Pistachier, pistacia : plantation, entretien

Pistachier, pistacia : plantation, entretien

Sommaire

Mis à jour le 24 Avril 2024  par Virginie T. 9 min.

Le pistachier en quelques mots

  • On le cultive autant pour ses fruits que pour ses qualités ornementales
  • Selon les espèces, son feuillage est caduc ou persistant
  • Sous nos climats, il est difficile d’obtenir des fruits, il sera essentiellement décoratif
  • Il a besoin de soleil, d’un sol bien drainé et plutôt calcaire
  • Rustique, on le réserve néanmoins en pleine terre aux climats doux
Difficulté

Le mot de notre experte

Le pistachier ou Pistacia en latin, est un bel arbuste persistant ou caduc connu pour les fruits qu’il donne : les pistaches, ces fruits secs que l’on croque à l’apéro ! Si une seule espèce donne des pistaches, le pistachier vrai (pistacia vera), les autres se révèlent très ornementales. Si les pistaches sont difficiles à obtenir sous nos climats, le joli feuillage et la fructification décorative du pistachier mérite toute notre attention, à l’image du pistachier lentisque qui produit de nombreux petits fruits comestibles autant que décoratifs.

Particulièrement adapté aux climats méditerranéens et océaniques, le pistachier n’est pas difficile à cultiver dès lors que les conditions sont requises. Bien que rustique, il s’installera de préférence dans les jardins côtiers épargnés par les fortes gelées, en sol léger, filtrant, plutôt calcaire. Cet arbuste est très bien adapté à la sécheresse et à la chaleur estivales. Il demande peu d’entretien et supporte bien une taille légère qui lui permettra de rester bien buissonnant et d’être installé en haie. Découvrez cet arbre à la fois fruitier et ornemental !

Pistachier planter cultiver entretenir, pistacia lentiscus, pistachier fruits, pistachier jardin

Pistacia lentiscus poussant à l’état sauvage en Méditerranée

Description et botanique

Fiche d'identité

  • Nom latin Pistacia
  • Famille Anacardiaceae
  • Nom commun Arbre à mastic, pistachier vrai
  • Floraison mars à mai
  • Hauteur 2 à 10 m
  • Exposition Soleil, mi-ombre
  • Type de sol Léger, sec, bien drainé
  • Rusticité -12°C et au-delà

Le Pistacia, également appelé pistachier est un arbuste de la famille des anacardiacées, tout comme les noix de cajou, et les manguiers. Il est parfois considéré comme appartenant à une famille à part entière, celle des pistaciacées. C’est un arbuste qui trouve ses origines dans les régions tempérées à tropicales du globe, principalement en Asie et autour du bassin méditerranéen, jusqu’en Israël. Le genre Pistacia compte une quinzaine d’espèces caduques ou persistantes. Parmi elles, on distingue les espèces de pistachiers ornementaux, des pistachiers fruitiers comme le Pistacia vera, le vrai pistachier qui est la seule à fournir les fameuses pistaches. Ce dernier ne fructifie correctement que dans les régions aux étés longs et chauds et ne se plaira que dans le sud de la France. Il ne faut pas confondre le pistachier avec le Staphylea pinnata, également appelé faux-pistachier en raison de ses graines comestibles qui ressemblent à des pistaches. Entre le pistachier vrai et le faux-pistachier, pas facile de s’y retrouver !

Pistachier planter cultiver entretenir, pistacia lentiscus, pistachier fruits, pistachier jardin

Pistacia lentiscus,  illustrationo (1818)

A côté du pistachier fruitier, on rencontre également des espèces ornementales de pistachiers :

  • Le Pistacia terebinthus, le pistachier térébinthe qui est une espèce caduque, l’une des plus rustiques. Son écorce laisse s’écouler une résine (qui a donné son nom à la térébenthine). Cette espèce produit également de nombreuses grappes de petits fruits rouges comestibles mais peu goûteux.
  • Le Pistacia chinensis, c’est le pistachier le plus rustique (-20°C). Son feuillage caduc vire au rouge avant de chuter à l’automne.
  • Le Pistacia lentiscus, lentisque pistachier ou arbre à mastic est un petit arbre bien de chez nous. Il est spontané dans nos maquis corses, sur le pourtour méditerranéen, et jusqu’en Charente-Maritime. Il produit lui aussi une résine aromatique aux nombreuses propriétés et de petits fruits comestibles.
Pistachier planter cultiver entretenir, pistacia lentiscus, pistachier fruits, pistachier jardin

Pistacia vera en haut à gauche, Pistacia chinensis en bas à gauche, et Pistacia lentiscus à droite

Le pistachier forme un petit arbre au port buissonnant et arrondi mesurant entre 2 et 10 m de hauteur environ selon les espèces. Sa croissance est relativement lente. Les pistachiers affichent une belle longévité et peuvent vivre plus de 100 ans.

C’est un arbre ou arbuste assez polymorphe, généralement plus large que haut et, lorsqu’il est planté en zone venteuse, il peut adopter un port plus rampant. Sa ramure élégante est très ramifiée. Le feuillage est caduc ou persistant selon les espèces. Il est composé de feuilles alternes et pétiolées, de forme imparipennée divisées en 4 à 14 petites folioles ovales ou elliptiques-lancéolées, luisantes et coriaces. Elles peuvent mesurer jusqu’à 20cm de long. Leur coloris est un vert franc, prenant parfois des teintes rougeâtres à violacées sous l’effet du froid. Elles présentent des nervures saillantes. Les feuilles persistantes du Pistacia lentiscus évoquent celles du laurier Tin ou Viorne.

Les Pistacia lentiscus et Pistacia terebinthus exhalent une puissante odeur balsamique provenant de la résine ambrée qui s’échappe de leur écorce gris-orangé. Ils exsudent une résine qui durcit au contact de l’air appelée mastic chez l’un (la réputée résine lenstique), térébenthine chez l’autre. Le mastic le plus recherché est celui qui provient des lentisques originaires de l’Ile grecque de Chios. Il possède des propriétés antiseptiques et est également utilisé dans la fabrication des amalgames dentaires, de confiseries, de boissons alcoolisées, en pharmacologie et en parfumerie.

Pistachier planter cultiver entretenir, pistacia lentiscus, pistachier fruits, pistachier jardin

Pistachier lentisque sur l’île de Chios en Grèce, où l’on récolte le mastic qui s’écoule des troncs

La floraison se déroule de mars à mai. Elle apparait sous la forme de panicules de fleurs jaune-verdâtre assez insignifiantes. Le pistachier est un arbre dioïque, c’est-à-dire qu’il existe des pieds mâles et des pieds femelles et qu’il est nécessaire d’avoir un pied de chaque sexe pour obtenir des fruits (1 mâle pour 5 femelles).

La fructification varie d’une espèce à l’autre et la pollinisation des arbres mâles vers les arbres femelles est difficile sous nos climats. Quand l’arbre fructifie, cette floraison est suivie de nombreux petits fruits comestibles. La fructification du vrai pistachier n’intervient qu’en région chaude et qu’au bout de 7 années de culture. Chez le vrai pistachier le fruit est une drupe comportant une coque qui renferme une amande comestible dont la peau est violette et la chair verte : la pistache qui est ensuite séchée pour être consommée en fruit sec, à l’apéritif, mais également en pâtisserie et confiserie. Les Pistacia lentiscus et terebinthus donnent également de petites drupes comestibles. Elles sont groupées en grappes de petits fruits de la taille d’un pois, d’abord rouges puis noirs à maturité. Elles renferment une petite graine en forme d’amande à la saveur aigrelette et rafraîchissante. Elles peuvent se consommer crues ou encore confites comme les câpres.

Le bois dur du pistachier est utilisé en marqueterie, ébénisterie et en menuiserie.

Pistachier planter cultiver entretenir, pistacia lentiscus, pistachier fruits, pistachier jardin

Fruits du Pistacia lentiscus à gauche, et à droite, fruits sur l’arbre du Pistacia vera, qui produit les pistaches que nous dégustons

Principales espèces et variétés

Pistacia lentiscus - Lentisque pistachier

Pistacia lentiscus - Lentisque pistachier

Une espèce persistante au beau feuillage et à la jolie fructification. Ce pistachier est aussi connu pour sa résine ambrée très aromatique. Indispensable pour composer la structure persistante du jardin en climat doux.
  • Période de floraison Avril à Juin
  • Hauteur à maturité 2 m

Plantation du Pistachier

Où le planter ?

Originaire du bassin méditerranéen ou du Moyen-Orient, le Pistacia apprécie les climats chauds et supporte la sécheresse. C’est un arbre relativement frileux, qui préfère les régions aux hivers cléments. C’est pourquoi, on le cultive principalement sur la Côte d’Azur. Certaines espèces, comme le lentisque pistachier sont capables toutefois de résister à de courtes gelées de l’ordre de -12/-15°C, une fois bien établies, en sol drainé et à l’abri des vents froids dominants. Rappelons qu’au nord de la Loire, le pistachier n’a guère de chance de fructifier.

Si l’arbre lui-même ne craint pas le froid, c’est sa floraison qui risque d’être détruite par les gelées tardives. En pleine terre, on le réservera donc aux climats méditerranéens, aux étés secs et chauds, les espèces à feuillage persistant, étant particulièrement adaptées à la chaleur et à la sécheresse estivales. Et comme, il supporte également les embruns, on l’adoptera sans réserve en bord de mer.

Peu exigeant en matière de sol et d’exposition, tous les sols lui conviennent. Il est capable de prospérer dans un sol médiocre, pauvre et caillouteux, aride en climat sec ou légèrement acide, avec tout de même une préférence pour les sols drainants et calcaires. Réservez-lui un emplacement chaud et lumineux bien qu’il accepte aussi bien la mi-ombre.

Le pistachier peut être installé dans les jardins secs d’inspiration méditerranéenne, dans un massif d’arbustes, ou encore dans une haie libre en climat doux car sa fructification est très décorative.

Quand le planter ?

Dans nos régions au climat doux, la plantation du pistachier se fait en début d’automne, en septembre-octobre. En zone limite de rusticité, préférez une plantation au printemps.

Comment planter ?

Le pistachier apprécie les terrains bien drainants. Prévoyez une distance de 7-10 m entre deux pistachiers.

  • Ameublissez bien la terre en profondeur
  • Faites tremper la motte durant 1h dans un seau d’eau
  • Creusez un grand trou d’au moins 30 cm de profondeur en tous sens
  • Etalez de la pouzzolane, du sable de rivière ou du gravier au fond du trou de plantation
  • Installez l’arbuste au centre du trou avec un tuteur
  • Maintenez le pistachier bien droit puis comblez le trou avec du terreau et du sable mélangé à la terre extraite sans enterrer le collet
  • Tassez avec le pied
  • Arrosez copieusement à la plantation
Pistachier planter cultiver entretenir, pistacia lentiscus, pistachier fruits, pistachier jardin

Un vénérable pistachier lentisque sur le site de Selinunte en Sicile (© Gwenaëlle David Authier)

Entretien, taille et soins

Le Pistacia est facile à cultiver dans les régions privilégiées où le gel ne sévit pas ni sévèrement, ni trop longtemps. Il ne redoute que les hivers froids, surtout lorsqu’il est jeune. Une fois bien installé, il se montrera de plus en plus résistant à la sécheresse. Cependant, même si le pistachier est un arbre particulièrement résistant à la sècheresse, il a besoin d’être arrosé régulièrement pendant sa période de croissance, surtout pour produire des pistaches. En été, soyez vigilants les 2-3 premières années suivant la plantation, arrosez dès que la terre est sèche sans jamais détremper le sol.

En automne, par griffage, faites un apport de compost au pied de l’arbuste. Binez régulièrement le sol avec une griffe afin de garder le pied propre.

Enveloppez la tête des jeunes pistachiers avec un voile d’hivernage les premières années avant l’arrivée du froid pour les aider à bien passer l’hiver.

La taille est peu contraignante, elle permet de maintenir une belle silhouette, de l’égaliser et de limiter son encombrement. Taillez uniquement quand cela est nécessaire. Une taille légère de mise en forme en fin d’hiver chaque année suffit pour favoriser la ramification :

  • Supprimez le bois mort ou encombrant
  • Elaguez les branches enchevêtrées
  • Coupez les branches qui poussent vers l’intérieur de la couronne

Maladies et ennemis éventuels

Le pistachier possède quelques ravageurs connus mais rarement mortels. Il peut subir des infestations d’araignées rouges. Pulvérisez à l’avance un purin d’ortie ou une décoction de prêle. Le feuillage présente parfois des galles dues à l’acarien Eriophyes stefanii ou au puceron Anopleura lentisci, elles ne mettent en péril la vie de votre pistachier.

Multiplication

Il est possible de multiplier le pistachier par semis, par boutures semi-ligneuses, ou par greffage, technique à réserver aux jardiniers expérimentés ou professionnels.

Par semis

Cette technique est aléatoire.

  • Récoltez les graines fraîches en hiver sur les pieds femelles
  • Faites-les tremper quelques jours dans de l’eau à température ambiante
  • Semez en hiver en pot, à l’extérieur dans un bon terreau pour semis

Par bouturage

  • En fin d’été, prélevez des tiges de 15 cm environ
  • Supprimez les feuilles sur la partie basse des rameaux
  • Placez les boutures dans un substrat drainant, constitué d’un mélange de terreau et de sable maintenu humide
  • Maintenez à l’étouffée
  • Quand les boutures sont bien racinées, transplantez-les dans des pots
  • Installez en pleine terre au printemps suivant

Découvrez notre fiche conseil : « Le bouturage, tout savoir sur les différentes techniques et nos conseils pour réussir vos boutures »

Associer le pistachier au jardin

Le Pistachier est une bonne plante de jardin sec qui se plaira dans les jardins méditerranéens et ceux du bord de mer. Il s’installe dans des haies persistantes ou caduques selon l’espèce, ou dans les massifs d’arbustes. Dans une haie libre, on peut l’associer à des Photinias, à l’Eleagnus ebbingei, au laurier-tin, à des fusains caducs aux superbes couleurs automnales. Il peut se faufiler également dans une haie avec des arbustes assez rustiques, à connotation méridionale comme les Buddleias et les lauriers roses.

Pistachier planter cultiver entretenir, pistacia lentiscus, pistachier fruits, pistachier jardin

Pistachier lentisque entouré de laurier rose, d’Eleagnus ebbingei, de Buddleia et de laurier tin (Viburnus tinus)

Dans un massif arbustif, il se plaira aux côtés de l’Eucalyptus gunnii, des Pittosporum. En climat doux, accompagnez-le d’Olearia, de Nandina, de, grévilleas, d’escallonias ou de Choisya ternata.

Pistachier planter cultiver entretenir, pistacia lentiscus, pistachier fruits, pistachier jardin

Au centre en haut un pistachier lentisque, accompagné ici d’un Escallonia ‘Apple Blossom’, d’un Eucalyptus gunnii, d’un Olearia solandri ‘Aurea’, d’un Pittosporum tenuifolium ‘Variegatum’ et d’un Grevillea.

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.