Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
tailler un eleagnus
conseil

Eleagnus : quand et comment le tailler

Tous nos conseils pour une taille réussie

L’Eleagnus également appelé chalef, est un arbuste très apprécié pour son lumineux feuillage vert, argenté ou panaché, caduc ou persistant selon les espèces, et sa floraison discrète mais parfumée. Sa taille modérée et sa silhouette touffue permettent de nombreuses utilisations ; dans une haie mixte, taillée ou fleurie, en haie fruitière (car ses baies sont comestibles) comme en brise-vent, on peut également le tailler en topiaire. Cet arbuste pousse vite, et si c’est un avantage pour former des haies rapidement, il est conseillé de le tailler régulièrement pour qu’il conserve un port bien touffu et surtout la hauteur souhaitée. Il supporte parfaitement bien la taille, même sévère.

Découvrez quand et comment tailler l’Eleagnus, un arbuste élégant si facile à vivre !

Chalef

→ En savoir plus sur l’Eleagnus avec notre fiche complète

Pourquoi tailler l'Elaeagnus ?

De croissance rapide, il forme une touffe bien dense et ramifiée pouvant mesurer de 2 à 10 m de hauteur au maximum pour presque autant d’envergure.

L’Eleagnus aime être stimulé par la taille. En réalité, il se taille à volonté et se prête à toutes les formes de taille, même sévères. Sans être d’une nécessité absolue, une taille régulière est conseillée chez les espèces persistantes. Même si on apprécie son allure un peu libre, la taille permet de stimuler l’apparition de nouvelles tiges, donc de feuilles, de lui conserver un port bien étoffé et vigoureux, de réduire la ramure, voire de le rajeunir. Lorsqu’il n’est pas taillé, l’Elaeagnus ebbingei se montre sarmenteux et a tendance à grimper s’il rencontre un support, mieux vaut le tailler, sauf si vous souhaitez le palisser.

Chalef

Rameau de l’Eleagnus glabra (Photo : W. Cutler)

Quand tailler ?

Les espèces persistantes peuvent être taillées tout au long de l’année pour rectifier leur port. Chez les espèces caduques, la taille se fera au départ de la végétation en février-mars. N’attendez pas trop pour effectuer les tailles car avec le temps, le bois devient dur en se lignifiant.

  • En haie : taillez de préférence deux fois dans l’année: une fois en fin d’hiver et une seconde fois en milieu d’été. Attention : une taille de l’arbuste en fin d’été compromettra la floraison automnale et la production de fruits.

  • Laissé libre : il se contentera d’une taille d’équilibrage au printemps en février-mars (quand il est encore au repos), pour garder une forme régulière et favoriser la ramification.

  • Pour une taille plus sévère qui lui redonnera un port buissonnant : intervenez en fin d’hiver pour ne pas compromettre la floraison et la fructification.

Comment tailler ?

D’une manière générale, l’Eleagnus est un arbuste vigoureux et qui pousse vite ; vous pouvez le tailler assez court.

Nous vous conseillons de tailler à l’aide d’un sécateur, plutôt qu’une cisaille, car il permet une taille plus précise, plus homogène et naturelle. Celui-ci devra être bien aiguisé et désinfecté, afin d’éviter de transmettre des maladies à l’arbuste, et faciliter la cicatrisation.

Taille de formation

Nous vous conseillons de réaliser une légère taille de formation quand l’arbuste est jeune les premières années afin qu’il pousse de manière dense et harmonieuse. En fin d’hiver, pour favoriser les ramifications, taillez environ 1/3 des pousses de l’année précédente.

Taille d’entretien

Commencez par prendre du recul et observez la forme générale de l’arbuste. L’idéal est de couper les branches orientées vers le haut ou vers les côtés. On encourage alors leur croissance vers le centre afin de combler les trous.

  1. Taillez les rameaux qui corrompent la symétrie en prenant soin de ne pas créer de trous : sélectionnez chaque branche à couper de manière à rééquilibrer la ramure
  2. Coupez les rameaux abîmés ou morts
  3. Supprimez les pousses en surnombre ou mal placées
  4. Chez les Elaeagnus panachés, coupez les pousses vertes et les drageons verts, sinon ils finiront par dominer

Taillez régulièrement afin de garder le port dense de l’arbuste : ici à gauche un Eleagnus ebbingei compacta, et à droite un Eleagnus ebbingei ‘Eleador’

Taille de rajeunissement

Un rabattage permet de rajeunir un Eleagnus trop âgé ou négligé, de renouveler ses branches et lui redonner plus de vigueur. Cet arbuste résiste parfaitement à des tailles sévères. En mars-avril, avec une scie d’élagage, rabattez le branchage à 60 cm du sol. Il ne fleurira probablement pas l’année de la taille.

Le saviez-vous ?

Il est également possible de tailler l’Eleagnus pour en faire un topiaire : une preuve supplémentaire qu’il est capable de supporter des tailles sévères !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(10 votes, moyenne: 3.6 sur 5)
Laisser un commentaire