euphorbes sont cultivées en tant que plantes d’intérieur (notamment les espèces succulentes…)

Les euphorbes ont été nommées ainsi en hommage à Euphorbus, médecin du roi Juba II de Maurétanie (1er siècle avant J.-C.). Il aurait découvert les propriétés toxiques et médicinales contenues dans le latex de ces plantes.

Les euphorbes sont véritablement des plantes à part, avec leurs particularités. Elles ont donné leur nom à la famille des Euphorbiacées, parmi lesquelles on trouve les acalypha, les crotons (Codiaeum variegatum), le ricin ou les mercuriales… Ainsi que quelques plantes utilitaires, comme le Manihot esculenta, qui donne le manioc, et l’Hevea, arbre dont le latex est utilisé pour produire le caoutchouc. Les euphorbiacées sont présentes surtout dans les régions tropicales et subtropicales.

 

Planche botanique représentant l'Euphorbe petit-cyprès

Euphorbia cyparissias : illustration botanique

Les euphorbes sont des plantes vraiment polymorphes : elles prennent des formes très diverses. Certaines sont de petites plantes herbacées, au port grêle, d’autres sont arborescentes, atteignant jusqu’à 20 m de haut, d’autres encore ont une forme très similaire aux cactus… Ce qui les rassemble est leur sève, le latex blanc qui s’écoule de leurs tissus. C’est presque leur seul point commun.

Les euphorbes prennent donc des formes extrêmement variées. Concernant les espèces couramment cultivées dans les jardins, les euphorbes characias ont un port arbustif et dépassent parfois 1 m de haut. D’autres au contraire, comme l’Euphorbia myrsinites, ont un port rampant, prostré. Certaines peuvent ainsi être utilisées en couvre-sol. De nombreuses euphorbes, comme l’Euphorbia polychroma, forment de belles touffes bien arrondies. Il est fréquent que les euphorbes aient une silhouette plus large que haute. Elles ont souvent un aspect plutôt volumineux et dense. Les euphorbes cultivées dans les jardins mesurent souvent entre 20 cm et 1,20 m de hauteur.

Quelques euphorbes se distinguent par leur originalité. Ainsi, l’euphorbe milii se démarque par ses rameaux couverts d’épines, et par ses fleurs d’un beau rouge vif. La très colorée Euphorbia pulcherrima (Poinsettia, ou Etoile de Noël) a la particularité de posséder des bractées rouges, très décoratives.

Parmi les succulentes, on peut citer les grandes Euphorbia canariensis et Euphorbia candelabrum, qui ressemblent à des cactus, ainsi que l’Euphorbia ferox, que l’on peut également confondre avec un petit cactus, ou l’Euphorbia obesa, de forme très cylindrique, globuleuse.

Les euphorbes renferment dans leurs tissus un latex blanc, qui s’écoule lorsque l’on casse une tige ou une feuille. Il est très irritant pour la peau, et toxique en cas d’ingestion. Il faut éviter de se frotter les yeux après avoir manipulé la plante.

Suivant les variétés, les euphorbes fleurissent au printemps ou en été. Les plus précoces fleurissent à partir de mars-avril, tandis que la floraison des plus tardives s’achève en août-septembre. L’Euphorbia pulcherrima, aussi appelée Poinsettia, a la particularité de fleurir en plein hiver, ce qui lui vaut son autre nom d’Etoile-de-Noël.

Les euphorbes ont des inflorescences très particulières, assez étranges, appelées cyathes. Elles sont rassemblées en cymes, ressemblant un peu à des ombelles, et sont généralement portées à l’extrémité des tiges dressées. Chaque inflorescence (cyathe) est composée au centre d’une fleur femelle à un style, et de fleurs mâles, chacune avec une étamine. Le tout est entouré par de larges bractées, qui prennent la forme d’une coupe. Les fleurs sont extrêmement réduites, elles n’ont pas de sépales ni de pétales. L’inflorescence compte également quatre à cinq glandes à nectar, souvent en forme de croissant.

Les inflorescences d’euphorbes ont généralement de belles couleurs acidulées, lumineuses et fraiches, dans des tons jaune ou vert vif. L’Euphorbia griffithii (et notamment la variété ‘Fireglow’) porte une floraison éclatante, rouge orangée.

Chez l’Euphorbia pulcherrima, ce ne sont pas les fleurs qui sont décoratives, mais les grandes bractées rouge situées tout autour. Chez d’autres espèces, comme Euphorbia corollata ou Euphorbia fulgens, les bractées entourant la fleur se sont transformées pour prendre la forme de pétales. Les fleurs donnent donc l’impression de disposer de cinq pétales ordinaires. L’espèce Euphorbia hypericifolia se démarque également par un aspect très différent des autres euphorbes ! Elle porte d’innombrables petites fleurs blanches, qui donnent à la plante un style vaporeux et léger. Ce sont, là aussi, les bractées qui sont décoratives.

 

Les fleurs d'euphorbes

La floraison originale des euphorbes ! Euphorbia pekinensis (photo Dalgial), Euphorbia characias (photo Joan Simon), et Euphorbia corollota (photo Joshua Mayer). Les fleurs de l’Euphorbia corollata semblent ordinaires, mais les « pétales » sont en réalité des bractées modifiées, les euphorbes ne possédant pas de pétales ni de sépales.

 

Les feuilles des euphorbes sont simples, non divisées, avec un limbe au bord entier. Elles ont généralement une forme allongée (ovale à linéaire), mais leur taille est extrêmement variable. Elles peuvent être fines ou charnues, épaisses, et sont souvent alternes.

Les euphorbes peuvent être caduques ou persistantes. Certaines espèces perdent leurs feuilles pour l’hiver tandis que d’autres les conservent toute l’année.

L’euphorbe épurge (Euphorbia lathyris) porte des feuilles longues et fines, disposées en croix, de façon très régulière. On apprécie l’Euphorbia myrsinites pour ses superbes feuilles, vert-bleuté, pointues, et disposées en spirale tout autour de la tige. L’euphorbe pythiusa a de petites feuilles très fines, disposées tout autour de la tige, rappelant un peu le feuillage d’un sapin. Certaines euphorbes (notamment les formes succulentes) ont la particularité de porter des épines à la place des feuilles, comme les cactus.

Certaines euphorbes sont vraiment intéressantes pour les couleurs de leur feuillage ! On trouve des variétés panachées, comme ‘Tasmanian Tiger’. L’Euphorbia ‘Ascot Rainbow’ est très colorée : les jeunes feuilles sont rouges, et deviennent ensuite vertes, marginées de jaune. Les feuilles peuvent aussi être pourpres sombres, comme chez l’Euphorbia amygdaloides ‘Purpurea’, ce qui fait joliment ressortir la floraison. Plus surprenant, l’Euphorbia dulcis ‘Chameleon’ a une teinte qui évolue tout au long de l’année, devenant violet pourpré en automne. On apprécie également l’Euphorbia griffithii pour son feuillage qui devient flamboyant en automne.

 

Les feuilles des euphorbes

Le feuillage des euphorbes prend des formes et couleurs variées. Euphorbia lathyris (photo J.H. Mora), Euphorbia amygdaloides ‘Ascot Rainbow’, Euphorbia myrsinites et Euphorbia ‘Black Bird’

 

Certaines euphorbes s’étendent largement grâce à leurs rhizomes traçants. C’est le cas par exemple de l’Euphorbia amygdaloides ‘Robbiae’, qui peut former de belles colonies, ou de l’Euphorbia cyparissias. Il peut être nécessaire de stopper l’expansion de ces euphorbes.

Le fruit de l’euphorbe est une capsule arrondie, attachée sur un pédoncule. Lorsqu’elle est mûre, la capsule explose en s’ouvrant en trois parties, et expulse alors les graines autour de la plante. Il est assez fréquent que ce soient les fourmis qui dispersent les graines, grâce à la présence d’élaïosomes (une excroissance attachée aux graines et appréciée par les fourmis).

 

Les capsules et graines d'euphorbes

Les fruits (capsules) de l’Euphorbia dendroides (photo Gideon Pisanty), et les fruits et graines de l’Euphorbia paralias (photo Roger Culos – Museum de Toulouse)

 

La plupart des euphorbes de jardin sont bien rustiques. Les autres, comme les euphorbes succulentes, peuvent être cultivées en intérieur ou sous serre.

Les principales variétés d'euphorbes

Les variétés qui se plaisent en situation chaude et sèche

Euphorbia characias - Euphorbe arbustive

Fleurit en Juin à Sept.

Hauteur à maturité: 80 cm

Aussi appelée Euphorbe des garrigues, l’Euphorbia characias est une espèce originaire du Bassin méditerranéen, qui offre un feuillage persistant bleuté, un port buissonnant et une floraison printanière, dans des tons vert - jaune.

Euphorbe characias ssp. wulfenii

Fleurit en Mars à Juin

Hauteur à maturité: 90 cm

On apprécie cette euphorbe pour sa floraison lumineuse, vert – jaune, son feuillage bleuté, et sa silhouette buissonnante, plus haute que chez l’espèce type.

Euphorbia characias Tasmanian Tiger - Euphorbe panachée

Fleurit en Avril à Mai

Hauteur à maturité: 80 cm

L’Euphorbe ‘Tasmanian Tiger’ est remarquable pour son feuillage bleuté, largement panaché de blanc crème. Elle offre au printemps une floraison jaune tendre, crème. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Euphorbia myrsinites - Euphorbe de Corse

Fleurit en Mai à Juil.

Hauteur à maturité: 10 cm

L’Euphorbe de Corse se distingue par ses tiges prostrées, partant de la souche et s’étalant au sol. Les feuilles sont bleutées, pointues, et disposées en spirale autour de la tige. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS). Elle est parfaite pour une rocaille !

Euphorbia x martinii Baby Charm - Euphorbe hybride

Fleurit en Avril à Juin

Hauteur à maturité: 30 cm

Il s’agit d’une variété naine de l’Euphorbe de Martin (Euphorbia martinii). Elle offre au printemps des fleurs jaune – vert. Son feuillage est persistant.

 

En sous-bois ou à mi-ombre

Euphorbe amygdaloides Purpurea - Euphorbe des bois pourpre

Fleurit en Avril à Juin

Hauteur à maturité: 55 cm

Cette variété d’Euphorbe des bois offre au printemps une floraison jaune, mise en valeur par un beau feuillage sombre, pourpré, persistant.

Euphorbe amygdaloïdes var. robbiae

Fleurit en Avril à Mai

Hauteur à maturité: 50 cm

Cette euphorbe offre un feuillage vert sombre et une floraison printanière d’un vert acidulé. Il s’agit d’une euphorbe traçante, qui s’étend grâce à ses rhizomes.

Euphorbia polychroma - Euphorbe polychrome

Fleurit en Avril à Mai

Hauteur à maturité: 40 cm

L’euphorbe polychroma constitue une belle touffe bien arrondie, très large. Avec sa floraison acidulée, jaune – vert assez vif, elle est idéale pour apporter de la luminosité à un endroit légèrement ombragé du jardin !

Euphorbia dulcis Chameleon

Fleurit en Mai à Juil.

Hauteur à maturité: 40 cm

On apprécie cette euphorbe pour son feuillage pourpré, qui change de teinte au fil des saisons ! Elle forme une touffe arrondie.

 

Sur un sol frais, voire humide

Euphorbia palustris - Euphorbe des marais

Fleurit en Avril à Juin

Hauteur à maturité: 150 cm

L’euphorbe des marais est une plante vivace au port dressé, à floraison vert-jaune assez vive, et aux feuilles prenant de belles couleurs orangées en automne. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

 

Les autres variétés à découvrir

Euphorbia griffithii Fireglow - Euphorbe orange

Fleurit en Mai à Juin

Hauteur à maturité: 60 cm

Cette euphorbe offre une floraison éclatante, rouge orangé. Elle apprécie les sols plutôt frais, mais drainants, et relativement riches en matière organique.

Euphorbe Ascot Rainbow

Fleurit en Avril à Juin

Hauteur à maturité: 60 cm

Cette variété, obtenue à partir de l’espèce Euphorbia martinii, est remarquable par son feuillage très coloré. Les jeunes feuilles sont rouges, et elles deviennent ensuite vertes, marginées de jaune crème. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Euphorbia lathyris - Euphorbe des Jardins

Fleurit en Juil. à Août

Hauteur à maturité: 90 cm

Il s’agit de l’Euphorbe épurge, ou Herbe à taupes. Elle est originale par ses feuilles disposées en croix autour de la tige. C’est une plante bisannuelle, qui fleurit en été, et a la réputation d’éloigner les taupes.

Euphorbe Petit-Cyprès - Euphorbia cyparissias

Fleurit en Avril à Juil.

Hauteur à maturité: 30 cm

L’Euphorbe petit-cyprès doit son nom à ses petites feuilles linéaires. Elle offre au printemps une floraison vert-jaune. C’est une plante prolifique, qui forme avec le temps un couvre-sol vigoureux. Elle est caduque.

Plantation

Où planter ?

La plupart des euphorbes se plaisent au soleil. Celles aux feuillages pourpres ou rougeâtres prennent de plus belles teintes lorsqu’elles sont en plein soleil. Cependant, quelques espèces, comme Euphorbia amygdaloides ou Euphorbia dulcis sont adaptées à une plantation en sous-bois, à l’ombre ou mi-ombre.

Les euphorbes poussent bien dans un sol assez ordinaire. Elles n’aiment pas l’humidité stagnante et apprécient donc les terrains drainants. N’hésitez pas à apporter des graviers ou du sable grossier afin de faciliter l’infiltration de l’eau. Cependant, Euphorbia palustris se plait dans les terrains humides.

Les euphorbes se contentent très bien d’un sol pauvre. Au contraire, pour la plupart des espèces, mieux vaut éviter les terrains riches en matière organique, à l’exception de l’Euphorbia griffithii et de l’Euphorbia polychroma, qui préfèrent les substrats riches en humus.

Certaines euphorbes s’adaptent très bien à une culture en pot, par exemple pour agrémenter une terrasse ou une cour intérieure.

Pour une culture en rocaille, l’Euphorbia myrsinites est particulièrement adaptée. Pour un sous-bois, choisissez plutôt Euphorbia amygdaloides, l’euphorbe des bois. L’Euphorbia palustris préfère les terrains frais, voire humides.

Reflétant leur véritable diversité, les euphorbes ont des exigences différentes suivant les espèces. Certaines préfèrent la mi-ombre, d’autres les sols un peu plus frais, d’autres encore sont plus adaptées pour une culture en intérieur… Elles apprécient en général les terrains drainants, pauvres et ensoleillés, mais on trouve fréquemment des exceptions ! Il est préférable de bien leur emplacement, car une fois installées, les euphorbes n’aiment pas être déplacées.

 

Quand planter ?

Les euphorbes se plantent en automne. Cela leur permet de commencer à s’installer avant l’hiver, et s’épanouir au printemps. Il est aussi possible de les planter au printemps, à partir du mois d’avril. Dans tous les cas, intervenez en dehors des périodes de gel.

 

Comment planter ?

 

En pleine terre :

  1. Creusez un trou de plantation, de deux à trois fois la taille de la motte. Ajoutez si besoin un peu de sable grossier ou de graviers afin d’améliorer le drainage.
  2. Sortez la motte de son pot, et placez-la dans le trou de plantation.
  3. Replacez la terre tout autour.
  4. Tassez délicatement, avec le plat de la main.
  5. Arrosez généreusement.

 

En pot :

  1. Choisissez un grand pot, si possible en terre cuite.
  2. Installez au fond une couche de graviers, de tessons de pot ou de billes d’argiles, afin de permettre à l’eau de s’évacuer plus facilement.
  3. Placez dans le pot un substrat drainant (par exemple, terreau et sable grossier)
  4. Installez votre euphorbe.
  5. Replacez le substrat tout autour.
  6. Arrosez.

 

La floraison orangée de l'euphorbe griffithii

Euphorbia griffithii ‘Dixter’ (photo Christopher)

 

Entretien

La plupart des euphorbes sont relativement résistantes à la sécheresse, et se satisfont d’arrosages peu fréquents. Elles redoutent l’excès d’humidité en hiver. Contentez-vous d’arroser en période de sécheresse prolongée. Les besoins diffèrent cependant d’une espèce à une autre. Par exemple les euphorbes à feuillage léger et fin nécessiteront un peu plus d’eau que celles à feuilles charnues, ou que les espèces succulentes, ces dernières se comportant comme des cactus, en stockant l’eau dans leurs tissus.

Les euphorbes n’ont pas besoin d’engrais, car la majorité d’entre elles poussent assez bien dans des sols pauvres. Il est donc également inutile d’apporter du compost, à l’exception de quelques espèces comme Euphorbia griffithii ou Euphorbia polychroma, qui se plaisent dans les terrains riches en humus.

Certaines espèces au port traçant, comme l’Euphorbia amygdaloides ‘Robbiae’, nécessitent parfois d’être contenues pour limiter leur expansion. De même, si vos euphorbes ont tendance à se ressemer spontanément, vous pouvez couper les fleurs fanées pour empêcher l’apparition des graines.

La plupart des euphorbes de jardin sont relativement rustiques, et n’ont donc pas besoin d’une protection hivernale. Si vous cultivez d’autres espèces, notamment les euphorbes succulentes, vous pouvez les rentrer sous abri pour l’hiver afin de les protéger du froid.

Vous pouvez désherber et retirer les semis spontanés qui apparaissent aux pieds de vos euphorbes. Nous vous conseillons également d’installer une couche de paillage pour limiter les désherbages.

Si vous les cultivez en pot, pensez à rempoter vos euphorbes de temps en temps (tous les un à deux ans), au printemps.

 

Taille :

Chez certaines euphorbes, comme l’Euphorbia characias, il est préférable d’effectuer une taille une fois la floraison terminée. Rabattez les tiges qui ont fleuri en les coupant près du niveau du sol.

Chez les espèces caduques comme l’Euphorbia griffithii, vous pouvez nettoyer les touffes en fin d’hiver, pour enlever les parties mortes ou desséchées.

Attention au latex : les euphorbes renferment dans leurs tissus un suc laiteux toxique et irritant pour la peau. Nous vous conseillons d’utiliser des gants, et de ne surtout pas vous frotter les yeux après avoir manipulé la plante.

Les maladies et ravageurs

Les euphorbes peuvent être atteintes par le Botrytis. Aussi appelée pourriture grise, cette maladie est causée par un champignon et apparait généralement à cause d’un excès d’humidité, dû à un terrain trop lourd. Un environnement confiné favorise également cette maladie. De même, dans un substrat trop peu drainant, il est possible que les racines de l’euphorbe pourrissent. Les euphorbes, et notamment Euphorbia cyparissias, peuvent aussi être atteintes par la rouille. Cette maladie cryptogamique se repère par l’apparition de taches couleur rouille sur le feuillage. Vous pouvez traiter en utilisant une décoction de prêle.

Concernant les parasites et ravageurs, les euphorbes peuvent être attaquées par les pucerons. Ils piquent les tissus et prélèvent la sève de la plante, l’affaiblissant en même temps. Pour vous en débarrasser, nous vous conseillons de pulvériser du savon noir sur le feuillage. Les euphorbes cultivées en intérieur peuvent parfois être atteintes par les mouches blanches, ou aleurodes. Enfin, vous pouvez aussi voir apparaître sur vos plantes des cochenilles farineuses, mais cela concerne surtout les euphorbes succulentes.

Multiplication

Semis

Les euphorbes (notamment Euphorbia characias) ont tendance à se ressemer spontanément. Les espèces annuelles peuvent être semées directement en place, en pleine terre, tandis que les vivaces se sèment plutôt en caissette, sous châssis. Le semis s’effectue au printemps. Il est assez facile à réussir.

  1. Prenez une caissette ou une terrine, et remplissez-la avec un terreau à la fois léger et pauvre, sans engrais.
  2. Arrosez pour que le substrat soit bien humide.
  3. Semez les graines en les répartissant à la surface.
  4. Recouvrez-les avec une couche de terreau tamisé (pas plus de deux fois la taille des graines).
  5. Tassez légèrement.
  6. Arrosez en pluie fine.
  7. Placez votre semis sous un châssis froid, à un endroit lumineux mais sans soleil direct. La température doit être comprise entre 18 et 22 °C.

Le substrat doit rester légèrement humide jusqu’à la germination. Vous pouvez éventuellement couvrir la caissette avec un film plastique pour l’empêcher de se dessécher.

 

Bouturage

Vous pouvez bouturer les euphorbes au printemps, vers avril-mai, ou en fin d’été pour l’Euphorbia characias (après la floraison). Les euphorbes étant très diverses, l’exemple suivant convient surtout pour l’Euphorbia characias et pour les espèces proches.

  1. Préparez un pot, que vous remplirez avec un substrat drainant (un mélange de terreau et de sable grossier).
  2. Prélevez une jeune pousse, si possible à la base de la plante. La tige doit mesurer entre 7 et 10 centimètres de longueur.
  3. Placez-la dans de l’eau tiède afin de stopper l’écoulement de la sève.
  4. Supprimez les feuilles placées à la base de la tige, pour ne laisser que celles situées sur la partie supérieure.
  5. Plantez la tige dans le substrat.
  6. Placez le pot à un emplacement lumineux, sans soleil direct, et maintenez le substrat légèrement humide jusqu’à ce que la bouture commence à pousser.

 

Division de touffes

Les euphorbes vivaces peuvent être multipliées par division. Cette opération peut s’effectuer en automne ou en fin d’hiver (mars), pour les espèces comme Euphorbia characias ou Euphorbia griffithii.

Commencez par déterrer la souche en la soulevant à l’aide d’une fourche-bêche. Séparez les touffes en prélevant des jeunes pousses qui possèdent quelques racines à chaque fois. Replantez-les ensuite à un nouvel emplacement, puis arrosez.

Association

Les euphorbes peuvent être intégrées dans un massif avec d’autres vivaces. Plantez-les par exemple aux côtés d’ancolies, d’alchémilles, de géraniums vivaces, ou de polémoniums, et en compagnie de petits arbustes. Nous vous conseillons de favoriser les floraisons acidulées !

 

Des idées d'association au jardin : Euphorbes, tulipes et giroflées

Quelques exemples d’associations avec des euphorbes ! Euphorbia characias ssp. wulfenii, Erysimum ‘Bedder Scarlet’, Erysimum ‘Bedder Vulcan Brune’ / Euphorbia ‘Black Bird’ et Tulipe double ‘Britt’ / Euphorbia polychroma et Tulipe ‘West Point’ (photo Andrew Lawson – Garden Collection – Biosphoto)

 

Les euphorbes sont idéales pour intégrer un jardin de style méditerranéen ! Choisissez pour cela des espèces comme Euphorbia characias ou Euphorbia myrsinites. Mariez-les éventuellement à des plantes grasses, succulentes, et à des plantes aromatiques. Plantez-les par exemple avec du thym, de la lavande, des phlox, de la sauge de Jérusalem, des sédumsRéalisez une rocaille méditerranéenne, un jardin sec à dominante minérale, qui aura l’avantage de ne nécessiter que très peu d’entretien !

Vous pouvez aussi réaliser une composition en installant les euphorbes dans un large pot en terre cuite, en compagnie de plantes grasses, cactus, sédums ou joubarbes…

Les euphorbes à l’aspect assez sauvage, comme Euphorbia amygdaloides ou Euphorbia palustris, sont parfaites pour intégrer un massif naturaliste ! Associez-les avec des graminées, lysimaques, lin, campanules ou benoîtes… Toujours dans un style très naturel, certaines euphorbes peuvent aussi s’intégrer dans un jardin de sous-bois. C’est le cas de l’Euphorbia polychroma, qui est idéale pour éclaircir un coin d’ombre. Plantez-la en compagnie de fougères, hostas, brunneras, Sceaux de Salomon… Profitez aussi des superbes fleurs bleues des Jacinthes des bois (Hyacinthoides non-scripta) !

Une idée d'association pour les euphorbes - Jardin naturaliste

Les euphorbes peuvent s’intégrer dans un jardin de style naturaliste. Un exemple d’association avec Euphorbia schillingii, Achillea ‘Terracotta’, Cosmos atrosanguineus et astrances. / Cosmos atrosanguineus / Astrantia major ‘Rosea’ / Euphorbia schillingii

 

Vous pouvez également choisir de jouer sur les couleurs, par exemple en privilégiant les teintes qui tranchent avec le vert-jaune des euphorbes. Ou en intégrant des plantes aux feuillages colorés, qui répondent aux teintes des euphorbes… N’hésitez pas à profiter de la grande palette de couleurs offerte par les heuchères !

Les euphorbes peuvent aussi trouver leur place dans un massif exotique. C’est le cas notamment de l’Euphorbia characias, ou encore de l’Euphorbia griffithii, aux teintes flamboyantes. Elles se marient bien avec du ricin, des phormium, cordyline, des agaves, ou des colocasia… Privilégiez les feuillages exubérants et les floraisons aux tons chauds.

Questions fréquentes

Le feuillage de mon euphorbe porte des taches orangées ! Que faire ?

Elle est sans doute atteinte par la rouille, une maladie cryptogamique qui touche quelques espèces comme Euphorbia cyparissias ou Euphorbia griffithii. Réduisez les arrosages, car cette maladie est favorisée par l’humidité, et traitez si besoin avec du purin de prêle ou une solution à base de soufre.

Le saviez-vous ?

  • Une euphorbe pour chasser les taupes ?

L’Euphorbia lathyris, ou Euphorbe épurge, a la réputation de repousser les taupes. Cependant, elle ne les fait pas fuir lorsqu’elle est simplement plantée : pour être efficace, il faut couper et introduire des branches dans les galeries. Le latex, contenu dans les tiges, irritera le museau des taupes.

 

  • Euphorbe ou cactus ?

Certaines euphorbes ont dû s’adapter au soleil et à la sécheresse en développant les mêmes stratégies évolutives que les cactus. Leurs tissus se sont gonflés, les tiges sont devenues succulentes, permettant de stocker l’eau. Les feuilles ont été remplacées par des épines. On appelle ce phénomène la convergence de formes. Les cactus se repèrent à la présence d’aréoles (petites excroissances arrondies) à la base des épines, tandis que les euphorbes n’en ont pas. Les euphorbes ont un latex blanc qui apparait à la moindre plaie, tandis que chez les cactus la sève est plutôt transparente.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile (1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire