Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Nepeta, Menthe des chats : plantation, culture, taille et entretien

Le népéta en quelques mots

  • Le népéta offre une floraison abondante et très longue, qui dure tout l’été !
  • Les fleurs sont souvent bleu mauve, mais peuvent aussi être blanches, roses ou jaunes.
  • Son feuillage aromatique peut être récolté et consommé en tisane
  • C’est une plante très facile à cultiver, et qui ne demande que peu d’entretien.
  • Sa floraison très mellifère, est appréciée par les abeilles
  • Le népéta a un effet euphorisant sur les chats !

Le mot de notre Experte

Aussi appelée Cataire, Herbe à chats ou Menthe des chats, le Nepeta est une plante vivace remarquable pour sa très longue floraison estivale, souvent bleue – mauve. Cette vivace vous offrira environ cinq mois de fleurs ! Son feuillage est parfumé, aromatique, très apprécié des chats, et on peut également l’utiliser en tisane (pour ses propriétés médicinales) ! Le népéta a en plus l’avantage d’être une bonne plante mellifère ! Il existe de nombreuses variétés horticoles, ce qui permet de choisir parmi différentes formes et hauteurs. Découvrez par exemple le superbe Nepeta faassenii ‘Six Hills Giant’, une variété vigoureuse, aux fleurs bleu lavande et à feuillage gris !

La népéta apprécie d’être installée en plein soleil, dans un substrat bien drainant. Elle déteste l’humidité hivernale ! C’est une plante parfaite pour les jardins de style méditerranéen et les jardins secs, mais elle peut aussi être placée dans un mixed-border, en rocaille, ou dans un grand pot ou bac. C’est une plante polyvalente, qui convient à de nombreuses situations différentes. Ses longs épis floraux de couleur bleu mauve font du népéta une excellente candidate pour remplacer la lavande dans les zones trop froides et humides pour celle-ci ! Le népéta a l’avantage d’être une vivace bien rustique, et qui ne demande presque pas d’entretien !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Nepeta sp.

Famille : Lamiaceae

Noms communs : Népéta, Herbe à chats, Menthe des chats, Cataire, Chataire

Floraison : de mai à septembre - octobre

Hauteur : souvent entre 30 et 90 cm

Exposition : plein soleil

Sol : drainant

Rusticité : au moins jusqu’à – 15 °C.

Les népétas rassemblent environ 250 espèces de plantes herbacées généralement vivaces, bien que l’on trouve aussi quelques espèces annuelles. Les plus connues sont les Nepeta cataria et Nepeta faassenii. Il existe plus d’une centaine de variétés horticoles, cultivées dans les jardins. On trouve les népétas principalement dans l’hémisphère Nord, notamment en Europe et en Asie, ainsi qu’en Afrique. Quelques espèces se sont naturalisées en Amérique du Nord. On peut rencontrer plusieurs espèces de nepetas à l’état sauvage en France, dont le Nepeta cataria. Elle pousse dans des prairies, clairières, friches et terrains vagues, ainsi que sur les bords de route.

La népéta a la particularité de créer une euphorie temporaire chez les chats ! Ils aiment s’y frotter, se rouler sur la plante et mâcher ses feuilles. La véritable « Herbe à chat » ou « Menthe à chat » est le Nepeta cataria, mais ce n’est pas l’espèce la plus fréquente dans les jardins, car elle est moins intéressante que d’autres d’un point de vue ornemental. Le Nepeta faassenii, par exemple, est plus souvent cultivée. Elle est également appréciée par les chats.

La népéta est rattachée à la famille botanique des Lamiacées, comme la sauge, la menthe, la lavande ou le romarin. Il s’agit d’une famille qui rassemble de nombreuses plantes aromatiques et médicinales. Ces plantes sont généralement bien adaptées à la sécheresse.

