Comment habiller un mur de soutènement ?

Comment habiller un mur de soutènement ?

Bien choisir ses plantes pour embellir un muret

Sommaire

Mis à jour le 7 Juin 2023  par Ingrid 6 min.

Lorsque l’on aménage un jardin en pente, les murs de soutènement sont souvent la meilleure solution pour aménager des terrasses, tout en retenant la terre. Qu’ils soient faits en pierres sèches, en moellons, en pierres de taille ou en bloc végétalisés, les murs de soutènement délimitent joliment les espaces au jardin et peuvent s’agrémenter (ou se cacher) avec des plantes feuillues ou des cascades florales. Découvrez nos conseils et notre sélection de végétaux adaptés pour habiller élégamment un mur de soutènement.

Difficulté

Des plantes grimpantes à l'assaut d'un mur

Grâce à leurs tiges volubiles, les plantes grimpantes partent facilement à l’ascension des murs et murets de soutènement. On installera ces végétaux au pied de l’édifice, soit en pot, soit directement en terre. Certaines grimpantes s’accrochent seule sur les murs, grâce à leurs tiges crampons, notamment la vigne vierge au feuillage flamboyant à l’automne, l’Hortensia grimpant à la mi-ombre ou à l’ombre et la bignone qui apprécie le soleil et la chaleur.

Les autres plantes grimpantes auront besoin d’être guidées entre les pierres. On pourra installer des petits supports, de-ci de-là, entre les interstices des pierres ou tendre des cordons ou des câbles métalliques du bas jusqu’en haut du mur. On peut aussi installer de plus grand support, comme un treillage placé devant un mur pour y planter des arbres fruitiers palissés.

pommier palissé

Arbre fruitier palissé contre un mur

Au soleil ou à la mi-ombre, on pensera aux rosiers grimpants qui apporteront une touche d’élégance grâce à leurs tiges souples, garnies de roses, pour un jardin à l’esprit anglais ou romantique.

Avec ses grappes de fleurs en cascade et son tronc ligneux, la glycine pourra se planter au pied du muret, puis courir sur son sommet sur plusieurs mètres. De même que le Houblon qui peut mesurer jusqu’à 10 mètres selon la variété, tout en apportant une note champêtre au jardin. Et pourquoi pas une vigne à raisin ?

On appréciera aussi les clématites pour leurs superbes floraisons printanière ou estivale, voire hivernale. On les trouve d’ailleurs dans une large palette de couleur, allant du blanc pur au pourpre profond, en passant par le rose tendre et le bleu azur.

Facile à cultiver au soleil, les chèvrefeuilles restent une valeur sûre ! De plus, ils embaumeront le jardin avec leurs fleurs en trompette et conviendront à une exposition ensoleillée, semi-ombragé et même à l’ombre pour le Lonicera Japonica ‘Mint Crisp’.

Sans oublier les belles grimpantes annuelles dont la vivacité permet de créer rapidement un bel écran végétal coloré, tel que les pois de senteurs, les Ipomées, les capucines et les Suzanne aux yeux noires.

des grimpantes pour muret - Clématite Armandii Apple Blossom, Bignones (Campsis Radicans), Chevrefeuille japonica Sinensis et Rosier grimpant Gertrude Jekyll

Clématite Armandii ‘Apple Blossom’, Bignone (Campsis Radicans), Chevrefeuille japonica ‘Sinensis’ et Rosier grimpant ‘Gertrude Jekyll’

Des cascades de fleurs depuis le dessus du mur

Certaines vivaces, à tendance rampante ou couvre-sol, n’ont pas leur pareil pour créer de belles cascades florales depuis le haut de votre muret. Pour choisir vos plantes, il faudra tenir compte que la terre qui se trouve en haut du muret de soutènement retient très peu l’humidité. En effet, l’eau aura tendance à ruisseler ou s’infiltrer rapidement entre les pierres ou dans le sol. Il faudra alors choisir des végétaux appréciant les substrats drainants et supportant bien la sécheresse. On choisira également des végétaux avec un développement racinaire sobre. On oublie ainsi ceux aux racines traçantes qui pourraient mettre à mal la construction.

Dans ce contexte, les vivaces de rocaille seront parfaitement adaptées à ces conditions de culture. Par exemple, la campanule des murs (Campanula portenschlagiana) forme, même entre les interstices des pierres, un joli coussin retombant de feuilles, recouvert de fleurs étoilées bleu violacé de juin à septembre.

De même, les Iberis et les Phlox mousse (Phlox subulata) vous offrirons de belles cascades florales durant plusieurs mois.

La Sabline des Montagnes (Arenaria montana) et les Aubriètes forment aussi un large tapis retombant, qui se couvre de petites fleurs blanches, rose ou bleues de mai à juillet. Ces plantes restent tout aussi intéressantes les autres mois grâce à leurs feuillages persistants.

Si vous préférez les annuelles, on pensera à l’Erigeron karvinskianus, cette ravissante pâquerette des murailles, dont la principale qualité est sa longue floraison qui dure plusieurs mois. Ne soyez pas étonné de la voir se ressemer spontanément chaque année dans les espaces libres laissés entre les pierres. Les Alysses odorants (Lobularia maritima) sont également d’excellents couvre-sols, retombants en cascades avec une myriade de petites fleurs, délicatement parfumées de miel. On pourra apporter aussi une touche de luminosité en installant une Herbe aux écus (Lysimachia nummularia ‘Goldilocks’) dont le feuillage vert doré et les fleurs jaunes éclairent les recoins les plus sombres du jardin.

Des plantes retombantes pour un muret soutènement

Campanule des murets et hélianthème, Erigeron karvinskianus, phlox mousse

Planter entre les pierres

Grâce à leurs structures, certains murets offrent des interstices propices à l’installation de petites plantes frugales, habituées à poussées entre les pierres et au manque d’eau. On pensera ainsi naturellement aux petites vivaces de rocaille, comme la campanule des murs ou à la Ruine de Rome (Cymbalaria muralis), une toute petite vivace persistante sans prétention, mais connue pour coloniser les moindres petits espaces. On pourra aussi planter une fougère des vieux murs (Asplenium ceterach), pour ses ravissantes frondes persistantes et finement découpées.

Et si l’espace entre vos pierres est très restreint, pourquoi ne pas envisager d’y « coincer » des bombes à graines ? Ces petites boules de terre, contenant des graines que vous aurez sélectionnées, pourront être positionnées dans les jointures libres. Il faudra, là aussi, sélectionner des graines d’annuelles ou de vivaces adaptées à des conditions de culture très sobre en terre et en arrosage, comme les Alysses odorant (Lobularia maritima) pour leur culture facile. On pourra aussi y mettre des graines d’Œillet nain deltoïde ‘Micro Chips’, d’Aubriètes, d’Erigeron karvinskianus et même de campanules.

→ Pour en savoir plus sur les bombes à graines, retrouvez notre tutoriel : « comment fabriquer des bombes à graines« .

des plantes vivaces pour un mur de soutenement

Aubriete Florado ‘Rose-Red’, Asplenium ceterach, Lobularia maritima et Ruine de Rome

Aménager aussi des blocs végétalisés

Les blocs végétalisés permettent à la fois de retenir la terre d’un jardin en pente, tout en servant d’espace de plantation, comme une multitude de jardinières. On peut, au choix, y installer différentes variétés de plantes par alvéoles, ou y faire courir des vivaces couvre-sol, comme un lierre ou une Pervenche à petites fleurs. On privilégiera aussi des plantes à petit développement, comme pour une plantation en pot. Par conséquent, on favorisera des vivaces de rocailles, adaptées à la sécheresse, notamment si votre muret est orienté au sud.

Au soleil ou à la mi-ombre légère, on appréciera les Népétas, les Sedums, les Euphorbes, le gazon d’Espagne, mais aussi les Corbeilles d’or réputées pour leurs fleurs jaunes éblouissant et leur bonne rusticité. On pourra également planter une oreille de souris(Cerastium) pour son feuillage argenté et ses fleurs blanches. Les Valérianes des jardins vous demanderont peu d’effort de culture pour obtenir de belles fleurs rose carmin. Variez les formes, les couleurs et jouez sur les hauteurs, en installant aussi des Iberis, des Phlox mousse, des géraniums vivaces pour rocailles et des plantes succulentes, comme les Joubarbes. Dans les régions du sud, on pourra installer des plantes « chameaux », comme les cactus et plantes grasses, un hélianthème, une lavande ou un romarin rampant.

amenager un mur de soutenement

Sedum ‘Cape Blanco’, Euphorbe amygdaloides ‘Purpurea’ et Iberis ‘Masterpiece’

Si le muret est orienté à l’ombre, on choisira parmi les variétés de vivaces couvre-sol pour l’ombre sèche, comme un bergenia, une campanule, un epimedium aux fleurs légères, un Geranium cantabrigiense et une jolie Saxifraga fortunei ‘Gokka’. Et pourquoi ne pas craquer pour les épis violacés ou blancs d’un Liriope ? Ajoutez quelques beaux feuillages d’une fougère à fleurs mexicaine, d’une Alchémille des Alpes ou les feuilles colorées d’une Heuchere. On pourra aussi planter quelques graminées adaptées à l’ombre, comme les Carex.

amenager un muret soutenement

bergenia, campanule et Heuchera ‘Berry Smoothie’

Commentaires

Végétaliser un muret au jardin
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.