Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Convolvulus, Liseron de Turquie : semer, planter, entretenir

Le Convolvulus en quelques mots

  • Le Convolvulus offre une interminable floraison en trompettes bleu, rose ou blanc de mai à octobre
  • Contrairement au liseron grimpant des haies, il n’est pas envahissant
  • Florifère,  facile et sans entretien, il ne demande qu’une situation chaude et un sol bien drainé pour s’épanouir
  • A l’exception du Convolvulus cneorum, ils sont peu rustiques sous nos climats et cultivés en annuels à l’instar du Convolvulus tricolor
  • C’est une excellente plante de rocaille sèche et de bord de mer, incontournable aussi en suspension

Le mot de notre experte

Le Liseron, de son nom latin Convolvulus réveille chez tous les jardiniers, à sa simple évocation, des envies de désherbages incontrôlées à grand renfort de vinaigre blanc ou de bicarbonate ! Et pourtant, le liseron n’est pas qu’une mauvaise herbe dont on se demande comment se débarrasser !

Contrairement au liseron grimpant des haies et des champs (Calystegia sepium et Convolvulus arvensis), certaines espèces vivaces ou annuelles ne sont pas envahissantes et gagnent à être plantées dans tous les jardins. Parmi elles, le Convolvulus cneorum ou liseron de Turquie un arbrisseau au feuillage vert-argenté, le Convolvulus sabatius ou mauritanicus, deux liserons vivaces capables de résister à de brèves gelées et le Convolvulus tricolor ou célèbre Belle de Jour, une espèce annuelle. Tous offrent pendant tout l’été des fleurs en trompettes du blanc au bleu indigo, en passant par le rose et le rouge.

Peu exigeant, il pousse au soleil, dans toute bonne terre de jardin drainée, doté d’une floraison exceptionnelle qui se renouvelle en abondance durant plus de 6 mois, le Convolvulus est sans aucun doute une des meilleures plantes à installer dans un jardin sec en pot comme en rocaille.

Faciles à cultiver, découvrez nos variétés de Convolvulus vivaces ainsi que notre choix unique de graines de Belle-de-jour !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Convolvulus

Famille : Convolvulacées

Noms communs : Liseron, Belle de jour, liseron de Turquie, liseron de Mauritanie

Floraison : avril à septembre

Hauteur : 0,15 à 0,60 m

Exposition : soleil

Sol : sec, drainé

Rusticité : variable selon les espèces

Le Convolvulus plus communément appelé liseron est une plante originaire des zones rocailleuses, des collines arides et caillouteuses du bassin méditerranéen, en particulier de Turquie et d’Égypte. Il appartient à la vaste famille des Convolvulacées comme l’ipomée et les volubilis.

Si Convovulus en latin signifie s’enrouler, toutes les espèces de liserons ne sont donc pas volubiles ! Le genre comprend environ 250 espèces d’herbacées annuelles, de vivaces et même de sous-arbrisseau. A côté des espèces sauvages considérées comme des mauvaises herbes, comme le liseron des champs (Convolvulus arvensis), le liseron fausse guimauve ou liseron de Provence (Convolvulus althaeoides) et le liseron des haies (Calystegia sepium) qui lorsqu’elles se plaisent peuvent se montrer envahissantes, rampant ou grimpant dans les plantes environnantes, il existe des Convolvulus non invasifs.

Parmi les espèces les plus répandues, on retrouve le Convolvulus cneorum, liseron argenté ou encore liseron de Turquie, le Convolvulus sabatius, liseron de Mauritanie ou liseron bleu qui sont des liserons vivaces et le Convolvulus tricolor, plus couramment nommé belle-de-jour ou liseron tricolore qui se cultive en annuel.

Sous notre climat, selon les espèces, ils sont cultivés en annuelles ou vivaces frileuses. Certains liserons survivent à nos hivers peu rigoureux et sont capables de résister à de brèves gelées de l’ordre de -10 à -15°C, le liseron belle-de-jour qui est sans doute le plus frileux, sera cultivé en annuel dans les régions les moins clémentes de notre pays.

Mu par une croissance rapide et vigoureuse, le liseron vivace ou annuel forme au contraire de ses cousines les ipomées, un buisson dense et ramifié au port compact, étalé ou retombant, pouvant atteindre 10 à 50 cm de hauteur et jusqu’à 80 d’étalement. Le convulvulus tricolor ou Belle de jour forme une touffe rampante, tandis que le Convolvulus sabatius est idéal pour les suspensions.

liseron

Convolvulus cneorum – illustration botanique de P.J. Redouté

Son interminable floraison émaillant le feuillage, commence en mars- avril (selon les régions) pour ne prendre fin qu’aux premières gelées. A l’aisselle des feuilles et à l’extrémité des rameaux naissent des petits bouquets de boutons turbinés qui s’épanouissent en fleurs en forme d’entonnoir de 2 à 5 cm de large, solitaires, ou bien groupées par 3 ou 6 en petites cymes. Les fleurs sont plissées en 5 segments soudés à la base pour former une clochette enserrée dans un calice velu. Elles sont portées par très un court pédoncule et présentent des marges crénelées au revers soyeux.

Ces corolles délicates en forme de trompettes très évasées, s’épanouissent dans des teintes unies ou panachées. Elles éclosent en jolies trompettes blanches, parfois délicatement lavées de rose pâle chez le Convolvulus cneorum, bleues pastel chez Convolvulus sabatius ou bleues indigo à ciel, roses tendre à parme, rouges ou blanches chez la Belle-de-Jour. Cette dernière espèce de liseron se distingue de ses sœurs par un dessin souvent unique avec ses coloris plus variés disposés en halos concentriques aux trois couleurs contrastées, d’où sont nom de Liseron Tricolor.

La texture soyeuse des pétales du Liseron laisse parfois transparaître de fins vaisseaux à travers la corolle, rappelant la délicatesse des fleurs  de pétunias ou d’ipomées. La gorge renfermant les étamines jaunes est rehaussée par un cœur en forme de petite étoile centrale qui réveille encore le coloris de la corolle.

Ces corolles bien épanouies s’ouvrent le matin pour se refermer en vrille à la nuit tombante se renouvellent généreusement  jusqu’à l’automne.

Cette floraison interminable et mellifère attire un grand nombre d’insectes butineurs.

Les fleurs cèdent la place à des fruits déhiscents en capsules globuleuses contenant de toutes petites graines.

La végétation dense, vigoureuse est caduc, persistante à semi-persistant selon l’espèce et le climat. Le feuillage diffère selon les espèces. Les rameaux bien ramifiés portent des petites feuilles pétiolées, entières, oblongues lancéolées de 3 à 6 cm de longueur chez le Convolvulus cneorum ou liseron de Turquie. Ce dernier porte des feuilles caractéristiques couvertes d’une soie argentée et brillante et persistent toute l’année. Le Convolvulus althaeoides se caractérise par des feuilles entières à  la base, de plus en plus profondément découpées vers l’extrémité des tiges semblables à celles des mauves.

Bien adapté au climat méditerranéen dont il est originaire, le liseron affiche une rusticité variable selon les espèces.

liseron

Quelques Convolvulus : C. sabatius, C. cneorum et C. tricolor

Cette plante de rocaille sèche, se cultive facilement au soleil dans un sol léger, très bien drainé voire caillouteux, rocheux ou sableux, même calcaire. Dans le sud de notre pays, il acceptera la mi-ombre. Dans les régions froides, il est préférable de le planter dans un pot pour le protéger du gel en hiver et le ressortir pendant la belle saison à l’extérieur !

Le Liseron est idéal en suspensions, jardinières ou en potées, dans un jardin minéral ou de bord de mer, en rocaille, en bordures de massifs, au-dessus d’un muret ou dans des paniers suspendus ou des vasques d’où il retombera en cascades florifères.

Principales espèces et variétés

Dans la famille des liserons, on distingue :

  • les espèces sauvages, comme le liseron des champs (Convolvulus arvensis) et le liseron des haies (Calystegia sepium), qui sont considérés comme des mauvaises herbes car ils poussent de manière fulgurante jusqu’à littéralement engloutir les végétaux voisins
  • les liserons vivaces comme le Convolvulus cneorum ou le Convolvulus sabatius qui ne sont ni envahissants ni grimpants
  • le Convolvulus tricolor, une espèce annuelle plus frileuse

Ces liserons possèdent à la différence de leurs cousins sauvages, une propension à former de beaux couvre-sol ou à retomber élégamment en cascades fleuries et sont très intéressants pour les rocailles sèches, les pots et les suspensions sur les balcons et les terrasses.

Les plus populaires

Convolvulus cneorum en pot de 2/3L

Période de floraison Mars à Juil.

Hauteur à maturité
60 cm

C'est une très jolie espèce de liseron arbustif vêtu d'un superbe feuillage vert argenté persistant, décoratif toute l'année. Ce frugal est une excellente plante de rocaille sèche, de bac mais aussi de bord de mer !

Nos préférées

Convolvulus sabatius Maroccan Beauty

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
30 cm

Avec son port léger et retombant, c'est la variété parfaite pour les suspensions ! Elle est capable de résister aux petites gelées.

Graine de Belle de Jour Pavillon Bleu - Convolvulus tricolor

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
16 cm

Un magnifique liseron annuel d'un bleu éclatant. Florifère, facile à semer, elle est accessible à tous. Idéale pour les suspensions.

Graines de Belle de Jour Royal Ensign en mélange

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
40 cm

Un mélange de trompettes annuelles bleues, parfois roses ou blanches. Son port étalé et bien touffu, la destine aux bordures de massifs comme aux potées ou vasques.

Autre variété intéressante

Convolvulus althaeoides, Liseron

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Cette variété traçante se distingue par un feuillage très divisé et des fleurs rose vif. A installer dans une rocaille sèche.

Plantation

Où planter le liseron ou Convolvulus ?

Certains liserons tels que le Convolvulus cneorum ou liseron argenté et le Convolvulus althaeoides sont relativement rustiques et résistent aux gelées de courte durée (-8 à -15°C). D’autres comme le Convolvulus sabatius ou Liseron de Mauritanie se cultivent comme des vivaces de courte vie dans le sud de la France, le Belle-de-jour ou convolvulus tricolor comme une annuelle sous nos climats. La plupart ne survivront en pleine terre que dans les régions où le gel ne sévit pas trop fort. Dans les régions moins clémentes, le liseron pourra aussi être planté en pot ou en corbeilles suspendues.

Peu exigeant, le liseron se contente de tout sol bien drainé et d’une exposition très ensoleillée à l’abri du vent  où il fleurira davantage. Il supporte bien la sécheresse et sa préférence, va vers une terre légère, rocailleuse, calcaire ou sablonneuse, impérativement sans excès d’eau. Il ne supportera pas l’humidité stagnante.

Doté d’une croissance rapide et peu contraignant, le liseron est utile pour fleurir un jardin de bord de mer ou un jardin de vacances sans arrosage.

Le Liseron se développe en tapis denses et fleuris et forme un couvre-sol buissonnant parfait en rocaille sèche, dans de grandes potées, des balconnières sur la terrasse ou le balcon, dans des paniers suspendus, au-dessus d’un muret ou en grandes nappes fleuries pour ponctuer des bordures d’allées, pour fleurir un chemin et les bords de massifs d’estivales.

Quand et comment planter le liseron vivace ?

Plantez nos Convolvulus vivaces en mini-mottes ou en godet en pleine terre ou en pot, impérativement lorsque les risques de grosses gelées et de fortes chaleurs sont écartés, de mars à mai ou de septembre à novembre. En attendant, vous pouvez les pré-cultiver en pot pour hâter leur croissance dans une véranda ou une serre lumineuse à une température supérieure à 14 C° avant de les installer en extérieur.

En pleine terre

Plantez environ 3 à 5 plants de liseron par m 2. Espacez les plants de 0,30 à 60 cm en tous sens selon la variété. En bordure d’allée ou de massif, vous pouvez planter en nombre pour obtenir un bel fleuri sans entretien. Dans les terres lourdes, faites un apport de sable de rivière et de terreau.

En terrain retenant trop l’humidité, n’hésitez pas à installer vos Convolvulus dans un massif surélevé ou sur une butte où l’eau s’écoulera facilement.

  • Préparez le terrain par un bêchage superficiel
  • Creusez un trou 2 à 3 fois supérieur à la taille de la motte
  • Étalez des graviers ou de billes d’argile pour un drainage parfait
  • Mélangez la terre extraite des cailloux et des graviers
  • Placez la mini-motte au centre du trou, le collet affleurant la terre
  • Ramenez la terre pour combler le trou
  • Tassez
  • Arrosez copieusement

Comment planter les Convolvulus en pot ou suspension

Tous les Convolvulus sont parfaits dans des suspensions, jardinières, vasques ou potées d’où ils retombent en jolies cascades ! Dans les régions moins clémentes, c’est même une option intéressante ! Plantez dans un mélange riche bien drainant composé pour moitié de terreau et de sable de rivière.

  • Trempez bien les mottes avant de planter
  • Étalez une bonne couche de drainage (gravier ou billes d’argile) dans un pot ou une jardinière
  • Plantez dans un mélange de terre de jardin, de terreau et de sable grossier
  • Installez au soleil
  • Arrosez abondamment puis régulièrement dès le sol est sec en surface

Vous trouverez sur notre blog tous les secrets pour planter une jardinière.

liseron argenté

Scène avec un Convolvulus cneorum au superbe feuillage argenté au premier plan

Semis

Si vous aviez déjà des pieds de Convolvulus annuel, vous avez peut-être après floraison, récupéré les petites graines contenues dans les capsules desséchées en vue de vos futurs semis. Dans le cas contraire, choisissez parmi nos graines de Belle de jour et faites vos semis en caissette ou terrine de mars à avril en pleine terre en mai ou juin lorsque la terre est bien réchauffée et que les températures atteignent 18-20°C.

En terrine

  • Faites tremper les graines de Belle de jour dans l’eau pendant environ 2 heures
  • Semez les graines à 3 cm de profondeur dans une terrine remplie de terreau et d’un peu de sable
  • Maintenez humide à 20°C, jusqu’à la levée qui se fait entre 5 et 14 jours
  • Repiquez les plantules séparément lorsqu’elles ont forci ou si la température extérieure le permet plantez-les en pleine terre ou dans des pots plus grands sans défaire les mottes

Pour un semis en place, de mai à juin :

Vous pouvez aussi semer les graines de Belle de jour directement en place dans un sol réchauffé.

  • Décompactez bien la terre sur une hauteur de bêche
  •  Semez en poquet de 4 à 5 graines dans des trous de la profondeur des graines) tous les 30 cm
  • Recouvrez de quelques centimètres de terreau
  • Tassez légèrement avec le dos d’un râteau
  • Maintenez le sol humide jusqu’à la levée qui prend 1 à 2 semaines
  • Éclaircissez les semis pour ne garder qu’un plant tous les 15 ou 20 cm

Pour tout savoir sur le semis de graines annuelles, découvrez notre fiche conseil : « Semis de graines annuelles : comment bien le réussir, en pleine terre ou en caissette »

Entretien du Convolvulus

Une fois la plante est bien installée, le Convolvulus demande peu d’entretien. Il est précieux dans les jardins de bord de mer ou sans arrosage car il résiste très bien à la sécheresse : arrosez en période sèche, une à deux fois par semaine en laissant bien laisser sécher la terre entre deux arrosages. En hiver, contentez-vous de très peu les arroser. Évitez absolument les excès d’eau et laissez toujours la terre sécher entre deux arrosages.

Supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées à l’aide d’une cisaille  pour prolonger la floraison.

Pour les variétés vivaces et en climat doux, taillez légèrement les touffes en fin de floraison et protégez-les avec un bon paillis de feuilles mortes. En région froides, les liserons vivaces peuvent être rentrés dans un local hors gel.

Dans les régions moins clémentes, les liserons cultivés en pot devront être rempotés chaque année. Dans les régions froides, arrachez les pieds des Belles de jour qui dépérissent au premier gel.

Maladies et ennemis éventuels

Seules les araignées rouges par temps très sec et chaud, peuvent être un ennemi redoutable pour le liseron : bassinez le feuillage pour les déloger car elles détestent l’humidité.

Multiplication

Les liserons arbustifs ou vivaces se bouturent de mai à juillet ou se divisent au printemps, tandis que le Belle-de-jour, Convolvulus tricolor ou Liseron tricolore se ressème chaque année, suivez nos conseils un peu plus haut pour bien semer les graines de Belle-de-jour.

Division

En mars, divisez les touffes de Convolvulus vivaces âgées de 2 ou 3 ans.

  • Soulevez la touffe à la fourche bêche
  • Séparez la motte en plusieurs éclats comportant des racines
  • Replantez immédiatement chaque nouveau plant en pot ou au jardin dans une terre bien drainante

Comment faire une bouture de Convolvulus

  • Prélevez des extrémités de tiges sans fleurs de 15 cm de long environ
  • Supprimez les feuilles du bas, ne gardez que 2 feuilles supérieures
  •  Plantez vos boutures dans un mélange très léger de terreau et de sable maintenu légèrement humide jusqu’à ce qu’à enracinement
  • Placez les boutures à 20 °C
  • Cultivez en godet individuel à l’abri du gel jusqu’au printemps suivant
  • Repiquez en pleine terre après les dernières gelées ou dans des pots plus grands

Associer les convolvulus

Dans les suspensions, jardinières, en rocaille, bords de massifs ou bordures, le Convolvulus se plie à toutes les envies, en pleine terre ou en pot, dans tous les jardins naturels ou naturalistes ou romantiques, les jardins secs et de bord de mer pour participer à des scènes très florifères. Avec ses coloris pastel ou vifs, il autorise des associations chic ou dynamiques.

En bordure d’un massif romantique aux harmonies roses, bleues et blanches, le liseron argenté et le Convolvulus sabatius apporteront une touche délicate au pied de rosiers, de lavatères, d’Alcea Rosea ou d’une mauve arbustive du Cap, entourés d’Achillées millefeuille, d’Agastaches, de Buglosses d’Italie, de la dentelaire, d’Echinops, de Panicauts.

associer le liseron d'ornement

Une idée d’association sur un talus ensoleillé : Convolvulus cneorum, Genista tinctoria ‘Royal Gold’, Stipa tenuifolia et Erigeron karvinskianus

Pour composer un tapis gris et duveteux, rapprochez le liseron argenté d’un Cerastium tomentosum également appelé Oreille de souris, d’Anaphlis margaritacea ou immortelle d’argent, des Armoises, et de l’Armeria maritima ou Gazon d’Espagne.

En rocaille, associez le Convolvulus cneorum avec des plantes qui apprécient les mêmes conditions de culture un peu arides comme les asters alpinus, les campanules, les dianthus deltoïdes ou les Dianthus arenarius ou Œillet des Sables, les helianthèmes, les Arabis caucasica, les deslosperma, les bergenias et les aubriètes. Ponctuez avec quelques touffes de carex, d’avoine bleue, de dianthus plumarius, de fétuque bleue.

Dans un jardin minéral, offrez au liseron argenté, des vivaces méditerranéennes comme des santolines, des immortelles, des romarins et des céanothes rampants, des lavandes, cistes et des sedums.

Ses fleurs aux teintes pastel feront merveille avec les feuillages pourprés des heuchères ou glauques des coquelourdes pour créer des scènes d’une grande douceur au cœur de l’été.

Dans un massif de vivaces estivales, le Convolvus se faufilera facilement entre des penstemons, des graminées légères, du lin vivace, des nigelles.

Dans les pots et les suspensions, le Liseron de Mauritanie et le Belle de jour formeront de très belles associations avec des Verveines, des Pétunias surfinias, des Bidens, des Lantanas, des zinnias, des Diascas dans des scènes aux couleurs contrastées ou plus douces.

associer le liseron d'ornement

Un exemple d’association en panier suspendu : Convolvulus sabatius, Lobelia ‘Snow White’ (ou ‘Hot Bavaria’, ce sera très joli aussi !), Petunia ‘Tumbelina Belinda’ et Dichondra ‘Silver Falls’

En potées, mêlez-les à d’autres plantes annuelles comme les Impatiens, les ipomées, lobelias et géraniums.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire