Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
choisir lavatère
conseil

Choisir une lavatère

Nos conseils pour faire le bon choix

Appelée également lavatère arbustive ou mauve arbustivela lavatère fait partie de la famille des malvacées. Cette grande famille comprend les roses trémières ou Alcea à ne pas confondre avec les hibiscus ou althéas, sensationnels avec leurs fleurs très colorées insérées sur de longues hampes, auxquelles elles ressemblent.

Vedette des jardins d’antan, la lavatère forme rapidement de charmants buissons fleuris : incontournable et idéale dans les jardins de curé ou jardins de cottage. Dans tous les jardins de bord de mer, les mauves arbustives ont leur place en arrière des plate-bandes ainsi que dans les mixed-border et les massifs romantiques. Découvrez nos conseils pour faire votre choix parmi les différentes variétés de lavatères en fonction des critères de taille, de couleurs de fleurs, de caractéristiques de sol ou encore d’utilisation.

massif fleurie et plate bande fleurie

Avec son aspect nature et délicat, et cela, malgré sa vigueur, la lavatère reste la reine des jardins romantiques d’antan

Selon la couleur des fleurs

Les lavatères nous offrent de magnifiques floraisons aux couleurs blanches, roses, pourpres et même bicolores. Élégantes et d’un style naturel, elles ont des fleurs simples avec des petits détails à l’intérieur qui leur donnent encore plus de charme. Certaines variétés sont veinées, d’autres mouchetées de points ou de taches irrégulières. La plupart des floraisons de lavatères changent au cours de la saison du blanc au rose fuschia, en passant par le rose tendre comme chez la jolie lavatère ‘Barnsley baby’.

Voici un tour d’horizon des différents coloris existants.

Les lavatères à fleurs blanches

  • La Lavatera ‘First light’ se couvre de jolies fleurs blanches au cœur rose pâle. C’est une plante qui atteint rapidement un bon mètre et dont l’allure un peu sauvage sied à de nombreux styles de jardins.
  • La Lavatera ‘White angel’ produit des hampes florales d’un mètre de haut portant de grandes fleurs blanches de 5 cm tout l’été. C’est une plante de belle stature et très lumineuse, elle fait un excellent fond de massif et peut également se planter en isolé.
  • Lavatera ‘Frederique’ au port buissonnant, érigé et dense, atteignant 1,80m de haut pour 1,50m de large. Elle produit de juin à septembre quantité de ravissantes fleurs blanches à cœur rosé.
  • Lavatera maritima offre une floraison généreuse et prolongée en coupes, typiques des Malvacées, d’un blanc lavé de rose lilas, rehaussée par un cœur magenta foncé aux étamines fusionnées proéminentes.
lavatera

À gauche les fleurs immaculées de la lavatère ‘Frederique’, à droite Lavatera ‘White angel’.

Les lavatères à fleurs roses

  • Lavatera olbia rosea porte des fleurs petites, mais abondantes, rose vif, du printemps à l’automne sur un feuillage vert sauge
  • Les fleurs de Lavatera ‘Burgundy wine’ sont également rose vif, mais tirant sur le lie-de-vin
  • La lavatère ‘Bredon springs’ offre une floraison couleur de pêche rosée et cuivrée
  • Lavatera ‘Candy floss’, rose bonbon, tire son nom en anglais de la gourmandise sucrée qu’est la guimauve
Lavatera

À gauche le rose soutenu de lavatera ‘Burgundy Wine’ à droite celui plus doux de Lavatera ‘Candy floss’.

Les lavatères à fleurs bleues

Les clochettes de Lavatera ‘Blue bird’ fleurissent de couleur bleu outremer. La lèvre inférieure très claire contraste avec la gorge marbrée de brun, presque pourpre.

Les lavatères à fleurs bicolores

  • Les fleurs de Lavatera maritima ‘Bicolor’ fleurissent de couleur crème. La lèvre inférieure très claire contraste avec la gorge marbrée de brun, quasiment pourpre.
  • La lavatère ‘Frederique’ produit des fleurs à corolle blanche et à gorge tachetée ou veinée de rose tendre.
Lavatera bicolore

À gauche détail de la Lavatera maritima ‘bicolor’, à droite Lavatera ‘Frederique’

Selon les dimensions

Les lavatères sont des arbustes à croissance rapide et vigoureuse. Elles atteignent leur hauteur maximale dès la deuxième année. On peut les classer en deux groupes.

Les moyennes – entre 1m et 1,20m de haut

Il existe certaines variétés dont la taille varie entre 1m et 1,30m, mais ce sont les plus rares. Grâce à leur port souple et gracile retombant sous le poids des fleurs, elles sont idéales en massif. Par exemple, la Lavatera maritima, arbuste modeste à feuilles duveteuses gris argenté ne dépasse pas 1 m. La lavatère de Thurynge Lavatera thuringica ‘Barnsley baby’ d’une hauteur d’environ 1,50m ne dépasse pas 1,20m d’envergure. 

Les grandes – 1,40m de haut minimum jusqu’à 2m

La lavatère d’Hyères Lavatera olbia se dresse à près de 2m. Elle peut atteindre 3 à 4m sur un petit tronc ramifié en zone méditerranéenne. Les lavatera thuringica ‘Frédérique’ et ‘Bredon springs’ sont les plus grandes, atteignant 1,50m à 2m de haut. 

lavatere

Les lavatères animent très vite les massifs du jardin grâce à leur croissance rapide.

Selon le feuillage

Le feuillage des lavatères est caduc ou semi-persistant. Il est généralement de couleur gris vert et duveteux.  Quelques variétés présentent un feuillage vert franc comme la lavatère d’Hyères. La lavatère d’Espagne Lavatera maritima adaptée au bord de mer est résistante à la sécheresse grâce à son feuillage tomenteux gris blanc. Il limite la perte en eau de la plante en période de forte sécheresse. La lavatère a une durée de vie assez courte de 5 à 7 ans maximum. La taille est indispensable sinon la plante s’épuise pour maintenir en vie toutes ses branches et ses feuilles.

Selon le pH et le type de sol

Tous les types de sols ordinaires conviennent aux lavatères, mais elles ont une préférence pour les sols drainants à tendance calcaire. Plus que tout, la lavatère craint l’humidité stagnante des terres argileuses et asphyxiantes dans lesquelles elle ne survivra pas. Les lavatères maritimes supportent la salinité. Leur croissance rapide, vigoureuse et leur grande floribondité font que les lavatères doivent être régulièrement arrosées et alimentées en saison, surtout celles cultivées en pot. 

⇒ le conseil d’Éric : Attention aux sols trop nourris, où la lavatère se sentira bien, mais développera beaucoup de feuillage au détriment de la floraison.

Selon la rusticité

En général, les lavatères ne sont pas considérées comme des plantes très rustiques. Originaires du bassin méditerranéen, elles offrent cependant une bonne résistance aux embruns de bord de mer. Pour pallier ce défaut de rusticité, de nouvelles variétés ont été mises sur le marché. Plus rustiques comme Lavatera ‘Blushing bride’ ou Lavatera thuringiaca ‘Burgundy wine’, elles supportent des températures jusqu’à -10/-12 °C. L’hivernage des lavatères au jardin peut se résoudre par une taille sévère des tiges et un bon paillage de feuilles mortes. Suite à ce traitement, elles redémarreront de plus belle à la saison suivante en se ramifiant pour porter encore plus de fleurs.

lavatere rustique

À gauche : lavatère ‘Blushing bride’, à droite : ‘Burgundy wine’

A noter que certaines variétés, issues de Lavatera trimestris, sont peu rustiques et cultivées comme plantes annuelles sous nos climats. Très florifère, les lavatères annuelles se sèment au printemps et les fleurs se renouvellent en abondance tout l’été.

Selon l'utilisation

Pour fleurir une terrasse

Il est possible de cultiver la lavatère en grand pot ou en bac. La Lavatera thuringiaca ‘Burgundy Wine’ se développe rapidement, mais dans un format parfaitement adapté à la culture sur balcon ou terrasse, faisant 100 à 150 cm de haut sur 120 cm de large. Pensez à ajouter au fond du pot une bonne couche de drainage. En climat froid ou humide, prévoir une protection hivernale de la plante (voile d’hivernage) et un paillage au pied. Si les gelées persistent, remisez votre lavatère dans une serre froide ou une véranda suffisamment lumineuse.

Dans un massif

Les plus grandes lavatères prennent place au fond, comme Lavatera Olbia rosea. Plus petites et atteignant environ 80cm à 120cm de haut Lavatera thuringiaca ‘Barnsley baby’, vigoureuse et très florifère pour massif bas ou allées fleuries.  Lavatera thuringiaca ‘First light’ avec son feuillage vert foncé et sa floraison blanc immaculé peut être placée plus en avant. Ces lavatères créent de beaux mixed-borders au style naturel entourées de plantes plus basses pour mettre en valeur leurs longues floraisons qui attirent les papillons et abeilles. Elles apportent du volume aux massifs sans les alourdir. Au démarrage de la végétation, courant mars, couper tous les rameaux de votre lavatère à 10-15 cm du sol. Les nouvelles pousses pourront ainsi se développer plus facilement et porteront de nombreuses fleurs plus grandes et plus colorées.

Lavatera en massif

La lavatère ‘Barnsley baby’ arbuste très florifère compact pour petits espaces.

Pour fleurir un talus ou une rocaille en bord de mer

Les lavatères poussent dans tous les terrains à condition d’être sur sol drainant et de bénéficier d’une exposition ensoleillée. Installez Lavatera maritima et la lavatère d’Hyères Lavatera olbia ‘Rosea’ résistantes aux embruns. Ou faites le choix d’une lavatère plus petite et particulièrement vigoureuse et résistante au vent comme Lavatera thuringiaca ‘Bredon springs’. C’est un buisson dense où se succèdent de juin à septembre une multitude de fleurs simples, de couleur rose mauve soutenu. Son feuillage caduc à semi-persistant, d’un vert assez foncé, persistera l’hiver en climat doux. Veillez à leur donner de l’espace (1,20 m en tous sens) car elles s’étalent tout autant qu’elles poussent en hauteur.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire