Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
arbres attractifs en tout saison
conseil

6 arbres beaux toute l'année

Attractifs durant toutes les saisons

Bien que beaucoup d’arbres soient de superbes sujets réputés, leur beauté est parfois éphémère et s’étiole au fil des saisons. Ces végétaux décoratifs durant un temps limité sont souvent synonyme de morosité au jardin. Cependant, certains arbres ornementaux se démarquent par leur bel aspect qui persiste toute l’année. Presque tout est décoratif chez ces arbres : les fleurs, les fruits, le feuillage automnal et même l’écorce. Arbre à fleurs ou conifère, découvrez notre sélection de six arbres beaux tout au long de l’année, qui vous permettront de prolonger l’intérêt esthétique de votre jardin !

L’Heptacodium miconioides

Peu courant dans nos jardins, l’Heptacodium miconioides est pourtant pourvu de nombreuses qualités. Ce petit arbre originaire de Chine, d’environ 3 à 5 m de haut, montre un élégant port arrondi et bien ouvert à maturité, lui donnant une belle prestance. L’heptacodium fleurit du mois d’août au mois de septembre, parfois jusqu’en octobre. Il dévoile alors des panicules de fleurs étoilées blanches et parfumées. Cette fragrance évoque la fleur de jasmin. Mais le clou du spectacle reste à venir. Au fil du temps, les fleurs tombent et laissent apparaître des calices rose soutenu virant presque au rouge ! Ces grappes colorées restent en place jusqu’aux premières gelées. Un bel atout pour embellir le jardin en arrière-saison !

Son feuillage caduc prend lui aussi une belle teinte rouge à l’automne, avant de tomber. Mais ce n’est pas tout ! L’heptacodium de Chine est aussi intéressant pour son écorce se détachant en lambeaux durant l’hiver. La silhouette de l’arbre est alors mise en valeur par la chaleureuse couleur beige à brun du tronc.

Sachez que ce rare arbre s’est vu attribuer plusieurs noms communs : l’heptacodion à fleurs de Miconia, l’arbre des sept fleurs du Zhejiang ou encore l’arbre aux fleurs des sept fils de Zhejiang. L’Heptacodium miconioides supporte la mi-ombre, mais sa floraison est plus abondante en plein soleil. Vigoureux et très rustique, il s’adapte à tous types de sols, sa culture est très facile.

bel arbre heptacodium de Chine, heptacodion à fleurs de Miconia, sept fleurs du Zhejiang, fleurs des sept fils de Zhejiang

Heptacodium miconioides (photo de gauche source PBK)

Le Faux camélia ou Stewartia pseudocamellia

Le Stewartia pseudocamellia est un arbre de petite taille d’origine asiatique plutôt méconnu. Atteignant environ 5 m de haut pour 3 à 5 m de largeur dans nos jardins, il montre un port colonnaire large, avec une couronne s’arrondissant avec l’âge. Même si ce petit arbre est caduc et qu’il se met à nu en hiver, il lui reste toutefois d’autres atouts qui le rendent esthétique durant toute l’année. Tout d’abord, le Stewartia offre une superbe floraison blanche durant l’été (juillet à août, parfois jusqu’en septembre). Ses fleurs en corolles et au cœur d’or, dont le bord des pétales est légèrement effiloché, sont semblables à des fleurs de camélia. Ce qui explique le nom français qui lui a été donné : le Stewartia faux camélia. Les inflorescences sont suivies par la production de fruits sous forme de capsule. Ensuite, son feuillage se colore de superbes teintes à l’arrivée de l’automne ! Sa parure de feuilles vertes vire alors à l’orange, au rouge puis au pourpre, avant de finir par tomber. Enfin, n’oublions pas son écorce lisse très intéressante pour colorer la période hivernale. Celle-ci, de couleur brun rouge, se desquame en plaques irrégulières et prend des teintes beige avec le temps.

Doté d’une assez bonne résistance au froid une fois installé, le Stewartia pseudocamellia préfère les expositions mi-ombragées, à l’abri du vent, ainsi que les sols acides et riches en humus, restants toujours légèrement humides.

  • Découvrez d’autres stewartias dans notre gamme
  • Retrouvez toutes les informations sur le stewartia dans notre fiche
bel arbre faux camélia

Stewartia pseudocamellia

L’Arbousier ou l’Arbutus unedo

Très présent sur le pourtour méditerranéen, l’arbousier est un petit arbre peut atteindre 3 à 10 m de hauteur. Son feuillage vert foncé est persistant et reste donc présent toute l’année. Dès la fin de l’été, il se pare de nombreuses grappes de petites fleurs. Ces clochettes blanches nectarifères, rappelant les fleurs du muguet, sont fortement appréciées des insectes butineurs. En même temps, les fruits font leur apparition. Ceux-ci sont appelés les arbouses. C’est pour ses fruits rouges que l’arbousier a été nommé l’ »Arbre aux fraises ». Baie comestible et sucrée, l’arbouse possède une peau rugueuse, passant progressivement du vert au rouge et elle met un an pour arriver à maturité. L’écorce brune rougeâtre s’exfoliant légèrement est, elle aussi, décorative.

Il faut être patient avec l’Arbutus unedo, car sa croissance est plutôt lente. En revanche, il bénéficie d’une bonne longévité si les conditions de culture lui conviennent. L’arbousier se cultive en situation ensoleillée. Il résiste bien à la chaleur et aux embruns marins. En revanche, les grands froids peuvent l’endommager, c’est pourquoi l’arbre aux fraises s’installe de préférence dans les régions où les hivers sont moins rudes (sud de la Loire, littoral atlantique sud ou régions méditerranéennes).

bel arbre arbousier, arbousier beau toute l'année, arbouse

Arbutus unedo

Le Désespoir du singe ou Araucaria araucana

Grand arbre pouvant culminer à 15-20 m de haut, le désespoir du singe ou araucarie est apprécié pour sa ramure géométrique. Ce conifère étale horizontalement ses rameaux vert foncé et luisant de manière très graphique. Les branches sont munies de petites feuilles dures piquantes et bien imbriquées les unes aux autres et qui rendent impossible l’escalade de cet arbre. Ces manchons d’écailles lui ont donc aussi valu le nom de “bourreau des singes”. Persistant, l’Araucaria araucana nous épate par une allure originale durant toute l’année !

Réservé pour les grands jardins en climats doux et humides, l’araucaria s’épanouit au soleil, en sol non calcaire, frais et drainé. Son arrosage doit être régulier jusqu’à ce qu’il soit bien installé. Il est aussi recommandé d’humidifier son feuillage durant les trois étés suivant sa plantation. Par la suite, son entretien sera très facile. Notez cependant que la croissance de ce conifère est lente.

beau conifère désespoir du singe, conifère beau toute l'année

Araucaria araucana

Les bouleaux

Réputés pour leurs écorces, les bouleaux sont des arbres qui gardent toute leur beauté au fil des saisons, même en plein hiver. En effet, non seulement bon nombre de ces arbres proposent de magnifiques écorces variées, mais ils arborent aussi un feuillage étincelant jaune doré à l’automne ! Parmi les plus beaux bouleaux, citons le bouleau de l’Himalaya (Betula utilis jacquemontii) et le bouleau de Chine Betula albosinensis ‘Fascination’. Bien différents tous les deux, le premier est doté d’une écorce très blanche et le second se distingue par une écorce cuivrée à brun orangé. Avec un port élancé, ces bouleaux caducs sont de beaux éléments décoratifs que l’on peut intégrer dans un jardin d’hiver, en arrière-plan d’un massif bas afin ce que leurs troncs soient dégagés et bien visibles. Au retour du printemps, en mars-avril, les fleurs s’épanouissant sous forme de chatons pendants ou dressés apportent, elles aussi, une touche charmante à ces arbres. Rappelons toutefois que le pollen libéré par les inflorescences est allergisant et certaines personnes y sont particulièrement sensibles.

Poussant au soleil ou à mi-ombre, les bouleaux s’accommodent de tous les types de sols, aussi bien secs qu’humides. Grâce à leur excellente rusticité, ils résistent très bien en climats froids. En revanche, les climats trop chauds ne leur conviennent pas.

bel arbre bouleau, bouleau beau toute l'année

Écorces du Betula albosinensis ‘Fascination’ et du Betula utilis jacquemontii

Les Erables à écorce décorative

Lorsque l’on évoque les érables, on pense tout d’abord à leurs beaux feuillages. Or, il existe des érables qui sortent du lot en présentant de remarquables écorces. L’Acer griseum, l’Acer davidii et l’Acer capillipes font partie de ces érables peu communs. L’Acer griseum est surnommé l’érable à écorce de papier ou érable cannelle pour son écorce marron orangé qui s’exfolie continuellement. Celle-ci forme des rouleaux, comme des bâtons de cannelle. Les deux autres, l’Acer davidii (Erable du père David) et l’Acer capillipes (Erable jaspé de rouge) sont nommés “érables à peau de serpent” à cause de leur écorce lisse, verte et striée, rappelant la peau d’un reptile. Tous trois caducs, ces érables sont aussi appréciés pour les flamboyantes colorations automnales de leurs feuilles lobées. La floraison printanière très discrète laisse place à des fruits pendants et ailés, les samares.

Ces érables d’exception sont très rustiques et ne dépassent pas 10 m de haut à maturité. Pour profiter au mieux de la beauté de ces arbres, plantez-les en isolé à mi-ombre (ou au soleil pour l’Acer griseum).

bel érable, érable beau toute l'année

Écorces de l’Acer griseum (photo ninepennies), de l’Acer davidii (photo Tony Hisgett) et l’Acer capillipes

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire