Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Escallonia : plantation, taille, entretien

L'Escallonia en quelques mots

  • L’escallonia est un arbuste indispensable en jardin de climat doux et côtiers
  • Sa floraison rose ou blanche, abondante et de longue durée, anime le jardin pendant tout l’été
  • Avec son feuillage persistant d’un beau vert brillant, c’est un excellent arbuste de haie persistante, libre ou taillée
  • Il se plait dans un sol ordinaire, bien drainé en plein soleil et à l’abri des courants d’air
  • De croissance rapide, il est très résistant aux maladies, facile d’entretien et de culture

Le mot de notre experte

L’escallonia, avec sa généreuse floraison rose ou blanche qui dure tout l’été, sa croissance rapide et son feuillage persistant, vert ou jaune brillant, fait partie de ces arbustes gratifiants indispensables dans votre jardin si votre climat le permet.

Bien connu des jardiniers bretons ou anglais, l’Escallonia est idéal pour former des haies en bord de mer. Il compense sa rusticité limitée (- 10°C) par une bonne résistance aux embruns, ce qui le rend incontournable dans les jardins côtiers. 

De l’escallonia blanc, (Escallonia Iveyi) à l’esaclonia rouge (Escallonia rubra), en passant par l’escallonia rose, ce bel arbuste persistant est vraiment peu exigeant.

L’escallonia aime le soleil, supporte l’ombre, les embruns et même les étés secs une fois établi. Il se plait dans un sol ordinaire, bien drainé et bien abrité des vents froids.

Nous vous proposons de nombreuses variétés d’escallonias persistants, à planter en haie fleurie ou en massif… Découvrez-les !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Escallonia

Famille : Escalloniacées

Nom(s) commun(s) : Escallonia

Floraison : de juin à septembre

Hauteur : 0,80 à 3 m

Exposition : soleil, mi-ombre

Sol : tous, bien drainés

Rusticité : - 10° C

Le genre Escallonia comprend une soixantaine d’espèces d’arbustes ou d’arbres à feuillage persistant pour la plupart, originaires des zones boisées d’altitude d’Amérique du Sud, en particulier du Chili, de la cordillère des Andes et d’Argentine. Dans la nature, ces arbustes de la famille des Escalloniacées, poussent parmi les broussailles les coteaux ou sur les côtes maritimes exposées aux embruns.

L’Escallonia rubra, aux fleurs rouges et l’E. virgata, une des rares espèces à feuillage caduc, ont donné naissance à la plupart des hybrides. L’Escallonia rubra var. Macrantha, aux feuilles plus grandes que les autres, est l’une des nombreuses formes que prend l’Escallonia rubra dans son milieu naturel.

Vigoureux et de croissance moyenne à rapide, il forme un buisson dense ramifié, arrondi ou érigé, pouvant atteindre 3 m en tous sens à maturité. Le port et les vigueurs diffèrent selon les hybrides ; certaines obtentions horticoles hybrides (‘Red Carpet’) se distinguent par un port tapissant, touffu et très compact.

L’Escallonia se distingue par son beau feuillage odorant,lustré et coriace qui persiste généralement en hiver et éclaire le jardin tout au long de l’année. Ses petites feuilles dentées, longues de 1 à 8 cm, alternes, sont implantées de façon très dense sur presque toute la longueur des rameaux. Elles présentent parfois présentent un aspect succulent. De forme ovale, elles sont vert foncé brillant chez la plupart. L’Escallonia laevis ‘Gold Ellen’ porte un somptueux feuillage jaune doré maculé de vert.

Ce feuillage est légèrement aromatique au froissement.

La floraison est abondante et dure tout l’été. Dès le mois de juin et jusqu’en septembre, plus ou moins tôt selon le climat, sans interruption, des fleurs charnues, à cinq pétales en forme de coupe ou de tube semi-ouvert, selon les espèces, s’épanouissent sur le feuillage luxuriant.

