Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Arbustes : nos nouveautés automne 2021

Chez Promesse de Fleurs nous avons à cœur de vous faire découvrir de nouvelles variétés ! Notre équipe sélectionne régulièrement de nouvelles plantes, qui ont attiré notre attention pour leur originalité, leurs qualités esthétiques ou leur facilité de culture. Millepertuis, magnolia, weigelia ou potentille : découvrez quelques-uns des plus beaux arbustes que nous venons d'ajouter à notre catalogue ainsi que des conseils de culture et comment les associer à d'autres plantes vivaces et arbustes pour composer des massifs harmonieux. 

L'Hypericum ‘Little Misstery’ : un arbuste aux fleurs et feuilles lumineuses !

Le millepertuis de Moser ‘Little Misstery’ se distingue par son feuillage très lumineux, composé de feuilles ovales vertes bordées de jaune, parfois légèrement teintées de rose. Ses feuilles sont semi-persistantes, et portées par des tiges rouge-violacé. Il a un port touffu et assez étalé, puisqu’il ne dépasse pas 50 cm de hauteur pour 1 m d’envergure. Il fleurit généreusement de juillet à septembre et offre alors de belles fleurs jaune vif. Ses fleurs sont en forme de coupe, bien ouvertes, d’environ 6 cm de diamètre, formées par cinq pétales, avec au centre un bouquet d’étamines orangées. Elles sont portées à l’extrémité des rameaux, en solitaires ou par petits groupes. Ainsi, tant par sa floraison que par son feuillage, ce millepertuis est un arbuste incomparable pour amener de la luminosité dans un massif ! De plus, une fois qu'il a fini de fleurir, il produit de petits fruits ovoïdes, d’abord rouges, puis bleus.

Facile à vivre, sans exigences particulières, il se montre en plus relativement résistant à la sécheresse, et ne demande presque pas d’entretien ! Plantez-le dans un sol filtrant au soleil, ou éventuellement à mi-ombre, dans un massif d’arbustes ou une rocaille.

Au jardin, nous vous conseillons de l'associer à des perovskias, caryopteris, nepetas, sauges arbustives, physocarpus, achillées… Vous pouvez jouer sur les couleurs complémentaires, en associant par exemple le jaune au bleu-violet. Vous obtiendrez ainsi un massif original et dynamique, plein de relief ! 

Hypericum 'Little Misstery', Perovskia 'Silvery Blue', Vitex agnus-castus var. latifolius, Agapanthus 'Royal Velvet' et Physocarpus opulifolius 'Anny's Gold' (photo Denolf)

Le Magnolia ‘Sunrise’ : un magnolia nain aux fleurs bicolores

Le Magnolia denudata ‘Sunrise’ est une très belle variété récente d’origine chinoise qui offre une remarquable floraison printanière ! Il fleurit en avril-mai, et porte alors des fleurs blanc crème, en forme de tulipes, qui s’ouvrent progressivement pour dévoiler le centre de la fleur. La base des pétales est joliment teinté de rouge fuchsia, sous la forme d’une flamme. Les fleurs apparaissent avant les feuilles, elles sont donc parfaitement visibles ! Il a un port assez compact et arrondi, puisqu’il ne dépasse pas 2 m de haut, ce qui permet de le cultiver en pot.

Au jardin, il fera merveille en solitaire, au milieu d’une pelouse, ou en compagnie d’autres arbustes, par exemple dans un jardin d’inspiration asiatique. Associez-le par exemple à des érables du Japon, bambous, azalées, camélias, Pieris japonica, cerisiers à fleurs, pins taillés en nuage... Découvrez aussi le Michelia yunnanensis 'Gail's Favorite', un arbuste peu connu mais qui offre de très belles fleurs blanc crème, en coupe, et parfumées. 

Magnolia 'Sunrise', Acer palmatum 'Shindeshôjô', Phyllostachys nigra et Michelia yunnanensis 'Gail's Favorite'

Le Sycoparrotia ‘Purple Haze’ : de splendides couleurs automnales !

Le Sycoparrotia semidecidua ‘Purple Haze’ est une variété hybride, issue d’un croisement entre le Parrotia persica et le Sycopsis sinensis, moins connu. Il doit à ce dernier son feuillage persistant, et au Parrotia ses splendides couleurs automnales, dans des teintes jaune, orangé, rouge ou même violet. La floraison a lieu en février-mars. Il porte alors de petites fleurs rouge et jaune, assez discrètes, et entourées de bractées. Lorsqu’il est jeune, le Sycoparrotia 'Purple Haze' prend un port droit et dressé, mais avec le temps son houppier se densifie et s’étale. Il forme à maturité un grand arbuste de 3-4 m de hauteur, pour 4 à 6 m d’envergure. 

Il porte des feuilles aux couleurs changeantes : d’abord rouge foncé au printemps, elles deviennent ensuite vertes, puis reprennent de très belles couleurs en automne, dans des tons jaune orange rouge. Son feuillage peut tomber en cas d’hiver froid, il devient caduc à partir de – 10 °C.

