Holboellia : 7 idées d'association réussies

Holboellia : 7 idées d'association réussies

Pour tous les styles

Sommaire

Mis à jour le 17 Mars 2022  par Sophie 6 min.

Décrit pour la première fois en 1824, le genre Holboellia regroupe des plantes vivaces grimpantes originaires de l’Himalaya. Encore trop peu connues des jardiniers, elles ont pour la plupart un feuillage persistant coriace porté par des rameaux volubiles et fleurissent au printemps ou en début d’été selon le climat et les espèces.

La floraison des Holboellia latifolia et coriacea, aussi appelée Vigne bleue de Chine, est monoïque, c’est-à-dire qu’elles portent des fleurs mâles et femelles différenciées. Ces adorables petites fleurs, d’environ 2 cm sont réunies en grappes. Les fleurs mâles sont blanc verdâtre alors que les fleurs femelles, délicieusement parfumées, sont de couleur rose pourpréHolboellia coriacea développe des fruits violets, à la faveur d’étés bien ensoleillés et chauds. Moyennement rustiques (Zone 8a), ces plantes sont néanmoins faciles à cultiver en sol drainé, riche, humifère, au soleil ou à mi- ombre.

Découvrez ici nos idées et inspiration pour bien associer les Holboellias au jardin !

Difficulté

L'Holboellia dans un massif aux couleurs tendances

C’est l’un des coloris tendance 2022 au jardin : appelée « Mango sorbet », il signe un retour de couleurs douces et pimpantes en extérieur, avec en poupe cet orangé lumineux, que l’on retrouve chez nombre de végétaux. Ce coloris s’associe à merveille avec l’Holboellia coriacea, son feuillage vert foncé et ses fleurs blanc crème. Elle ouvre le bal des floraisons en avril-mai et peut s’accrocher sur de jolis supports grâce à ses vrilles.

On lui associe avec bonheur les Kniphofia ou Tisons de Satan, avec la variété ‘Fiery Fred’ est ses inflorescences graphiques d’un bel orangé dynamique. La finesse du détail des fleurs d’Hedychium spicatum, superbes plantes vivaces d’allure exotique, en fleurs en septembre-octobre et la luminosité des Eschscholzia ou Pavots de Californie viennent compléter ce tableau vitaminé.

Vous pouvez également penser aux Rudbeckias Echinacea ‘Big Kahuna’ et leurs grandes fleurs d’un orange mangue éblouissant pour fleurir la composition tout l’été. Ces floraisons élégantes et graphiques, peuvent être intégrées aux jardins contemporains ou venir dynamiser des massifs nécessitant un peu de renouveau, sous des latitudes au climat doux.

Holboellia dans un massif aux couleurs tendances

Holboellia (Leonora Enking – Flickr), Kniphofia Fiery Fred, Hedychium spicatum, Eschscholzia californica

L'Holboellia dans une palette bleue

Le bleu est, lui aussi, un coloris tendance au jardin. Parfaitement en harmonie avec les Holboellia angustifolia, latifolia ou coriacea, il s’incarne dans les coroles bleu lavande du Géranium vivace ‘Brookside’, facile de culture et en fleurs de juin à septembre, ou encore dans les épis des Perovskias, bien adaptés au jardin du sud par leur résistance à la sécheresse.

En avant-plan de votre massif, plantez des masses d’Herbe à chat Nepeta faasenii tout en fleurs bleu-violacées de juin à septembre. Enfin, des touffes d’Eryngium planum viendront développer leurs nombreuses fleurs en capitules bleu azur tout l’été et structurer la composition par leur allure graphique.

L'Holboellia dans une palette bleue

Holboellia angustifolia (Peganum, Flickr), Géranium vivace ‘Brookside’, Nepeta faaseni et Eryngium planum

L'Holboellia dans un jardin comestible aux saveurs originales

Vigoureuse plante grimpante, l’Holboellia coriacea doit être installée au pied d’un support pour croître en s’accrochant par ses tiges volubiles. Un treillage, un grillage ou une pergola : elle montera à plus de 5m de hauteur pour 1 m d’étalement.

Aujourd’hui, les jardins se veulent comestibles. Et cela tombe bien car exposée à la chaleur et aux rayons du soleil, Holboellia coriacea produit des fruits violets, semblables à des quetsches. Pour ponctuer votre jardin de saveurs nouvelles, plantez également un Feijoa autofertile Acca sellowiana ‘Coolidge’, produisant en octobre-novembre et sous climat doux de délicieux petits fruits vitaminés appelés Goyaves du Brésil. Vous pourrez aussi planter une autre grimpante comestible comme le Kiwi arguta ‘Vitikiwi’ ou Kiwaï, variété autofertile produisant des petits fruits sucrés sans pépins.

Sous climat privilégié du littoral méditerranéen ou en pot, ajoutez les saveurs du Cédratier Main de Bouddha Citrus medica var. ‘Sarcodactylis’. Cet agrume aux fruits curieux est apprécié pour le parfum unique de son zeste offrant des notes boisées. A hiverner en cas de gelées inférieures à -3°C.

L'Holboellia dans un jardinet comestible

Fruits d’Holboellia coriacea, Fleur d’Acca sellowiana ‘Coolidge’, Kiwi arguta ‘Vitikiwi’ et Citrus medica var. ‘Sarcodactylis’

L'Holboellia dans un jardin intemporel, élégant et graphique

L’élégance naturelle des Holboellia pourra servir de cocon vertical à un jardin mêlant simplicité et élégance. Elançant leurs rameaux volubiles sur de jolis treillages fixés au mur, elles pourront être accompagnées au pied de généreuses touffes de Miscanthus sinensis ‘Gracillimus, au vert tendre et au graphisme épuré. La floraison en jolis épis blancs des Tiarella cordifolia, d’avril à juin, apportera de la lumière et une note tout aussi élégante.

Pour renforcer délibérément le graphisme de la scène, plantez au pied des masses d’Ophiopogon noir Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’, ponctuées de Pittosporum tenuifolium.

Holboellia dans un jardin intemporel,

Holboellia (Leonora Enking – Flickr), Miscanthus sinensis ‘Gracillimus’, Tiarella cordifolia, Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’ et Pittosporum tenuifolium

L'Holboellia dans un massif naturaliste

Le jardin naturaliste s’inspire des champs et des prairies fleuries des campagnes. Transposez ces coins de paradis dans votre jardin pour le plaisir des yeux et le bonheur de cueillir de jolis bouquets d’allure champêtre ! Simplicité, couleurs, joyeux fouillis… l’Holboellia coriacea pourra cocher toutes les cases en s’accrochant sur un grillage ou un treillage de bois brut bricolé avec des branchages. Il peut aussi partir à l’assaut d’un arbre ou grimper sur un arceau de noisetier.

Pour sa floraison estivale rose tendre, plantez la Bergamote rose Monarda didyma ‘Croftway Pink’. Ses feuilles froissées libèrent une rafraichissante odeur d’agrume. Associez-lui des Perovskia atriplicifolia ‘Blue Spire’ dont le bleu lavande s’accord à merveille au rose des Monardes et à celui, presque pourpre, des épis de Sanguisorba menziesii. De belles masses de Phlomis russeliana ou de Phlomis fruticosa à la floraison jaune soleil et voilà une composition naturelle et très facile, à la portée de tous les jardiniers !

Holboellia dans un massif naturaliste

Holboellia Coriacea, Monardia croftway ‘Pink’, Perovskia, Sanguisorba menziesii, Phlomis fruticosa

L'Holboellia dans un jardin urbain

Le style du jardin urbain ou jardin de ville est fortement conditionné par l’environnement bâti où il s’insert. En ville, les espaces extérieurs sont souvent de faible superficie et les murs végétalisés sont de véritables éléments d’écologie urbaine. Dans ce contexte, Holboellia latifolia et Holboellia coriacea pousseront en hauteur avec l’espace disponible, palissées au soleil sur un treillage de bois ou encore de fer à béton, très économique et esthétique. Pour un effet graphique, rapide et (quasiment) sans entretien, plantez des graminées à développement moyen comme les Pennisetum alopecuroides ‘Hameln’. Aux endroits ombragés par les murs, implantez des plantes à feuillage comme la lumineuse Hosta ‘Big Daddy’.

Intéressantes aussi par leur look ensoleillé, les Alchémilles communes Alchemilla mollis viendront tapisser en couvre-sol le pied des grimpantes. Enfin, pour apporter de la couleur grâce aux feuillages et renforcer l’ambiance graphique, plantez l’Herbe sanguine Imperata cylindrica ‘Red Baron’, graminée à l’étonnant feuillage qui se teinte de rouge pourpre en été et l’Heuchère ‘Green Spice’. Cette vivace peu exigeante vous ravira par les couleurs changeantes et contrastées de son feuillage.

Holboellia dans un jardin urbain

Holboellia angustifolia, Pennisetum Alopecuroides ‘Hameln’, Hosta Big Daddy, Alchemilla mollis, Imperata Rubra cylindrica ‘Red Baron’, Heuchère ‘Green Spice’

L'Holboellia dans un jardin 'Jungle'

Holboellia latifolia et Holboellia coriacea présentent une végétation luxuriante et une floraison délicate. Elles s’enroulent jusqu’à 5 m sur un grillage ou un treillage et peuvent servir d’écrin à une scène au thème tropical, composé d’un patchwork de feuillages remarquables.

La Grande mélianthe Melianthus major entre dans cette catégorie, avec son port architectural et sa masse de feuilles imposantes lui donnant l’allure d’une fougère géante. Tout comme les Holboellia, le Melianthus adore le soleil, et exhibe en fin de printemps des inflorescences en épis brun-rouge au parfum de miel. En toile de fond, le palmier Trachycarpus fortunei élancera élégamment son stipe et ses grandes feuilles en éventails. Il est facile de culture et résiste au froid.

En été, les fleurs en plumeaux de l’Astilbe thunbergii ‘Prof. van der Wielen’ viendront contre-balancer ces feuillages imposants par leur légèreté et leur luminosité. Cette belle et vigoureuse vivace est facile de culture et aime les sols lourds et humides. Dans cette ambiance exotique, vous pouvez également penser à implanter le bananier Musa basjoo ou encore le Faux-aralia Fatsia japonica.

Holboellia dans un jardin 'Jungle'

Holboellia (Leonora Enking – Flickr), Melianthus major, Astilbe thunbergii ‘Prof. van der Wielen’ et Trachycarpus fortunei

Commentaires

holboellia-associer