Réunies en panicules ou en petites grappes de 3 à 30 cm, à l’extrémité de chaque ramification, elles vont du blanc pur au rouge en passant par toutes les nuances de rose, du rose soutenu au cramoisi. Ces petites clochettes tubulées évoquent par leur couleur, leur texture cireuse et leur délicatesse, les fleurs des pommiers.

L’escallonia est une excellente plante de jardin en climat doux. Doté d’une rusticité médiocre, de l’ordre de -10°C, cet arbuste frileux apprécie une plantation en plein soleil et à l’abri des courants d’air, dans un sol de préférence un peu acide ou neutre, à la fois fertile et bien drainé.

Cet arbuste facile de culture est très utilisé dans les régions de bord de mer, en haie persistante, massif ou en bac sur une terrasse.

Principales espèces et variétés

L’escallonia rubra a donné naissance à la plupart des hybrides qui diffèrent principalement par leur taille, vigoureuse ou couvre-sol, et par leurs floraisons blanches, rose pâle à cramoisi. Certains cultivars comme Escallonia ‘Donard Seedling’ se montrent plus rustiques (- 15° C) que la plupart des Escallonias qui offrent une rusticité médiocre, de l’ordre de -5 à -10°C.
Les plus grands sujets seront parfaits en haie persistante, les variétés plus tapissantes comme ‘Red Carpet’ seront utilisées en couvre-sol, dans une petite haie ou dans un bac sur une terrasse bien abritée des vents dominants.

Les plus populaires

Escallonia Iveyi en pot de 2/3L

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
2.50 m

Il forme un buisson compact et bien ramifié. Il est souvent utilisé en haie, massif ou en bac sur une terrasse.

Escallonia Pride of Donard

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
1.50 m

Excellent sujet de haie libre ou de massif en climat doux et bord de mer.Cette variété primée en Angleterre ne redoute que les fortes gelées.

Escallonia Apple Blossom

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
1.50 m

Bel arbuste persistant de 1.50m, au port joliment arrondi, portant en été des petites fleurs roses et blanches. Excellent sujet de haie libre ou de massif

Escallonia Red Carpet

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
80 cm

Arbuste couvre-sol, plus petit que l'espèce type, il ne dépasse pas 80cm de hauteur, ses fleurs en trompettes sont d'un très beau rouge rubis. Parfait en massif ou en bac.

Nos préférées

Escallonia laevis Gold Ellen

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
2.50 m

Un superbe feuillage persistant jaune doré maculé de vert, il produit une riche floraison rose carminé au cœur de l'été.

Escallonia Darts Rosy Red

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
2.50 m

Une riche floraison rose carminé au cœur de l'été.il se plante en fond de massif, sur une terrasse. Il est souvent utilisé en haie ocultante.

Escallonia rubra Crimson Spire

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
3.00 m

Ce cultivar montre un port particulièrement dressé. Il se distingue par sa vigueur et ses grandes feuilles.

Escallonia Donard Seedling 30/40cm en pot de 2L/3L

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
2.00 m

Un des plus rustiques ! Il est capable de réussir à l'intérieur des terres.

Plantation

Où planter l’escallonia ?

De ses origines sud-américaines, l’escallonia a conservé une nature plutôt frileuse et un amour pour la chaleur. Il ne redoute que les sols excessivement calcaires ou trop lourds, les vents glacés et les hivers froids. Il résistera tout de même aux gelées légères de courte durée jusqu’à -10°C environ, une fois bien installé et, il ne sera jamais aussi bien qu’à l’abri du vent !

C’est un excellent sujet de haie libre ou de massif en climat doux. Son feuillage épais et persistant tolère bien les embruns marins, ce qui en fait également un incontournable dans les jardins de bord de mer bretons, irlandais ou anglais. Il est aussi à l’aise en climat méditerranéen, où il pourra supporter un sol ponctuellement sec avec un bon paillage et de bons arrosages.

Partout ailleurs, sa rusticité est souvent mise à rude épreuve, même s’il est susceptible de repartir de la base au printemps. Il ne résistera à des températures négatives qu’en situation bien abritée.

Offrez-lui une place chaude très ensoleillée et bien abritée des courants d’air, au sud contre un mur ou à l’ouest en fond de massif ou dans une haie, surtout dans les régions froides : il ne supporte pas les vents froids hivernaux.

Il adore le soleil où il fleurit plus abondamment mais tolère bien la mi-ombre en climat chaud et même la sécheresse estivale une fois bien établi. Peu exigeant quant au sol, il redoute le calcaire en excès et apprécie une terre bien drainée, fraîche, de préférence un peu acide ou neutre. Il craint les sols compacts et gorgés d’eau en hiver ; évitez donc les zones inondées.

Les plus grands sujets pourront atteindre 3 mètres de hauteur pour autant d’étalement ; ils feront merveille plantés en haie persistante, libre, ocultante ou taillée dans les régions tempérées.

Avec sa longue floraison généreuse, son feuillage toujours vert, et sa robustesse, l’escallonia remplacera avantageusement les conifères ou les Weigelas en climat doux, en bord de mer ainsi que dans les jardins secs ou sans arrosage.

Les variétés plus compactes comme ‘Red Dream’ ou ‘Red Carpet’, ne dépassant pas 80 cm de hauteur, seront superbes utilisées en grand couvre-sol, dans une petite haie ou dans un bac sur une terrasse bien abritée.

Quand planter un escallonia

L’Escallonia se plante de préférence au printemps, de mars à juin, dans les régions les plus froides, ou en automne en climat très doux, lorsque tout risque de gelées est écarté.

Comment planter un escallonia ?

En pleine terre

Pour une plantation en haie, espacez l’Escallonia de 60 à 80 cm.

  • Faites trempez la motte dans un seau d’eau une nuit avant plantation
  • Ameublissez bien la terre
  • Creusez un trou au moins trois fois plus large que le volume de la motte et profond de 50 cm
  • Rebouchez avec la terre extraite additionnée de deux seaux de compost et d’un peu de terreau en maintenant l’arbuste bien droit
  • Tassez légèrement la terre
  • Étalez un paillis organique d’écorces de pin de 10 cm d’épaisseur surtout dans les régions chaudes
  • Arrosez copieusement à la plantation puis régulièrement à la belle saison surtout les 3 premiers étés suivant la plantation

En pot

  • Prévoyez impérativement un mélange frais, bien drainant, à base de terreau pour arbustes additionné d’une ou de deux pelletées de compost bien décomposé
  • Choisissez un grand contenant d’au moins 30 litres (30 à 40 cm de diamètre) et faites un lit de gravier ou de billes d’argiles au fond
  • Paillez le pied
  • Arrosez bien pendant la période de végétation puis dès le sol est sec
Escallonia rubra

La floraison abondante de l’Escallonia rubra.

Entretien et soins

L’escallonia est un arbuste vraiment peu contraignant qui requiert peu de soins.  En sol trop pauvre, apportez éventuellement un engrais organique au printemps pour stimuler sa croissance et sa floraison.

Étalez une bonne couche de paillage organique (écorces ou aiguilles de pin, tapis de feuilles), renouvelé chaque année, afin de maintenir ses racines au frais durant les chaleurs estivales et au chaud pendant l’hiver.

Veillez à ce qu’il ne manque jamais d’eau en été les premières années : arrosez régulièrement les trois premiers étés pour l’aider à bien s’installer. Arrosez plus fréquemment l’escallonia en pot car l’assèchement de la terre se fait plus rapidement.

Quand et comment tailler un escallonia ?

L’escallonia pousse vite et mérite souvent un rafraîchissement 1 à 2 fois par an si on veut lui conserver une silhouette équilibrée ou lui redonner une jolie forme buissonnante. Les premières années afin que l’arbuste développe un port dense et compact, taillez à un tiers de la hauteur.

Taillez chaque année en fin d’hiver, en février-mars, lorsque les gelées ne sont plus à craindre, pour rééquilibrer et rafraîchir la ramure et à la fin de l’été, en septembre, après la floraison.

  • Pour les sujets isolés, une taille de rafraîchissement au printemps suffit à rééquilibrer ou à réduire la ramure : avec une cisaille, supprimez le bois mort ou grêle qui déséquilibre le port.
  • La taille de l’escallonia est conseillée surtout pour les sujets utilisés en haie : avec un taille-haie ou un coupe-branche, coupez légèrement les tiges compromettant la symétrie et supprimez les fleurs fanées. Il peut être même rabattu plus sévèrement, si vous souhaitez réduire son étalement ou redonner forme à un sujet trop peu touffu.

L’escallonia peut même être taillé en boule.

Maladies et ennemis éventuels

L’escallonia ne connait aucun ennemi et se montre particulièrement résistant aux maladies et ravageurs. Il ne redoute qu’une chose : les sols détrempés, surtout en hiver et l’excès de calcaire.  Si le sol est trop calcaire, il peut être atteint par la chlorose qui se manifeste par un jaunissement progressif des feuilles et à terme par le dépérissement de l’arbuste.

Une terre bien drainée et amendée régulièrement avec un apport de compost ou de tourbe permettra d’éviter la maladie.

Escallonia mellifère

Les fleurs d’Escallonia sont mellifères.

Multiplication : bouturer l'escallonia

L’escallonia se multiplie facilement par bouturage.

Par boutures herbacées

  • En juin, coupez une tige de 10-15 cm sous une feuille ou sous un œil ne comportant pas de boutons ou de fleurs
  •  Supprimez les feuilles de la base, conservez celles des extrémités
  • Plantez en pots ou en caissettes dans un mélange léger de tourbe et de sable de rivière
  • Humidifiez régulièrement les boutures et maintenez-les sous abri au chaud jusqu’à l’enracinement
  • Repiquez-les en mars-avril dans des pots individuels remplis de terreau et de sable
  • Mettez en place en pleine terre, à l’automne, lorsque le système racinaire est suffisamment développé

Par boutures semi-aoûtées

Procédez de même, en septembre sur des tiges semi-ligneuses (qui se transforment de bois tendre en bois dur).

Associer

L’Escallonia est l’arbuste incontournable de nos jardins de climat doux qu’il illumine tout au long de l’année avec ses jolies feuilles lustrées persistantes et son abondante floraison estivale qui se prolonge jusqu’aux premiers frimas.

Pièce maîtresse des haies, il est indispensable dans les jardins côtiers et tempérés où il est souvent utilisé en haie libre, massif ou en bac sur une terrasse.

Dans une haie fleurie, il accompagnera les deutzias, un Cornouiller du Japon rose, les Hebe ou véroniques arbustives, Lauriers rose et égaiera le feuillage gris des Chalefs.

Dans un grand massif, il fera merveille aux côtés de belles vivaces comme les Gauras, lavandes, géraniums vivaces, Phlox, de rosiers blancs ou roses ou encore d’arbustes à floraison estivale ou printanière comme le Kolkwitzia amabilis, le genêt (Cytisus ‘Zeelandia’), les cistes, les buddleias ou des céanothes, pour de belles scènes fleuries sans entretien.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Haie fleurie : quels arbustes planter, quand et comment ?

Adieu les haies de thuya, mornes et impénétrables, demandant une taille régulière et finissant par dépérir… Vive la haie mixte, libre, fleurie, champêtre, synonyme de biodiversité, de charme et d’entretien facile !
Lire la suite +

Blog

5 arbustes couvre-sols pour aménager un talus

Un talus est par définition un terrain en pente soumis à la rudesse des éléments où...
Lire la suite +

conseil

Taillez les arbustes sans stress

Lire la suite +

conseil

Soyez aux petits soins pour les arbustes persistants

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(14 votes, moyenne: 3.07 sur 5)
Laisser un commentaire