Le Sycoparrotia se plait dans un sol ordinaire, au soleil ou à mi-ombre. Pour le mettre en valeur, n'hésitez pas à l'installer en isolé au milieu d’une pelouse. Il se marie également très bien à d'autres arbustes comme les Hamamelis, Leucothoe, camélias, Cotinus coggygria… Vous pouvez composer une splendide scène en l’associant à d’autres arbustes dont le feuillage se colore en automne (Cercidiphyllum, Nandina, Liquidambar...), ou qui offrent des baies décoratives (Callicarpa, Symphoricarpos, Euonymus...). Intégrez des floraisons automnales : asters, anémones du Japon, Sedum 'Autumn Joy', etc.

Sycoparrotia 'Purple Haze', Callicarpa bodinieri (photo Sten), Cercidiphyllum japonicum, Euonymus europaeus (photo Alastair Rae) et Liquidambar styraciflua (photo Leonora Enking)

Le Zenobia ‘Raspberry Ripple’ : des fleurs délicates en clochettes parfumées

Surnommé Muguet en arbre, le Zenobia pulverulenta ‘Raspberry Ripple’ est un bel arbuste de terre de bruyère originaire des Etats-Unis. Il porte en fin de printemps – début d’été (mai à juillet) des grappes de petites fleurs très délicates, en clochettes blanches marbrées de rose tendre. Elles libèrent un léger parfum, et ne sont pas sans rappeler les petites clochettes du Muguet. Le Zenobia pousse lentement et atteint à maturité jusqu’à 1,50 m en tous sens. Il a un port souple, avec des rameaux légèrement arqués. Ses jeunes pousses sont joliment colorées de rose, puis se déploient en feuilles vertes couvertes d’une pruine bleutée, qui prennent à l’automne une belle teinte pourpre. Elles persistent en hiver sous un climat doux, mais tombent dans les régions les plus fraiches. 

Le Zenobia a besoin d’être installé à l’ombre ou mi-ombre, en sol frais et drainant, acide. Placez-le à un endroit abrité des vents forts. Résistant au froid, il est capable de supporter jusqu’à – 15 °C. Il accompagnera d’autres arbustes de terre de bruyère, comme les pieris, camélias, rhododendrons, nandina, enkianthus, leptospermum…

On peut également le cultiver dans un grand pot et l’installer sur une terrasse ou un balcon, avec un substrat acide et en lui apportant des arrosages réguliers avec de l’eau non calcaire (par exemple de l’eau de pluie).

Zenobia 'Raspberry Ripple', Kalmia latifolia 'Minuet', Azalea mollis 'Nabucco' (photo Ben Rushbrook), Sarcococca saligna (photo Dinesh Valke) et Leptospermum scoparium (photo J. Tann)

Le Diervilla 'Kodiak Orange' : un feuillage aux teintes exceptionnelles

On apprécie le Diervilla ‘Kodiak Orange’ pour les teintes exceptionnelles de son feuillage ! En effet, cet arbuste donne au printemps de jeunes feuilles pourpres orangées, qui deviennent ensuite vert clair, et se colorent d’orange vif en automne, avant de tomber. Ses feuilles sont ovales et terminées en pointe. Il forme un arbuste arrondi qui atteint jusqu’à 1,20 m en tous sens. Il offre également en été, de juin à août, de petites fleurs jaunes tubulées. Elles sont appréciées par les insectes pollinisateurs.

Le Diervilla 'Kodiak Orange' est un arbuste facile et peu exigeant, qui accepte toutes les expositions, aussi bien l’ombre que le soleil. De même, il se plait dans tout type de sol, du moment qu’il ne soit pas trop calcaire ni trop sec. Il pousse très bien également entre les racines des arbres. C’est un arbuste parfait pour végétaliser les coins difficiles du jardin, les talus, les sous-bois ou les sols en pente. N'hésitez pas à l'associer à d'autres arbustes et vivaces aux feuillages colorés : Cotinus coggygria, cornouillers panachés, Berberis 'Admiration', Physocarpus, Catalpa bignonioides 'Aurea', Carex, heuchères...  

Diervilla 'Kodiak Orange', Acer palmatum 'Sango Kaku', Cotinus coggygria 'Royal 'Purple' (photo Zoran Radosavljevic), Cornus alba 'Ivory Halo' et Berberis thunbergii 'Admiration'

Le Weigela florida ‘Vintage Love’ : un weigela nain et très florifère !

Le Weigela florida ‘Vintage Love’ est un arbuste nain, qui n’excède pas 80 cm de hauteur et d’envergure. Il fleurit une première fois en fin de printemps (mai-juin), puis nous fait la joie de refleurir en début d’automne ! Il donne à l’extrémité de ses rameaux une multitude de fleurs en trompette, de couleur rose saumoné à l’extérieur, et blanc crème maculé de jaune orangé à l’intérieur. De couleur vert tendre au printemps, son feuillage s’assombrit ensuite progressivement, ce qui met joliment en valeur sa floraison ! Ses feuilles sont ovales à elliptiques, sessiles, et pubescentes au revers. Comme il s’agit d’un arbuste caduc, ses feuilles tombent en automne avec le froid, et se développent à nouveau au printemps.  

De petite taille, on peut facilement le cultiver en pot sur la terrasse. Il est idéal également pour les petits jardins de ville. Parfaitement rustique, le Weigelia 'Vintage Love' supporte des températures descendant jusqu’à – 20 °C. Il se plait au soleil ou à mi-ombre, dans un sol frais et meuble, neutre ou légèrement calcaire. Pensez à l’arroser régulièrement en cas de sécheresse.

Vous pouvez composer une scène romantique, aux teintes très douces, en l'associant par exemple aux floraisons des pivoines, rosiers, Philadelphus, Deutzia, Exochorda...

Weigela 'Vintage Love', Deutzia setchuenensis 'Corymbiflora', Paeonia lactiflora 'Inspecteur Lavergne', Tiarella 'Appalachian Trail' et Allium stipitatum 'Mount Everest'

L'Hydrangea 'Little Fresco' : un mini hortensia paniculé, parfait pour une culture en pot !

L’Hydrangea ‘Little Fresco’ est l’une des plus petites variétés d’hortensia paniculé ! Il ne dépasse pas 70 cm de hauteur pour 50 cm d’envergure, ce qui le rend idéal pour une culture en pot ! Malgré sa taille compacte, il porte à partir de mi-juin de grandes panicules constituées d’une multitude de fleurs blanc crème – vert clair, qui deviennent ensuite rosées au fil du temps. Ses panicules sont bien denses, coniques et longues de 20 cm. Elles sont portées par des tiges solides, qui ne plient pas sous leur poids. Sa floraison est spectaculaire et dure longtemps, jusqu’en fin d’été. Les feuilles de l'Hydrangea 'Little Fresco' sont ovales et vert clair, dentées en bordure du limbe. Elles deviennent jaunes en automne, avant de tomber.

L’hortensia ‘Little Fresco’ se plait au soleil ou à mi-ombre, dans un sol qui reste relativement frais. Bien qu’il soit prédestiné à une culture en pot, il trouvera également sa place dans les petits jardins de ville. Il s’agit d’un arbuste tout à fait rustique, capable de supporter jusqu’à – 20 °C.

Composez une scène graphique et moderne en l'associant par exemple au feuillage des hostas, fougères, pittosporum et hakonechloa. Pour ce qui est des floraisons, choisissez des teintes sobres, blanches, pourpres ou chocolat. Optez par exemple pour l'Agapanthe africanus 'Albus', l'Echinops 'Arctic Glow', le Cephalaria gigantea, ou le Gaura 'Snowbird'. Vous pouvez aussi intégrer des graminées, comme les Stipa, Pennisetums, ou le Miscanthus sinensis 'Gracilimus'. 

Hydrangea 'Little Fresco', Agapanthus africanus 'Albus', Hosta 'Stiletto', Echinops 'Arctic Glow' et Pittosporum tenuifolium 'Golf Ball'

La Potentilla fruticosa 'Danny Boy' : des teintes rafraichissantes, pleines de vitalité !

La potentille ‘Danny Boy’ forme un ravissant petit buisson touffu et ramifié, qui ne dépasse pas 40 cm de haut pour 50 cm d'envergure. Elle offre de juin à septembre de ravissantes petites fleurs, de 2-3 cm de diamètre, formées de cinq pétales roses entourant des étamines jaunes dorées. On apprécie également son feuillage : elle porte de petites feuilles de 3 cm de long, divisées en folioles étroites, de couleur vert clair - bleuté, qui deviennent jaunes en automne. Ses feuilles sont caduques, elles disparaissent donc en hiver et se développent à nouveau au printemps.

Florifère et facile à cultiver, la potentille ‘Danny Boy’ conviendra à tous les jardiniers, même débutants. Elle se plait en plein soleil ou à mi-ombre, dans un sol neutre ou calcaire, parfaitement drainé, même sableux ou caillouteux. Elle résiste très bien à la sécheresse. Elle demande peu d’entretien, mais appréciera une taille légère en début de printemps, qui l’aidera à conserver une belle forme compacte et ramifiée !

La potentille ‘Danny Boy’ est parfaite dans un massif fleuri, en bordure d’allée, dans une rocaille ou en pot. Elle trouvera facilement sa place dans un jardin de style méditerranéen, avec des plantes aromatiques, comme la lavande, le romarin, le thym, l’hysope, la sauge… Vous pouvez aussi l’associer à des hélianthèmes, euphorbes, sédums, molènes, achillées et graminées.

Potentilla 'Danny Boy', Lavandula angustifolia (photo Maja Dumat), Verbascum 'Costowld Queen', Helianthemum 'Lawrensons Pink' et Euphorbia myrsinites

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Arbustes : nos nouveautés automne 2021 »

Laisser un commentaire