Jardinez au naturel avec les rosiers botaniques et sauvages

Jardinez au naturel avec les rosiers botaniques et sauvages

Leurs multiples atouts au jardin !

Sommaire

Mis à jour le 29 Avril 2024  par Gwenaëlle 5 min.

À l’heure d’un jardin qui se veut de plus en plus naturel, les rosiers naturels, botaniques ou sauvages, à fleurs d’églantine et autres rosiers galliques ont le vent en poupe. Ces rosiers à fleurs toutes simples jouent de leurs charmes avec un parfum souvent délicat. Ils s’affirment comme des valeurs sûres et présentent des qualités indéniables dont la frugalité et la facilité de culture. S’ils sont à floraison unique à partir de mai, juin ou juillet, on apprécie leur robustesse et leur faculté à pousser dans des zones difficiles, mais aussi leurs fruits très décoratifs.

Célébrons ces biens jolies roses et retrouvons leurs qualités précieuses pour nos jardins avec les roses galliques, blanches, rugueuses… et tant d’autres !

Difficulté

Une belle simplicité

Ce que l’on aime avant tout chez les rosiers sauvages, c’est leur air complètement naturel, leurs petites fleurs aux couleurs fraiches et une élégance toute en discrétion. Ils fleurissent de façon éphémère car ils sont non remontants, mais d’une générosité incroyable, souvent pendant un bon mois.

Loin du côté propret et sophistiqué des fleurs turbinées, la plupart de ces rosiers présentent des corolles à 5 pétales, comme les rosiers galliques (Rosa gallica), et des fleurs de petite dimension (généralement entre 3 et 4 cm, légèrement plus grandes chez les Rosa rugosa). Beaucoup moins précieux que les rosiers dits modernes, les rosiers à fleurs d’églantier sont d’une belle simplicité et offrent un port souple. Ce sont les candidats parfaits des jardins naturels, des jardins de campagne et champêtres. Ils sont indispensables dans un jardin de type romantique !

rosiers sauvages, rosiers botaniques

Des beautés sauvages du blanc pur au rouge éclatant : Rosa rugosa ‘Alba Plena’, Rosa damascena, Rosa moyesii, Rosa canina, Rosa gallica

Des roses bonnes pour la biodiversité

Les rosiers sauvages et botaniques ont l’avantage d’être souvent mellifères : ils attirent les abeilles, mais aussi les bourdons et même la petite faune du jardin. Parmi eux, on retrouve Rosa rubrifolia (ou Rosa glauca) et Rosa canina qui sont riches en pollen uniquement, ce qui est le cas de beaucoup de rosiers sauvages qui ne contiennent pas de nectar. D’origine indigène pour certains comme l’églantier, ils sont une source de nourriture pour tous les pollinisateurs du jardin. Rosa hugonis d’origine chinoise est quant à lui un très beau rosier botanique mellifère avec ses belles fleurs jaune pâle en coupe.
La fructification de fin d’été et automnale chez ce type de rosiers est particulièrement grosse et fait le bonheur des oiseaux (mais aussi du jardinier, car ils restent longtemps sur l’arbuste) : ce sont les cynorrhodons, aussi appelés églantiers (le fameux gratte-cul chez Rosa canina). C’est le cas tout particulièrement à nouveau chez les Rosa rugosa, les Rosa canina (églantiers), et Rosa rubrifolia (ou Rosa glauca).

roses sauvages attirent abeilles

Rosa hugonis, Rosa glauca et cynorrhodons de Rosa canina

Des rosiers tout terrain

Cultivés depuis des siècles, c’est la résistance et la robustesse de ces rosiers sauvages qui fait aussi tout leur attrait. Leur système racinaire est très développé et profond, garantissant une adaptation à de nombreux sols et à des conditions de culture difficiles. Ce type de rosier sera ainsi généralement très tolérant aux hivers rigoureux et climats rudes. On peut les employer sans crainte dans des terres ingrates, et aussi bien en bord de mer qu’en montagne.
Originaires du proche et Moyen-Orient, les roses galliques ont conservé une grande aptitude à pouvoir pousser sous la sécheresse et dans des sols pauvres et rocailleux. De nombreux rosiers naturels vont également apprécier des terrains pauvres et sableux comme Rosa pimpinellifolia (ou Rosa spinosissima), mais aussi Rosa rugosa ‘Alba’ ou des variétés horticoles comme Rosa rugosa ‘Roseraie de l’Haÿ’. Les rosiers rugueux et les rosiers rubrifolia (Rosa glauca) sont, eux aussi, parfaits en bord de mer, acceptant très bien les embruns, les vents et un sol généralement ingrat. On pourra également implanter sans souci en jardin sec certains rosiers robustes comme le rosier sempervirens.

En montagne, on peut compter sur des espèces d’origine chinoise, comme Rosa moyesii et ses variétés, ou encore les rosiers rugueux (encore eux !) comme le Rosier rugosa x ‘Frau Dagmar Hastrup’, à la ravissante floraison rose pâle.

Enfin, plus que chez les rosiers « classiques », on pourra installer ces rosiers d’allure sauvage dans des situations mi-ombragées, vu leur comportement dans leur environnement naturel, souvent en lisière de haie.

rosiers botaniques sauvages resistants

Rosa pimpinellifolia et Rosa rugosa x Frau Dagmar Hastrup » (© F.D. Richards)

... et résistants aux maladies

Les rosiers botaniques et sauvages ont une autre corde à leur arc : ils sont robustes et très fiables. Peu de problèmes à noter sur ces ancêtres de nos roses modernes, car leur feuillage souvent épais résiste bien aux maladies fréquentes sur les rosiers. Ils s’avèreront toutefois toujours un peu plus sensibles aux tâches foliaires notamment, dans les régions fortement arrosées. Ce sont les rosiers sauvages qui servent d’ailleurs de porte-greffe à un grand nombre de rosiers modernes, tant ils s’avèrent rustiques (comme l’églantier-Rosa canina), mais surtout peu sensibles à l’oïdium et vigoureux (comme Rosa multiflora), et aussi adaptables aux sols calcaires.
Parmi ces rosiers à la santé de fer et particulièrement sains : Rosa rubiginosa à fleurs roses et étamines jaunes, les rosiers rugueux (Rosa rugosa) réfractaires aux maladies fongiques, Rosa pimpinellifolia à fleurs blanches, ou encore Rosa x moschata ‘Mozart’…. entre autres.

Ce type de rosiers sauvages parvient ainsi à vivre très longtemps dans les jardins : jusqu’à 300 ans pour les rosiers églantiers !

→ Lire aussi : Pourquoi les rosiers sont-ils greffés ?

rosiers naturels sauvages qualites

Rosa multiflora et Rosa rubiginosa

Un parfum subtil

Ce ne sont certes pas les plus parfumés, qualité qui a été au fil des années recherchée et développée par les hybrideurs de rosiers modernes. Mais certains rosiers botaniques ou sauvages dévoilent un parfum très agréable. C’est le cas de Rosa arvensis (syn. Rosa candida), l’églantier des champs à fleurs blanches, de Rosa sempervirens, aux adorables fleurs crème, mais surtout Rosa gallica var officinalis dite rose de Provins qui est l’un des plus parfumés, distillant des notes de rose ancienne. N’oublions pas Rosa rubiginosa (et ses hybrides), mais aussi les hybrides de rosiers musqués comme le sublime Rosa x moschata ‘Francis F Lester’, un rosier liane à l’explosion de fleurs blanches courant mai-juin, ou Rosa x moschata ‘Millie Fleur’. Rosa rugosa ‘Rubra’ et Rosa luciae, un rosier botanique à fleurs blanches contrasté d’étamines dorées, sont aussi à retenir pour un jardin aux effluves délicates !

→ Lire aussi Le parfum des roses

Roses sauvages parfumees, rosiers sauvage botaniques parfum

Rosa gallica var officinalis, Rosa x moschata ‘Francis F Lester’ et Rosa rugosa ‘Rubra’

Des rosiers sans entretien... ou presque

On retrouve de très nombreuses espèces de rosiers naturels qui sont peu exigeants côté entretien. Dans la nature, ils ne reçoivent en effet aucun soin, et fleurissent année après année… On prendra garde cependant à éliminer les drageons (plus courants sur ces rosiers sauvages) ainsi que les bois morts. Ce type de rosiers généreux et prolifiques gagne aussi à être limité dans leur encombrement, selon leur emplacement. De nature frugale, vous éviterez de leur apporter une fertilisation excessive.

Le Rosier toujours vert (Rosier sempervirens) à petites fleurs blanches ne demande carrément pas de taille, et il est dans ce sens bien utile pour former une haie champêtre. Les Rosa rugosa, Rosa canina, Rosa chinensis, Rosa glauca peuvent se passer, eux aussi, de taille.

rosier des champs, rosier sauvage sans entretien

Rosa arvensis : une beauté blanche pour jardinier pressé !

Commentaires

Rosa gallica Versicolor
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.