Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
que faire au jardin en mars
conseil

Que faire au jardin en mars ?

pour bien préparer l'arrivée du printemps

En mars, le jardin se réveille de l’hiver, et à la fin du mois, nous serons officiellement au printemps. Dans les massifs et sur le balcon les floraisons se font de plus en plus nombreuses. Restons toutefois prudents, car mars est encore un mois d’hiver, avec des gelées qui peuvent encore se produire, sauf pour les privilégiés dans le Midi ou près du littoral. Même si l’envie de tourner la page est forte, soyez encore un peu patients et profitez du redoux pour planifier vos plantations, au jardin d’agrément tout comme au potager !

Malgré tout, de multiples travaux de jardinage vous attendent en ce mois de mars et vos week-ends promettent d’être bien remplis ! Taille, plantation, semis, divisions, nettoyage… Que faire au jardin en mars ? En voici un aperçu !

Du côté des arbres, arbustes et fruitiers

Durant l’automne et l’hiver, vous avez initié des plantations, mais n’avez peut-être pas mis en terre tout ce que vous aviez prévu de planter. Pas de panique, il est encore temps de le faire. Sortez également sécateurs, taille-haies et râteaux, le jardin a besoin d’un nettoyage de printemps !

Les arbres d’ornement et les conifères

  • Continuez la plantation des arbres et des conifères hors période de gel. Vous pouvez encore profiter des sujets proposés en racines nues et bien sûr planter en conteneurs.
  • Inspectez vos arbres pour repérer les branches mortes, malades, brisées ou endommagées que vous supprimerez grâce à des outils de taille bien aiguisés et propres, de même que les gourmands et rejets. Repérez par ailleurs les éventuels nids de chenilles à enlever.
  • La taille d’entretien des arbres se fait au début du printemps, soit en mars et avril, avant l’apparition des bourgeons. Ne coupez pas plus d’un tiers de la longueur de chaque branche et 20% de la ramure totale des sujets. Les bouleaux, les érables et les tilleuls, quant à eux, se taillent en automne, après la chute des feuilles. Les mimosas se taillent dès qu’ils sont défleuris

Les arbres fruitiers et les petits fruits

En ce mois de mars, le verger voit la période de la taille arriver : agissez maintenant, pour de belles promesses de fruits !

  • Plantez des arbres fruitiers et des petits fruits tels que framboisiers, cassissiers, groseilliers ou actinidias (kiwis)… Vous pouvez encore planter pour quelques semaines en racines nues et bien sûr planter également les fruitiers en conteneurs.
  • Taillez les abricotiers, les pêchers, les arbres à pépins (pommiers, poiriers, etc.), les figuiers, les oliviers, les noisetiers, les cassissiers, les groseilliers et les myrtilles.
  • Taillez et palisser les framboisiers, les kiwis, la vigne et les mûres. Sur ces sujets palissés, attachez les rameaux au fur et à mesure de leur développement.
  • Taillez les agrumes en suivant les conseils d’Alexandra.
  • Apportez du compost bien mûr ou un engrais spécifique par griffage de surface au pied des arbres, en prenant soin de ne pas abîmer les racines.

Les arbustes

  • Terminez la plantation des arbustes caducs en racines nues. Le mois prochain, il sera trop tard, il faudra alors planter des végétaux en conteneurs.
  • Remplacez vos arbustes dépérissant ou morts.
  • En ce mois de mars, la taille s’effectue sur une grande variété d’arbustes, à l’exception de ceux fleurissant au printemps, qui se taillent après la floraison et des plantes de haies persistantes, qui se tailleront plutôt en automne. Cette taille est essentielle pour avoir une belle floraison en été. Vous pourrez notamment tailler : Buddleia, Cotoneaster, Fusain d’Europe, Genêt d’Espagne, Arbre à perruque, Callune, Pommier d’ornement, Potentille arbustive, Romarin, Baguenaudier, Berberis, Callicarpa, Cornouillers, Millepertuis, Houx, Laurier sauce, Saules, Viornes, Hibiscus (Althea), Tamaris, Lagerstroemia, Laurier-roses, etc.
  • Taillez les arbustes terminant leur floraison comme les camélias et les Chimonanthus praecox dès qu’ils sont défleuris.

Haies

  • Terminez la plantation des arbustes de haie en racines nues : implantez de nouvelles haies, si possible haies libres et diversifiées pour favoriser la biodiversité et vous éviter trop d’entretien par la suite. Et pensez aux haies fruitières !
  • Taillez les haies. Pour vous faciliter la tache et vous guider, aidez-vous d’un cordeau tendu à la hauteur désirée : vous conserverez une coupe rectiligne. Broyez les déchets de taille pour en faire un paillage qui sera bénéfique à vos arbustes.
  • Épandez un engrais spécifique au pied des haies.

Plantation d’arbustes et taille au mois de mars

Les vivaces, graminées, bulbes et grimpantes

Les vivaces

  • Plantez les vivaces, divisez les touffes. Pour l’entretien des plantes vivaces, Virginie vous guide dans son article dédié.
  • Prélevez des boutures sur les pieds-mère que vous souhaitez multiplier. Placez-les ensuite sous serre ou mini-serre. Suivez pour cela les conseils d’Eva.

Les graminées

  • Coupez les chaumes des graminées et procédez à leur nettoyage. Pour ce faire, n’hésitez pas à suivre les conseils de Michael.
  • Les Fétuques ne se coupent pas à la base, mais se nettoient en retirant les parties sèches et les épis fanés à la main ou avec un râteau.
  • Divisez les touffes de graminées.

Division des vivaces, nettoyage des graminées et plantation des grimpantes

Les bulbes

  • Plantez les bulbes d’été et les bulbes d’automne.
  • Divisez les perce-neiges défleuris.

Les grimpantes

Pour limiter leur encombrement, leur assurer une croissance harmonieuse et favoriser leur floraison, les grimpantes gagnent à être taillées chaque année.

  • Plantez les grimpantes en pleine terre ou en bac, en prévoyant un support pour celles qui en ont besoin. Fixez les rameaux avec des attaches solides, sans trop les serrer.
  • Taillez les Glycines : en mars-avril, après les dernières vraies gelées, quand les bourgeons ont fait leur apparition, coupez les rameaux de l’année après deux ou trois bourgeons et éliminez les branches faibles. La taille de formation, quant à elle, s’effectuera en août.
  • Taillez les Bignones : coupez fin mars les ramifications aux trois quarts de leur longueur, pour que les pieds s’étoffent et palissez les rameaux en les répartissant harmonieusement sur les supports.
  • Taillez les clématites d’été en rabattant toutes les tiges de l’année précédente à 20 cm du sol.
  • Taillez le Chèvrefeuille, le Jasmin d’hiver après la floraison ou encore le Trachelospermum (Jasmin étoilé) pour équilibrer la ramure.
  • Nettoyez le lierre grimpant. Taillez les pousses trop longues.

Les rosiers

La taille et l’entretien des rosiers

  • Hors période de gel, taillez les rosiers arbustifs et les rosiers grimpants remontants. Taillez toujours au-dessus d’un œil pointant vers l’extérieur et éliminez les vieilles branches pour aérer le centre des touffes.
  • Une fois la taille effectuée, épandez un engrais organique spécial rosiers et griffez légèrement le sol.

La plantation des rosiers

  • Ce sont les dernières semaines pour la plantation de rosiers en racines nues. N’oubliez pas de raccourcir les branches si besoin et pralinez les racines.
  • Plantez tous les rosiers en conteneurs.
  • Mettez en place un paillage au pied.

Taille et plantation des rosiers

→ Retrouvez les conseils de Virginie sur la plantation et la taille des rosiers

Les annuelles et plantes en pots

Les annuelles

Les plantes en pots

  • Pensez à entretenir vos plantes en pots, bacs ou jardinières comme les Primevères et Pensées, en supprimant les feuilles mortes ou desséchées.
  • Commencez à tailler, nettoyer et rempoter les plantes hivernées (Pélargoniums, Fuchsias…).
  • Installez des plantes en pot ou en bac près de la maison ou sur le balcon. Les vivaces, rosiers, certains arbustes ou petits arbres tolèrent la culture en pot et vous offriront de belles floraisons.
  • Faites un apport d’engrais aux plantes qui restent en pot toute l’année. Rempotez-les ou procédez à un apport complémentaire de substrat par surfaçage. Griffez ce substrat en surface pour le décrouter et l’aérer. Dans tous les cas, veillez à ne pas endommager les racines et arrosez ensuite abondamment.

Semez les annuelles, entretenez les jardinières de printemps, rempotez les plantes en pots destinées à la terrasse

→ Retrouvez les conseils de Jean-Christophe pour la culture, l’entretien et les soins des plantes en pots

Au potager

En mars, commencent les premiers semis et plantations au potager. Néanmoins, avec les risques de gelées printanières, semez et plantez uniquement les légumes ne craignant pas les coups de froid. Et prenez garde aux escargots et limaces qui réapparaissent !

Quels légumes planter ?

Quels légumes semer ?

  • Faites l’inventaire de vos graines potagères et préparez vos commandes. Avant de mettre en place vos cultures potagères, prenez le temps de réfléchir à l’organisation du potager et à leur disposition. Les plantes sensibles aux mêmes maladies ou parasites ne devront pas être semées côte à côte. Pour les crucifères (navets, choux, radis) dont les jeunes plants redoutent les altises, séparez-les avec des rangs de pois ou de fèves ou des plantes d’autres familles, comme les alliacées (oignons, échalotes, ail ou poireaux).
  • Sous serre ou sous châssis, effectuez les premiers semis de légumesaubergines, tomates, céleris raves, céleris branches, choux cabus d’été, choux-fleurs d’été, laitues de printemps, melons et radis, piments, poivrons, etc.
  •  Semez en place, éventuellement sous tunnel, les légumes tels que : betteraves rouges, fèves, salsifis, cerfeuil, radis, chicorées frisées d’été, laitues pommées, choux chinois de printemps, cresson alénois, épinards, fèves, oseille, persil, petits pois et poireaux à repiquer fin juin pour la récolte d’automne-hiver.

Plantation des fraisiers et semis des légumes, tout en faisant attention aux premiers escargots et limaces

→ Retrouvez notre calendrier Potager du mois de mars

Pelouse et travaux divers

La pelouse

  • Commencez les premières tontes en réglant la coupe assez haute. C’est aussi peut-être le moment de décider d’un entretien différencié, en laissant pousser l’herbe et en tondant uniquement de jolis chemins qui vont serpenter parmi les herbes hautes et les fleurs. Vous faucherez en fin d’été ou début d’automne. Un entretien limité tout en favorisant la biodiversité !
  • Pour régénérer un ancien gazon, passez un aérateur et un scarificateur.
  • Préparez le terrain destiné à accueillir une nouvelle pelouse, que vous pourrez semer dans le sud.

Au jardin d’ornement

  • Désherbez dans et autour des massifs.
  • Dans les régions au climat doux, où les fortes gelées sont rares, enlevez les protections placées en début d’hiver sur les plantes les plus fragiles : Agrumes, Fuschias, Bananiers, etc. Surveillez la météo et prévoyez de les remettre en place si des gelées sont annoncées.

Dans le bassin

  • Coupez les feuillages fanés et nettoyez les plantes de berge et de bassin.
  • Rempotez les plantes de bassin qui en en besoin.
  • Suivant les régions, recommencez à nourrir les poissons.
  • Le printemps est la période de reproduction pour les grenouilles et les crapauds : si des amas gélatineux de pontes apparaissent, protégez-les et évitez d’intervenir sur ces zones.

Préparation des nouveaux gazons, arrachage des adventices et nettoyage des bassins font partie des travaux du mois de mars

et tout le reste…

  • Retournez le compost pour l’aérer avant de le remplir de tontes de gazon et déchets de taille.
  • Nettoyez les allées, les dallages et les bancs.
  • Si ce n’est pas encore fait, installez les nichoirs à oiseaux pour favoriser les prochaines nidifications.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire