Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Bambou, Fargesia : planter, entretenir

Le Fargesia en quelques mots

  • Non traçant, le Fargesia a l’avantage d’être moins envahissant que les autres bambous
  • Il forme une touffe bien dense de cannes fines et serrées au bon pouvoir occultant
  • Avec son feuillage persistant, il permet de créer un véritable écran de verdure toute l’année
  • Il est particulièrement adapté à la création d’une haie brise-vue ou brise-vent, en pleine terre comme en pots
  • Très rustique, il se cultive sans difficulté au soleil ou à mi-ombre, dans un sol ordinaire bien préparé

Le mot de notre experte

Le Fargesia est un bambou non traçant, parfait pour végétaliser votre jardin en toute tranquillité. Compact et non invasif, cette espèce de bambou cespiteux est une excellente alternative au Phyllostachys, célèbre pour son caractère envahissant ! La famille des Fargesia comprend des dizaines de cultivars le plus souvent issus des Fargesia rufa, F. robusta, le plus résistant au soleil et à la sécheresse à l’instar du robusta Campbell, F.murielaeF.denudata et Fargesia nitida.

Selon les variétés, la couleur du feuillage et de leurs cannes (ou chaumes) fines et serrées diffèrent allant du vert au jaune d’or au noir acajou en passant par le bleu acier.

Tous forment une touffe de feuillage persistante de 2 et 5 m de hauteur à maturité. Le Fargesia est idéal pour créer rapidement sans nécessiter de pose de barrières anti-rhizomes, de belles haies brise-vue ou brise-vent, des paravents végétaux anti-bruit, des petits bosquets dépaysants.

Demandant peu d’entretien, il résiste parfaitement au froid (jusqu’à -30 °C pour certains), et se cultive sans difficulté au soleil ou à la mi-ombre en sol ordinaire bien drainé. C’est un très beau sujet à installer aussi dans un bac sur la terrasse ou le balcon.

Découvrez notre gamme de bambous Fargesia et choisissez celui qui donnera à votre jardin ou votre terrasse la touche d’exotisme !

fargesia bambou, bambou, fargesia non traçant, fargesia cespiteux

Fargesia Rufa, Fargesia murielae, Fargesia denudata (© Cultivar 413)

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Bambuseae fargesia

Famille : Poacées

Noms communs : Fargesia

Floraison :

Hauteur : 2 à 5 m

Exposition : soleil, mi-ombre

Sol : riche et léger

Rusticité : au-delà de -15°C

Le Fargesia est un bambou qualifié de cespiteux, c’est-à-dire qu’il est non traçant. Il est issu comme tous les Bambous de la famille des Poacées, celle des graminées. Il est originaire des forêts humides de Chine et de l’Himalaya, ce qui explique son excellente rusticité (jusqu’à -30°C pour certaines espèces de Fargesias).

On compte 80 genres et plus de 1000 espèces de bambous. Ils se répartissent selon leur taille et leur type de croissance : les espèces traçantes comme les Phyllostachys, qui se propagent rapidement s’ils ne sont pas limités par une barrière anti-rhizome et les bambous non-traçants comme les Fargesia qui poussent en touffe compacte, et qui sont non-invasifs. Le genre Fargesia comprend une centaine d’espèces comme Fargesia rufaF. robusta, F.murielae, F.denudata et Fargesia nitida, qui sont les plus répandues et dont sont issus des dizaines de cultivars.

Ce bambou non-traçant est pourvu de rhizomes cespiteux qui se développent autour et vers l’intérieur de la touffe, qui reste ainsi toujours très dense, sans se dégarnir au centre. Il affiche une croissance plutôt un peu lente les premières années. Le Fargesia pousse ensuite rapidement en hauteur et s’étend lentement au fil du temps sans jamais devenir envahissant.

Il s’étoffe mais ne s’étale pas. Le fargesia est bien adapté aux petits espaces, il reste bien en place, ne nécessite pas la pose de barrières anti-rhizomes et ne risque pas de s’échapper en dehors des limites qui lui sont octroyées au jardin.

Fargesia Rufa

Il atteint une hauteur de 2 à 5 mètres pour 80 cm à 3 m de largeur au sol au maximum en quelques années, environ quatre ou cinq ans. Il est un peu plus long à s’étoffer que les variétés traçantes. Il forme une grande touffe de feuillage persistant, compacte et serrée s’évasant vers le haut. Le port est érigé, parfois même presque colonnaire, élégant et souple. Souvent, le haut de la touffe retombe légèrement, plus rarement il prend une allure de mini saule-pleureur (Fargesia denudata ‘Lancaster 1’).

La plante développe des cannes ou chaumes dressées, fines, flexibles mais solides, de diamètre variable, allant de moins de 1 cm à 2 cm maximum. Elles présentent des nœuds de couleur blanche, jaune, verte ou pourpre foncé.  Les jeunes chaumes sont parfois recouverts d’une pruine blanche ou de couleur pourpre au stade juvénile. Ils prennent une coloration plus soutenue au soleil qui s’estompe ou évolue au fil du temps. Leurs couleurs varient selon les variétés, allant du vert anis chez le Fargesia robusta, au bleu acier chez le Fargesia papyrifera ‘Blue Dragon®’, orangé chez le Fargesia Jiu, en passant par le violet foncé chez le Fargesia sp Jiuzhaigou ‘Deep Purple ®’ pour finir jusqu’au noir chez le Fargesia ‘Black Dragon ®’. Certains chaumes, à l’instar du Fargesia robusta ‘Pingwu’, sont agrémentés de gaines caulinaires blanches persistantes offrant de jolis effets contrastés très graphiques.

Le feuillage persistant en hiver est présent sur presque toute la hauteur des chaumes et souvent plus dense vers le sommet. Les branches fines partent des nœuds et se divisent elles-mêmes en ramifications grêles secondaires. Elles portent des feuilles étroites, lancéolées et effilées à leur extrémité. Le feuillage est plus ou moins touffu selon les variétés. Les Fargesia robusta ‘Wolong’ et ‘Wenchuan’ se distinguent par la taille de leurs feuilles, plus grandes et plus larges que celles de autres variétés, leur conférant un style plus exotique et luxuriant.

Les feuilles sont de couleur vert foncé à vert franc, parfois légèrement bleuté ou se marginant de jaune. Elles arborent un revers plus clair. Elles sèchent puis tombent mais le feuillage se renouvelle continuellement.

La floraison du Fargesia prend la forme de panicules ou grappes terminales mais, elle est très rare et irrégulière en culture.

Enfin, les jeunes turions (ou pousses) sont comestibles une fois bouillis.

Quelles sont les variétés de bambous non traçant ?

Les plus populaires

Bambou non traçant - Fargesia rufa


Hauteur à maturité
2.75 m

rès rustique et accommodant, il se cultive sans difficulté du Nord au Sud de notre pays.

Fargesia robusta Campbell - Bambou non traçant


Hauteur à maturité
4.00 m

Un bambou majestueux ! Très polyvalent et de culture facile, ses cannes sont particulièrement attractives.

Fargesia robusta Pingwu - Bambou non traçant


Hauteur à maturité
4.50 m

Ce bambou de taille moyenne au port gracieux et élancé, est très graphique avec ses gaines blanches contrastant avec le vert de ses cannes. C’est une variété qui tolère bien la sécheresse.

Bambou non traçant - Fargesia murielae Bimbo


Hauteur à maturité
1.00 m

Cette variété de bambou nain est l'une des plus rustiques de tous les bambous. ! A cultiver en touffe isolée ou dans des massifs, vous pouvez le placer en pot.

Fargesia murielae Dino - Bambou non traçant


Hauteur à maturité
4.50 m

C'est l'un des plus grands parmi le groupe des bambous non traçants murielae. Très dense en tiges et en feuillage, persistant et de croissance rapide, est parfait pour créer un brise-vent, un écran au bruit ou une haie libre ou taillée.

Fargesia denudata Lancaster 1 - Bambou non traçant.


Hauteur à maturité
3.00 m

Un bambou exceptionnel par son allure de mini saule-pleureur et sa grande facilité de culture du nord au sud de notre pays. Il affiche une parfaite résistance au froid jusqu'en altitude, une bonne tolérance aux embruns en bord de mer ou aux sols secs dans le sud.

Nos préférées

Fargesia nitida Black Pearl - Bambou non traçant Pot de 5L


Hauteur à maturité
2.25 m

Hautement décoratif, ce nouveau bambou présente un port très touffu et des cannes de couleur prune foncé, quasiment noires. Installez-le dans un pot sur la terrasse ou exposez-le en isolé, comme une œuvre d'art.

Fargesia robusta - Bambou non traçant


Hauteur à maturité
4.00 m

C'est le bambou le plus cultivé dans nos jardins ! Très esthétique et vigoureux., il séduit par son beau feuillage bien vert et son développement rapide.

Fargesia robusta Wolong - Bambou non traçant


Hauteur à maturité
5.00 m

Il se distingue des autres variétés de Fargesia robusta par ses feuilles plus grandes et plus larges et son développement un peu plus important. On aime son aspect plus tropical !

Fargesia Blue Dragon en pot de 2L


Hauteur à maturité
6.00 m

Une variété vraiment spectaculaire par la coloration bleue acier de ses jeunes chaumes.

Plantation des bambous fargesia

Où les planter ?

Parfaitement rustiques, la grande majorité des Fargesia résiste jusqu’à -20/-25°C. Ils peuvent être installés partout en France. Ils prospèrent dans toute terre de jardin. Néanmoins, ils s’installent moins vite en sol pauvre. La qualité et le taux d’humidité du sol conditionnent leur vitesse de croissance et leur développement. Ils pousseront plus vite dans une terre légèrement humide en été, car ils redoutent la sécheresse. Plantez-les dans un sol neutre ou acide, pauvre en calcaire, léger, restant frais pendant les périodes de fortes chaleurs et bien drainé. Ils ne supportent pas en revanche, d’avoir les pieds dans l’eau en hiver.

Ils préfèrent l’ombre partielle au soleil direct même si certains comme les Fargesia robusta tolèrent bien le plein soleil et la sécheresse. Ils s’installent de préférence l’abri des vents froids et secs auxquels ils sont assez sensibles.

Non traçants, dotés d’une belle densité et d’une croissance rapide, les bambous fargesias sont particulièrement adaptés pour constituer de belles haies persistantes brise-vue ou brise-vent. Laissez-leur suffisamment d’espace pour qu’ils expriment toute leur beauté. Plantés en masse, ils permettent de créer rapidement de petites forêts d’allure exotique très dépaysantes. Leur présence forte et leur silhouette dense et élégante leur vaudra également d’être plantés en isolé, en fond de massif ou encore au bord d’un bassin. Ils peuvent également être installés en pot. Sur une terrasse ou un balcon, ils formeront un paravent végétal pour gérer les vis-à-vis gênants ou créer des espaces intimes.

Fargesia rufa ‘Qingchuan Panda’ au premier plant, en massif avec des Pennisetums, Melinus neviglumis et Chasmanthium latifolium (© Cultivar 413)

Quand planter le bambou fargesia ?

La plantation des bambous fargesia se fait de préférence en fin d’été et à l’automne, après les fortes chaleurs lorsque le sol est réchauffé et que les pluies sont plus fréquentes car ils ont besoin de beaucoup d’eau pour bien s’installer.

Comment planter des bambous fargesia ?

En pleine terre

La pose d’une barrière anti rhizome (film de polypropylène épais et résistant) est inutile. Pour une plantation en massif, prévoyez une distance de plantation de 0,8 à 1 mètre environ entre chaque plant. En haie, respectez un écart de 60 à 80 cm.

  • Avant d’installer votre bambou en pleine terre, bien humidifier la motte en la trempant durant au moins 30 mn
  • Creusez un trou de plantation large et profond en décompactant bien le sol
  • Placez la motte au centre du trou en enterrant bien le collet de la plante
  • Comblez avec la terre de jardin enrichie d’un apport compost bien décomposé
  • Apportez en surface quelques centimètres de tourbe
  • Paillez avec des copeaux de bois ou des écorces de pins
  • Arrosez copieusement et veillez à ce que la terre reste toujours humide, été comme hiver la première année suivant la plantation

En pot

Les bambous Fargesias s’adaptent très bien la culture en pot à condition de bien suivre les arrosages.

  • Choisissez un pot d’au minimum 50 cm de profondeur
  • Assurez-vous qu’il soit percé en son fond afin d’assurer un bon drainage
  • Humidifiez la motte avant la plantation
  • Remplissez le fond du pot avec des billes d’argile (graviers ou pouzzolane)
  • Plantez le bambou et comblez avec un mélange riche de terre végétale et de terreau
  • Arrosez abondamment et régulièrement
  • Paillez avec des écorces de pin
  • Installez le pot au soleil non brûlant et à l’abri des courants d’air et surveillez les arrosages, surtout en cas de sécheresse prolongée

Culture et entretien

Une fois bien installés, les bambous Fargesias sont peu contraignants mais comme tous les bambous, ils sont gourmands en eau. Ils requièrent des arrosages suivis pour bien s’enraciner et pousser rapidement, au moins la première année en pleine terre et en permanence s’ils sont cultivés en pot. Les bambous ne doivent jamais manquer d’eau. En pleine terre, arrosez une fois par semaine en été ou apportez 15 à 20 litres d’eau tous les 15 jours environ. Dans les régions du sud de la France, arrosez davantage et douchez le feuillage le soir en cas de canicule.

Les bambous en pot se dessèchent plus rapidement : en été, apportez jusqu’à 5 litres d’eau par jour et veillez à ne jamais laisser la terre trop se dessécher entre deux arrosages.

Pensez à désherber le pied de temps en temps.

Un bon paillis permettra de maintenir la terre humide été comme hiver les premières années. Ensuite, ils se pailleront d’eux-mêmes grâce à leur feuilles sèches.

Arrosez même en hiver, car le gel peut empêcher vos bambous de puiser l’eau dans la terre.

Bon à savoir : si les feuilles s’enroulent sur elles-mêmes, c’est signe que votre bambou a soif !

Les bambous apprécient une terre riche et très fertile. Au printemps et à l’automne, apportez du compost par griffage au pied. Les bambous cultivés en pot apprécieront également un apport de compost ou d’engrais spécial bambou, riche en azote.

En février-mars, avant la reprise de la végétation, nettoyez simplement la touffe pour éliminer les enveloppes des chaumes et les cannes desséchées. En été, vous pouvez tailler et éclaircir vos haies de bambous afin de couper les nouvelles pousses.

⇒Pour tout savoir sur l’entretien et les maladies éventuelles de vos bambous, consultez notre fiche « Entretien, taille et soins du bambou »

Maladies et ennemis éventuels

Les bambous sont résistants à la plupart des maladies et parasites. Il arrive que les limaces et escargots grignotent parfois les jeunes pousses de Fargesia : pour les protéger découvrez nos solutions naturelles !

Les bambous cultivés en pot sont parfois sujets aux attaques de cochenilles farineuses : pulvérisez un mélange d’huile végétale (colza ou huile d’olive), d’alcool à 90° et de savon noir.

En été, si l’air est très sec et venteux, les araignées rouges peuvent aussi provoquer le jaunissement et le dessèchement des feuilles : pour éviter leur installation, douchez le feuillage de vos bambous au jet d’eau matin et soir.

→ En savoir plus dans notre fiche conseil Les maladies et parasites du bambou

Multiplication

La division de touffe au printemps, en mars-avril permet de multiplier facilement vos bambous.

  • Avec une bêche bien tranchante, prélevez une belle motte d’environ 30 à 40 cm de large et de profondeur sur une touffe déjà bien installée : elle doit comporter le maximum de rhizomes
  • Raccourcissez les chaumes sur 1/3 de leur longueur en conservant toujours du feuillage
  • Replantez la motte dans un trou de plantation bien préparé
  • Arrosez copieusement puis gardez la terre humide pour favoriser la reprise

Associer

Avec leur silhouette gracieuse et graphique, les bambous Fargesias s’intègrent dans tous les jardins qu’ils soient exotiques, naturels, contemporains ou d’inspiration asiatique.

Ils permettent de structurer tout en légèreté un massif d’arbustes où leur port élancé offrira un joli contraste de forme avec les camélias, les hortensias arbustifs, plus compacts. Ils accompagneront également bien les arbustes persistants tels que le Nandina domestica ou bambou sacré, le fusain, le houx ou les conifères.

En fond d’un massif de style tropical, ils se marient avec de nombreux végétaux à feuilles luxuriantes telles que le Mahonia, le Fatsia japonica, ou  des grandes fougères arborescentes par exemple.

Ils sont faciles à associer à d’autres plantes asiatiques, comme les Herbes du Japon, les érables du Japon ou  les palmiers de Chine. Pour créer une ambiance japonisante, choisissez le Fargesia ‘Black Dragon ®’ avec ses belles cannes noires et plantez à son pied un phormium ‘Dark deligh’ et, des Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’.

Les grandes graminées comme les pennisetums, l’herbe de la Pampa ou les miscanthus seront aussi de bonnes compagnes pour ces robustes bambous.

Certaines vivaces, comme les Cannas, les clématites de type viticella et les grands Dahlia imperialis se hisseront pour fleurir leurs chaumes.

Fargesia murielae, Nandina domestica, Hydrangea arborescens ‘Limelight’ et Mahonia

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire