Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
rosier à fleurs simples
conseil

Les plus beaux rosiers à fleurs d'églantine

Notre sélection

Les rosiers à fleurs d’églantine, aussi appelés rosiers botaniques ou sauvages, sont des rosiers que l’on peut rencontrer dans la nature, où ils poussent spontanément. Certains sont les ancêtres de variétés horticoles modernes actuelles. Ces rosiers présentent une résistante naturelle aux maladies, une rusticité et une adaptabilité à tous types de sol.

Leurs fleurs simples en coupes, parfois parfumées, se composent généralement de 5 pétales qui s’ouvrent sur un pétillant cœur d’étamines.

Après leur période de floraison en fin de printemps ou au début de l’été, ils ont l’avantage de garder un atout esthétique. Ces rosiers sauvages se parent en effet en automne de jolis fruits décoratifs (cynorhodons), d’ailleurs très appréciés des oiseaux.

Au-delà des variétés les plus connues, comme l’églantier Rosa canina, Rosa complicata ou Rosa glauca, il existe de nombreuses variétés arbustives, grimpantes ou couvre-sols.

Voici notre sélection coup de cœur de 5 rosiers botaniques à fleurs d’églantine à adopter au jardin !

Le rosier botanique Rosa moyesii ‘Geranium’ : un beau coloris atypique

Rosa moyesii ‘Geranium’ (rosier de Moyes) est un grand et charmant rosier botanique originaire de Chine. A maturité, il atteint jusqu’à 2 mètres 50 de hauteur et 1 mètre 30 d’envergure.

A la fin du printemps au mois de juin, il s’habille de belles églantines de 5 cm d’un rouge cerise peu commun, accompagné par un centre d’étamines jaune pâle rosé. Elles contrastent parfaitement avec le feuillage vert vif, qui disparaît en fin de saison.

Après la floraison, apparaissent de gros et originaux fruits orange vifs allongés. Ils sont autant appréciés par les oiseaux que pour leur côté décoratif, à un moment où le jardin commence à perdre en luxuriance.

Comme toutes les églantines, ses fleurs sont particulièrement mellifères et feront la joie des insectes butineurs.

Rosa moyesii ‘Geranium’ offre une rusticité supérieure à -15°C, se révèle simple d’entretien, solide et peu exigeant.

Son port buissonnant et sa croissance rapide égaieront facilement le jardin en apportant une touche très naturelle. Cet arbuste épineux sera idéal dans une haie champêtre, en fond de massif ou même palissé comme un grimpant.

Rosier de Moyes à fleurs simples rouges

Rosa moyesii ‘Geranium’ (photo PBK)

Le rosier botanique Rosa nitida : un couvre-sol à floraison éclatante

Originaire d’Amérique du Nord, le rosier botanique Rosa nitida est un petit modèle, mais bourré de qualités.

Entre juin et juillet, il se couvre de fleurs en églantines de 5 cm, d’un magnifique rose violacé plein de vitalité, illuminé par un nid d’étamines. Si elles ne sont pas taillées, les roses se transformeront en petits fruits globuleux orange foncé ou rouges en fin de saison.

Au printemps, ses jeunes pousses sont recouvertes d’un joli duvet rouge et en automne, le feuillage vert brillant revêt des nuances cuivrées flamboyantes. Il se révèle persistant dans les régions aux hivers cléments.

Rosa nitida offre une silhouette basse et étalée, de seulement 60 cm de hauteur, un peu drageonnante. Son envergure pouvant atteindre 1 mètre 50, c’est une variété idéale comme couvre-sol en massif, talus ou bordure. Appréciant les sols frais à humides, voire marécageux,  il pourra même être cultivé aux abords d’un bassin ou d’une mare.

Mais la floraison de ce petit arbuste épineux fera également merveille dans une jardinière ou une vasque, pour embellir balcon ou terrasse.

Cultivez ce rosier botanique en exposition ensoleillée ou mi-ombragée sous climat chaud, dans un sol plutôt riche en matière organique et profond, sans excès de calcaire. Rustique au-delà de -15°C et résistant aux maladies, il s’acclimatera dans la majorité des régions.

Cet adorable rosier apportera immédiatement une touche naturelle au jardin, sans demander d’entretien particulier.

rosier couvre-sol à fleurs d'églantine, Rosa redutea, Rosa rubescens

Rosa nitida

Le rosier botanique Rosa hugonis : un véritable soleil au jardin

Rosa hugonis est un grand rosier botanique vigoureux originaire de Chine, qui fleurit hâtivement et longuement au printemps entre avril et mai, pendant près d’un mois. Il se pare alors de délicates fleurs solitaires de 5 cm, d’un coloris jaune pâle soufré, relevé par le jaune d’or de sa couronne d’étamines.

Son feuillage vert fin et découpé offre des nuances pourpres à l’automne, avant que de petits fruits charnus brun-acajou n’habillent ses rameaux épineux.

Résistant aux maladies, rustique au-delà de -15°C, supportant la sécheresse comme l’altitude, il trouvera sa place dans la plupart des jardins. Privilégiez toutefois les emplacements ensoleillés, à l’abri de l’humidité pour assurer une belle floraison.

Ce rosier arbustif au port arrondi atteint de belles dimensions : 2 mètres de hauteur pour autant d’envergure. Utilisez son imposante silhouette en haie pour délimiter les espaces, accompagnée d’autres arbustes qui prendront le relais à la fin de sa floraison printanière.

Des fleurs blanches légères, des fleurs bleues au coloris complémentaire ou encore un camaïeu jaune-orangé seront du plus bel effet en compagnie de Rosa hugonis.

rosier à fleurs d'églantine jaunes

Rosa hugonis

Le rosier Rugosa rubra : l’un des rares rosiers botaniques remontants

Le rosier Rugosa rubra (rosier rugueux ou rosier du Japon) est un rosier botanique vigoureux, originaire d’Asie du sud-est.

Il offre une longue floraison remontante de plusieurs mois de juin à septembre, peu commune chez les rosiers du genre. Ses grosses fleurs simples solitaires de 7 cm se composent de pétales délicatement froissés. Elles arborent un rose fuchsia foncé pétillant, qui s’ouvre sur un cœur d’étamines ensoleillé. Ces roses dégagent un parfum fort et suave.

A la fin de la saison, elles se transforment en gros fruits rouges charnus comestibles, particulièrement utilisés en confitures.

Le feuillage vert foncé à texture gaufrée devient jaune d’or à l’automne avant de tomber.

Se développant dans son habitat naturel le long des côtes et dunes sableuses, Rugosa rubra de plaira en sols même pauvres, sablonneux et ponctuellement secs. Il tolère également les embruns, d’où son autre surnom de Rosier de plage.

Peu exigeant et robuste, il supporte ainsi les conditions climatiques extrêmes de pluie et froid sans jamais tomber malade. Sa rusticité jusqu’à -20°C en fait une variété adaptée à beaucoup de régions du pays.

En exposition ensoleillée ou mi-ombragée sous climat chaud, il développera sa végétation épineuse et buissonnante à 1 mètre 25 de hauteur pour 1 mètre d’envergure. Il s’intégrera dans une belle haie fleurie d’aspect sauvage et naturel.

rosier rugueux, rosier du Japon, rosier à fleurs d'églantine roses

Rosa rugosa ‘Rubra’

Le rosier botanique grimpant Rosa multiflora : une cascade blanche pour habiller le jardin

Le rosier botanique grimpant Rosa multiflora nous vient d’Asie orientale. Il habillera avec délicatesse tous types de supports, de la pergola à la clôture, ou dissimulera avec charme murs et constructions.

Ce rosier sauvage fleurit en été, entre juin et juillet. Il produit une multitude de petites fleurs blanches en églantines, regroupées en grappes et légèrement parfumées. Leur centre est joliment décoré d’un nid d’étamines jaunes. A cette floraison, succèderont à l’automne des fruits rouges décoratifs. 

Son feuillage vert caduc jaunit avant de disparaître.

S’il est souvent utilisé comme porte-greffe pour les variétés plus fébriles, c’est grâce à sa vigueur, sa robustesse naturelle et ses puissantes racines.

Ce rosier liane peut atteindre des dimensions impressionnantes rapidement : 5 mètres de hauteur pour 3 mètres d’envergure. Il colonisera ainsi les grands espaces ou donnera un air plus sauvage aux massifs.

Le rosier grimpant Rosa multiflora se plaît en tout type de sol, même lourd ou sablonneux, à l’exception des terres trop calcaires qui font jaunir son feuillage et altèrent sa santé. Il est rustique au-delà de -15°C.

rosier grimpant à fleurs d'églantine blanches

Rosa multiflora

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire