Les vivaces pour l'ombre sèche

Les vivaces pour l'ombre sèche

Notre sélection de plantes pour réussir vos massifs à l'ombre sèche

Sommaire

Mis à jour le 6 Juin 2024  par Gwenaëlle 7 min.

Certaines vivaces se contentent de peu : frugales, supportant bien la concurrence racinaire, elles arrivent à pousser à l’ombre sèche, et y forment même de beaux tapis verts, souvent ponctués de délicates floraisons. Ces vivaces d’ombre sèche tout terrain, connues comme les Géraniums vivaces, ou à redécouvrir comme les Aspidistras, sont les plantes indispensables pour végétaliser les massifs créés en pied d’arbre, voire en lisière de haie persistante à l’ombre.

Alors, quelles vivaces ne craignent pas les racines alentours et s’accommodent du substrat pauvre des zones difficiles sous les arbres ? Persistantes ou caduques, en voici quelques-unes, inratables et belles du printemps à l’hiver !

→ Pour donner à vos vivaces toutes les chances de succès, lisez aussi notre fiche-conseil : Jardiner à l’ombre sèche

Difficulté

L'Aspidistra : exotique

L’Aspidistra a une image plus que désuète, lui qui était autrefois bien souvent cantonné à la plantation en pot comme plante d’intérieur prenant la poussière. On a peu à peu redécouvert les multiples atouts de cette plante à feuillage de caractère : outre le fait de bien vivre la concurrence racinaire, et d’être rustique (-20°C), l’Aspidistra démontre, une fois installé en pleine terre, qu’il peut très bien supporter les sols pauvres et secs en pied d’arbres ou d’arbustes. Doté d’un feuillage persistant, lancéolé, de belle envergure au bout de 3 ou 4 ans, il forme une touffe presque exotique, planté en quelques exemplaires. Il résiste même au pied de bambous, c’est dire si c’est une vivace ne craignant pas la concurrence ! 

L’Aspidistra eliator, l’espèce type, mesure environ 50 cm de haut pour le même étalement. On compte désormais sur des cultivars très ornementaux, aux feuilles plus ou moins panachées de blanc comme l’Aspidistra ‘Milky Way’, mouchetée, ou l’Aspidistra eliator ‘Zebra’ ou ‘Fuji No Mine’, striées.

→ En savoir plus avec notre dossier complet : Aspidistra, culture, entretien

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied arbre, vivace robuste ombre

Aspidistra eliator

L'Epimedium ou fleur des elfes : gracieux

La fleur des elfes ou Epimedium est une des vivaces les plus efficaces en ombre sèche. Cette plante est à la fois belle pour son feuillage très ornemental, en forme de cœur, nervuré, souvent évolutif dans ses teintes, et pour sa discrète et élégante floraison printanière, juste au-dessus du feuillage. Avec le temps, l’Epimedium s’étale et permet de former de beaux tapis, la plupart du temps persistants, qui vont réduire la pousse d’adventices. 

Il existe une grande quantité de cultivars, présentant des floraisons légères dans les tons rose pale, jaune, crème jusqu’à l’orange et le rouge soutenu. La plante pousse à plus ou moins 40 cm de hauteur une fois bien installée, pour un étalement supérieur.

→ En savoir plus sur l’Epimedium dans notre fiche complète : Epimedium, planter, cultiver et entretenir et Associer les Epimediums

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied arbre, vivace robuste ombre

Epimedium versicolor ‘Cupreum’

L'Aster divaricatus : charmant

Voici un Aster bien pratique, pouvant pousser presque partout, notamment à l’ombre sèche en pied de haie ou sous les arbres caducs ! L’Aster divaricatus ou aster à rameaux étalés est un peu différent des autres, par son feuillage plus grand, et sa floraison avancée, souvent dès fin juillet ou août, et jusqu’à octobre. Sa croissance rapide est un avantage considérable sous les arbres, puisqu’il va former dès la première année de plantation une belle touffe souple et fleurira déjà abondamment, de petites fleurs blanches très vaporeuses.

Complètement rustique et de petite dimension (50 cm de haut) ce bel aster viendra égayer durablement vos bordures.

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied arbre, vivace robuste ombre

Aster divaricatus

Les bulbes de printemps : frais

Rien de tel que des petits bulbes précoces pour s’immiscer entre les racines des arbres pour fleurir le printemps. Sous les arbres ou arbustes caducs, la lumière est bien souvent suffisante aux bulbes de printemps pour se développer correctement. Rentrant en dormance en été, ils se préservent ainsi de la sécheresse. Choisis de petit calibre, on pourra sans peine les planter entre les interstices des racines, nombreuses sous le couvert d’arbre. Des bulbes comme les Chionodoxa, les Anemone des bois (Anemone nemorosa), ou les Ipheions apportent la note pleine de fraicheur dès le mois de février, jusqu’à avril. Tous ces bulbes se déclinent pour notre plus grand plaisir en de nombreuses variétés, grâce auxquelles on joue avec les différentes couleurs de fleurs.

Les bulbes fleurissant au cœur de l’hiver, comme les perce-neige, les Eranthis, ou les Cyclamen coum sont, eux aussi, parfaitement adaptés.

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied, arbre, vivace robuste ombre, plante ne craignant pas concurrence racinaire

Ipheions, Anemone blanda ‘Blue Shades’, Narcissus poeticus et Chionodoxa

Le Bergenia : rétro

Aussi appelé plante du savetier, le Bergenia est une plante robuste, un dur à cuire, capable de pousser dans diverses conditions, dont l’ombre sèche. Il étale ses grandes feuilles cordiformes, ondulées, coriaces et vernissées, d’un beau vert brillant, agissant comme un couvre-sol à terme. Facile à réussir, lui aussi s’adapte bien sous les arbres, même si avec moins de soleil quelques variétés rougiront moins que d’autres en plein hiver.

Le Bergenia est parfait planté par 5 sujets par exemple pour habiller de son feuillage persistant les zones nues sous les arbres, une fois la zone bien préparée. Sa floraison est ravissante, en clochettes portées sur des tiges fortes, d’un rose plus ou moins vif, blanc chez certains comme ‘Bressigham White’ ou crème chez ‘Ice Queen’. Elle apparait en milieu d’hiver pour les Bergenia crassifolia, plutôt au début du printemps pour Bergenia cordifolia. Leur petit plus : le calcaire ne leur fait non plus pas peur !

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied arbre, vivace robuste ombre

Bergenia

Le Trachystemon orientalis : généreux

Plus souvent connu sous le nom de bourrache du Caucase, le Trachystemon orientalis se plait à la mi-ombre, mais aussi à l’ombre filtrée des arbres caducs. À l’instar des bulbes de printemps, il bénéficie généralement d’assez d’ensoleillement pour produire ses petites fleurs bleu violacé, mellifères, perchées sur des hampes dressées entre mars et mai. Mais ce sont ses amples feuilles gaufrées et rugueuses -pouvant rappeler celles du Brunnera, de la même famille, lui aussi bon candidat en ombre sèche- que l’on apprécie en tant que couvre-sol efficace à la mi-ombre. Insensible aux racines autour de lui, rustique, le Trachystemon, rhizomateux, mais non envahissant, forme rapidement un tapis dense et ultra-couvrant, haut de 40 à 50 cm environ.

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied arbre, vivace robuste ombre

Trachystemon orientalis, feuillage et floraison

Le liriope : des fleurs en fin d'été

Idéal pour créer de jolies bordures, le Liriope muscari ne craint pas l’ombre sèche et y résiste plutôt très bien une fois installé. C’est une vivace que l’on aime pour sa floraison décalée fin août-septembre, en superbes épis mauve lilas ou violet dressés, mais aussi pour son joli feuillage linéaire vert foncé, parfois panaché, toujours persistant. Le Liriope muscari et ses nombreuses variétés permettent d’investir le devant des massifs. 

Il forme une touffe généreuse en grandissant, véritable couvre-sol à lui tout seul. Complètement rustique, vous pouvez le planter dans toutes les régions.

→ En savoir plus sur le Liriope dans notre dossier complet Liriope, planter, cultiver, multiplier

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied arbre, vivace robuste ombre

Liriope muscari

Les Carex : robustes

Parmi toutes les variétés connues, certaines laiches peuvent se satisfaire des zones ingrates en ombre sèche. Il s’agit essentiellement des Carex oshimensis ou laiches d’Oshima, disponibles en de nombreux cultivars, et des Carex grayi. Ces plantes vivaces persistantes assimilées à des graminées par leur feuillage effilé offrent une allure intéressante à mêler à d’autres vivaces à feuillage plus rond ou large de cette sélection.

Robustes, sans entretien, les Carex réclament une mi-ombre pour bien se développer.

→ En savoir plus sur les Carex dans nos fiches dédiées : Les Carex, planter, diviser et entretenir et Carex : guide d’achat

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied, arbre, vivace robuste ombre, plante ne craignant pas concurrence racinaire

Carex oshimensis ‘Evergold’

L'Iris gigot ou Iris foetidissima : beauté hivernale

Voici une vivace pas si plantée que cela… serait-ce à cause de son surnom peu flatteur ? L’iris foetidissima sait pourtant lui aussi très bien résister à l’ombre sèche induite par les arbres ou les haies.

C’est un iris rhizomateux à découvrir, avec ses feuilles rubanées persistantes, sa floraison entre mai et juin, certes discrète et éphémère, mais d’une belle couleur mauve irisée de jaune, et surtout sa fructification étonnante. La beauté de l’Iris foetidissima tient en effet beaucoup à ses capsules s’ouvrant en automne, laissant paraitre les graines rouge écarlate. On peut alors couper les tiges et se servir de l’iris pour confectionner de beaux bouquets hivernaux… ou les laisser sur place pour animer la zone ombragée sous les arbres. À noter que les rhizomes se développent assez lentement à l’ombre.

Il existe deux variétés intéressantes : ‘Citrina’ aux fleurs et fruits plus gros et jaunes et ‘Paul’s Gold’ au feuillage plus lumineux.

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied arbre, vivace robuste ombre

Iris foetidissima

L'Helleborus foetidus : insolite

Une autre vivace « fétide », mais ne nous arrêtons pas à ce sobriquet et regardons plutôt ses qualités indéniables en sol sec et à l’ombre. Si la plupart des hellébores peuvent s’épanouir à l’ombre d’arbres, l’Helleborus foetidus se distingue par son feuillage persistant très fin et élégant, fortement découpé et finement dentelé, vert foncé. La plante forme rapidement une belle masse de 60 à 80 cm de haut.

La floraison vert pistache ourlée de pourpre apparait entre janvier et avril, sous la forme de petites fleurs de 2 cm rassemblées en grappes bien au-dessus du feuillage. Elles contrastent très joliment contre les feuilles foncées. La floraison dure de longues semaines comme chez tous les hellébores. L’hellébore fétide vit très longtemps, autre avantage non négligeable quand on commence à végétaliser des zones sous les arbres. Par contre, il fait partie des plantes n’aimant pas être déplacées, donc pensez bien son emplacement en amont.

Le cultivar ‘Wester Flisk’ se teinte de rouge sur les tiges et les feuilles en plein hiver.

vivace pour ombre seche, plante supportant ombre seche, vivace massif ombre pied arbre, vivace robuste ombre

Helleborus foetidus

Mais aussi...

Bien d’autres vivaces attrayantes acceptent l’ombre sèche, et peuvent venir aussi combler les espaces au pied des arbres ou en lisière de haie dense comme :

Commentaires

Vivaces ombre et sécheresse, planter sous un arbre, plantes ombre seche