Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Planter et entretenir un dicentra en pot
conseil

Cultiver un Coeur de Marie en pot

Tout pour réussir le Dicentra en pot

Le Cœur de Marie est l’une des plantes à la fleur en forme de cœur rose la plus connue. Vivace d’ombre fraiche par excellence, le Dicentra spectabilis est adapté à la culture en pot. En compagnie d’autres potées, le Cœur de Jeannette ou Cœur saignant embellira votre terrasse ou votre balcon ombragé et vous pourrez profiter de ses belles fleurs aux différents coloris : blanc, rose ou rouge. Retrouvez tous nos conseils pour savoir où, quand et comment planter le Cœur de Marie en pot !

Découvrez également tout ce qu’il faut savoir sur le Coeur de Marie : plantation, culture et association

coeur de Marie, coeur de Jeannette, floraison, fleurs, rose

Quel type de pot choisir ?

Le Cœur de Marie se plante en solitaire dans un pot. Le contenant doit être d’environ 40 cm de profondeur et de largeur, afin que le Dicentra se sente à l’aise. Idéalement, préférez les pots en terre cuite percés qui sont plus respirants que les pots en plastique. S’il n’y a pas de trou d’évacuation dans le fond, percez-le afin d’assurer l’évacuation du surplus d’eau d’arrosage et ainsi éviter le pourrissement des racines.

Quelle terre pour le Cœur de Marie en pot ?

Le Cœur de Marie préfère les substrats bien drainés, humifères (riche en humus) et qui restent frais en été, car la sécheresse lui est fatale. De plus, il a un faible pour les terres neutres ou acides. Préparez un mélange à parts égales de terre de jardin, de sable et de terreau pour pots et jardinières (ou compost). Le Dicentra craint également les excès d’eau, trop d’humidité au niveau de ses racines risque de l’étouffer et de lui provoquer des maladies cryptogamiques.

Quelle variété choisir ?

Les variétés à port compact sont les candidates parfaites pour une culture en pot. En voici trois au feuillage vert grisâtre :

Certains Cœurs de Marie ont tendance à s’étaler et peuvent également être cultivés en pot :

coeur de Marie, coeur de Jeannette, coeur sanglant, variétés adaptées à la plantation en pot

Dicentra ‘Ivory Hearts’, De même gabarit, Dicentra ‘King of Hearts’, Dicentra formosa ‘Bacchanal’ et Dicentra cucullaria (photo Wikipédia)

Quand et comment planter le Cœur de Marie en pot ?

Période de plantation

La plantation du Cœur de Marie en pot se fait de préférence au début du printemps, d’avril à mai, lorsque tout risque de gel est écarté et avant les périodes de sécheresse. Il est également possible de le planter à l’automne, de septembre à octobre, avant les premières gelées. La plante est en dormance durant tout l’hiver et ne se développera qu’au printemps suivant.

coeur de Jeannette, quand et comment planter, contenant

Jeunes Cœurs de Marie prêts à être plantés en grands pots (photo Leonora Enking – Flickr)

Plantation

  • Chassez l’air piégé dans la motte en la plongeant quelques minutes dans un seau d’eau. Plus aucune bulle ne doit remonter à la surface.
  • Installez une couche drainante de billes d’argile ou de gravier au fond du contenant.
  • Recouvrez de substrat et formez un trou pouvant accueillir votre plante.
  • Dépotez délicatement votre Dicentra, car ces racines sont fragiles et plantez-le.
  • Comblez les espaces vides avec votre mélange.
  • Tassez et arrosez généreusement.

Quelle exposition pour le Cœur de Marie en pot ?

Le Cœur de Marie apprécie les expositions à mi-ombre. Ainsi, son substrat reste frais et sa floraison est assurée par la luminosité tamisée. Il peut supporter le soleil doux en début de matinée ou en fin de journée, mais pas les rayons brûlants en milieu de journée. Très rustique, cette vivace résiste à des températures basses allant jusqu’à -15°C, voir plus selon le cultivar et en situation abritée. Les variétés les moins rustiques sont à protéger des vents dominants et froids, par exemple en les plaçant contre mur.

Comment entretenir un Cœur de Marie en pot ?

L’arrosage

L’arrosage d’un Dicentra planté en pot est primordial. Soyez rigoureux, la terre ne doit jamais se dessécher, ni être gorgée d’eau ! Videz la soucoupe de votre pot si l’eau y stagne, surtout en hiver. Durant le premier printemps et été, les arrosages doivent être réguliers, 1 à 2 fois par semaine selon votre région. Observez l’état de votre plante et touchez le substrat. Disposez un paillage pour garder le terreau frais. Lorsque le Cœur de Marie entre en dormance après la floraison, le feuillage jaunit, les arrosages peuvent alors être espacés jusqu’à la reprise de la végétation au printemps suivant. Évitez également d’arroser son feuillage, cela peut provoquer des maladies cryptogamiques (champignons).

coeur de Jeannette, coeur de Marie, coeur sanglant, feuillage, croissance

Reprise de la végétation au printemps (photo Erutuon – Flickr)

Les apports d’engrais

Pour le Dicentra, l’apport de fertilisant doit se faire après la floraison. Une fois par an, enrichissez son pot en surface avec un compost bien décomposé ou un engrais organique à libération lente. Un substrat trop nourri avant l’apparition des fleurs ferait fortement développer son feuillage, au détriment de sa floraison.

La taille

Tout au long de la floraison, supprimez les tiges fanées ayant porté des fleurs. Coupez-les au sécateur à quelques centimètres au-dessus du substrat. Cela favorisera la production de nouvelles fleurs. Le Cœur de Marie n’a pas besoin d’être taillé. Cependant, pour un aspect esthétique sur votre balcon ou terrasse, vous pouvez rabattre la touffe après la floraison. Pour cela, attendez que le feuillage soit entièrement jauni en milieu d’été. La plante aura alors eu le temps de stocker de l’énergie dans ses racines pour sa croissance l’année suivante.

Le rempotage

Le Cœur de Marie a des racines rhizomateuses fragiles et cassantes, il faut donc éviter de le rempoter pour ne pas compromettre sa floraison. Cette vivace n’aime pas être dérangée. Dès le départ, prévoyez un contenant assez grand lors de la plantation. Un minimum de 30 cm de profondeur est obligatoire, 40 cm est l’idéal.

L’hivernage

Les plantes en pot sur une terrasse ou un balcon sont plus sensibles au froid que les plantes en pleine terre. Si vous êtes dans une région aux hivers rudes, hivernez votre pot dans un local non chauffé et lumineux, comme un garage avec fenêtres ou une véranda, avant l’arrivée des grands froids. Au Sud de la Loire, votre pot peut rester en extérieur. Rajoutez du paillage organique au pied de votre Dicentra, car avec le temps le paillis se dégrade. Bannissez le paillage à base de pin qui acidifie le sol. Une couche de 7 cm suffit. Placez votre plante à proximité d’un mur pour la protéger du vent. Vous pouvez également emballer le contenant avec un film à bulles et surélever le pot à l’aide de petites cales afin qu’il ne soit pas en contact direct avec le sol froid.

Les maladies et parasites éventuels

Le Dicentra peut être touché par l’oïdium ou le botrytis qui se manifestent par des taches poudreuses blanches sur le feuillage pour l’un et des moisissures grises pour l’autre. Pour en savoir plus, consultez nos fiches conseil L’oïdium ou la maladie du blanc  et Le botrytis ou pourriture grise.

Les pucerons, escargots et limaces sont friands de son feuillage. Le purin de fougère est un excellent répulsif. Découvrez nos conseils dans nos fiches Limaces : 7 façons de lutter efficacement et naturellement et Puceron : identification et traitement.

Pour aller plus loin

Tout savoir sur Pailler : Pourquoi ? Comment ?

Visitez notre fiche Comment faire du purin de fougère ? Recette et utilisations pour faire vous-même votre répulsif

Découvrez notre fiche conseil les Plantes en pot : le surfaçage, c’est quoi ?

Rendez-vous sur notre fiche L’hivernage des plantes en pot pour les protéger du froid

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire