Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment diviser et multiplier vos bambous ?

découvrez tous nos conseils

Plantes extrêmement robustes, les bambous apportent avec leurs longues tiges (chaumes) un sentiment immédiat de fraicheur et d’exotisme au jardin. Ils créent un superbe écran végétal, à la verticalité et au graphisme exceptionnel, qu’ils soient cultivés en pleine terre ou placés en pot sur une terrasse. Les bambous les plus courants sont des plantes traçantes qui s’étendent très facilement, mais il existe aussi des variétés, comme les Fargesia, qui poussent en touffes et ne sont donc pas envahissants. Si au bout de quelques années vos bambous finissent par prendre un peu trop de place, vous pouvez les diviser : vous obtiendrez de nouveaux plants que vous pourrez offrir ou installer à un autre emplacement ! Si vous les cultivez en pot, ils deviennent parfois trop touffus et se retrouvent à l’étroit : les diviser permettra de leur donner plus de place.

Quand diviser les bambous ?

Divisez vos bambous de préférence au début du printemps ou à l’automne. Intervenez lorsque le sol est suffisamment humide pour extraire plus facilement les éclats de bambous. Évitez de les diviser lorsque les turions (les nouveaux bourgeons qui sortent de terre à partir du rhizome) sont en plein développement.

Comment procéder ?

Pour des bambous cultivés en pleine terre :

 

  • Si le sol est sec, arrosez avant d’intervenir pour faciliter la division.
  • Préparez des trous de plantation de 25 cm de profondeur à l’endroit prévu pour accueillir vos jeunes pousses, en ameublissant votre terre et en y incorporant du compost et éventuellement un peu d’engrais.
  • S’il s’agit de variétés traçantes, installez une barrière anti-rhizomes en l’inclinant légèrement vers l’extérieur dans la partie haute : lorsque les rhizomes l’atteindront, ils seront ainsi dirigés vers la surface au lieu de s’enfoncer en profondeur.
  • Repérez les chaumes les plus éloignés de la touffe principale, puis déterrez-les en les séparant de la plante-mère à l’aide d’une bêche affutée ou d’une scie. Prélevez une motte assez grosse pour conserver un maximum de racines autour de la touffe.
  • Vous pouvez éventuellement raccourcir les chaumes, en gardant sur chacune quelques nœuds et feuilles, afin d’équilibrer le volume entre les rhizomes et la partie aérienne.
  • Replantez les touffes prélevées, replacez la terre autour d’elles, puis tassez.
  • Arrosez

Continuez à arroser fréquemment dans les semaines qui suivent.

 

Pour des bambous cultivés en pot :

 

  • Commencez par arroser quelques heures avant d’intervenir : les bambous sont plus faciles à diviser lorsque le sol est humide.
  • Sortez la motte de son pot, et posez-la sur le sol ou sur une table, à l’horizontale.
  • Divisez-la en deux ou trois à l’aide d’une scie, en séparant en priorité les chaumes les plus éloignés de la touffe.
  • Nous conseillons de recouper les racines situées en bas de la motte afin d’inciter la plante à en développer d’autres.
  • Placez vos nouvelles touffes dans des pots avec du terreau et de l’engrais riche en azote. Tassez bien pour éviter qu’il n’y ait des poches d’air.
  • Arrosez généreusement.

Placez votre plante à l’abri du soleil direct et continuez à l’arroser régulièrement pour garantir une bonne reprise.

Articles connexes


Blog

Faut-il planter du bambou dans son jardin?

La question peut paraître incongrue mais à l'heure où l'on cherche à limiter le temps...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(38 votes, moyenne: 3.42 sur 5)