Notre guide d'achat complet pour choisir un abricotier

Notre guide d'achat complet pour choisir un abricotier

Tous nos conseils pour sélectionner la variété d'abricotier la plus adaptée à vos critères

Sommaire

Mis à jour le 22 Février 2024  par Pascale 6 min.

De par ses besoins en chaleur et en soleil, l’abricotier (Prunus armeniaca) est indéniablement un arbre fruitier typique du sud de la France. D’autant qu’il supporte la sécheresse et craint tout particulièrement l’humidité. Et que, dans le même temps, sa floraison précoce, juste après l’amandier, peut souffrir des gelées tardives printanières. Pour autant, certaines variétés d’abricotiers peuvent parfaitement se planter plus au nord du territoire, à condition de bénéficier d’une situation très ensoleillée et surtout parfaitement abritée des vents froids. Une plantation contre un mur est d’ailleurs idéale, on peut d’ailleurs le palisser pour mettre toutes les chances de son côté.

Prospère dans tous les types de sols, sauf trop humides ou argileux, l’abricotier se plante dans un jardin ou un verger, ou encore sur un balcon ou une terrasse pour les variétés naines. En revanche, il faut attendre 3 à 4 années pour la mise à fruits, et surtout une bonne production.

Si vous souhaitez installer un abricotier dans votre jardin, découvrez nos conseils pour choisir la meilleure variété par rapport à votre région, votre jardin, ou encore vos envies en termes de fruits.

Pour en savoir plus : Abricotier : plantation, taille et entretien

Difficulté

Selon la région de culture

L’abricotier est un arbre fruitier doté d’une excellente rusticité (jusqu’à – 20 °C). Il a en outre besoin d’une période de froid en dessous de 7 °C de 400 à 600 heures par an. Pour autant, c’est plutôt un arbre de climat méridional car ses jolies fleurs blanches ou rosées, particulièrement délicates, apparaissent dès le mois de mars pour certaines variétés. Autant dire que les gelées printanières peuvent être néfastes à la fructification. Dans le sud de la France, seront donc privilégiées des variétés à la floraison précoce comme ‘Muscat de Nancy’, une variété qui offre des abricots à la saveur de muscat, à la peau orange piquetée de rouge, et à la chair fine et fondante, légèrement musquée. C’est d’ailleurs l’une des variétés les plus précoces.

L’abricotier ‘Rouge du Roussillon’ est également particulièrement adapté aux régions aux hivers doux : ses fruits à récolter mi-juillet sont parfaits pour les confitures et les tartes. Quant à la variété ‘Bulida’, elle produit des abricots de gros calibre, juteux et sucrés, dès le début du mois de juin.

abricotier choix de variétés

Les fleurs de l’abricotier sont précoces donc sensibles au gel. C’est pourquoi, dans la moitié du pays, il est préférable de planter des variétés à la floraison tardive comme ‘Tardif de Tain’ ou ‘Rouge Tardif’

Si vous habitez dans la moitié nord du pays, vous pouvez parfaitement goûter au bonheur de cueillir de beaux abricots, fermes et sucrées. À la condition de choisir des variétés à la floraison plus tardive. Ainsi, les risques de gelées printanières seront moins à craindre. De même, il faudra impérativement planter cet abricotier plein sud pour qu’il bénéficie d’un maximum de chaleur, et surtout à un emplacement très abrité, par exemple protégé par la façade d’une maison. Parmi les moins sensibles au gel printanier, la variété ‘Tardif de Tain’ s’impose. La floraison intervient en avril et la récolte des fruits de fin juillet à août. ‘Doucœur’et ‘Rustique des Pyrénées’ fleurissent aussi assez tardivement et fructifient à la mi-août. Leurs abricots ne sont pas très gros mais délicieux avec leur chair douce et parfumée.

L’abricotier ‘Rouge Tardif Delbard’ fleurit aussi tardivement, à la fin du mois de mars, pour une maturité des fruits en août. La variété ‘Luizet’, créée en 1839 à Écully dans le Rhône, est particulièrement adaptée au climat continental à tel point que sa production est moindre dans les régions au climat doux. ‘Orange Summer’ est certainement une des variétés les plus tardives car les abricots de gros calibre se ramassent fin août début septembre. Luizet (exige froid hivernal). Enfin, le très connu ‘Bergeron’, très cultivé dans la vallée du Rhône, se caractérise par la résistance de ses fleurs au gel tardif. Cette variété apprécie d’ailleurs un peu de froid. Les gros fruits à la saveur acidulée arrivent à maturité mi-juillet.

Suivant la taille de votre jardin

L’abricotier forme un arbre à la silhouette ramifiée, et au port arrondi qui s’étale avec le temps. Il est en outre d’une grande élégance grâce à la couleur rougeâtre de son écorce, très ornementale avec ses lenticelles qui la parcourent. À maturité, un abricotier ne dépasse guère 6 m de hauteur pour une envergure d’environ 3 m. Autant dire qu’il est facile à installer dans un jardin de belle taille ou un verger où la plantation se fera tous les 6 m.

Ceux qui possèdent un petit jardin, ou simplement une terrasse ou même un balcon, peuvent se tourner vers les abricotiers nains. Ces abricotiers de petite taille sont en outre parfaitement adaptés à une plantation en pot. Malgré leur taille réduite, ils sont tout autant productifs. La variété ‘Garden Aprigold’ est un modèle du genre. Avec son mètre de hauteur et ses 60 cm d’envergure, il trouvera sa place dans les plus petits espaces. Sélectionnée aux États-Unis, cette variété produit des abricots d’excellente qualité gustative, à la peau jaune doré et à la chair orange, de 5 cm de diamètre.

abricotier choix de variétés

La variété ‘Garden Aprigold’ se cultive parfaitement bien en pot sur un balcon ou une terrasse

Dans la récente gamme bretonne Fruit me®, ‘Apricot me’ se distingue par sa mise à fruits dès la première année et ses dimensions réduites : 2 m de haut et 1,50 m de large. Bien qu’il soit de petite taille, cet abricotier offre de gros fruits rouge orangé à la texture ferme et juteuse.

La variété ‘Compacta’ ne laisse planer guère de doute quant à sa morphologie. C’est un abricotier nain, haut de 2 m et large de 1,50 m, qui s’avère très productif. Il se cultive facilement en bac et ne demande pratiquement aucune taille. La forme naine de l’abricotier commun, ‘Nanum’ ou ‘Nana’, tolère aussi très bien la plantation en pot sur un grand balcon ou une terrasse. À l’âge adulte, il atteint 3 m de haut pour une envergure de 2,50 m. Sa floraison précoce le destine plutôt aux régions au climat doux.

Suivant la saveur et l'utilisation des fruits

Croquer dans un abricot juteux et sucré relève de l’extase gustative. Ainsi, la variété ‘Bergeron’ tient sa popularité de ses gros fruits au goût légèrement acidulé et à la chair ferme. Cet abricot se déguste à table, mais aussi en conserve ou en pâtisserie. Un autre abricotier offre des fruits légèrement acidulés. Il s’agit de la variété ‘Goldrich’, une création américaine de 1954. Les abricots de ‘Goldrich’ sont de gros calibre à la forme un peu allongée, très juteux et adaptés à la cuisine.

Les abricots de ‘Bulida’ détiennent une chair ferme. Tout comme les fruits de la variété ‘Hargrand’ (partiellement autofertile qui nécessite donc la présence d’une autre variété pollinisatrice) dont la chair orangée est ferme, sucrée et d’excellente qualité à la dégustation.

La chair de la variété ‘Polonais’ se distingue aussi par sa saveur. Elle est fine et fondante, juteuse et très parfumée. En revanche, elle peut se montrer fragile. Les abricots de la variété ‘Rouge du Roussillon’ affichent aussi une certaine fragilité donc une conservation courte. Mais ils compensent ce petit bémol par leur chair fondante, parfumée, très aromatique et sucrée. Ce sont des abricots qui permettent de confectionner d’excellentes confitures ou tartes. Pour les pâtisseries ou pour déguster frais, on peut aussi choisir la variété ‘Précoce de Saumur’ aux fruits moyens orange à la chair peu juteuse mais sucrée et parfumée.

abricotier choix de variétés

Suivant la variété, la chair des abricots est plus ou moins acidulée, fondante ou parfumée

Pour finir cette sélection, l’abricotier ‘Pêche de Nancy’ tombe à pic. Cette variété très ancienne produit de gros fruits ovales à peau orangée, ponctuée de points rouge carmin sur le côté tourné vers le soleil. Sa chair, presque jaune, est juteuse, sucrée, dotée d’une saveur de muscat, et surtout très tendre, ce qui lui permet de se détacher facilement du noyau.

Selon la productivité

Si c’est la productivité qui fait pencher la balance vers une variété d’abricotier plutôt qu’une autre, ‘Polonais’ et ‘Rouge du Roussillon’ sont particulièrement productifs. Tout comme la variété ‘Royal’, issu de ‘Pêche de Nancy’ et obtenue en 1808 dans les jardins du Luxembourg à Paris. Cette variété fut présentée eu roi en 1825. Elle produit en quantité de gros fruits ronds, jaune pâle piqueté de rouge, de bonne qualité gustative de par leur chair molle et fondante. Ce sont des abricots parfaits pour les conserves.

En termes de productivité, on peut également citer la variété d’origine espagnole ‘Canino’ qui offre de gros fruits oblongs de 4,5 à 5,5 cm de diamètre d’une jolie couleur jaune orangé. Leur chair est sucrée, juteuse et parfumée.

abricotier choix des variétés

Adaptée aux régions dotées d’hivers doux, la variété ‘Rouge du Roussillon’ est particulièrement productive,

Commentaires

abricot