Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
que planter au pied d'un mur
conseil

Que planter au pied d'un mur ?

Nos conseils pour mettre un mur ou une façade en valeur

L’habillage végétal d’un mur a de multiples avantages. Que ce soit pour cacher une façade disgracieuse, servir d’isolation thermique ou rendre un espace délaissé plus chaleureux et accueillant, il est important de tenir compte de l’orientation de votre mur avant de vous lancer dans votre projet. En effet, la sélection des plantes et matériaux doit être rigoureuse pour tapisser un mur avec des plantes grimpantes. Pour habiller l’avant de votre maison avec un massif, choisissez de préférence des vivaces et des persistantes aux floraisons successives pour profiter de cette décoration toute l’année.

Voici nos idées, conseils et erreurs à ne pas commettre pour mettre en valeur un mur au jardin.

Que planter le long d’un mur au Nord ?

Pour beaucoup de jardiniers amateurs, l’habillage d’un mur exposé au Nord peut paraître compliqué à réaliser. En effet, cet emplacement sombre et humide est souvent laissé à l’abandon, car il donne l’impression que l’endroit n’est pas propice à la plantation d’un décor végétal. Il est temps de vous prouver le contraire. Il suffit de bien choisir ses végétaux, c’est-à-dire des plantes très tolérantes à l’ombre permanente, l’humidité, au froid et au gel en hiver. Privilégiez les plantes de sous-bois, les fleurs qui apporteront de la couleur, les feuillages décoratifs pour amener de la luminosité et des plantes vivaces rustiques qui auront un cycle de vie sur plusieurs années. Voici notre proposition de végétaux à installer devant un mur plein Nord :

plante pour mur au nord

Dicentra spectabilis (photo Pixabay), Hosta ‘Queen Joséphine’, Camellia japonica ‘Kerguelen’ et Epimedium perralchicum ‘Frohnleiten’

Que planter le long d’un mur au Sud ?

Un mur exposé en plein soleil va emmagasiner de la chaleur toute la journée et la restituer tout au long de la nuit. Il s’agit là de l’exposition la plus chaude et la plus sèche. Pour palier à cela, choisissez des plantes très tolérantes à la chaleur et au soleil, comme les cactus ou plantes grasses qui sont des végétaux affrontant parfaitement bien cette sécheresse. Pour les autres végétaux un peu moins résistants, vous pouvez les aider en paillant leur pied. En effet, le paillage évite une trop forte évaporation de l’eau et permet de garder le pied des plantes au frais. Les Oyas sont une autre solution simple et efficace pour diffuser de l’humidité directement sous terre. Voici une sélection de plantes adaptées pour une exposition plein Sud :

plante pour mur au sud

Perovskia atriplicifolia ‘Blue Spire’, Stipa tenuifolia, Sempervivum tectorum ‘Noir’, Poirier ‘Conférence’ (photo snapp3r) et Centranthus ruber

Que planter le long d’un mur à l’Est ?

Un mur exposé à l’Est bénéficie du soleil le matin uniquement, ce qui est profitable aux plantes ne supportant pas le soleil brûlant de l’après-midi. En revanche, il faut se méfier du dégel rapide survenant les matins d’hiver et qui peut abîmer les végétaux suite à un brusque changement de température. On pourra installer au pied de ce mur : le Bergénia, la Brunnera, l’Hémérocalle, les Géranium vivaces, le Cognassier du japon, la Viorne, le Rhododendron, le Philadelphus x lemoinei, la Spirée japonaise et le Physocarpus.

plante pour mur à l'Est

Bergenia ‘Bressingham White’, Chaenomeles superba ‘Nicoline’, Spiraea japonica ‘Double Play Gold’ (photo Denolf) et Physocarpus opulifolius ‘Diable d’Or’

Que planter le long d’un mur à l’Ouest ?

Devant un mur à l’Ouest, c’est l’ombre qui prédomine le matin et le soleil l’après-midi. Dans cette situation, il faut faire attention au vent qui est plus présent qu’à l’Est. Certains végétaux devront être tuteurés pour éviter qu’ils ne cassent. Voici quelques plantes adaptées à une exposition le long d’un mur à l’Ouest : les Rosiers, les Pivoines, les Hémérocalles, l’Arum d’Ethiopie, l’Oranger du Mexique, le Pittosporum et le Lagerstroemia indica ‘Berlingot Menthe’.

plante pour mur à l'Ouest

Paeonia Itoh ‘Scarlet Heaven’ (photo FD Richards), Hemerocallis ‘Everydaylily Rose’, Choisya ternata ‘Snow Flurries’, Lagerstroemia indica ‘Berlingot Menthe’ et Pittosporum tobira

Comment couvrir un grand mur ?

Les murs disgracieux peuvent être camouflés par des plantes grimpantes. Préférez les feuillages persistants, car ils permettent d’avoir une couverture toute l’année. Souvent, les plantes grimpantes ont besoin de peu de place au sol pour se développer, ce qui est un avantage pour les petites surfaces au sol. De plus, l’association deux plantes grimpantes est possible au même emplacement. Voici nos plantes grimpantes favorites pour végétaliser un mur :

  • Contre un mur plein Sud : la Glycine, la Passiflore, la Bignone, le Bougainvillier dans les régions les plus douces et le Jasmin officinal peu sensible aux maladies
  • Contre un mur orienté Ouest : une cobée, les Rosiers grimpants, le Jasmin étoilé, la Vigne vierge, la Clématite.

Astuce : si votre mur est très clair, évitez de planter des grimpantes dont le feuillage est fragile, comme l’Akebia. En effet, les feuilles peuvent être brûlées par la chaleur renvoyée par un mur blanc exposé Sud.

plante pour couvrir un grand mur

Pileostegia viburnoides (photo L. Enking), Lonicera henryi, Wisteria floribunda (photo yolfran) et Humulus lupulus ‘Magnum’

Quels systèmes d’attaches utiliser pour les plantes grimpantes ?

Si le Lierre, la Vigne vierge, la Bignone et l’Hortensia grimpant se débrouillent seuls pour grimper aux murs grâce à leurs crampons, d’autres plantes grimpantes ont besoin d’un support pour s’y attacher et se développer en hauteur. Il existe de nombreux systèmes pour l’habillage d’une façade :

  • les treillages, grillages et cordons tendus : plutôt adaptés aux grimpantes à tiges volubiles, comme le Chèvrefeuille, le Houblon et la Clématite
  • les câbles métalliques à tendre et à fixer au mur à l’aide de pitons, ils sont souvent vendus en kit et sont plus discrets que les treillages : pour palisser les rosiers ou arbres fruitiers
  • les tuteurs solides en métal ou en bois de grand diamètre : adaptés à la Glycine qui va se lignifier avec le temps, la fixation ne doit donc pas craquer.

Il est également possible de créer son propre support.

support pour plante grimpante

À gauche : plante grimpante évoluant sur un treillis ; à droite : vigne vierge se fixant seule au mur

Quelles plantes ne pas mettre le long d’un mur ?

Ne plantez pas d’arbre trop près d’un mur, les racines risquent d’endommager les fondations.

Les Bambous ont des racines traçantes qui se multiplient très rapidement et ils peuvent devenir invasifs si aucune barrière anti-rhizomes n’a été installée lors de la plantation. Non seulement, cela représente un coût supplémentaire, mais il y a aussi le risque de se retrouver face à un mur végétal monochrome, triste et imposant. De plus, les bambous perdent beaucoup de feuilles qu’il faut ratisser et il faut s’assurer régulièrement qu’aucun rhizome ne passe par-dessus la barrière, car cela peut arriver.

Si votre crépi est neuf, évitez de planter le lierre, la vigne vierge, la bignone et l’hortensia, car leurs crampons et ventouses abîment les murs.

Attention : concernant les grimpantes, sachez que les gouttières peuvent se boucher si la plante arrive à son niveau. Contrôlez et taillez régulièrement votre mur végétal si besoin. Soyez également vigilant avec le lierre, car s’il s’infiltre sous les tuiles de votre maison, cela pourrait nuire à l’imperméabilité de la toiture.

comment planter au pied d'un mur

Lierre envahissant les toits.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire