Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
hiver : que faire au jardin ?
conseil

Que faire au jardin en hiver ?

Tous les gestes et travaux de saison

L’hiver est là ! Les jours sont courts, le froid s’est invité pour quelques mois et les périodes de gel ne sont pas rares. La neige peut, plus ou moins souvent, draper le jardin d’un manteau blanc. Le soleil montre parfois son nez, et même si son rayonnement est limité, il met du baume au cœur du jardinier. Mais, au jardin, l’hiver ne rime pas forcément avec inaction !

Qu’il s’agisse de vos massifs, de vos arbustes ou de vos arbres, c’est le bon moment pour tailler, nettoyer ou bouturer vos plantes fétiches. L’hiver est aussi la période idéale pour faire le point, imaginer et concevoir vos futures plantations, réparer vos aménagements ou en débuter de nouveaux ou encore entretenir votre matériel. Bref, les tâches ne manquent pas !

Je vous propose dans cet article une check-list de tout ce que vous pouvez faire au jardin, par tous les temps (ou presque), entre décembre et mars.

Les bons gestes au jardin par temps sec et sans gel

S’occuper de ses massifs

  • Poursuivez ou terminez le désherbage de vos massifs, ils seront ainsi prêts dès la reprise de la végétation au printemps. Optez pour des solutions de désherbage respectueuses de l’environnement.
  • Paillez la terre nue avec les dernières feuilles mortes ou du compost par exemple. Cette technique présente de nombreux avantages, parmi lesquels une protection contre le froid ou la pousse des mauvaises herbes, ainsi qu’une amélioration de votre sol.
  • Évitez de couper les tiges des vivaces ou graminées séchées avant la fin de l’hiver. Non seulement elles prennent une dimension poétique lorsque le givre souligne leurs silhouettes, mais elles protègent également les souches du froid. Elles représentent enfin une source de nourriture (graines) et un abri pour toute une faune auxiliaire.
  • Arrachez les ronces sauvages qui auraient pu se développer dans l’année (dans les massifs ou les haies). Ne vous contentez pas de les couper, mais assurez-vous d’extraire leurs racines.
le jardinage en hiver

Désherbez, paillez et ne coupez pas systématiquement les fleurs fanées

Plantez et multipliez vos plantes

  • Plantez arbres, arbustes et rosiers, dans les massifs ou en haies. Vous pouvez les choisir à racines nues (uniquement disponibles à cette période), en containers ou en mottes. Si vous hésitez, consultez notre article sur les différents conditionnements, leur avantages et leurs inconvénients.
  • Plantez les conifères, qui ont alors le temps de bien s’installer avant la saison prochaine.
  • Procédez également à la plantation des hellébores, ces vivaces faciles et indispensables pour égayer l’hiver et le début du printemps de leur fleurs aux coloris très variés.
  • Mettez en place les derniers bulbes printaniers (narcisses, alliums, crocus…) pour qu’ils puissent fleurir dès le printemps prochain. S’ils n’ont ni pourri ni séché, il est en effet encore temps de les planter. La plupart des lis peuvent même être installés jusqu’en mars.
  • Bouturez à bois sec vos arbres et arbustes, afin de pouvoir les installer ailleurs ou les offrir. Pour maîtriser cette méthode de multiplication, consultez notre article sur les différentes techniques de bouturage.

Taillez et soignez vos arbres et arbustes

  • Taillez vos arbres et arbustes d’ornement à floraison estivale (ceux à floraison printanière sont à tailler après la floraison), ainsi que les rosiers remontants , pour leur conserver une belle silhouette et assurer de belles floraisons et/ou fructifications.
  • Taillez vos arbres fruitiers, en adaptant la technique selon le sujet : basse-tige, haute-tige, en palmette… chaque cas présente quelques spécificités. Chaulez également les troncs pour lutter contre les parasites éventuels.
  • Si nécessaire, élaguez les arbres qui ont pris trop d’ampleur, sont devenus gênants ou montrent des signes de faiblesse. En repos végétatif, ils supportent mieux cette opération. Mais attention à garder la main légère et à respecter leur silhouette. Avant de vous lancer, lisez les mises en garde d’Olivier dans son article : Élagage des arbres, halte au massacre !
  • Sortez vos plantes les moins rustiques (agrumes, cactées…) quelques heures en journée, s’il ne gèle pas, pour leur faire prendre le soleil.
  • Enveloppez (sans étouffer!) celles qui restent à l’extérieur d’un voile d’hivernage si une période de froid marqué est annoncée, et pensez à enlever cette protection dès que le thermomètre remonte en positif.
  • Ouvrez la serre quelques heures s’il fait beau, pour l’aérer et limiter la condensation (et le risque d’apparition des maladies). Refermez-là pour conserver la chaleur accumulée avant la tombée du jour.
  • Après une longue période de fort gel, et si la pluie reste absente, profitez du redoux pour arroser modérément vos plantes, surtout les persistantes, afin qu’elles puissent s’abreuver.
  • Installez des réserves de nourriture pour les oiseaux, sous forme de boules de graisse ou de graines, ainsi que des coupelles d’eau. Découvrez comment prendre soin de ces précieux auxiliaires dans l’article de Virginie, « Nourrir les oiseaux du jardin en hiver« .

le jardinage en hiver

Vérifiez et réparez vos aménagements

  • Réparez vos allées, murets et autres éléments maçonnés ou créez-en de nouveaux, en surveillant la météo. Si de la pluie est annoncée, reportez vos travaux de quelques jours. Les structures en bois ou en pierres sèches supportent pour leur part la pluie.
  • Préparez les tranchées destinées à accueillir des réseaux enterrés (arrosage, électricité). Vous n’aurez plus qu’à procéder à la mise en place le moment venu.
  • Ôtez les mousses de vos structures en bois (pergolas, arches…), repeignez-les au besoin, et remplacez les éléments endommagés. Les grimpantes peuvent alors être détachées de leur support pour faciliter ces opérations. Profitez-en pour les tailler et remplacer les attaches fatiguées.

Travaux pour les jours pluvieux, neigeux ou très froids

Préparez la prochaine saison !

  • Faites le point sur les plantes à déplacer ou à ajouter. La saison passée a peut-être mis en évidence des associations malheureuses, dans les formes, les couleurs ou les époques de floraison. L’hiver est une saison qui laisse plus le temps au jardinier de repenser ses massifs.
  • Dressez la liste de vos envies, des futures plantations qui rendent votre jardin un peu plus beau chaque année, et feuilletez les catalogues afin de préparer vos commandes.
  • Dans le même esprit, faites une liste des plantes à diviser dès le début de la prochaine. Une fois embarqué dans la frénésie du printemps, on est vite dépassé.
  • Concevez vos nouveaux massifs. Certains jardiniers avancent à l’instinct. D’autres ont besoin de faire des plans précis sur leurs futurs aménagements. Quelle surface pour mon nouveau massif ? Y aura-t-il une structure pour des plantes grimpantes ? Quelle sera  l’exposition ? Quelle est la nature de mon sol ? Comment choisir les bonnes plantes pour que mon massif soit beau du printemps à l’hiver ? Autant de questions qui influencent le choix des végétaux à implanter. Si vous manquez d’idées, commencez par lire l’article d’Ingrid qui vous donne des conseils pour créer un beau massif de vivaces.

Entretenez votre matériel

  • Procédez à la révision de vos appareils électriques et thermiques (tondeuse, taille-haie, broyeur…). Lames à aiguiser ou à changer, vidange, graissage… Si vous faites appel à des professionnels, confiez-leur votre matériel le plus tôt possible, afin d’éviter le rush de fin d’hiver.
  • Nettoyez, aiguisez et graissez votre petit matériel (sécateur, bêche…) pour être prêt à intervenir dès les premiers beaux jours.
  • Nettoyez et désinfectez vos pots. Ils seront ainsi à même d’accueillir vos nouvelles potées ou vos semis.
le jardinage en hiver

L’hiver est le bon moment pour effectuer l’entretien du matériel

Surveillez votre jardin

  • S’il a neigé, secouez les branches des arbres et arbustes persistants. La neige est un bon isolant contre le froid, mais elle représente un poids important qui peut casser les branches ou brûler certains feuillages. Michael vous explique tous les bienfaits et les dangers de la neige au jardin dans son article.
  • Si vous avez un bassin qui accueille des poissons, ne laissez pas le gel recouvrir toute la surface de l’eau. Pour laisser les échanges gazeux se poursuivre, une partie, même petite, doit être préservée. Dans tous les cas, ne cassez jamais la glace, l’onde de choc étant en effet néfaste pour vos pensionnaires. Si vous ne disposez pas d’un système de cloche anti-gel (ou équivalent), une solution simple existe. Faites bouillir une grande casserole d’eau, que vous posez ensuite à la surface du bassin jusqu’à ce que le gel ait totalement fondu. Prenez garde à ne pas laisser tomber la casserole au fond du bassin ! Renouvelez l’opération chaque jour si nécessaire.
  • Hormis pour les esturgeons, cessez tout apport de nourriture pour vos poissons en hiver.
  • Débutez vos premiers semis d’annuelles ou de vivaces en fin d’hiver, sous abri et au chaud. Les jeunes plants rejoindront vos massifs dès les dernières gelées passées et fleuriront dans l’année pour nombre d’entre eux. Pour maîtriser cette technique, lisez l’article de Virginie sur les semis de graines annuelles.

→ Enfin, dans tous les cas, prenez aussi le temps de profiter de votre jardin et de sa beauté en hiver. Certains végétaux prennent une nouvelle dimension sous le givre ou la neige, mais pour peu que vous ayez sélectionné les plantes adéquates, un décor haut en couleurs et en parfums peut également s’offrir à vous pendant toute la saison ! Arbres et arbustes aux écorces décoratives et colorées ou à floraison précoce, parfois même parfumée, vivaces et bulbes qui bravent le froid, graminées à la présence hivernale affirmée, sans parler des persistants et des conifères, dont certains fleurissent ou changent de couleur à cette période… la palette pour composer de superbes scènes à la « mauvaise » saison est incroyable !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 5 sur 5)

Une réflexion au sujet de « Que faire au jardin en hiver ? »

Laisser un commentaire