Le Nepeta doit probablement son nom à la ville de Nepet (aujourd’hui appelée Népi), située en Italie. Le nom d’espèce (cataria) vient du latin catus : chat. Ses noms vernaculaires font également référence à son effet sur les félins : « herbe à chat », « menthe des chats », « cataire », « chataire »… En anglais, cette allusion aux chats est conservée puisque la plante se nomme catnip ou catmint. Le népéta cataria ne doit pas être confondue avec le Calament, Calamintha nepeta, bien que ces deux plantes appartiennent à la même famille.

Planche botanique représentant l'Herbe à chat, Nepeta cataria

Nepeta cataria : illustration botanique

Le népéta pousse rapidement, et forme de larges touffes, avec des tiges parfois couchées, étalées. La plante peut ainsi prendre un aspect tapissant, couvre-sol, mais elle peut aussi être buissonnante. Elle constitue une très bonne plante de bordure, idéale le long d’une allée ou en limite de terrain, contre une haie. En général, sa hauteur est comprise entre 30 et 90 cm. On trouve quelques espèces et variétés de taille très réduite, comme le Nepeta phyllochlamys, qui ne dépasse pas 10 cm de haut, ou le Nepeta racemosa, mesurant moins de 30 cm de hauteur. La variété ‘Six Hill Giants’, qui compte parmi les plus grandes, atteint presque un mètre de haut ! Les nombreuses variétés de népétas ont permis d’obtenir une belle diversité de formes et dimensions, qui s’adaptent à des situations particulières (bordure, couvre-sol, massif, culture en pot…).

On apprécie le népéta pour sa floraison de très longue durée, commençant au printemps et se prolongeant tout l’été ! Il est en fleurs à partir de mai, et parfois jusqu’en septembre – octobre. Il est conseillé de couper les fleurs lorsqu’elles sont fanées, car cela encourage la plante à refleurir.

Le népéta se couvre d’une abondante floraison bleue, portée au sommet des tiges. Il offre alors de longs épis composés de fleurs rassemblées en verticilles. Les fleurs peuvent aussi être arrangées en grappes, en cymes ou en panicules.

Comme il porte une multitude de petites fleurs, le népéta a un côté très vaporeux et léger ! En été, lorsque la plante est en pleine floraison, le feuillage vert disparaît sous une nuée de fleurs bleu violet.

Le népéta possède des fleurs tubulaires, qui se divisent en deux lèvres, et qui sont assez caractéristiques de la famille des Lamiacées. La lèvre supérieure est petite et constituée de deux lobes, tandis que l’inférieure est plus large, bien développée, et compte trois lobes. Le calice comporte cinq dents (cinq sépales soudés). À l’intérieur du tube de la corolle, la fleur possède quatre étamines, qui portent le pollen. La taille des fleurs est assez variable : celles du Nepeta faassenii mesurent moins d’un centimètre de long, tandis que celles du Nepeta ‘Souvenir d’André Chaudron’ mesurent jusqu’à 4 cm de longueur. Lorsqu’ils sont petits, la floraison prend un aspect très vaporeux et léger !

La plupart du temps, floraison est bleu violet, couleur lavande. On trouve aussi quelques variétés à fleurs jaunes, roses ou blanches, mais elles sont plus rares ! Le népéta govaniana, par exemple, offre une floraison jaune, très lumineuse, tandis que chez le népéta cataria, les fleurs sont blanches marquées de quelques points rougeâtres. Les teintes de la népéta sont généralement pâles et tendres, délicates. Elles peuvent facilement être utilisées pour créer des harmonies ou des contrastes de couleur, et gagnent à être associées à des floraisons plus vives ! Chez le Nepeta ‘Dawn To Dusk’, le calice est décoratif, pourpré… Comme il est bien plus sombre que la corolle (pétales), c’est lui qui apporte de la couleur à la floraison !

La floraison de la népéta est mellifère ! Elle est très appréciée par les abeilles et les papillons, qui viennent prélever le nectar contenu dans la fleur, et assurent en échange la pollinisation.

 

Les fleurs de népétas

La floraison des népétas ! Nepeta subsessilis ‘Pink Dreams’, Nepeta govaniana (photo Scott Zona), Nepeta cataria (photo D. Gordon E. Robertson) et Nepeta faassenii ‘Six Hills Giant’

 

Les feuilles du  népéta sont entières et de forme triangulaire ou cordée (en forme de cœur), avec un limbe au bord entier ou crénelé. Elles sont pubescentes, portent des poils, notamment sur la face inférieure. Elles ont un côté assez délicat, dentelé. Les feuilles sont placées deux par deux sur les tiges, de façon opposée. Les tiges ont la particularité d’être carrées, à quatre angles, comme chez les autres plantes de la famille des Lamiacées.

Le feuillage est de couleur verte et plus ou moins grise. Il est possible de créer de beaux effets en associant la népéta à d’autres plantes à feuillage gris, ou au feuillage bien plus contrasté, par exemple noir ou très sombre. Le népéta ‘Six Hill Giant Gold’ se distingue par son feuillage lumineux, marginé de jaune – doré !

Les feuilles sont aromatiques, elles libèrent une odeur caractéristique, un peu mentholée, lorsqu’elles sont froissées. C’est ce qui vaut à la plante son nom de « Menthe des chats ». Chez la Nepeta cataria ‘Citriodora’, elles ont un parfum de citron ! Le feuillage de la népéta peut être récolté pour être utilisé en tisane ! Il a des propriétés médicinales, notamment calmantes et digestives.

Le feuillage est caduc, il disparait pour l’hiver. Il faudra nettoyer les touffes en fin d’hiver.

 

Les feuilles de différentes espèces de népéta

Le feuillage des népétas est assez décoratif ! Nepeta cataria (photo Liz West), Nepeta sibirica (photo Drew Avery) et Nepeta x faassenii

 

Après la floraison, la népéta produit des capsules qui renferment quatre petites noix ovoïdes et brunes, contenant chacune une graine. Cependant, de nombreuses variétés sont stériles, et notamment la Nepeta x faasenii.

Le népéta est une plante robuste et tout à fait rustique, capable de supporter entre – 15 et – 20 °C.

Les principales variétés de Nepeta

Les variétés les plus populaires

Nepeta faassenii Walker's Low

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité 50 cm

C’est notre variété star ! Elle offre en été une floraison d’un bleu violet profond. Elle a un port assez compact et étalé, ce qui le rend parfait en bordure ou en couvre-sol ! Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Nepeta faassenii Six Hill s Giant

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 50 cm

Il s’agit de l’une des plus grandes variétés ! Elle forme des touffes vigoureuses, qui se couvrent en été de fleurs couleur bleu lavande, sur un feuillage gris – vert.

Nepeta sibirica Souvenir d Andre Chaudron

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 60 cm

Il s’agit d’une variété au port assez compact, pas très haut, et qui offre une belle floraison bleu mauve. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS). On la trouve parfois sous le nom ‘Blue Beauty’ (synonyme).

 

Nos variétés préférées

Nepeta grandiflora Dawn to Dusk

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 80 cm

Cette variété porte des fleurs rose tendre, nuancées par des sépales pourprés, plus sombres. Ce sont eux qui apportent de la couleur à la floraison ! Le feuillage est vert, légèrement gris.

Nepeta subsessilis Sweet Dreams - Chataire subsessile rose

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 70 cm

La népéta ‘Sweet Dreams’ est une variété plutôt haute, et qui se distingue par sa floraison rose pâle, aux tons très doux, mise en valeur par des sépales plus sombres, pourprés.

Népéta racemosa Grog - Chataire

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité 35 cm

Il s’agit d’une variété assez compacte, qui porte une profusion de fleurs bleu mauve ! Sa floraison est remontante, pouvant ainsi durer jusqu’en fin d’été.

 

Les autres variétés à découvrir

Nepeta racemosa Snowflake - Chataire à fleurs blanches

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 40 cm

Une variété qui se démarque par ses fleurs blanc pur ! Elle a un port étalé, assez bas, ce qui la rend idéale pour intégrer une bordure ou une rocaille ensoleillée.

Nepeta govaniana

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 120 cm

Cette népéta, originaire de l’Himalaya, a la particularité d’offrir une floraison jaune tendre, très peu courante ! Elle porte des grappes longues et aérées, composées de fleurs jaunes de 3 cm de long... Une plante parfaite pour apporter de la luminosité dans les massifs !

Nepeta cataria Citriodora - Chataire citron.

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 60 cm

Il s’agit d’une variété issue de la véritable Herbe à chat. Elle porte des fleurs blanches ou rosées, marquées de points rouges. Les feuilles ont un parfum citronné !

Où, quand et comment planter le nepeta

Où planter ?

Plantez vos népétas de préférence en plein soleil, bien qu’elles supportent aussi la mi-ombre, si la luminosité est assez importante. Si vous les installez à un emplacement bien ensoleillé, elles vous offriront une floraison plus belle et généreuse, ainsi qu’un feuillage plus parfumé, que si elles sont à l’ombre.

Le népéta préfère les sols relativement pauvres. Si vous l’installez dans un terrain trop riche ou que vous apportez de l’engrais, la plante aura un aspect plus souple, moins structuré, et sa floraison risque d’être un peu moins abondante. Il peut même être implantée dans un terrain caillouteux ou sablonneux. Il est important que le substrat soit bien drainant. Un terrain qui retient l’eau en hiver (sols lourds, argileux…) risquerait de faire pourrir les racines.

Les népétas subsessilis et govaniana (ainsi que les variétés qui en sont issues), supportent mieux l’ombre et les sols frais, voire humides, que les autres espèces.

Comme le népéta forme des touffes larges, étalées, nous vous suggérons de ne pas la planter trop près des autres plantes. Il risquerait avec le temps de les étouffer.

Comme les chats ont parfois tendance à les abîmer en s’y vautrant, vous pouvez installer un petit grillage autour de quelques pieds pour les protéger. De même, si vous pensez récolter les feuilles pour les utiliser en tisane, mieux vaut placer quelques plants à l’abri des chats.

A l’inverse, vous pouvez aussi choisir de faire pousser le népéta pour vos chats ! Et ainsi l’installer non loin de la maison, pour les voir se rouler dedans.

Les variétés assez compactes et étalées, comme ‘Walker’s Low’, méritent d’être installées sur le devant d’un massif, dans une bordure, ou en couvre-sol, tandis que d’autres, comme ‘Six Hills Giant’ trouveront plutôt leur place au milieu d’un massif ! Le népéta est idéale le long d’une allée, pour colorer le bord d’un chemin. Vous pouvez aussi la cultiver dans un grand pot ou bac, mais choisissez pour cela les variétés les plus compactes. Comme elle supporte bien les sols pauvres et la sécheresse, elle peut également être installée dans une rocaille ou un jardin minéral, où il remplacera par exemple la lavande.

Le népéta peut servir à végétaliser un terrain difficile et pauvre, caillouteux. Vous pouvez aussi l’utiliser pour couvrir un talus.

Quand planter ?

Il est préférable de planter le népéta au printemps, aux mois d’avril ou mai. Si vous habitez dans le sud de la France vous pouvez éventuellement l’installer en automne, vers septembre – octobre (dans les régions où l’hiver est froid et humide, les racines risqueraient de pourrir si vous plantez en automne).

Comment planter ?

Respectez au moins 40 cm de distance entre deux plants, bien que cela soit variable en fonction de l’espèce cultivée.

Pour planter :

  1. Travaillez le sol pour l’ameublir et supprimer les mauvaises herbes.
  2. Creusez un trou, de deux à trois fois la taille de la motte. Améliorez le drainage si besoin, en apportant des graviers ou du sable grossier.
  3. Sortez la plante de son pot et placez-la dans le trou.
  4. Comblez tout autour avec de la terre.
  5. Arrosez généreusement.

Il est préférable de continuer à arroser régulièrement durant les premières semaines. Vous pouvez pincer les jeunes tiges pour encourager un port plus touffu. Si vous plantez en pot, pensez à installer une couche de drainage au fond (graviers, tessons de pot, billes d’argile…).

Découvrez aussi nos conseils de plantation – Comment planter les vivaces ?

 

l'entretien : arrosage, taille, maladies

Le népéta est une plante facile, qui demande peu d’entretien. Vous pouvez néanmoins arroser en cas de sécheresse prolongée, mais sans excès, et en laissant le substrat sécher entre deux arrosages. Il est important d’éviter que l’eau stagne, au risque de faire pourrir les racines. Les arrosages devront être un peu plus réguliers si vous cultivez le népéta en pot ou bac, car le substrat sèche plus vite ! Comme le népéta se satisfait de terrains pauvres, il n’a pas besoin d’engrais.

Lorsque la première floraison est terminée, nous vous conseillons de rabattre la plante d’environ un tiers ou de simplement couper les tiges florales fanées, car cela encouragera la plante à produire de nouvelles fleurs. Le népéta peut ainsi offrir une seconde floraison, jusqu’en fin d’été ! Ensuite, comme le népéta est caduque, vous pourrez rabattre les touffes en automne, mais il est aussi intéressant d’attendre la fin de l’hiver, car le feuillage séché constitue une protection contre le froid.

Si vous cultivez les variétés les plus grandes, comme ‘Six Hills Giant’, il est préférable d’installer un tuteurage.

Comme les feuilles du népéta sont aromatiques et possèdent des propriétés médicinales, n’hésitez pas à les récolter ! Faites-le de préférence au printemps (lorsque la plante commence à fleurir), le matin, par temps sec. Vous pouvez les utiliser fraîches, pour aromatiser des plats, ou les faire sécher pour ensuite les utiliser en tisane.

Pour ce qui est des maladies, attention à l’oïdium. Il s’agit d’une maladie cryptogamique qui risque de toucher les népétas en particulier si l’été est sec, et qui est aussi favorisée par une mauvaise circulation de l’air (plantation trop dense). Elle se reconnait par l’apparition d’un feutrage blanc, farineux, sur les feuilles. Supprimez les parties concernées, taillez pour permettre à l’air de circuler, évitez de mouiller le feuillage lorsque vous arrosez, et pulvérisez une solution à base de soufre ou une décoction de prêle.

En cas d’hiver humide et froid, il peut arriver que les racines du népéta commencent à pourrir. D’où l’importance de planter dans un terrain drainant, pour éviter que l’eau ne stagne !

Les limaces grignotent parfois le feuillage. Vous pouvez protéger vos népétas en fabriquant un piège à limaces ou en utilisant des granulés anti-limaces de type Ferramol.

 

La floraison bleue de la Nepeta nervosa

Nepeta nervosa (photo Enking)

 

Multiplier les népétas

Il est possible de multiplier le népéta par semis, division ou bouturage. Ces deux dernières techniques permettent de conserver des variétés identiques au pied mère, ce qui n’est pas le cas pour le semis. De même, certaines variétés (notamment Nepeta x faasenii) sont stériles, et ne peuvent pas être multipliées par semis !

Semis

Vous pouvez récupérer les graines sur vos plants de népéta, ou en acheter, puis les semer en fin d’hiver – début de printemps.

  1. Prenez un pot ou une terrine, et placez-y du terreau spécial semis.
  2. Semez les graines en les dispersant à la surface du substrat.
  3. Recouvrez très légèrement (quelques millimètres suffisent).
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Placez le pot à un endroit lumineux, où la température est comprise entre 18 et 20 °C.
  6. Dès que les jeunes plantules atteindront environ 5 cm de hauteur, vous pourrez les repiquer dans des pots individuels.
  7. Vous pourrez les planter en extérieur au printemps, dès qu’il n’y aura plus de risques de gelées.

Il est aussi possible de semer en début d’automne sous châssis froid. Récoltez les graines et semez-les aussitôt.

Il arrive parfois que la plante se ressème d’elle-même. Il est alors assez simple de déterrer les jeunes plantules pour les installer à un autre emplacement.

Division de touffes

Vous pouvez diviser les touffes en fin d’hiver – début de printemps, vers le mois de mars ou d’avril. La division a l’avantage de régénérer les touffes, et ainsi de leur redonner de la vigueur mais cette opération délicate doit être effectuée sur des sujets âgés d’au moins 4 ans.

  1. Repérez une touffe saine et bien développée, en place depuis plusieurs années.
  2. Creusez pour la sortir de terre, en utilisant une fourche-bêche.
  3. Séparez la touffe en plusieurs fragments.
  4. Préparez le terrain pour les replanter à un autre emplacement.
  5. Installez les nouveaux plants issus de la division.
  6. Arrosez généreusement.

Bouturage

C’est la méthode la plus simple ! Vous pouvez multiplier le népéta par bouturage de tiges vers les mois de juin et juillet.

  1. Prenez un pot et placez-y du terreau. Arrosez afin qu’il soit bien humide.
  2. Prélevez sur un plant de népéta une tige d’une dizaine de centimètres de longueur, de préférence sans fleurs.
  3. Retirez les feuilles situées à la base. Vous ne devez conserver que quelques feuilles sur le haut de la tige. De même, s’il y a des fleurs ou boutons floraux, supprimez-les.
  4. Plantez la tige dans le pot, puis tassez tout autour.
  5. Placez le pot à un endroit lumineux, entre 20 et 25 °C.
  6. Patientez… Gardez le substrat légèrement humide le temps que la bouture commence sa croissance. Vous pourrez ensuite réduire les arrosages.

Associations au jardin

Le népéta peut s’associer avec de nombreuses plantes, et trouver sa place dans des jardins de styles très différents. Son feuillage vert – gris et sa floraison douce et vaporeuse, permettent de créer un superbe effet de contraste avec des plantes aux tons plus sombres ou plus vifs.

La plus belle idée d’association semble être de planter des népétas devant des rosiers anciens. Les couleurs tendres du népéta sont parfaites pour accompagner la délicatesse des roses, et leur feuillage permet de cacher le pied des rosiers souvent dénudé. Avec son port étalé, pas très haut, le népéta peut être installé juste devant un rosier sans dissimuler sa floraison ! Placez à leurs côtés quelques plantes à floraison délicate (astrance, gypsophile…), pour obtenir un superbe massif romantique !

 

Une idée d'association : nepeta, rosier, digitale, astrance

Les népétas peuvent s’intégrer dans un jardin de style romantique, par exemple avec des rosiers et astrances ! Rosier ‘Felicia’, Verbascum et Nepeta (Photo GWI – MBP Plants – MAP) / Digitalis purpurea / Astrantia major ‘Ruby Star’ et Nepeta subsessilis)

 

Vous pouvez aussi créer un massif de style « jardin de cottage ». Plantez le népéta avec des sauges (notamment Salvia nemorosa), des géraniums vivaces, clématites, et campanules lactiflora. Intégrez quelques plantes aux longs épis floraux dressés, comme les digitales, delphiniums ou veronicastrums, afin d’apporter de la structure et de la hauteur ! Composez une belle scène dans des tons bleu – mauve – blanc, pour obtenir un effet visuel très doux et délicat. Vous pouvez ajouter des arbustes comme des Weigelia, Spirées et Deutzia !

Vous pouvez planter le népéta dans un mixed-border, pour créer un massif à l’anglaise. Associez-le à d’autres vivaces, en mélangeant des floraisons colorées ! Vous pouvez par exemple installer à ses côtés des valérianes rouges (Centranthus ruber), sauges de Jérusalem, Veronica spicata, agastaches et Phlox paniculata… Profitez aussi de la floraison très colorée des hélianthèmes !

Comme il apprécie le plein soleil et les substrats drainants, le népéta trouvera également sa place dans un jardin d’inspiration méditerranéenne, où il pourra remplacer la lavande ! Vous pouvez intégrer d’autres plantes aromatiques, ainsi que des euphorbes, achillées, eryngiums et Stachys. Ajoutez quelques graminées en petites touffes (Stipa, Carex, Briza media…). Le népéta est idéal pour les jardins secs, à dominante minérale. Vous pouvez l’installer par exemple au pied d’un muret en pierre, exposé plein sud, ou en arrière-plan d’une rocaille, avec des œillets, joubarbes, phlox mousse, et Campanula muralis.

 

Une idée d'association avec la népéta, pour un jardin sec

Les népétas peuvent s’intégrer à un jardin sec, ou de style méditerranéen. Rosier ‘Pierre de Ronsard’, Helianthemum ‘Lawrenson’s Pink’, Campanule, Nepeta racemosa ‘Grog’ et Dianthus allwoodii ‘Romeo’ (photo E. Gonnet – Biosphoto) / Nepeta subsessilis (photo Uleli)

 

Comme ses teintes sont assez tendres, parfois un peu pâles, n’hésitez pas à associer le népéta à des floraisons plus vives ou contrastées : hémérocalles, Centranthus ruber, échinacées… afin de rehausser le massif ! Profitez du bleu intense et profond de certaines sauges, comme Salvia guaranitica !

De la même façon, pour créer un effet visuel intense et coloré, vous pouvez associer les népétas à des floraisons jaunes ou orangées. En effet, ce sont respectivement les couleurs complémentaires du violet et du bleu, deux teintes souvent présentes chez le Népéta. Celui-ci peut ainsi offrir de beaux contrastes avec des floraisons jaunes, comme celle de l’achillée ‘Terracotta’, des Coreopsis ou des rudbeckias.

Questions fréquentes

Le feuillage de mon népéta se couvre d’un feutrage blanc !

Il est atteint par l’oïdium, une maladie due à un champignon. Nous vous conseillons de supprimer les parties concernées, afin de limiter son expansion. Vous pouvez tailler votre népéta et les plantes proches, pour permettre une bonne circulation de l’air. Traitez ensuite en utilisant une décoction de prêle ou une solution à base de soufre.

Les feuilles de mon népéta sont grignotées ! Que faire ?

Les responsables sont les limaces ! Vous pouvez protéger vos plants en installant une barrière à base de cendre ou de sciure, pour les empêcher de s’approcher, ou utiliser des granulés anti-limaces.

Le saviez-vous ?

  • Une plante que les chats adorent !

En cultivant le népéta, vous pourrez remarquer que les chats aiment s’y rouler, se coucher dessus, et mâcher les feuilles. Cette plante semble avoir un effet aphrodisiaque sur eux, les plongeant temporairement dans un état euphorique ! Cette réaction serait héréditaire, ainsi, certains chats ne sont pas réactifs. On estime qu’environ les deux tiers des chats y seraient sensibles. Le Nepeta cataria est celle qu’ils préfèrent (c’est la véritable « Herbe à Chat »), bien que d’autres espèces aient un effet comparable sur eux (Nepeta grandiflora, Nepeta faasenii…). La substance chimique (terpène) qui agit sur les chats est le nepetalactone. Même séchées, les feuilles restent attractives pour les chats ! Vous pouvez les récolter et frotter les feuilles contre leurs jouets. Bien que cette plante semble agir comme une drogue sur les chats, il n’y a aucun danger pour eux !

 

 

  • Des propriétés médicinales

Vous pouvez récolter les feuilles de népéta pour les consommer en tisane. C’est une plante à la fois calmante, antistress, et stimulante. Elle est également digestive, antibactérienne, utile pour les infections et problèmes respiratoires, et elle apaise les douleurs dentaires. L’huile essentielle issue de Nepeta cataria serait très efficace comme répulsif contre les insectes. Les feuilles peuvent aussi être utilisées fraîches pour aromatiser des plats, et il est possible de parfumer le vin avec des feuilles de cataire.

Ressources utiles

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire